Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Variation pour en été majeur

#

(compte clôturé)

le dimanche 30 août 2009 à 11h43

Mais oui, Titane, mais ça c'est ce que tu vis, et c'est bien, pour toi, et où tu en es de tes interrogations, des réponses que tu trouves.
C'est juste impossible de plaquer sa propre histoire sur ce qui arrive aux autres, ce qui apparaît comme la merde à l'un n'en est pas pour un autre.

J'ai moins de peine à imaginer un amour comme tu le décris, si je ne me sens pas jugée d'avoir les difficultés que j'ai... L'amour est d'abord pour moi une écoute aussi attentive que possible de ce que vit la personne qui me parle, une tentative d'exercer mon empathie. Je ne vois pas d'autre moyen. Voilà pourquoi les appels à se surpasser me gavent quand ils court-circuitent l'étape précédente, c'est-à-dire la considération attentive de la situation, pas drôle, merdique même, dans laquelle ils sont.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 30 août 2009 à 11h50

Lololita, je trouve que quand un appel amoureux se fait aussi fort, ne pas l'écouter c'est passer à côté d'un moment rare.

Une situation comme la tienne, ça "tabasse sur le lac" d'une manière ou d'une autre, alors au milieu de tout ça, il y a des moments de joie pure à cueillir.

J'espère que ton bouquet sera coloré, sauvage, multiple!

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 30 août 2009 à 15h25

titane


Et encore une fois c'est trop facile de qualifier un amour simple, sincere et ouvert d'idealisme.. il est a portee de nous si nous nous crispons moins sur nos diffgicultes en cherchant davantage a les justifier qu'a les surpasser en lachant prise...

Oui...
Je suis nul en lâcher-prise, j'arrive à aimer, quand même. Et pas mal, à ce qu'on dit (toute forfanterie sexuelle mise à part)(et vaut mieux, parce que là par contre le manque de lâcher prise me nuit veugra).

Par contre, je ne crois pas qu'on soit tous "bons" dans la simplicité. Ca doit arriver à quelques uns, mais à la base, nos peurs, nos inattentions, nos désirs égoïstes ne sont pas partis juste parce qu'on leur à demandé. Essayer de se canaliser pour être vivable, ça ajoute une couche de complication, mais ça peut faire pas mal de bien.

#
Profil

titane

le dimanche 30 août 2009 à 23h06

Tu as raison Clementine! Il est nécessaire de ne pas saboter la phase de compassion et d'écoute . Pour cela tes qualités dépassent largement les miennes je le reconnais humblement et tu en fais une belle démonstration avec Walter... C super ce que tu es et ce que tu fais et je suis très sincère ... Ma modeste contribution serait en effet l'étape suivante où après la douleur au plexus on se relève et on s'ouvre à cet impossible devenu possible... Les dernières étapes du deuil de nos croyances... Le lâcher prise qui nous ouvre à une autre réalité que nous redoutions avant... Une sorte d'espoir renié et refoulé qui devient à portée de main : aimer cette femme qui en aime aussi un autre pour ce qu'elle est... Au delà de mes craintes et de ma jalousie qui m'etoufaient...

J'etais un peu trop en avance... Mais je ne jugeais que la situation de souffrance comme déséquilibre face a cette nouvelle réalité : oui elle en aime un autre....

Je pense que je supportais mieux ma souffrance en votant au bout une Lumière même si elle me fait peur: regarder en bas avant de sauter en bungee !

C tout...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 30 août 2009 à 23h31

OK... Regarder la lumière au bout du tunnel nous aide aussi à progresser dans le beuzier. Merci pour ta quittance, Titane.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le dimanche 30 août 2009 à 23h36

Avec plaisir Clementine... Ce que tu fais avec Walter est super.. J'ai été amené à vivre la même chose... Sans aide... Puis à faire subir la même chose en essayant d'accompagner cette fois... Le temps et l'espace à la souffrance est aussi nécessaire ... Ne pas aller trop vite...

#

(compte clôturé)

le dimanche 30 août 2009 à 23h40

J'en parlais ailleurs, de l'accompagnement... Tu sais, ce livre de Gilligan...

#
Profil

titane

le lundi 31 août 2009 à 10h50

je ne connais pas ce bouquin...

#

(compte clôturé)

le lundi 31 août 2009 à 11h12

Une voix différente : pour une éthique du care / Carol Gilligan

#
Profil

titane

le lundi 31 août 2009 à 11h55

Ah oui... pardon, tu en avais parlé ailleurs c'est vrai sous l'angle du "care" justement... bien vue !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion