Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Qu’est ce pour vous une relation constructive ? Et qu'est ce pour vous une organisation de société constructive ?

Social
#
Profil

Lili-Lutine

le samedi 31 octobre 2020 à 12h53

Une de mes métamours a publié ceci sur sa page privée Facebook :

« Réflexion du jour, Je lis régulièrement dans mes réseaux (polyamoureux, féministes, progressistes...) des analyses (intéressantes et qui font réfléchir...) sur les déconstructions des dominations (patriarcat, classisme, sexisme, racisme etc. ) Si ces analyses peuvent être libératrices, voire jubilatoires, ce sont des définitions par la négative (ce qu'on ne veut pas être, ce qui ne doit pas être) : elles m'interrogent sur les possibles. Du coup, j'aimerais aborder l'autre versant, celui de la reconstruction : qu'est ce que je veux être ? Qu'est ce qui doit être dans la société ? Accepteriez vous de répondre aux deux interrogations suivantes, sans définition en creux (pas de "sans") ? Pour vous, qu'est ce qu'une relation constructive ? Et qu'est ce qu'une organisation de société constructive ? Merciiiii PS : n'hésitez pas à partager pour un retour plus riche »

Voici ma contribution :

Pour vous, qu'est ce qu'une relation constructive ?

Une relation constructive, pour moi, c’est une relation qui s’occupe de son présent en vu de ses lendemains, en gros c’est une relation qui se préoccupe de ce qu’elle offre là de suite, pour tenter d’aller vers des lendemains sains et sereins, ou autrement dit c’est aussi une relation qui a acté que de vivre dans l’urgence ou impérieusement ne permettra pas des lendemains sains et sereins une fois qu’elle sera épuisée par trop de stimulations, de besoins, d’attentes et de demandes.
Une relation constructive pour moi se résume en une relation qui sait prendre son temps, comme de construire ses fondations tranquillement, et le plus important, savoir être soi pleinement et en entier sans l’autre.
Une relation constructive n’est jamais idéale ou complète pour moi. Ce sont uniquement quelques instants qui peuvent l’être, sinon c’est exactement cet écueil dans lequel tombe une majorité de relations...
Je n’ai pas besoin de toi pour être moi et je suis heureuse que tu existes, libre avec et sans moi.

Et qu'est ce qu'une organisation de société constructive ?

C’est une utopie, pour moi, si j’envisage cela globalement ... l’histoire humaine nous le raconte au travers des temps, aucune société ne la pu sans que tout s’écroule à un moment... Il y a certainement de la magie à le croire, puisque beaucoup d'entre nous passons notre temps et nos énergies à l’envisager possible
Ce que moi je crois, c’est en des milliers de petites organisations constructives, chacun.e œuvrant dans ses cercles privés, relationnels, familiaux, pro etc etc, seul.e ou en petit groupe, à sa petite échelle et à sa façon, autonome, et toutes ces constellations des possibles nous sont accessibles, et ça c’est du concret sur lequel on peut s’appuyer, s’en servir, pour engranger des courages seul.e et entre nous tous.tes pour appréhender nos lendemains sainement et sereinement

Et pour vous comment vous répondriez à ces 2 questions :

• Qu’est ce pour vous une relation constructive ?
• Qu'est ce pour vous une organisation de société constructive ?

Merci <3

Et en cadeau pour illustrer cette discussion, voici le manifeste révolutionnaire de Virginie Despentes, un magnifique, pertinent et puissant texte lu la veille de ce second confinement

(...) la douceur et la bienveillance c'est ce qu'on ne trouve pas sur les marchés, c'est ce qu'on ne trouva pas dans l'armée, c'est ce qu'on enseigne pas dans les polices, toutes les propagandes me traversent, toutes les propagandes parlent à travers moi, rien ne me sépare de la merde qui m'entoure, sauf le désir de croire que ce monde est une matière molle, que ce qui est vrai aujourd'hui, peut avoir disparu demain, et qu'il n'est pas encore écrit que cela soit une mauvaise chose (...)

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

artichaut

le samedi 31 octobre 2020 à 13h36

Déjà merci pour les questions. Et merci de venir les rapporter ici.

#
Profil

artichaut

le samedi 31 octobre 2020 à 14h47

Lili-Lutine
• Qu’est ce pour vous une relation constructive ?
• Qu'est ce pour vous une organisation de société constructive ?

Je fais une première réponse (volontairement sans lire, encore, ta contribution, donc au risque d'être redondant).

Je dirais qu'une relation constructive c'est une relation qui permet à l'autre d'être +++elle-même (ou lui-même), de se chercher elle-même (lui-même), d'être autrice (auteur) de sa vie individuelle et collective, de pouvoir explorer en toute sécurité, etc.

Bref une relation qui encourage l'autre quelque soient ses choix de vie.

Donc évidemment une relation qui encourage l'autre a avoir d'autres relations, et à être encourageant·e avec ses autres relations.


Quant à la société, ben la même chose sans doute. Une société qui encourage ses citoyen·ne·s… à exister dans leur spécificités individuelles, collectives, multiples et complémentaires.

#
Profil

Ella-Lutine

le samedi 31 octobre 2020 à 22h55

Merci aux premiers contributeurs.
J'essaie de me prêter à l'exercice et je ne trouve pas ça évident si je veux un peu sortir des évidences, d'une part, et surtout, respecter la consigne de ne pas répondre par la négative.
Je m'y essaie...

Une relation constructive serait une relation qui parviendrait à permettre à l'altérité de s'exprimer et de se vivre sans empiéter sur les valeurs existentielles respectives. Cette relation devrait favoriser ou permettre la mise en mouvement en apportant de la matière à penser dans la complexité. Mais je crois aussi que pour se faire, elle doit savoir laisser des espaces de respiration pour assimiler ce qui est engrangé et se ressourcer dans l'entre-soi/avec soi-même.

Une société constructive serait une société qui parviendrait à permettre à l'altérité de s'exprimer et de se vivre sans empiéter sur les valeurs existentielles communément établies. Cette société devrait favoriser ou permettre la mise en mouvement en apportant de la matière à penser dans la complexité. Mais je crois aussi que pour se faire, cette société doit permettre qu'existent et soient valorisés et reconnus des espaces de respiration (la vie privée) pour assimiler ce qui est engrangé et se ressourcer dans l'entre-soi/avec soi-même

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 02 novembre 2020 à 18h27

Une relation constructive ? Une relation entre un.e architecte et un.e maçon.ne !

Blague à part, j'allais répondre, tout de go : Une relation dans laquelle je suis bien, l'autre est bien, et dans laquelle on pense qu'on sera bien.
Sauf qu'après coup, j'ai réalisé que ça n'était pas très constructif. Et là, je me dis, ça veut dire quoi constructif ? Pourquoi on parle de relation constructive ? Moi, j'ai pas de relation constructive !

Suis-je hors sujet ?

#
Profil

Kintsugi

le lundi 02 novembre 2020 à 23h29

bidibidibidi
Une relation constructive ? Une relation entre un.e architecte et un.e maçon.ne !

Héhé, j’ai souri ..

Une relation constructive ne serait ce pas justement où on déconstruit ? Pour grandir spirituellement ensemble ? Se remettre en question et faire de chaque étape un palier pour arriver à une version la plus authentique de nous meme ? Arriver à se détacher de certaines attentes qui semble nous être dû ? Je dirais.. l’acception du réel en général et y faire face.

Je m’abstiendrais sur la société constructive. Vaste sujet dont je n’ai pas encore les réponses. Mais plaisant de vous lire.

#
Profil

panam

le mardi 03 novembre 2020 à 00h44

une relation constructive ? peut etre simplement une relation basée sur l'échange ou chacun apprend et évolue, se construit en fonction des échanges sans jugement.
Une société constructive ? un ensemble de relation constructives alors :-)

#
Profil

Sophie72

le mardi 03 novembre 2020 à 11h49

Je suis peut-être à côté mais pour moi une relation constructive c'est une relation qui donne de la matière pour construire, c'est à dire que chacun apporte des éléments qu'on façonne ensemble et qu'on façonnerait autrement avec quelqu'un d'autre et qu'on peut façonner différemment au fil du temps et de l'évolution de chacun et de la relation.

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 03 novembre 2020 à 11h59

Moi, je me demande vraiment pourquoi on parle de relation constructive.
Si par exemple je vis une relation toxique mais dans laquelle je "construis" plein de choses, est-ce une relation constructive ?

Les mots ont du pouvoir, et j'ai la sensation que ce terme de relation constructive est en fait un héritage de l'escalateur relationnel dans lequel une relation peut-être jugée sur ses réalisations (principalement les enfants) indépendamment de sa qualité. Pour moi, il devrait être abandonné pour un terme plus général, comme relation épanouissante par exemple.
Parce que, personnellement, je me moque de ce que je construis dans mes relations, par contre j'aime m'y épanouir.

#
Profil

artichaut

le mardi 03 novembre 2020 à 15h50

bidibidibidi
j'ai la sensation que ce terme de relation constructive est en fait un héritage de l'escalateur relationnel dans lequel une relation peut-être jugée sur ses réalisations

merci de cette remarque

#
Profil

Sophie72

le mardi 03 novembre 2020 à 17h07

bidibidibidi
Moi, je me demande vraiment pourquoi on parle de relation constructive.
Si par exemple je vis une relation toxique mais dans laquelle je "construis" plein de choses, est-ce une relation constructive ?

Les mots ont du pouvoir, et j'ai la sensation que ce terme de relation constructive est en fait un héritage de l'escalateur relationnel dans lequel une relation peut-être jugée sur ses réalisations (principalement les enfants) indépendamment de sa qualité. Pour moi, il devrait être abandonné pour un terme plus général, comme relation épanouissante par exemple.
Parce que, personnellement, je me moque de ce que je construis dans mes relations, par contre j'aime m'y épanouir.

Moi je ne l'aurais pas dit en ces termes mais j'aurais dit que cela allait de paire avec la "tendance" actuelle de vouloir absolument que chacun de nos actes soient "bons" , "réfléchis", apportant quelque chose de bénéfique. Donc je ne suis pas convaincue que cela soit vraiment lié à la monogamie mais je suis assez d'accord avec ton regard sur les choses.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion