Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Première relation polyamoureuse

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 20 mars 2021 à 09h49

LeaBridou
Merci pour le fourire :) Je pense que le seul cliché qu'il manquait c'était le mec qui se pointe pour t expliquer ce que c est le féminisme :)
Et ça ne m'etonnne pas que ce soit killyouridols qui s y colle, ça ne sera pas son premier acte antifeministe sur ce forum.
Je vais préciser, au cas où ' j aurais pas été assez claire. Répondre à l auteure de ce post ou une femme qui a des questions (ou un allié) , je le fais avec plaisir. Par contre pour les autres, comptez pas sur moi pour y passer de l énergie.
Bon là j ai fait une petite exception parce que ça fait longtemps que j avais pas rigolé aussi fort :)
Voilà je m'arrête là :)

Antiféministe? Moi?
Vous devrez passer dans ma communauté, pour voir à quoi ressemble le vrai féminisme!
Mais je vous préviens, chez nous il n'y a pas d'invités: tout le monde se met au travail, hommes comme femmes!

#
Profil

artichaut

le samedi 20 mars 2021 à 12h30

kill-your-idols
Antiféministe? Moi?

Le problème vient souvent de là. Ce déni primordial.

Comme Depardieu qui clame "Moi, violeur ?".

Tant que nous serons dans ce déni là, et que nous ne saurons pas écouter la parole des premières personnes concernées, on ne risquera pas d'avancer.

Moi aussi j'ai jadis réagi comme ça. Aujourd'hui si on me dit que je suis anti-féministe (et c'est récemment arrivé sur ce forum), j'essaie de dire merci avant toute chose. Et j'essaie de comprendre le point de vue de l'autre. Je ne dis pas ça pour m'envoyer des fleurs, mais pour partager mon vécu sur ce chemin.

#
Profil

ManaCarmen

le dimanche 21 mars 2021 à 00h26


titom74
" Ça sent un peu le féminisme dans tes paroles. Je pense que la Place de la Femme dans le couple comme la Place de l'Homme est d'aider à avancer l'autre.


ça ne sent pas du tout le féminisme. ça sent l'égoïsme.
La base de toutes les relations est l'entraide, surtout dans des périodes difficiles comme le nôtre. Sans entraide, les relations sont juste de la consommation.

Le Féminisme ce n'est pas du tout ça.

Il y a une différence entre de l'entraide et une dépendance émotionnelle. La charge mentale de s'occuper des sentiments des hommes est très souvent laissé aux femmes comme si c'était normal, je trouve pas ça normal non plus, pas plus qu'une éventuelle "place de la femme"
Le but d'un couple est ce qu'on veut bien lui donner, c'est une convention entre les personnes impliquées, personne n'a a dire à personne ce que doit être un couple
De manière générale aider autrui, dans un couple ou pas, c'est lui apprendre à être autonome, pas lui faire tout. Sinon ça crée une dépendance qui a de grande chance d'être nocive pour l'une ou l'autre des personnes, que ce soit celle qui ne peut agir sans l'autre, ou celle qui doit depenser une energie supplémentaire pour gérer un truc qu'elle doit gérer pour 2.
Une personne pas concernée peut avoir du mal à comprendre j'en conviens, mais le rejeter ne le fait pas disparaître.

Ps : Svp, ne parlez pas de "vrai féminisme" déjà les féministes entre elles ont une multitude de nuances, que ce soit les abolitionniste ou non abolitionniste, les Terf (berk) ou bien d'autres encore. Parler de vrai féminisme prouve juste qu'on a rien compris à la profondeur du sujet.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Lenah

le dimanche 21 mars 2021 à 15h10

kill-your-idols
Personnellement, je ne trouve rien de bizarre au fait de s'occuper d'une personne. je m'occupe régulièrement d'une de mes femmes. Et si je ne peux pas être là, je fais de manière qu'il y ait au moins un de ses autres amours.

Et je ne trouve pas non plus l'idée d'aider les autres à développer ses émotions.


titom74
" Ça sent un peu le féminisme dans tes paroles. Je pense que la Place de la Femme dans le couple comme la Place de l'Homme est d'aider à avancer l'autre.


ça ne sent pas du tout le féminisme. ça sent l'égoïsme.
La base de toutes les relations est l'entraide, surtout dans des périodes difficiles comme le nôtre. Sans entraide, les relations sont juste de la consommation.

Le Féminisme ce n'est pas du tout ça.




Message modifié par son auteur hier à 9h.

Il serait peut être intéressant que tu lises l'un des nombreuses ouvrages de sociologie consacrés au care et au fait que les femmes sont éduquées pour prendre soin des autres. Ça ne veut pas dire que les hommes ne le font jamais, ça veut dire que les femmes sont socialisées pour le faire et que c'est pour cela que dans la grande dans la plupart des métiers du soin, il y a une grande majorité de femmes, sauf aux postes.de direction. Des vieux types qui se prennent des jeunes petite nanas pour leur servir d'infirmières dans le vieux jours, il y en a plein aussi, le contraire est bien plus rare. On appelle ça aussi la division sexuée du travail. Comme dans un groupe consacré au polyamour, on est censé déconstruire toutes les normes, on évoque celle-là aussi.
Au hasard, une référence parmi des milliiers:
https://journals.openedition.org/clio/16058#:~:tex...

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Lenah

le dimanche 21 mars 2021 à 15h12

LeaBridou
Merci pour le fourire :) Je pense que le seul cliché qu'il manquait c'était le mec qui se pointe pour t expliquer ce que c est le féminisme :)
Et ça ne m'etonnne pas que ce soit killyouridols qui s y colle, ça ne sera pas son premier acte antifeministe sur ce forum.
Je vais préciser, au cas où ' j aurais pas été assez claire. Répondre à l auteure de ce post ou une femme qui a des questions (ou un allié) , je le fais avec plaisir. Par contre pour les autres, comptez pas sur moi pour y passer de l énergie.
Bon là j ai fait une petite exception parce que ça fait longtemps que j avais pas rigolé aussi fort :)
Voilà je m'arrête là :)

Tout à fait d'accord !

#
Profil

kill-your-idols

le lundi 22 mars 2021 à 13h05

artichaut
Le problème vient souvent de là. Ce déni primordial.

Comme Depardieu qui clame "Moi, violeur ?".

Tant que nous serons dans ce déni là, et que nous ne saurons pas écouter la parole des premières personnes concernées, on ne risquera pas d'avancer.

Moi aussi j'ai jadis réagi comme ça. Aujourd'hui si on me dit que je suis anti-féministe (et c'est récemment arrivé sur ce forum), j'essaie de dire merci avant toute chose. Et j'essaie de comprendre le point de vue de l'autre. Je ne dis pas ça pour m'envoyer des fleurs, mais pour partager mon vécu sur ce chemin.

justement, là nous ne sommes pas en train d'écouter une personne concernée, mais juste un égoïste de passage qui crie "s'occuper des autres c'est le mal!"

Les personnes qui ont des réels problèmes ont tout le resperct pour moi. Les égoïstes de passage, non.

#
Profil

LeaBridou

le mardi 23 mars 2021 à 09h24

Angel62, ce matin j écoutais un podcadt qui m a, à certains moments, fait penser à ton post, si c at intéresse :

https://m.youtube.com/watch?v=sxBgQL9Wckk

Lenah, ManaCarmen, artichaut, Depassage, Edk: merci pour vos posts intéressants et plein de d'espoir pour une société plus chouette <3

#
Profil

alinea7

le mardi 23 mars 2021 à 22h17

J'arrive après la bataille !
Je trouve que la démarche de faire prendre conscience à @Angel62 des conditionnements et des déséquilibres dans sa relation et de comment ça s'inscrit dans un patriarcat est positif parce que cette prise de conscience lui ouvre un épanouissement personnel qui (heureusement!!) va bien au delà de satisfaire le mââle du foyer.

En même temps, je suis dans cette démarche aussi et récemment j'ai ressenti ça comme un possible nivelage par le bas.
Dans mon cheminement, j'ai d'abord réalisé que ce que j'ai donné de temps et d'énergie à mon foyer est réellement ça, donné. Donné et ressenti comme perdu, mal investi. Parce que réciproquement, mon partenaire dans son "égoïsme" genré s'est assuré une place dans la société qui est mieux valorisée autant maintenant que plus tard. Tandis que moi, ce que j'ai retiré à ma vie professionnelle pour arrêter de marcher sur la tête à courir dans tous les sens avec des enfants, tout en profitant au papa qui pouvait aussi travailler en étant moins à la course, eh bien moi ça m'a pénalisée et durablement. J'ai donc eu l'impression d'être punie par la société pour avoir eu un comportement que je trouve sain dans mon système de valeurs.
Donc d'abord je me suis dit que c'était à moi de changer et me comporter de façon plus égoïste, plus libérale, plus individualiste. Que mon éducation avait foiré mon système de valeurs d'une manière qui faisait que je n'étais pas assez centrée sur moi. Et c'est en partie vrai.
Mais à un moment donné j'en ai eu marre de me forcer à me comporter comme ça alors que ça ne me correspond pas, sous prétexte que la société nous y pousse, nous pénalise sinon.
J'ai beau me rendre compte des conditionnements dont j'hérite, savoir que mon système de valeurs est foiré par cet héritage, j'arrive pas à me dire que c'est normal de se comporter de manière individualiste. Là où j'en suis en ce moment de ma réflexion, plutôt que quitter le ring et adopter les codes masculins, j'ai envie de faire en sorte d'exiger le même niveau de soin de leur part, d'exiger que la société cesse de valoriser le l'individualisme.

Et comme les préceptes bouddhistes nous disent que "la voie qui amène à l'éveil et à la libération de la souffrance est celle qui évite les extrêmes", je vise la voie du milieu en ce moment : exiger un niveau de soin et de prise en compte de l'autre autant que de moi. Ce qui n'est pas simple...

Bref, pour en revenir au post initial, je serais pas pour que tu arrêtes forcément de prendre soin de ton homme de la façon que tu trouves appropriée. En revanche il me semble que tu devrais commencer à te traiter *toi* avec le même niveau de soin, et exiger le même engagement de la part de ton conjoint envers toi et ton bien-être.
Ça se pourrait que dans cette démarche d'explorer ton propre espace et ta propre valeur tu deviennes moins centrée sur celles de ton mari.

Comme d'habitude, tout ça n'est que mon avis, déconstruire le patriarcat, j'ai commencé tard et c'est long. Je voulais juste partager où j'en suis aujourd'hui par rapport à tout ça.

#
Profil

kill-your-idols

le mercredi 24 mars 2021 à 09h44

alinea7
J'arrive après la bataille !
Je trouve que la démarche de faire prendre conscience à @Angel62 des conditionnements et des déséquilibres dans sa relation et de comment ça s'inscrit dans un patriarcat est positif parce que cette prise de conscience lui ouvre un épanouissement personnel qui (heureusement!!) va bien au delà de satisfaire le mââle du foyer.

En même temps, je suis dans cette démarche aussi et récemment j'ai ressenti ça comme un possible nivelage par le bas.
Dans mon cheminement, j'ai d'abord réalisé que ce que j'ai donné de temps et d'énergie à mon foyer est réellement ça, donné. Donné et ressenti comme perdu, mal investi. Parce que réciproquement, mon partenaire dans son "égoïsme" genré s'est assuré une place dans la société qui est mieux valorisée autant maintenant que plus tard. Tandis que moi, ce que j'ai retiré à ma vie professionnelle pour arrêter de marcher sur la tête à courir dans tous les sens avec des enfants, tout en profitant au papa qui pouvait aussi travailler en étant moins à la course, eh bien moi ça m'a pénalisée et durablement. J'ai donc eu l'impression d'être punie par la société pour avoir eu un comportement que je trouve sain dans mon système de valeurs.
Donc d'abord je me suis dit que c'était à moi de changer et me comporter de façon plus égoïste, plus libérale, plus individualiste. Que mon éducation avait foiré mon système de valeurs d'une manière qui faisait que je n'étais pas assez centrée sur moi. Et c'est en partie vrai.
Mais à un moment donné j'en ai eu marre de me forcer à me comporter comme ça alors que ça ne me correspond pas, sous prétexte que la société nous y pousse, nous pénalise sinon.
J'ai beau me rendre compte des conditionnements dont j'hérite, savoir que mon système de valeurs est foiré par cet héritage, j'arrive pas à me dire que c'est normal de se comporter de manière individualiste. Là où j'en suis en ce moment de ma réflexion, plutôt que quitter le ring et adopter les codes masculins, j'ai envie de faire en sorte d'exiger le même niveau de soin de leur part, d'exiger que la société cesse de valoriser le l'individualisme.

Et comme les préceptes bouddhistes nous disent que "la voie qui amène à l'éveil et à la libération de la souffrance est celle qui évite les extrêmes", je vise la voie du milieu en ce moment : exiger un niveau de soin et de prise en compte de l'autre autant que de moi. Ce qui n'est pas simple...

Bref, pour en revenir au post initial, je serais pas pour que tu arrêtes forcément de prendre soin de ton homme de la façon que tu trouves appropriée. En revanche il me semble que tu devrais commencer à te traiter *toi* avec le même niveau de soin, et exiger le même engagement de la part de ton conjoint envers toi et ton bien-être.
Ça se pourrait que dans cette démarche d'explorer ton propre espace et ta propre valeur tu deviennes moins centrée sur celles de ton mari.

Comme d'habitude, tout ça n'est que mon avis, déconstruire le patriarcat, j'ai commencé tard et c'est long. Je voulais juste partager où j'en suis aujourd'hui par rapport à tout ça.

Tout à fait d'accord, le gros problème est qu'il n'existe pas de modèle clair de famille qui soit au même temps traditionnelle et ouverte. C'est à nous de remplir ce vide et créer ce modèle.

#
Profil

EdK

le mercredi 24 mars 2021 à 11h28

kill-your-idols
Tout à fait d'accord, le gros problème est qu'il n'existe pas de modèle clair de famille qui soit au même temps traditionnelle et ouverte. C'est à nous de remplir ce vide et créer ce modèle.

Très franchement tant mieux :)
Ca nous évites de toustes nous enfermer dans un même contre modèle. Je préfère largement tatonner avec mes amours et métamours pour rechercher notre modèle à nous.

alinea7
Donc d'abord je me suis dit que c'était à moi de changer et me comporter de façon plus égoïste, plus libérale, plus individualiste. Que mon éducation avait foiré mon système de valeurs d'une manière qui faisait que je n'étais pas assez centrée sur moi. Et c'est en partie vrai.
Mais à un moment donné j'en ai eu marre de me forcer à me comporter comme ça alors que ça ne me correspond pas, sous prétexte que la société nous y pousse, nous pénalise sinon.

En fait il y a un piège la dedans.
Le modèle libéral et le modèle conservateur sont tous les deux des modèles de droite.

L'alternative est donc de chercher à construire un modèle de gauche. Et dans le cas du polyamour l'idéologie de gauche qui me semble la plus adéquate est l'idéologie libertaire. Ce n'est pas un hasard si l'anarchisme relationnel est dans le paysage.

alinea7
J'ai beau me rendre compte des conditionnements dont j'hérite, savoir que mon système de valeurs est foiré par cet héritage, j'arrive pas à me dire que c'est normal de se comporter de manière individualiste. Là où j'en suis en ce moment de ma réflexion, plutôt que quitter le ring et adopter les codes masculins, j'ai envie de faire en sorte d'exiger le même niveau de soin de leur part, d'exiger que la société cesse de valoriser le l'individualisme.

Tout d'abord je souhaite ici mettre en avant le fait que l'individualisme est un terme galvaudé.
En effet l'individualisme est une notion philosophique qui ne réfère pas au principe du "moi d'abord" mais au fait que l'individu est la base de la morale. La problématique de se faire passer avant les autres et du manque de solidarité n'est donc pas lié à l'individualisme : https://fr.wikipedia.org/wiki/Individualisme

Personnellement j'essai de me placer dans une perceptive libertaire. C'est pas évident comme ça (étant donné l'image catastrophique que la majorité de nos contemporains ont de l'anarchisme) mais l'anarchisme regroupe historiquement l'ensemble des courant anti-autoritaire du socialisme (en opposition au marxisme qui est un socialisme autoritaire).

PS : J'assume le fait que ce post soit politiquement orienté. Il se trouve que je crois profondément en ce que j'ai écrit.

PPS : Bien que Max Stirner soit très souvent cité lorsque l'on parle d'individualisme anarchiste il est en réalité un théoricien de l'égoïsme bien plus que de l'anarchisme. Cependant il est vrai que la branche la plus individualiste de l'anarchisme s'est largement approprié ses travaux comme base philosophique. Le résultat étant l'anarchisme individualiste.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 24 mars 2021 à 15h58

alinea7
J'ai donc eu l'impression d'être punie par la société pour avoir eu un comportement que je trouve sain dans mon système de valeurs.

Je pense que c'est le cas pour tout le monde.
Dès que tu décides d'avoir un système de valeurs personnel et non pas imposé par la société, tu te retrouves à devoir aussi le défendre et à te battre pour lui (ou à cause de lui).

C'est difficile de ne pas être un mouton :-)

#
Profil

alinea7

le mercredi 24 mars 2021 à 23h43

bidibidibidi
Je pense que c'est le cas pour tout le monde.
Dès que tu décides d'avoir un système de valeurs personnel et non pas imposé par la société, tu te retrouves à devoir aussi le défendre et à te battre pour lui (ou à cause de lui).

C'est difficile de ne pas être un mouton :-)

Hum sauf qu'en l'occurrence mon système de valeurs me pousse à reproduire les schémas genrés hérités, prendre soin tout ça. Et mon partenaire aussi est porté à reproduire en partie, de son côté, je crois. Même si on essaie de faire autre chose, que les vieilles recettes coincent. Du coup bon pour l'innovation pas mouton c'est pas encore ça...j'ai l'impression que ça va prendre des générations avant que les relations s'équilibrent. Et encore, ça c'est si la tendance se maintient, ce sur quoi je ne suis pas très optimiste. On peut s'abstraire de la loi du plus fort lorsque les ressources sont abondantes, et il semblerait que la période faste soit plutôt sur sa fin.

Édit : pardon je dérive du post initial
@EdK : j'avoue que je n'étais pas encore dans la dimension politique. J'ai besoin d'y réfléchir.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion