Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Monogame, gérer l'absence et un plus gros engagement de sa compagne poly avec un autre

Monogamie
#
Profil

farfalla

le vendredi 15 février 2013 à 17h20

bonjour
je met se post car je n'ai pas trouvé de discussions anciennes qui pourraient m'aider.

mon épouse (depuis 12 ans 2 enfants ensemble) est polyamoureuse déclaré depuis un an (pas moi), curieusement j'ai bien accepté ce nouveau mode de vie et sa relation, nous habitons à 45 minutes de chez lui, elle le voit souvent (1 à 3 nuits par semaine); Aujourd'hui ils avaient besoins de discuter de leur relation.
Hier avec mon épouse nous avons eu une discutions sur l'avenir de cette relation, envisagé des solutions s'il voulait vivre plus longtemps avec elle : se rapprocher de lui (bon là c'est pas possible matériellement, pour pleins de raisons nous ne pouvons pas quitter notre petite ville, et lui ne quittera pas la GRANDE ville). je lui ai sereinement proposé qu'elle pose des affaires chez lui, rendre cette vie "plus officielle", qu'elle arrête de faire son sac pour aller le voir, éventuellement qu'elle "vive" chez lui mais tout en passant beaucoup du temps à la maison ... elle me manque sinon.
Ils ont discutez et le peu qu'elle m'a dit au tel, c'est qu'il faut vraiment envisager une de ces solutions, là je ne suis plus serein, j'ai eu une bouffé d'angoisse et je flippe grave (ps, chérie si tu lis ce post ne t'inquiète pas sa va mieux).
je demande votre aide pour y voir plus clair, avoir des avis extérieur, partager l'expérience de mono, comment vivez vous l'absence ? la vie de son conjoint ailleurs ?

merci

#

Françoise Simpère (invité)

le samedi 16 février 2013 à 12h58

Passant par là, je voulais juste vous dire "bravo" pour votre amour si ouvert et réfléchi. Ce qui n'empêche pas l'anxiété, et même plus. Vous voulez rendre heureuse votre compagne, mais même pour être aimant et compréhensif, vous ne devez pas vous faire du mal. D'abord parce que ça fait mal, ensuite parce que tôt ou tard vous en voudriez à votre compagne.
Le mieux serait de réfléchir à ce que vous vous sentez capable de bien vivre et de lui dire sincèrement ce qu'il en est, et ce pour quoi il est encore trop tôt, parce que vous le vivriez trop mal. En sachant que cela peut évoluer avec le temps. Enfin, même si vous n'êtes pas poly, ne vous privez pas de sortir et de voir des ami(e)s quand elle n'est pas là, d'avoir des activités qui vous plaisent, ne passez pas votre temps à attendre qu'elle revienne. Découvrir qu'avoir du temps à soi- pas forcément amoureux- est délicieux, peut vraiment vous aider.

#
Profil

jmmoi

le dimanche 17 février 2013 à 21h48

Bonsoir,
Je partage bien la fin du texte de Françoise et encourage Farfalla d'en profiter pour gouter à la complétude, c'est une grande chance que cet espace temps ce soit mis en place. Surtout pas d'attente, bien exposer ce qui est juste pour chacun et essayer de caler, sachant que ça bouge tout le temps.

#
Profil

audren

le dimanche 17 février 2013 à 22h20

En l'occurrence, c'est un peu plus facile pour moi : c'est moi qui m'absente pour le boulot (3 jours par semaine). Je pense que ça peut se gérer justement comme une situation professionnelle (on assez bien câblés mentalement pour accepter n'importe quoi quand c'est pour raisons profesionnelles). Pourquoi une semaine en mission est mieux acceptée par le conjoint qu'un week-end avec son chéri ?

Mais il faut du temps pour s'y faire. Et donc il faut pouvoir prendre le temps avant chaque grande décision : ça a l'immense mérite de laisser un peu le feu de la passion du début se calmer du côté des polyamoureux, tout en laissant au monogame le temps de se faire à l'idée en voyant qu'aucune catastrophe n'est dans l'air.

Une autre solution (testée et approuvée par moi) consiste à faire des rencontres de son côté (même sans vouloir forcément tomber amoureux). Rien de tel pour se changer les idées d'une part, et d'autre part symétriser un peu les choses : le conjoint polyamoureux qui ressent alors une petite pique de jalousie pourra peut-être mieux intérioriser ce que ses choix de vie peuvent causer de remous émotionnels chez l'autre.

#

moichaipa (invité)

le vendredi 15 mars 2013 à 01h12

bonjour, moi je ne fais que passer, mais je dirai quand même que je trouve que vous ne pensez pas beaucoup a vous là-dedans. Dites le lui clairement, par ce que je trouve qu'il ne faut tout de même pas exagérer ! en plus vous prenez même le temps de la rassurer ! moi je vous tire mon chapeau, mais je pense aussi que vous devriez faire plus attention à vous

#
Profil

alps

le vendredi 15 mars 2013 à 09h14

Si vous avez la possibilité de mieux agencer vos emplois du temps à 3. Il faut essayer. Elle n'est pas obligée d'y aller à chaque fois . Il peut aussi venir ?

#

moichaipa (invité)

le dimanche 17 mars 2013 à 11h57

c'est vrai que vous pourriez être aussi celui qui part ! vivre de nouvelles aventures et peut être y découvririez vous un bien être, qui vous permettrez de mieux vivre la situation voire d'en profiter aussi ! en tout cas bravo effectivement votre compagne doit être heureuse que vous soyez son compagnon. mais attention à l'abnégation quand même. Moi elle m'a exploser à la figure !

#
Profil

alps

le lundi 18 mars 2013 à 01h27

moichaipa
c'est vrai que vous pourriez être aussi celui qui part ! vivre de nouvelles aventures et peut être y découvririez vous un bien être, qui vous permettrez de mieux vivre la situation voire d'en profiter aussi ! en tout cas bravo effectivement votre compagne doit être heureuse que vous soyez son compagnon. mais attention à l'abnégation quand même. Moi elle m'a exploser à la figure !

tu devrais raconter ton experience.

#
Profil

Tamara

le dimanche 07 avril 2013 à 12h37

Je trouve ta façon d'aimer très mature et très belle, très ouverte... Tu peux vraiment te faire confiance tu es une personne sure et aimante tu sauras trouver les ressources pour accompagner ce changement de situation. Votre contexte et votre relation se transforment, pas votre amour !!! <3 <3 <3 <3 <3 C'est normal que vous aillez peur, c'est à nouveau l'inconnu ; et puis l'autre amoureux prend plus de place... un petit deuil... des sentiments de perte... peur de blesser l'autre... peur de demain...

Juste un petit conseil pour accompagner tous ça : exprime tes besoins, exprime tes limites, exprime tout tes sentiments quel qu'ils soient, il n'y en a pas de mauvais. Et surtout pense à toi toi toi et encore toi ! Ta compagne peut peut-être te servir de modèle. Et si tu souffres, "trop" (c'est toujours trop) et si elle souffre, et elle souffre, si vous êtes ouvert la-dessus n'hésitez pas à chacun de votre coté à aller chercher de l'aide en thérapie pour voir et délivrer ce qui bloque à l'intérieur et fait si mal dedans. C'est une belle occasion de transformation intérieure que vous offre la vie. Merci pour ce témoignage, il faut chaud au cœur.

#
Profil

wolfram

le lundi 08 avril 2013 à 10h05

farfalla fait preuve d'une impressionnante maturité mais quand beaucoup parle de lui permettre aussi de profiter de la vie, je ne suis pas sûr qu'il le veuille ou en ait la possibilité. Il aime sa femme et n'éprouve pas le besoin d'aimer ailleurs aussi ; nous ne pouvons lui proposer de se lancer dans un mode de vie qui n'est pas le sien par dépit et pour "compenser".

Il a deux enfants de moins de 12 ans. Si maman n'est pas là 3 soirs par semaine et que papa en profite pour sortir, leur repère sera la baby sitter... le pire serait que papa sorte quand maman est là. Ils seraient des non-divorcés en garde alternée.

J'appuie ce qu'écrit Tamara : pose des limites et pourquoi ne pas voir un spécialiste (attention à bien le choisir car j'ai rencontré une psychologue de la famille qui croyait que toutes les femmes étaient vierges au mariage il y a 40 ans... oubliant le rapport Kinsey entre autre).

Où en est ta situation actuellement ?

#
Profil

farfalla

le mercredi 10 avril 2013 à 09h07

bonjour

et un grand merci pour vos réponses, elles m'ont aidées, merci spécial à Audren, comme toi mon épouse et moi nous nous absentons souvent (jusqu'à 15 jours) pour des raisons professionnelles, et resituer ces absences avec son amoureux dans le "même" contexte m'a beaucoup aidé ! sauf qu'a son retour j'attend souvent beaucoup (une pointe de jalousie ??!!?? surement) j'idéalise ses retours fougueux, plein de calains (comme dans les films) là il faut que je me calme.
Sinon son amoureux (appelons le L.) et moi nous nous sommes rencontré pour discuter, il faut dire que je connait L. bien avant cette vie polyamoureuse, et pour moi cela m'a aidé à accepter cette relation, c'est un super gas. Donc nous avons mangés ensemble pour discuter de cette relation, posé ses demandes, les miennes, comment je vivais cette relation (plus pour le rassurer), depuis cela va mieux, beaucoup de chemin depuis un an : au début je ne voulais pas connaitre l'identité de cet amoureux, je pense que c'est une erreur, il faut rencontrer cet amoureux, en tout cas pour moi cela à été aidant (maintenant je comprend les promenades à 3, inimaginable il y a encore 3 mois). Un truc qui me paraissais incompréhensible, vivre à 3, n'importe quoi, bon et bien maintenant pourquoi pas, ce n'est plus de la science fiction, il faut juste que je me sorte cette image de nous 3 sur le canapé à regarder la TV, elle se blottie contre qui ??? et pourtant qu'elle lui face un calain ou un bisou (juste un petit smack rapide) devant moi ne me gêne pas, dernièrement il est venu passer le week end chez nous se reposer, mon épouse et moi étions partis, je n'ai eu aucune angoisse ni crainte d'intrusion dans mon "carré familial" ma sécurité de stabilité de notre couple, ce que j'ai construit avec mon épouse. C'est bon signe !!
quand à ma vie amoureuse elle reste mono, depuis notre nouvelle vie, je suis plus réceptif aux avances de certaines collègues, mais non, je conçoit le polyamour comme une rencontre exceptionnelle avec une autre personne, avec qui on veut vivre quelque chose de fort, mon épouse en a rencontré deux (L. et moi), pour ma part non, et même si je rencontre quelqu'un, quand je vois toutes les questions qu'ils se posent :-/ (que je lis sur le forum) les doutes, les interrogations oula .... on verra :-) mais pas pour le moment, je suis heureux comme çà !!! (il faut juste que je maîtrise mon surplus affectif quand elle revient !! je te promet chérie ...)

encore merci à TOUS

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion