Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polémiques, bagarres, et hors sujet, venez vous battre...

#
Profil

Boucledoux

le mardi 16 mars 2010 à 20h05

ERIC_48
J'ai pas compris comment autant de choses peuvent être opposées, mais ça m'intéresse de discuter de ça, si tu veux bien me préciser ta pensée.

En ce qui concerne le chef, si chef il y a, je pense que Paul-Eaglott faisait de l'auto dérision, mais tu l'as bien compris je pense.

Je faisais référence à ton post mais j'aurais peut-être du parler de polyamourement-correct, ca aurait été plus clair ? ;)

L'impression que l'on peut avoir de se sentir envahit par du "non polyamour" au nom de la liberté, de la tolérance, ou que sais-je. (...) Quoiqu'il en soit, ici, la décision est prise (par le chef, mais tu as l'air de convoiter le poste, donc ça va peut-être changer) de

ERIC_48
(...)
polys qu'on apprécient beaucoup. Le tout serait de ne pas céder à la tentation des attaques et contre attaques, c'est bien difficile parfois, mais je ne vois pas d'autre solution.

Il semble que cet endroit ne soit pas le bon, et c'est bien dommage, car il me plaisait bien, il y avait presque tous les ingrédients.

Ben oui, c'est difficile de ne pas céder, surtout nous, les poly, on ne sait pas résister à la tentation, c'est bien connu... ;)
Mais bon, ça n'empêche pas qu'en y mettant un peu tous du sien, on puisse construire un espace ou chacun trouve sa place... sans renier celle des autres, non ?

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 mars 2010 à 20h48

Boucledoux : tu disais ; "en en appelant en dernière analyse au chef comme arbitre"

Je ne pensais pas avoir fait ça, mais au contraire avoir plutôt souligné qu'en présence d'un chef, l'analyse ne servait pas à grand chose d'autre qu'à discuter, surtout quand le chef tient à se que l'on s'en tienne à discuter. Je n'en appelais pas spécialement au chef.

J'aurais de loin préféré le mode que tu proposes, à savoir "qu'en y mettant un peu tous du sien, on doit pouvoir construire un espace ou chacun trouve sa place... sans renier celle des autres".

J'ai bien essayé de faire quelque chose, par exemple en créant ce fil pour sauver les autres, mais on a vu hier que les vraies bagarres ne viennent pas ici, qu'elles restent dans le fil qui fait polémique, ou que d'autres fils se créent, et qu'ici se logent des vrais débats, ce qui fait que j'ai plus mis le bazar qu'autre chose. Comme quoi, il n'y a pas que l'intention qui compte. Il faut malheureusement aussi de l'autorité. Toutes les démocraties ont leur police.

#
Profil

Boucledoux

le mardi 16 mars 2010 à 20h54

ERIC_48
polémique, ou que d'autres fils se créent, et qu'ici se logent des vrais débats, ce qui fait que j'ai plus mis le bazar qu'autre chose. Comme quoi, il n'y a pas que l'intention qui compte. Il faut malheureusement aussi de l'autorité. Toutes les démocraties ont leur police.

ou alors simplement se dire que l'essentiel est que la discussion ait lieu et qu'il vaut mieux un joyeux bordel qu'un ordre triste ! :-D

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 mars 2010 à 21h16

La question la plus difficile reste celle de la contre attaque. Lorsqu'il y a attaque, faut-il contre attaquer pour imposer que les attaques cessent, ce qui en général les relance sans les faire cesser, ou se contenter d'encaisser sans y prêter attention, ce qui est difficile pour le moral.

Difficile de résister quand on est attaqué. Il faut que le sens de l'intérêt commun l'emporte sur l'intérêt de se faire respecter, et il faut aussi réprimer l'impression que l'on a de ne plus vivre, impression qui se traduit souvent par une envie de quitter le site.

Personnellement, je m'en suis tiré en me disant que ce n'était pas parce que j'étais critiqué ("attaqué") qu'il fallait que je m'adapte, et je pense que ça ne marche pas trop mal. J'ai centré mes attaques sur ce que je voulais vraiment changer (par exemple, le casse bisounours), mais je ne contre attaque plus trop.

Ce n'est pas un réflexe très naturel. Le premier réflexe devant l'attaque, ou la critique, est plutôt de se dire que l'attaquant exige que nous nous adaptions. On cherche alors à voir si l'on peut s'adapter ou non. Si la réponse est non, on déclenche la contre attaque, ce qui revient à accepter la guerre, jusqu'à ce que mort s'en suive.

Hors, il se peut que l'attaquant n'aie pas vraiment envie que l'on s'adapte, même lorsqu'il le demande explicitement. C'est bizarre, mais il me semble que c'est comme ça.

L'attaque d'un nouveau venu, est plutôt un moyen pour l'attaquant de s'adapter au nouveau venu, le seul moyen qu'il trouve pour sublimer le danger imaginaire inavouable que fait courir ce nouveau venu, entrant en son sein.

D'ou l'apparition de critiques ridicule à défaut de trouver de vrais critiques, du style, "le post est trop long", critiques qui cachent en fait la peur un peu "parano" que le nouveau venu attaque de l'intérieur.

L'attaquant "rentre dedans" le nouveau venu, de la même façon qu'il se sent "rentré dedans" par le nouveau venu. Il lui raconte son angoisse.

C'était particulièrement flagrant hier ou tout le monde se sentait attaqué par la nouvelle venue, qui pourtant n'a pas attaqué ouvertement.

Par contre, elle a contre attaquée, car elle du croire qu'il lui était demandé de s'adapter, et c'est là qu'à mon avis est l'erreur.

Ce qui lui était demandé, en fait, c'était d'y aller molo avec le "rentre dedans", pour laisser le temps à ceux qui se font rentrer dedans, de digérer le "rentre dedans". Par exemple, si elle avait d'abord résumé pour ne pas trop perturber les habitudes, elle aurait surement pu ensuite mettre l'intégralité sans problème, contrairement aux habitudes.

Mais comme personne n'en n'avait conscience, tout le monde lui demandait de s'adapter, comme si c'était légitime de demander à un nouveau venu de s'adapter, alors que tout le monde s'en fout qu'il s'adapte puisque tout le monde peut zaper.

Il n'en reste pas moins que certaines critiques sont parfois consistantes, et qu'elles soulignent un vrai problème, mais souvent, ces critiques consistantes restent moins virulentes que les autres.

Moi, je crois qu'on est ni plus ni moins qu'une meute, du même genre que celle qui refuse le polyamour, et qu'on ferait bien d'y réfléchir.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 mars 2010 à 21h17

Boucledoux
Il vaut mieux un joyeux bordel qu'un ordre triste ! :-D

Je suis assez d'accord avec ça.
A condition de ne pas en souffrir.
Et dans ces trucs là, il y en a qui souffrent.

#
Profil

titane

le mercredi 17 mars 2010 à 17h23

et un ordre joyeux ??

le choix est dans le ET pas dans le OU !!... à moins que bordel vous rappelle quelque chose d'autre ?

Moi, je crois qu'on est ni plus ni moins qu'une meute, du même genre que celle qui refuse le polyamour, et qu'on ferait bien d'y réfléchir.... suit bien d'accord... et le comportement de meute pour moi n'est jamais bon signe... ce lpachr de pitt-bull est souvent symptômatique de contradictions et paradoxes non résolus qu'on veut éviter... alors toute personne qui oserait aborder ces sujet: ON MORD !! et il y en a même qui arrivent après les batailles...

Des poly argneux ne valent va mieux q'un monocouple coincé...

#
Profil

ERIC_48

le mercredi 17 mars 2010 à 22h37

Et tu les vois ou, les paradoxes et contradictions non résolus, ça m'intéresse (quand tu auras un clavier correct sous la main, il n'y a pas d'urgence).

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

amorgen

le jeudi 18 mars 2010 à 11h46

J'ai le sentiment Titane que tu dis sempiternellement la même chose, nous voilà encore avec un "effet de meute symptomatique" de nos défaillances humaines ou que sais-je.
Il est navrant de ne se focaliser que sur les aspects négatifs d'un effet de groupe sans jamais parler des positifs, parce qu'il y en a. Certains posts génèrent un enthousiasme communicatif, d'autres suscitent des partages intéressants.
Qu'il y ait ça et là, provocations et taquineries, certes. Mais je n'ai jamais observé le moindre soupçon de véritable violence sur ce site, alors si on pouvait mettre en pause les chouineries sur les pit-bulls, les attaques-contre-attaques imaginaires ce serait probablement reposant pour tout le monde.

#

Solal (invité)

le jeudi 18 mars 2010 à 12h09

oula, je débarque et ce n'est pas la joie... l'intéressant n'est-il pas de discuter des espoirs et des difficultés du polyamour... personnellement je suis dans un choix difficile, j'aime deux femmes formidables, et les deux me proposent de partir ce w.e à la mer chacune de leur côté... je vais devoir choisir... cela m'oblige à réfléchir... est-ce que j'en préfère une ? oui... enfin... surtout pour les promenades, les grandes discussions (dans le train, sur la plage)... mais j'apprécie aussi beaucoup l'autres, pour d'autres raisons, disons érotiques... je vais peiner l'une ou l'autre... en même temps, je ne vais non plus lui faire grand mal je crois... je sais qu'elle fréquente un autre homme que je ne connais pas... ce que je préfère d'ailleurs... mais elle, elle connaît l'autre femme, elle l'accepte, mais quand même ça la décevra si je ne pars pas avec elle... J'ai pensé envoyé un cadeau... comment réglez-vous ces situations ?

#
Profil

mandarine

le jeudi 18 mars 2010 à 12h17

Tu les laisse toutes les deux et tu part avec moi!
blague a part tu pourrai les emmener toutes les deux!
Et a mon avis tu vas te faire engueuler parceque ta discussion n est pas a sa place!
Mais c est interessant quand meme;
Je ne sait pas si j aimerai partir a trois je veut bien partager mais alors pourquoi a trois yen a toujours un ou une qui sera pas dans le truc; a ce moment la il faut un quatrieme pour que personne ne se sente disons seul.
Dernier choix tu n y vas pas et tu vas a paris au poly café et la tu trouvera des oreilles attentives pour reflechir a ton dilemme
Courage

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 12h23

amorgen
, alors si on pouvait mettre en pause les chouineries sur les pit-bulls, les attaques-contre-attaques imaginaires ce serait probablement reposant pour tout le monde.

d'accord chef... on parlait d'un effet de meute... j'ai rajouté un peu d'huile... pour que ça passe mieux... j'ai raté ?

ceci dit, il est vrai que certains adeptes du polytruc sont tout aussi sur la défensif que les mordus du monomachin... et en soi, c'est aussi intéressant à reconnaître et à voir pourquoi on se crispe sur certaines idées ou propositions... non ?

je sais être doux aussi... si tu veux...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

mandarine

le jeudi 18 mars 2010 à 12h32

L agressivité est une defense plus facile que la discussion et l ecoute;
maintenant que la fievre est retombée on vas pouvoir retrouver un certain calme et reprendre le cours de l histoire
T out ca pour constater que les engueulades n ont rien fait avancer que certains se sont barrés enervés et ennuyés par les vagues.
Les pitbulls rengent leurs canines et deviennent plus calines.
La meute se disloque et accueille les nouveaux tout en douceur pas pour les convaincre a tout prix que la vraie vie est ici mais pour leur demontere par quel biais on peut atteindre le nirvana
ALLELUIA!

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 12h42

sage mandarine.. merci...

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 18 mars 2010 à 13h34

insognare

Je crois pas qu'il y a de vraie vie et fausse vie, mais plutôt une vie réelle et une vie virtuelle. Nuance de taille. La vie réelle, c'est celle où tu vois non seulement le sourire de l'autre quand tu lui parles ou son agacement, mais aussi toute la communication non-verbale au-délà, et c'est bien plus parlant que tous les smileys qui existent, même si on en invente de nouveau chaque jour. C'est la vie où tu peux avoir une connivence par un regard, ou rien du tout. Celle où tu peux effleurer l'épaule de quelqu'un, lui tenir la main ou te blottir contre lui.

La vie virtuelle, c'est celle où tu parles à des dizaines de personnes que tu ne connais pas. Parler n'est pas suffisant pour dire qu'on connaît l'autre. Parfois même, on parle tellement que le jour où on se rencontre on se sent tout bête et gêné car on est bien devant un inconnu.

Ce qui rapproche la vie réelle et la vie virtuelle, c'est le respect d'une politesse élémentaire, d'une communication un minimum correcte (par la netiquette et les chartes) et du rappel permanent que l'on doit se faire que derrière chaque écran il y a un être humain et non pas des mots.

Il n'y a rien de plus réel que l'imaginaire.

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h40

Nietszche disait... héhéhé... que les seules "vérités" sont les sentiments et émotions...

les idées sont des interprétations interprétales à l'infini donc irréelles... une fois que quelqu'un dit "j'aime ça ou pas"... et voilà... ça ne se discute pas !!...

l'objectivité est irréelle car toujours interprétable, discustable...

la subjectivité EST... c'est tout... même si elle est changeante... elle est parce qu'elle est éprouvée...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

lam

le jeudi 18 mars 2010 à 13h54

Solal
oula, je débarque et ce n'est pas la joie... l'intéressant n'est-il pas de discuter des espoirs et des difficultés du polyamour... personnellement je suis dans un choix difficile, j'aime deux femmes formidables, et les deux me proposent de partir ce w.e à la mer chacune de leur côté... je vais devoir choisir... cela m'oblige à réfléchir... est-ce que j'en préfère une ? oui... enfin... surtout pour les promenades, les grandes discussions (dans le train, sur la plage)... mais j'apprécie aussi beaucoup l'autres, pour d'autres raisons, disons érotiques... je vais peiner l'une ou l'autre... en même temps, je ne vais non plus lui faire grand mal je crois... je sais qu'elle fréquente un autre homme que je ne connais pas... ce que je préfère d'ailleurs... mais elle, elle connaît l'autre femme, elle l'accepte, mais quand même ça la décevra si je ne pars pas avec elle... J'ai pensé envoyé un cadeau... comment réglez-vous ces situations ?

Salut Solal. Je crois que ta question n'a aucun rapport avec ce fil. Si tu veux des réponses le mieux c'est de t'inscrire et d'ouvrir un fil sur ta question.

A bientôt j'espère

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 14h00

tu as d'autres questions ?... lol :-)

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 14h02

je viens de lire le titre de ce fil... il y a bien "hors-sujet" non ?

Solal !!! reviens !!! tu es dans le sujet !!!!

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 18 mars 2010 à 14h05

On n'a pas le droit de parler des autres, surtout quand on ne les connait pas, donc je ne parle pas de Nietszche. Enfin, c'est surtout parce que ça m'arrange.

En tous les cas, réalité n'est pas vérité, il me semble. Encore que puisque tu l'as imaginé ainsi, c'est que c'est bien réel en toi. Excuses moi, j'ai parlé de toi, je t'ai froissé ? Tu n'as qu'à repasser !

#
Profil

ERIC_48

le jeudi 18 mars 2010 à 14h10

Usclade : Si tu étais responsable des dégâts causés, tu penserais surement ne pas l'être. La, tu as encore de la marge, croit moi.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion