Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Passade ou réelle remise en question ?

Témoignage
#
Profil

LilieDoux

le samedi 18 juin 2022 à 09h06

Bonjour à toutes et à tous,
Je viens de découvrir ce forum et j'apporte ma pierre à l'édifice... je suis avec mon mari depuis 7 ans, nous avons un enfant.

Avant de le rencontrer (bien avant) et ado de 14 à 16 ans j'ai été folle amoureuse d'un garçon avec lequel j'ai rompu bien trop vite car la relation n'allait pas assez vite pour moi (à l'époque il me fallait tout, tout de suite). On s'est tourné autour deux ans avant d'oser franchir le cap et au bout de 15 jours cetait finit. J'ai été assez bête pour croire que cela n'aurait pas d'importance et que dans la vie, il ne faut surtout pas avoir de regrets...
Oui mais voilà, cet homme en particulier je ne l'oublie pas. Je ne ressent pas d'attirance physique, je n'ai pas envie d'une relation charnelle avec lui (c'est d'ailleurs pour cela que notre couple n'avait pas fonctionné, mais à l'époque c'était le contraire, je le voulais tout entier et lui voulait prendre son temps). Je ne pense même pas qu'il en ait conscience (bien que la nana que t'as pas vue depuis 2 ans qui débarque en mode "tu paies le café ?" Comme si de rien n'était ça doit un peut mettre la puce à l'oreille !).

Voilà où je veux en venir... je ne sais pas comment parler de cela à mon mari et surtout si je doit lui en parler. Je suis quelqun de très bornée qui n'en fait qu'à sa tête même si elle a tous les éléments qui lui prouvent que ça n'ira pas donc je sais que je dois travailler en 1er sur mon état d'esprit avant de faire une.connerie.

Alors j'essaie de me rassurer comme je peux avant d'ouvrir la boîte de pandore, car une fois la discussion ouverte avec mon mari, il y aura forcément des conséquences (positives ou négatives dailleurs). Je ne me sens pas "polyamoureuse" dans l'âme mais clairement, pour ces deux êtres oui...
Est ce que c'est une passade ? Est ce que je doit me faire violence pour garder ça pour moi ?

Je ne suis pas malheureuse, j'ai peut être juste envie de partager des moments hors du temps avec cet homme, c'est peut être juste de la nostalgie..

Je ne crois pas aux coups de foudre et aux âmes sœurs, je crois en l'amitié homme-femme et mes meilleurs amis et confidents sont des hommes, je ne ressent clairement pas la même chose pour eux.

Dans 15 jours j'ai peut être l'occasion de passer une soirée avec cet homme de mon passé et des amis communs (c'est à moi de donner le feu vert et surtout de négocier avec mon mari). Alors comme je me connais il y a 80% de chance que la soirée se fasse ; je ne pense pas qu'il se passe quoi que ce soit dans la soirée de particulier mais j'ai peur que a l'issue de cette dernière j'ai une idée beaucoup + précise de mes attentes face à cet homme...

Je ne sais pas si je dois jouer carte sur table avec mon mari des à présent ou si je me met potentiellement en difficulté et faute en n'avouant rien tant que ça ne reste que des pensées...
Alors je dit "je ne sais pas" mais dans un monde idéal :
Je devrais dire à mon mari que cette relation d'adolescence que j'avais tellement idéalisée me tourne toujours dans la tête
Que je pense souvent à cet homme avec affection (pas de désire j'insiste pour le moment, j'aimerai juste le prendre dans mes bras et avoir une relation plus "libre" avec lui) mais que cela ne remet en rien en cause mon désir et mon amour pour mon mari... que je ne veux pas choisir entre l'un ou l'autre car pour moi le choix a été fait le jour où je me suis mariée avec mon époux.

J'ai peur de tout perdre et en même temps je veux franchir ce cap de la communication et de l'honnêteté. J'ai un credo depuis que je l'ai rencontré (mon mari) c'est : no more lies (plus de mensonges).

Faut que j'arrive à lui parler de ça sans détruire tout ce qu'on a construit jusque ici.

#

Geraaldine (invité)

le samedi 18 juin 2022 à 09h29

La première question qui me vient, comment réagirais tu si à la suite de ton annonce, ton mari désirait à son tour, rencontrer son amour de jeunesse?

#
Profil

LilieDoux

le samedi 18 juin 2022 à 09h40

Je me suis posée la question et honnêtement ça m'arrangerait.

Il m'en parle de temps en temps mais c'est lui qui ne va pas au bout car il a peur que cela devienne un élément perturbateur (car de ce que je comprends ce n'était pas une relation saine, elle était poly (imposée) et lui mono et ils en sont allé jusqu'à limite s'entre tuer sur la fin).

Bizzarement cela me generait si c'est fait dans la.cachotterie mais si je reste la confidente je pense que je pourrai l'envisager. Hors de question de devenir la numéro 2 par contre, c'est vrai que j'envisagerais la chose sous réserve d'une clause d'exclusivité ;)

#
Profil

GeorgyPorgy

le samedi 18 juin 2022 à 09h51

@LilieDoux

Compte tenu de ta réponse à @Geraaldine, on a l'impression que c'est donc déjà un sujet qui traine dans l'air avec ton mari, on comprend que vous évoquez déjà la question - au moins dans le cadre d'une discussion générale.

Par rapport a tes questionnements, c'est peut etre un element positif du coup...

Par contre, ton mari semble avoir vécu qqchose de difficile (potentiellement source de traumatismes) dans cette relation poly-mono imposée... c'est surement un point de vigilance pour toi : ce que tu vas amener avec ta "demande" peut potentiellement réactiver des trucs difficiles de son côté? C'est d'ailleurs peut-être ce qui te fait hésiter...

Message modifié par son auteur il y a 14 jours.

#
Profil

GeorgyPorgy

le samedi 18 juin 2022 à 10h16

Au dela, je trouve que la question de Geraaldine est super valide et importante pour "aider" à clarifier tes intentions, tes attentes.

Elle permet de se projeter dans l'éventualité ou ton partenaire fasse une / des rencontres hors de votre couple - pas forcément avec son ex traumatisante mais potentiellement avec n'importe qui de nouveau. Comment penses-tu le vivre?

Quand on a soit même le besoin d'explorer, on a peut etre (trop?) tendance à se focaliser sur soi-même, ce qu'on ressent, ce qu'on a envie de vivre... je sais plus qui disait ca ici recemment, mais s'ouvrir aux amours plurielles c'est peut etre moins se l'autoriser pour soi, que aussi envisager que notre / nos partenaires puissent aussi le faire (et qu'il va falloir le gérer)...

En d'autres termes, c'est pas parce que j'envisage que je peux vivre sereinement 2 relations (pour moi) que je serais aussi serein.e quand mon partenaire décidera de faire de même...

Je sais pas si c'est clair, mais ce genre de questionnements je pense peut aider aussi à y voir plus clair :)

Message modifié par son auteur il y a 14 jours.

#
Profil

Ayna

le mardi 21 juin 2022 à 09h24

GeorgyPorgy
je sais plus qui disait ca ici recemment, mais s'ouvrir aux amours plurielles c'est peut etre moins se l'autoriser pour soi, que aussi envisager que notre / nos partenaires puissent aussi le faire (et qu'il va falloir le gérer)...

En d'autres termes, c'est pas parce que j'envisage que je peux vivre sereinement 2 relations (pour moi) que je serais aussi serein.e quand mon partenaire décidera de faire de même...

Je suis d’accord…
Pour avoir vécu 4 ans avec un «  polyamoureux » en restant mono, je crois pouvoir dire qu’au final je me sentais plus «  poly » que lui!!!!
Aujourd’hui, dans une autre relation, je vis la situation inverse (c’est moi qui ai envie d’autres relations) et lui s’ouvre progressivement à d’autres relations aussi, et bien je sens que mes 4 années de polyacceptante n’étaient pas de trop pour être capable d’entrer en mudita ! (Ou compersion)
Donc pour répondre à l’auteur du post: chaque histoire a un rôle qui te permet de grandir dans la sortie de l’amour-propriété je crois. A chacun de voir et d’être capable d’exprimer où il en est dans la gestion émotionnelle. Soit on est capable de gérer, et on «  monte en amour » (« tomber » amoureux c’est facile, «  monter » en amour demande du temps), soit c’est trop traumatique et il faut accepter que notre psychisme n’est pas prêt. C’est mon avis… Prendre du recul et observer tout ce qu’on a appris et acquis sur le chemin…

Message modifié par son auteur il y a 11 jours.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 juin 2022 à 16h09

LilieDoux

Alors je dit "je ne sais pas" mais dans un monde idéal :
Je devrais dire à mon mari que cette relation d'adolescence que j'avais tellement idéalisée me tourne toujours dans la tête
(...)

Faut que j'arrive à lui parler de ça sans détruire tout ce qu'on a construit jusque ici.

Bonjour !

Tout ça dépend de plusieurs réalités :
- que ce garçon du passé soit ok pour cette expérience non-exclusive
- que ton mari soit ok pour te laisser vivre quelque chose
- que, si ce moment de vie se fait, tu assumes que ce n'est pas une bulle temporelle comme ton fantasme nostalgique actuel, pas un désir hors-sol, mais un épisode dans la continuité de ton histoire et de l'histoire de votre couple. Qui peut ouvrir donc sur ce que tu rechercheras ensuite, et ce que ton mari recherchera ensuite.

Penser ces conditions, ça te fait quoi ?

Quelques questions : après cette relation très courte et avant les 7 ans de relation avec ton mari, quelle est ton expérience sentimentale, relationnelle ? Comment tu décrirais l'amoureuse que tu es "au total", ce qu'elle recherche, refuse, comment elle fait ?
Comment ça se passe dans ta vie de couple, de maman, ailleurs ?
Je veux dire : les rencontres et les rerencontres, ça arrive, forcément. Mais selon l'époque de notre vie, on réagit pas pareil.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion