Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Début de relations poly très puissante

Témoignage
#

Luciolétoilée (invité)

le mardi 27 septembre 2022 à 10h10

Bonjour à tous,
Mon conjoint et moi sommes polyamoureux.
Il a rencontré récemment une nouvelle relation. Leur connection est extrêmement puissante. Ils sont plongés dans l'euphorie des débuts. Je suis à la fois très contente pour eux et dans le fond ça me fait peur cette puissance là.
Avez-vous des conseils particuliers pour bien gérer cette période ?

#
Profil

Topper

le mardi 27 septembre 2022 à 13h01

Bonjour Luciolétoilée,

Le problème est que ce n'est pas toi qui devrait "gérer" cette période d'euphorie, mais ton conjoint.

Cette période, qu'on appelle NRE ou ENR (Energie de la Nouvelle Relation) est due à l'euphorie de découvrir une nouvelle personne, une passion, de la nouveauté, qui fait que ça chamboule les émotions et fait perdre pied. C'est quelque chose de tout à fait habituel. Par contre, toutes les personnes ne le vivent pas de la même manière. Il peut arriver que certaines personnes soient tellement obnubilées par cette nouvelle relation, qu'elles tendent à mettre de côté leurs autres relations, ou d'autres aspects de leur vie (travail, famille, enfants).

Dans la grande majorité des cas, la NRE progresse pendant un certain temps, puis diminue progressivement avec le temps. En ce qui te concerne, tu peux déjà te rassurer sur cet élément là. Je te conseillerais de ne pas contraindre toi-même cette nouvelle relation, ce qui pourrait créer de la frustration, et alimenter la NRE.

Il faudrait que ce soit ton conjoint qui s'auto-modère. Pour cela, tu peux communiquer avec lui les problématiques que ça engendre dans votre couple.

C'est une difficulté récurrente dans les relations polyamoureuses, que les relations existantes pâtissent des nouvelles relations qui se forment. Il s'agit donc d'apprendre à bien gérer toutes ses relations pour qu'elles puissent coexister en harmonie. Il s'agit également d'apprendre à gérer la NRE en étant conscient des comportements qu'elle induit et en les contrôlant lorsque ces comportement impactent négativement une relation.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 27 septembre 2022 à 14h08

Je rejoins @Topper, dans cette situation, c'est la personne en période de NRE qui doit prendre en charge le plus gros.
C'est pas toujours évident, parce que ça correspond aux deux-trois années amoureuses où notre cervelle nous shoote aux hormones et nous met dans un rapport urgent à l'autre.

Pour certains, le shoot n'est pas excluant, il y a des partenaires historiques qui en bénéficient : la personne se sent si bien qu'elle a envie de donner du bon à tous.
Si l'ivresse ne rend pas si universellement prodigue, la personne qui la ressent peut passer par une autre émotion : la gratitude. "Rho ce que j'ai de la chance que mon/ma partenaire m'offre ça. Comment le lui montrer ?"

D'une façon générale, c'est une situation forte qui montre à quel point on n'est pas seulement capable d'aimer (ressentir) plusieurs personne pour sa propre joie (c'est finalement assez banal) mais aussi de les aimer pour leur en donner (entretenir l'attachement).

De ton côté, Luciole, selon les caractères de chacun et vos accords, c'est peut-être pas bête de te montrer de temps en temps. Et si la nouvelle partenaire est capable d'entendre ce genre de dialogues (est-elle poly pratiquante aussi, avant vous ?) quand tu es vraiment dans le doute, trouver des occasions de parler avec elle aussi. CA peut mener à des ententes spontanées de gens polis et poly qui se consultent un peu en amont, ça peut amener à des accords spécifiques : dire "ça vous dérangera si, dans tel cas, à tel moment je passe un coup de fil ?" par exemple. Trouver la façon de concrétiser la réalité des relations;

Enfin, c'est à cette période que c'est extrêmement important d'investir ce que vous aimez dans votre propre relation, de le désigner et de le préserver. Ce qui se fait "par défaut" dans une relation unique se fait par choix dans des relations multiples : les temps où on se retrouve, qu'on passe ensemble, les projets, on choisit plus fortement de les faire et de les maintenir, encore plus consciemment quand on est la relation historique.
Donc selon tes besoins, vous pouvez être précis sur ce que l'autre relation ne changera pas... notamment dans un planning : si vous avez prévu d'être ensemble tel samedi, la NRE n'est pas une excuse pour annuler des trucs en dernière minute. Je veux dire, ça peut se faire, mais vous devez trouver votre compromis, explicite en général, pour que tu saches que tu es prise en compte et pour que vous puissiez continuer à organiser vos propres moments aimants.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion