Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polémiques, bagarres, et hors sujet, venez vous battre...

#
Profil

Boucledoux

le mardi 16 mars 2010 à 10h30

Paul-Eaglott

Mais je dois dire que les réactions m'ont posé un problème plus sérieux, sur le plan phylosophyque. Même si ces réactions exprimaient souvent quelque chose d'assez proche de mon propre ressenti, je ne vois pas ce qui nous autorise à ériger en "règle de conduite impérative pour tous les utilisateurs" la façon majoritaire dont nous nous comportons ici, et encore moins celle que nous préférerions que les autres adoptent.
En effet, mon ressenti personnel et subjectif n'a pas à s'imposer aux autres comme norme à respecter.

(+) (+)

ERIC_48
(...)
Il me semble que tu oublie un petit aspect des choses.
L'impression que l'on peut avoir de se sentir envahit par du "non polyamour" au nom de la liberté, de la tolérance, ou que sais-je.

Le fait que la longueur d'un post ne soit pas pire que des dizaines de petits posts hors sujet, n'empêcherait pas d'interdire les deux. Cette perte de liberté serait-elle néfaste ? Dans le jargon industriel, on appelle ça "se recentrer sur son métier de base". C'est bien décrié à cause de la perte de savoir faire que ce genre de stratégie représente, mais il faut dire qu'une telle stratégie donne souvent de bons résultats globaux.

Quoiqu'il en soit, ici, la décision est prise (par le chef, mais tu as l'air de convoiter le poste, donc ça va peut-être changer) de laisser un max de liberté, donc comme tu dis, autant se faire une raison, et accepter les inconvénients de la liberté, c'est à dire un peu de bordel, sans tomber dans l'anarchie comme dit kerdekel.

"Se recentrer sur son métier de base", dans mon jargon de militant anticapitaliste, syndicaliste et féministe, on appelle en général ça se préparer à dégraisser, licencier et écraser toute possibilité de contestation de la politique maison... et cette stratégie donne en général (quand elle passe) des résultats désastreux en termes humains et sociaux....

comme quoi, tu vois, tout est une question de référentiel et de point de vue ;)

Autre différence de référentiel, moi qui ne suit pas anarchiste (mais de plus en plus libertaire-friendly...) j'ai un gros problème quand on oppose tolérance, liberté et poly-tiquement correct... surtout en en appelant en dernière analyse au chef comme arbitre !

Pour le dire en deux mots, le "polyamour", quel que soit ce qu'on met exactement derrière le mot, commence tout juste à émerger sur la scène publique. Il est à mon avis très difficile de mesurer ce qui va se passer si ce processus continue. Acceptation progressive au fur et à mesure que la visibilité progressera, comme cela a été dit plusieurs fois dans des fils ? Au contraire, réaction, peut-être violente, de la société, attaquée dans une des normes les plus fortes et les plus structurantes de la vie sociale, la monogamie obligatoire ? Personnellement, je suis bien en peine de répondre à cette question mais je ne pense pas du tout la deuxième possibilité uniquement théorique.

Cela veut dire plein de chose que nous devrions peut-être discuter et anticiper, en nous appuyant par exemple sur l'exemple des mouvements gay, lesbiens, trans, etc... Cela veut dire aussi que la formation d'une forme d'expression et de solidarité collective est utile et peut-être indispensable. Mais le gros danger serait qu'elle prenne la forme d'une définition autoritaire de ce qui est la norme polyamoureuse (ça c'est poly, ça c'est non-poly) à coup d'oukase et d'exclusion (si, si, ça s'est vu dans d'autres mouvements...) et de négation des autres hors-normes (genre, nous on est des gentils poly-amoureux, acceptez nous, on est pas comme ces méchants libertins qui ne pensent qu'au sexe).

Je ne dis pas que c'est ce que tu dis ni que c'est ce que quiconque a exprimé. Par contre, je pense qu'une réflexion consciente là dessus est indispensable, ainsi qu'une discussion volontariste avec tou-te-s ceux/celles qui pourraient être ces autres-autres (LGBT, libertains, féministes, queer, BDSM, etc...). Et ça ça commence par accueillir et accepter des formes d'expressions qui ne sont pas celles de la majorité des participants de ce forum et qui même, parfois, peuvent les déranger. Pas pour accepter tout et n'importe quoi mais pour discuter, réellement et sérieusement, du fond.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 16 mars 2010 à 11h25

Parfois ça me fait flipper de penser qu'à terme, si on veut vraiment que la "norme" change, on va devoir se battre comme l'ont fait par exemple les LGBT. Dont j'admire beaucoup le courage.
Mais je ne suis pas tellement limitante. Je ferai le secrétariat derrière tranquillement. ^^

Edit : je corrige mon lapsus, même s'il est "tout mignon" :-D "militante"

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 mars 2010 à 11h40

limitante, au lieu de militante, c'est limite un lapsus, tout mignon :-)

#

ibisrouge (invité)

le mardi 16 mars 2010 à 11h44

J'ai pu suivre la discussion qui eu lieu avec Fluteenchantée . C'est très intéressant car je
constate une fois encore qu'en fait les débats sont très très contrôlés. En fait je crois simplement qu'elle en a écrit un peu trop . Un résumé aurait suffit .
La liberté d'expression est une utopie complète .Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre une véritable liberté .

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 mars 2010 à 11h58

Tu as raison Boucledoux.

Je te précise ce qu'il y a en moi au cas ou cela clarifierait le débat. Je veux avoir ma place de bisounours sexualisé en parc naturel protégé, un bisounours ouvert aux autres sans se renier lui-même, parce que je pense que c'est la bonne voie.

Cela ne veut pas dire que je veux faire fuir les libertins (pas méchant du tout à mon sens) qui ne pensent qu'au sexe (et c'est même pas sûr que ce soit vrai ça non plus).

Cela veut juste dire que je voudrais un espace restreint et protégé, pour les gens comme moi, au milieu de ce site ou d'un autre site si ce n'est pas le bon, dans lequel on peut discuter, apprendre des choses, mais aussi faire des choses en commun qui dépassent le fait de discuter, rechercher l'amour, aimer et être aimé tranquillement sans être traité, ni de dépravé par les monos, ni de bisounours asexué, mièvre de surcroit par des polys qu'on apprécient beaucoup. Le tout serait de ne pas céder à la tentation des attaques et contre attaques, c'est bien difficile parfois, mais je ne vois pas d'autre solution.

Il semble que cet endroit ne soit pas le bon, et c'est bien dommage, car il me plaisait bien, il y avait presque tous les ingrédients.

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 mars 2010 à 12h04

Boucledoux
j'ai un gros problème quand on oppose tolérance, liberté et poly-tiquement correct... surtout en en appelant en dernière analyse au chef comme arbitre

J'ai pas compris comment autant de choses peuvent être opposées, mais ça m'intéresse de discuter de ça, si tu veux bien me préciser ta pensée.

En ce qui concerne le chef, si chef il y a, je pense que Paul-Eaglott faisait de l'auto dérision, mais tu l'as bien compris je pense.

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 mars 2010 à 12h06

insognare
Je ferai le secrétariat derrière tranquillement.

C'est de cet endroit, que précisément, les femmes dirigent le monde.

#

(compte clôturé)

le mardi 16 mars 2010 à 12h11

.

#
Profil

Amande

le mardi 16 mars 2010 à 12h19

il me semble que , épris de liberté comme de nombreux poly , vous oubliez le pourquoi de ce site

#

(compte clôturé)

le mardi 16 mars 2010 à 12h47

Amande
il me semble que , épris de liberté comme de nombreux poly , vous oubliez le pourquoi de ce site

(+)

#
Profil

mandarine

le mardi 16 mars 2010 à 12h56

Ou alors on a pas compris l essentiel de ce site!
ou alors on ne cherche pas ce qui est ici
Ou alors ce qu on cherche n est pas ici
Ou alors on ne sait pas ce qu on cherche
C est le chat qui se mord la queue

#
Profil

mandarine

le mardi 16 mars 2010 à 13h05

Et si les meilleurs s en vont il vas rester pour peupler nos nuits sans sommeil de grandes envolées lyriques et philosophiques
On a tous besoin les uns des autres
Moi la premiere qui a eu son lot de mitraillage et de riposte
J ai appris a lire meme du difficile
Toute lecture peut nous apporter quelque chose si on sait rester soi meme ne pas se laisser emporter par l envie de mordre,l envie de tirer a vue
Dans la vie tu vas pas tuer le con qui te fait une queue de poisson,tu l ignore et tu regarde celui qui te sourit
Ici c est pareil
Passé nos egocentrismes on vas peut etre trouver un peu de ce qu on est venus chercher....enfin

#

CoffeePint (invité)

le mardi 16 mars 2010 à 15h16

Ca n'apporte rien mais, amande, texture, mandarine (+)

(@mandarine, ça n'a rien à voir, mais ta réplique sur les bisounours hier m'a bien fait rire. T'a été mon fou rire de début de soirée. :,) (+) )

#
Profil

mandarine

le mardi 16 mars 2010 à 16h13

Je fait rire quelqu un :tu vois que tout le monde peut etre utile ici!

#
Profil

mandarine

le mardi 16 mars 2010 à 18h08

ERIC_48
C'est de cet endroit, que précisément, les femmes dirigent le monde.

Elles dirigent le monde mais elles aiment aussi se faire diriger
(j ai failli mettre digerer)

#
Profil

Boucledoux

le mardi 16 mars 2010 à 18h17

ERIC_48
C'est de cet endroit, que précisément, les femmes dirigent le monde.
mandarine
Elles dirigent le monde mais elles aiment aussi se faire diriger
(j ai failli mettre digerer)

Désolé de faire mon féministe de base comme dirait Lam mais... ça fait pas un peu beaucoup de poncifs sexistes en deux posts ça ?????

#
Profil

amorgen

le mardi 16 mars 2010 à 18h53

Boucledoux
Pour le dire en deux mots, le "polyamour", quel que soit ce qu'on met exactement derrière le mot, commence tout juste à émerger sur la scène publique. Il est à mon avis très difficile de mesurer ce qui va se passer si ce processus continue. Acceptation progressive au fur et à mesure que la visibilité progressera, comme cela a été dit plusieurs fois dans des fils ? Au contraire, réaction, peut-être violente, de la société, attaquée dans une des normes les plus fortes et les plus structurantes de la vie sociale, la monogamie obligatoire ? Personnellement, je suis bien en peine de répondre à cette question mais je ne pense pas du tout la deuxième possibilité uniquement théorique.

Hummm, si l'on se réfère à d'autres normes remises en cause dans le passé on a de quoi se faire du souci.
Même si l'acceptation de l'homosexualité par exemple a progressé énormément, il se trouve encore des gens pour hurler "habemus papam" et "les pédés au bûcher" en chargeant un kiss-in.
Quand à l'avortement autre exemple comparable, il existe toujours des associations pro-vie qui trouvent des échos favorables dans la classe politique.

Boucledoux
Désolé de faire mon féministe de base comme dirait Lam mais... ça fait pas un peu beaucoup de poncifs sexistes en deux posts ça ???? ?

Sexiste je ne sais pas mais poncifs c'est sûr !

#

(compte clôturé)

le mardi 16 mars 2010 à 19h04

ERIC_48
C'est de cet endroit, que précisément, les femmes dirigent le monde.

Si les femmes dirigent le monde, j'ai honte d'être une femme.

#
Profil

mandarine

le mardi 16 mars 2010 à 19h56

Homme ou femme a part un penis et un vagin quesqu i nous differencie?
On a tous nos travers et nos qualités
Peut importe qui dirige le monde puisqu on est tous dessus!
Pourquoi alors ne pas avoir honte d etre un homme et de se laisser diriger par des femmes
N oublions pas que l un sans l autre il n y aurait pas de vie du tout
A mediter

#
Profil

mandarine

le mardi 16 mars 2010 à 19h58

Boucledoux
Désolé de faire mon féministe de base comme dirait Lam mais... ça fait pas un peu beaucoup de poncifs sexistes en deux posts ça ???? ?

Peut etre mais c est pas faut!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion