Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dire vouloir une relation sérieuse sans même l'avoir définie - questionnement

Social
#
Profil

Arizonathe

le vendredi 22 janvier 2021 à 00h11

Bonjour à tous,

Je viens de me poser une question un peu existentielle et j'aimerais avoir des avis sur ce que cela peut évoquer.

Voici une explication pour mettre ma question en contexte :
J'ai fréquenté une personne pendant quelques mois, cependant avec le confinement plus d'autre soucis personnels il m'arrivait fréquemment de devoir annuler les moments où l'on se voyait. Suite à cela cette personne m'a dit qu'elle voulait arrêter que l'on se voit car ce n'était pas ce qu'elle cherchait. Soit, là n'est pas le sujet.

Ce qui me fait m'interroger c'est que cette personne a également dit qu'elle cherchait à développer avec moi une relation "sérieuse" et qu'à cause de mon comportement (annulation, reports) ce n'était pas possible.

Mais comment une personne peut elle clamer vouloir une relation sérieuse alors qu'à aucun moment elle n'a discuté de ce que cela impliquerait avec son/sa partenaire, ni n'a pris en compte ses propres besoins et ceux de l'autre ? N'est-ce pas mettre la charue avant les bœufs ?

Personnellement je trouve ça bizarre de parler de relation sérieuse avant même d'avoir pris la peine de connaître son/sa partenaire et de s'ouvrir à lui. Ça me fait carrément me questionner sur l'utilisation des phrases types "je veux construire une relation sérieuse /un vrai truc avec toi" et je me demande si ces phrases toutes faites ne sont pas un peu dangereuses.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#
Profil

Caoline

le vendredi 22 janvier 2021 à 11h51

Bonjour,

Il me semble que l'on peut souhaiter n'avoir que des relations sérieuses, reste à définir ce qu'on entend par là, je pense que c'est différent pour chacun, avec qui que ce soit. Ce fut mon cas pendant très longtemps. Et donc si on sent dès le départ que l'autre ne s'investit pas à la hauteur de nos attentes, on préfère ne pas donner suite.

J'ai remarqué qu'il y a des fonctionnements très différents dans les débuts de relations car des ressentis très différents. Pour moi tout va très vite, je sais très vite si quelqu'un a de grandes chances de me convenir, tout en ayant la lucidité que je peux à tout moment découvrir quelque chose qui va coincer mais si on ne vit pas vraiment la relation je vais juste mettre plus longtemps à m'en rendre compte donc être encore plus déçue. Je n'ai donc aucune envie d'aller doucement au début.

D'autres ne savent pas, on besoin de beaucoup de temps pour savoir, vivent pleins de choses en même temps, hésitent... Leurs sentiments se créent petits à petits...

Je pense que ces deux types de profils sont incompatibles en tout cas en rencontre par recherche, je pense que ça peut se faire si les personnes se rencontre dans leur quotidien, font connaissance, deviennent amis...

J'espère que cela te donne une piste de compréhension.

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 22 janvier 2021 à 13h39

Une relation sérieuse, c'est une relation qui suit l'escalateur relationnel : https://offescalator.com/what-escalator/

Pas plus tard qu'en ce début de semaine, je regardais une série américaine dans laquelle un des personnages avait "refusé une demande en mariage de son compagnon". Plus tard, elle noue une relation sentimentale avec un autre personnage et moi je suis là : "Et son mec ??!!?" et ma compagne de me répondre : "Elle a refusé une demande en mariage donc ils sont séparés maintenant !".
Saleté d'escalateur relationnel.
Personnellement, je refuse toute relation "sérieuse". Remplir des déclarations d'impôts et discuter de la diminution du pouvoir d'achat s'éloignent de trop de mon idéal amoureux.

#
Profil

Caoline

le vendredi 22 janvier 2021 à 14h05

bidibidibidi
Une relation sérieuse, c'est une relation qui suit l'escalateur relationnel : https://offescalator.com/what-escalator/

Pour toi tu veux dire ?
Car pour moi ce n'est pas ça du tout.

#
Profil

Caoline

le vendredi 22 janvier 2021 à 14h21

Pour moi une relation sérieuse c'est une relation dans laquelle on s'investit, on fait des projets, on partage des choses régulièrement. Où on a envie de donner la priorité aux choses partagées ensembles qu'à pas mal d'autres choses, ce qui ne signifie pas tout faire ensembles.

Ce n'est pas une relation où on partage peu de choses, où on se voit à l'occasion si on a rien d'autre de prévu sur des petites plages horaires, dont on déplace les rendez-vous si autre chose se présente sans considération pour l'autre personne de la relation...

Pour les poly qui hiérarchisent leurs relations, une relation sérieuse c'est une relation principale alors que les secondaires doivent prendre place dans les quelques espaces libres. C'est pour ça que je ne peux pas hiérarchiser à priori mes relations, je trouve ça irrespectueux d'être une relation secondaire ou légère, sauf si c'ets vraiement ce que l'autre souhaite aussi.
Finalement dans les faits maintenant que j'ai plus de 2 relations, et que je peux envisager d'en avoir d'autres, je vois bien que chacun.e ne prend pas la même place dans mon coeur et dans ma vie. Ca n'empêche que je m'engage sur certaines choses quand je commence une relation et que même les personnes avec qui mon engagement est moins fort ne vont pas toujours passer après les autres donc elles sont toutes sérieuses alors que par exemple il y des partenaires avec qui je n'envisage absolument pas de vivre.
En fait maintenant que j'ai 3 relations sérieuses (depuis 1 an environ) je peux envisager d'en avoir qui soient plus légères, avec moins d'investissement car le temps n'est pas extensible, mais dans ce cas ça serait très clair avant qu'on envisage quoi que ce soit ensemble et je ne pourrais l'envisager avec quelqu'un qui souhaiterait avoir avec moi une relation sérieuse. Je suis en plein dans ce doute justement...

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 22 janvier 2021 à 14h34

Caoline
Pour toi tu veux dire ?
Car pour moi ce n'est pas ça du tout.

Je parle dans la bouche de monos. Comme sur ce forum (https://www.bladi.info/threads/relation-serieuse.294225/) où la réponse majoritaire est "une relation qui mène au mariage".
Je pense pas que beaucoup de polyamoureux vont utiliser le terme "relation sérieuse". Les polys ont tendance à vivre les relations telles qu'elles viennent plutôt que de les définir à priori.

#
Profil

bonheur

le vendredi 22 janvier 2021 à 14h51

@Arizonathe,

Je vais reprendre ma propre expérience, où je dirais, j'aurai été à la place de la personne dont tu parles.

Je n'aime pas contraindre. Toutefois, je me suis souvent sentie délaissée à cause du comportement de deux personnes en particulier. Je ne dis pas que par sérieux, on évoque quotidiennement, sauf que s'entendre répondre "je voulais te répondre, sauf que quand je pensais à toi, ce n'était pas le moment et quand j'avais du temps, je n'y pensais pas". Cette personne répondais souvent, après la date passée de ma proposition de retrouvailles, pour se désister ou me dire qu'elle avait fait autre chose. Loin de moi l'idée de vouloir imposer ma disponibilité (celle-ci était compliquée et souvent les projets étaient impossibles, alors les rares fois où je pouvais prévoir, je l'exprimais, avec la joie et l'enthousiasme liés), sauf que bloquer son emploi du temps et remballer vraiment quasi systématiquement ce qui m'animait dans justement l'anticipation de cette rencontre... a fini par me faire penser (à tort ou à raison) que je servais de doudou qu'on sort du placard quand on n'a rien d'autre de plus intéressant à faire. Et oui, je me suis dit qu'il ne prenait pas au sérieux notre lien. J'étais comme le dirait l'expression toute faite "un bouche-trou". Je le ressentais ainsi. Ma patience a eu une limite et j'ai rompu avant que cette limite se transforme en colère. Quand j'abordais le sujet, il s'excusait et disait me comprendre, sauf que ça repartait pour un tour. Sa vision de notre lien ne pouvait me convenir. J'ai rompu avant de lui en vouloir. Il est ainsi, et c'était impossible pour moi.

Un autre cas, où cet homme vivait pour son boulot et me cachait à sa femme (même sans sexualité entre nous, notre amour était tabou), enfin la femme qu'il a connu puis épousé alors que nous étions en lien affectif fort. Je n'avais pas de nouvelles durant des semaines et soudain, il avait envie que l'on se voit, et je devais être à sa disposition, étant déçu si de mon côté j'étais prise. Le chantage était "tu voulais que l'on se voit, et bien je suis là". Mon sentiment était autant d'être le bouche-trou que d'être en plus la bouée de secours à son couple, car il était présent surtout quand ça n'allait pas entre eux.

J'ai besoin de constance, d'une continuité et d'un minimum d'investissement. Le fait est qu'actuellement j'ai une relation à distance. Avec les moyens de communication modernes, on peut être en lien quotidien sans être obligatoirement géographiquement proche. Je me sens bien dans cette relation. Nous nous sommes promis de nous rencontrer et qu'il vienne passer une tranche de vie chez nous (mon chéri de vie et moi, dans notre nid commun) car nous avons la place nécessaire et de compte à régler qu'à nous-mêmes sur nos invitations. Nous avons dû reporter plusieurs fois. Mais justement, c'était des reports et la crise sanitaire y a été pour quelque chose (entre autres). Cela n'altère pas notre lien car je me sens pleinement aimée et considérée.

Pour rebondir sur l'importance d'une relation, alors que l'on hiérarchise (j'ai en effet une relation principale) n'est pas la désinvolture pour les relations secondaires. Je passe beaucoup de temps à faire des recherches afin d'aider mon amoureux à distance à construire sa vie (il est jeune étudiant et est en France depuis octobre seulement, sachant qu'il est originaire de Guinée/Conakry). Je lui trouve des liens aussi bien pour sa vie courante (logement...) que pour sa vie étudiante (entreprises d'accueil en stage...) que pour sa vie financière (petits boulots, banque...). Certains jours, je passe plus de temps à mes recherches, appels téléphoniques, visios, discussion Skype. Comme nous sommes dans le même domaine d'activité professionnelle, je passe aussi du temps à lui dénicher des livres utiles pour lui (enfin nous) et à lui transmettre des informations... Sans vie commune, l'engagement, le temps et l'énergie peuvent être importants. Même ses semaines de cours, où il est à fond dedans, il me laisse un petit mot, toujours. Ainsi, je sais qu'il va bien. Il ne me laisse jamais dans le flou, pire dans le silence. Il n'est pas fantôme qui vient hanter quand ça le toque.

Voici, en mode témoignage, qui n'est que mien, ce que je peux indiquer, exprimer en complément des autres réponses ci-dessus, qui sont autres.

#
Profil

Arizonathe

le vendredi 22 janvier 2021 à 17h43

Merci pour vos réponses.

Je vais approfondir mon propos parce que je ne recherchais pas tout à fait le genre de discussion qui découle de mon message.

Tout d'abord je rappelle que la situation dont j'ai parlé est une mise en contexte, je n'ai pas besoin que l'on m'explique que pour qu'une relation fonctionne on doit investir du temps dedans etc., ni de parler de moi ou de mes relations. Ce n'est pas ce dont je veux parler : ma vie personnelle m'appartient et il m'appartient également de choisir à qui et quand la partager.

Ce qui m'a frappé c'est plutôt que cette personne me parle de relation sérieuse alors que je la connaissait à peine, et ça m'a fait réfléchir sur ce concept et SURTOUT sur la manière qu'on peut avoir en général d'invoquer vouloir une "relation sérieuse" alors que souvent ce qu'impliquerait une telle "relation sérieuse" est décidé de manière unilatérale sans se demander si cela conviendrait à son/sa/ses partenaire/s.

Pour moi il est inutile de dire qu'une relation est sérieuse ou non, je pense qu'avant tout pour qu'une relation marche il faut être bienveillant et savoir se mettre à la place de l'autre. Après tout cela ne tombe t il pas sous le sens ?

Dire "je m'en vais parce que je veux une relation sérieuse que tu ne peux pas me donner" je trouve ça culpabilisant, je préfère qu'on me dise "je m'en vais parce que cette situation ne me convient pas".
Et je commence à me dire que lancer des "je veux construire une relation sérieuse avec toi" c'est une manière de piéger l'autre pour le rendre responsable de nos propres désirs.

Après tout je pense que personne n'a le droit de décréter qu'une relation est sérieuse ou non, ce n'est pas quelque chose qui se dit, c'est quelque chose qui se fait. Avec d'aussi belles paroles on se fait endormir.

#
Profil

bonheur

le vendredi 22 janvier 2021 à 19h10

@Arizonathe. Je crois que "ce qui coule sous le sens" pour quelqu'un est étranger à quelqu'un d'autre.

Certes quelques mois, c'est peu. Pour moi quelques mois c'est déjà beaucoup. Si par sérieux on entend intéressante, alors peut-être que l'intérêt s'est envolé, s'est dilué dans les méandres de l'insatisfaction. Il y a ici un rejet motivé et c'est cette motivation qui fait débat (débat qui a eu lieu ?)

L'interpellation de ta part est-elle dans le fait que tu as considéré cette évolution comme un reproche contre toi, comme une forme de procès envers toi ?

Le sérieux est quelque chose que l'on fait, si je comprend ton raisonnement. C'est justement le propos de cette personne. Elle parle de faits, justement. Elle aborde le sujet des actes et des répercussions de ceux-ci sur sa perception de votre relation. Il y a eu un manque de communication, puisque le mot "unilatéral" est exprimé. Je pense aussi que "ce qui coule sous le sens" n'est pas identique dans ce qui devrait être une évidence.

Je souhaite ne pas être de nouveau à côté de la plaque. En tout cas, son bien-être lui appartient, tout comme le tien t'appartient. Il s'agit là d'une incompatibilité insoluble (encore une fois, est-elle débattue ?).

#
Profil

Intermittent

le vendredi 22 janvier 2021 à 21h35

Bidibidbidi
Je parle dans la bouche de monos. Comme sur ce forum (https://www.bladi.info/threads/relation-serieuse.294225/) où la réponse majoritaire est "une relation qui mène au mariage".

Bladi est un forum marocain ...

Tu penses qu'il est représentatif de l'opinion de tous les monos européens ? ?

#
Profil

Arizonathe

le samedi 23 janvier 2021 à 00h24

Bon je vais être claire une bonne fois pour toute afin de faire réagir @bonheur sur ce dont je veux parler. Je ne veux pas parler de mon cas personnel (à moins que cela ne soit suffisamment clair ? Je l'ai précisé à mainte reprise).

Je me pose juste cette question simple : dire vouloir une relation sérieuse n'est elle pas une phrase toute faite que nous utilisons sans avoir même réfléchi à ce que cela était. Je viens de me rendre compte avec l'expérience dont j'ai parlé que toit me monde a trop tendance à utiliser ce terme et cela m'a fait me remettre en question.

Comme l'a très justement dit @Caoline chacun à sa propre définition de ce qu'est une relation sérieuse. Je précise d'ailleurs que je ne toens pas à discuter de la définition ici tant elle serait vaste.

#
Profil

louluna

le samedi 23 janvier 2021 à 01h37

Bonheur, pour être sûre de comprendre ton propos, tu te considères en relation avec une personne que tu n'as jamais rencontré dans le "réèl", que tu connais seulement virtuellement, c'est bien ça??

#
Profil

Caoline

le samedi 23 janvier 2021 à 11h33

C'est sûr que c'est mieux de définir ce qu'on veut dire par là, comme pour tout d'ailleurs?
Par contre je confirme que pour moi ce n'est pas du tout une aberration, ni une tentative de forcer l'autre à rentrer dans son cadre, que de souhaiter une relation sérieuse quel que soit ce qu'on entend par là et la personne. Si ça ne correspond pas à l'uatre personne libre à elle de ne pas relationner avec nous et que si on se rend compte que l'autre ne correspond pas à notre recherche ça me semble justement plus sein d'arrêter la relation que de chercher à faire rentrer l'autre dans nos attentes.

Pour info sur un site de rencontre où je suis, comme recherche on peut choisir relation amicale, relation éphémère ou relation sérieuse, et il faut ne choisir qu'un type de recherche :-( Autant éphémère ne m'intéresse vraiment pas à priori, même si je n'exclue pas de céder à une envie un jour mais en sachant clairement que c'est la seule option possible, autant choisir entre sérieuse et amicale m'agace.

#
Profil

bonheur

le samedi 23 janvier 2021 à 17h40

Amusant que je tombe sur un passage évoquant la question. Page 137-138 du petit livre "Osez... le polyamour" d'Eve de Candaulie [90782364 904798]. Bonne lecture !

@louluna. Puisque les définitions sont importantes. Connaître ? Je côtoie dans le réel nombre de personnes, et je ne les connais pas. Rien de profond, rien d'authentique, rien de sincère, rien d'intérieur... Et pourtant, ces personnes font partie de mon quotidien, de mon "réel". Et pour rester dans le registre du vocabulaire : qu'est-ce qu'une relation ? qu'est-ce qu'une "rencontre" ? Le "réel" et le "virtuel"... Sauf que là, pour le coup, je sors du sujet de discussion initial. Et ma perception de ma considération m'est essentielle, juste à moi. Je ne demande à personne de comprendre, ou même d'essayer.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 25 janvier 2021 à 09h30

Intermittent
Bladi est un forum marocain ...

Tu penses qu'il est représentatif de l'opinion de tous les monos européens ? ?

Je ne savais pas.
Mais bon, ça ne change pas mon point de vue, une relation sérieuse c'est une relation qui a pour objectif de faire des enfants, le fameux grand amour des monos, exemple ici : https://www.psychologies.com/Couple/Seduction/Renc... (psychologie, ça va, c'est suffisamment français ?).

#
Profil

Polyamour.info

le lundi 25 janvier 2021 à 10h56

Intermittent
Bladi est un forum marocain ...

Tu penses qu'il est représentatif de l'opinion de tous les monos européens ? ?

Ce forum n'est pas un forum européen. Merci d'y éviter les propos racistes.

#
Profil

artichaut

le lundi 25 janvier 2021 à 13h12

Arizonathe
comment une personne peut elle clamer vouloir une relation sérieuse alors qu'à aucun moment elle n'a discuté de ce que cela impliquerait avec son/sa partenaire, ni n'a pris en compte ses propres besoins et ceux de l'autre ? N'est-ce pas mettre la charue avant les bœufs ?

Pour moi le concept même de "relation sérieuse" (ou de "relation pas sérieuse" pareillement) est un concept mono en-soi.

Faire de la [durée passée ensemble] (idem que pour le [sexe ou non-sexe] et tant d'autres choses) un critère de sérieux ou d'importance de la relation, est pour moi une manière monogame de penser les relations.

Mais ce qui +encore me semble archi-mono c'est de considérer comme aquis ou communs des concepts sans avoir pris la peine de les discuter.

Je ne veux pas stigmatiser les monos en disant ça, je pense que toutes les personnes ici présentes pratiquent de telles choses (on sait bien qu'il y a de la monogamie dans le polyamour).

Ce que je veux dire c'est que quand tu es dans la Norme, tu peux trop facilement prendre cette norme pour une évidence commune partagée entre tout·e·s, et croire pouvoir te dispenser de discuter concrètement des choses (de ce que chacun·e entend par là, de ce que ça implique, etc).

Hors de la norme une "relation sérieuse" ne veut rien dire (ça sert juste à juger et hiérarchiser). Il convient donc plutôt de discuter concrètement de ce que vous voulez ou non partager, de ce que vous pouvez —ou non— vous apporter l'un·e à l'autre.

Donc oui, pour moi, tu as raison de te sentir peu prise en compte. Et à chaque affirmation du type "je veux construire une relation sérieuse /un vrai truc avec toi", je t'invite à répondre systématiquement « Qu'entends-tu par là concrètement ? » (et tu sauras alors s'il s'agit comme le suppose @bidibidibidi d'escalator relationnel ou non).

#
Profil

Louxe

le lundi 25 janvier 2021 à 16h30

Une fois, une médecin généraliste avec qui je parlais contraception m'a demandé "vous avez un copain ?" (Donc pour elle forcément un homme puisque je suis une femme, et forcément un seul), puis j'ai acquiescé et elle a ajouté "et c'est sérieux ?", chose qui m'a mise directe mal à l'aise, en premier lieu parce que c'est privé, et puis parce que c'est vouloir ranger quelqu'un dans une case.

La plupart des gens utilisent "relation sérieuse" pour dire : on est ensemble sans avoir d'autre partenaire et on envisage la relation sur le long terme, souvent avec ce que ça implique, les enfants le pavillion et le chien.

Perso je n'utilise jamais cette expression car cela signifie qu'il y existe des relations "non sérieuses" ce qui est très péjoratif. Ne pas être sérieux, tel que je l'entends c'est être laxiste, juste s'amuser sans considérer l'autre. Si j'ai juste un coup d'un soir, je souhaite que cette relation-éclair soit sérieuse, non pas parce qu'elle dure mais parce qu'il y aurait respect, bienveillance, écoute etc..

#
Profil

Arizonathe

le lundi 25 janvier 2021 à 20h01

@artichaut Je ne sais pas si c'est un "cognitif bias" (il y a un mot pour ça en français ?) de ma part mais je me retrouve beaucoup dans ce que tu dit et je trouve cela très sensé.

Effectivement c'est "mono", et surtout je dirais mono dans le sens où c'est le discours qu'on retrouve dans les séries / films / livres où le lien relationnel est peu développé et cliché. Mais je ne pense pas que ça soit mono en soit, c'est certainement un effet de société, qui découle que l'on vit dans une société de monos, mais surtout dans une société où les relations nous sont présentées comme toutes tracées et sans alternative. Nous baignons tous dans des clichés / codes et il est dur de s'en défaire même en ayant pris conscience puisque (à mon avis) nous avons l'impression que le monde tourne comme ça et que nous n'avons pas d'autre alternative que de nous y intégrer. (bref je dérive)

En revanche que penser d'une personne ayant x partenaires et poly qui adopte ce genre de comportement relationnel ? Je ne trouve pas ça très sérieux...

C'est une phrase anodine mais elle m'a fait réaliser ce que je recherche chez un/une partenaire et surtout quel relation je veux construire et je remercie cette personne de m'avoir exprimé son souhait d'arrêter notre relation car je pense qu'au final nos modes de vie et de pensée n'était certainement pas compatibles.

@Louxe tout à fait je comprends ce que tu veux dire, à partir du moment où on considère qu'il y a des relations sérieuses, ça veut dire qu'il existe des relations non sérieuses et ça ne me plait pas non plus. Après tout qui sommes nous pour juger les sentiments et attentes des gens ?

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#
Profil

Minora

le lundi 25 janvier 2021 à 23h17

Arizonathe
@artichaut Je ne sais pas si c'est un "cognitif bias" (il y a un mot pour ça en français ?)

Un biais cognitif ;)

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion