Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Acceptation du polyamour dans des circonstances difficiles

Besoin d'aide
#

HolaBenja (invité)

le mardi 26 mai 2020 à 19h40

Bonjour,

J'ai découvert ce site après une première rupture (floue) avec ma copine Julie. On s'est connu jeune, moi 21 elle 19 (elle est étrangère (parents à l'étranger)), on a chacun était le premier amour de l'autre et la première longue relation (presque 4ans). Au tout début il a fallu trouver nos repères et tout, et un peu de jalousie de sa part (episode 1: decouverte de mon profil tinder quand ce n'etait pas clair entre nous (qu'elle a vu via tinder hein), episode 2: les profils que je regardais sur fb d'anciennEs camarades scolaires qui me narguaient, episode3 : le porno) m'avait refroidi à élargir mon cercle social. Inconsciemment j'ai commencé à devenir jaloux aussi, pas pour les même raisons ni par revanche j'espère. Bon ça s'est fait progressivement quand on a commencé à vivre ensemble. Au tout début quand elle sortait seule ça me posait pas de problèmes, et les rares fois où elle rentrait à pas d'heure le lendemain je lui faisais la gueule de m'avoir inquiéter sans me donner des nouvelles. Mais les sorties sans nouvelles jusqu'au lendemain se sont faites plus fréquentes, l'inquiétude a laissé place à un sentiment de solitude, d'abandon à chaque fois que je n'avais pas de nouvelles. Je fréquentais peu de personnes, avant de rencontrer Julie je sortais le plus souvent seul, je n'avais jamais eu quelqu'un ami ou amoureuse avec qui je faisais beaucoup de choses. Bref j'ai commencé à très mal le vivre, notre relation s'est dégradée, j'ai fais beaucoup de conneries notamment quand je découvrais des mensonges en lisant ses réseaux sociaux (je sais c'est pas bien, et c'est pas une excuse si elle le faisait aussi) jusqu'à faire une tentative de suicide . Bref à la suite de ça on a "rompu". Elle a pris ses affaires quand je suis sortie de l'hôpital . J'ai encore mal vécu cette période, et même si on a continué à se voir j'avais l'impression que c'était toujours quand elle le voulait, si elle allait mal, mais quand j'allais mal nada. Avec le recul je comprends, elle était tout aussi perdu que moi, et moi je voulais à tout prix renoué le lien ce qui pouvait être pesant. C'est aussi à partir de ce moment que je me suis renseigné sur le polyamour. Elle m'avait déjà parlé d'envisager une relation plus ouverte avant notre rupture, mais ce n'est qu'après qu'elle a utilisé le terme polyamour.
Tout ca mi Février début Mars, et puis il y eu le confinement. La veille on s'était dit qu'on allait braver le confinement pour rester quelques jours (moins d'une semaine ensemble). Chacun exagérant sur comment on s'en foutait de se faire contrôler. Mais j'étais seul, elle avec son amie coloc qu'elle ne voulait pas abandonner. Elle a alors fréquenté un homme qui habitait à côté d'elle, pas de contrôles de police, ni des jours seules pour sa copine. Mais je n'avais pas réellement accepté la rupture et je l'ai découvert via ses réseaux sociaux . J'ai encore eu très mal, comme si j'étais abandonné, elle savait que j'etais seul et a préféré voir quelqu'un d'autre. On s'est finalement mis d'accord pour rompre. Plus de messages. Je suis parti chez mes parents pour ne pas être seul.
Et puis on s'est reparlé, on s'est raconté nos malheurs de confinement, de son côté rupture avec l'autre et du mien cancer de mon pere avec hospitalisation toute la seconde moitié du confinement. Maintenant il suit une chimio, il doit aller tous les jours à l'hôpital je reste pour aider, mais du coup je garde les gestes barrières avec les gens.
Le problème c'est qu'on a beaucoup renoué Julie et moi, au point de se dire qu'on veut repasser des nuits ensembles. Elle ira jusqu'à dire qu'elle veut qu'on se remette ensemble, que ce que je vis est trop compliqué et elle veut venir m'aider avec mes parents.
Et je me suis beaucoup trop projeté dans ses mots. J'ai bien conscience qu'elle a aussi sa vie, beaucoup de problèmes à gérer aussi, alors qu'elle m'aide avec mes parents je lui ai dit pas la peine, je veux qu'elle s'occupe d'elle. En revanche qu'on puisse passer une nuit ensemble je pensais que c'était possible. Mais elle voit d'autres personnes sans masques, et couche parfois.
Bon je vais être honnête j'ai vraiment fais un effort sur moi-même à ce sujet, qu'aimer n'implique pas que le corps nous appartient. Même si au tout début j'avais du mal à me déconstruire , et que j'avais un peu mal, je n'ai jamais pensé que c'était une "connasse", "salope" etc. Au pire dans des grands moments de douleurs je lui en voulais de me faire autant souffrir, mais c'était simplement mes angoisses, elle est telle qu'elle est et je l'aime pour ça.
Mais voilà ses mots sur se remettre ensemble, sur m'aider pour ce que je vis avec mes parents, je me suis trop projeté. Avec la chimio de mon père je ne voulais pas prendre de risque. Je ne voulais non plus lui demander de ne pas sortir , de ne voir personne, une relation ne se construit pas sur des interdits. Je souhaitais juste qu'elle porte un masque. Mais elle a fait des plusieurs soirées toutes sans masques, parfois couché avec une personne. Les premières soirées je n'avais pas de jalousie oppressante, un peu déçu, et je lui rappelais juste qu'avec mon pere on peut pas prendre de risque, et si elle veut vraiment qu'on se voit, il faut des précautions. Progressivement dans l’impossibilité de se voir dans l'immédiat , j'ai replongé dans un de mes défauts, la harceler de messages quand il n'y avait pas de réponses. C'est un peu bizarre dans ma tête parce que lorsqu'elle me prévenait qu'elle sortait je ne le faisais pas, mais si je n'avais pas eu de réponses depuis l'aprem et que le soir je vois qu'elle est en soirée sur les réseaux sociaux là oui. En fait j'ai juste besoin qu'elle me réponde. Mais bref ça j'en parle avec mon psy. D'ailleurs elle aussi en consulte un.
Tout cela pour en arriver à une notre dernière discussion. Elle dit qu'elle m'aime, a envie de me voir, de dormir avec moi, mais c'est impossible pour elle de ne pas voir des gens avec un masque et de ne pas coucher pendant une semaine (je pensais à un délai de 2 semaines au début mais j'ai très envie de la voir, et je sais que c'est trop long pour elle). Elle continue qu'elle ne veut pas être marginalisé en soirée, et qu'elle est libre si elle a envie de faire telle chose sur le moment elle le fera. Que tout cela n'est ni de sa faute, ni la mienne, ni mes parents si on peut pas se voir.
C'est le problème, je l'aime pour sa liberté, mais je ne pense pas qu'une semaine ça soit la fin du monde de porter un masque en soirée ou voir des gens seulement en extérieur (sans embrasser momentanément) , surtout si c'est pour voir, passer du temps avec une personne qu'on aime et qui vit une situation très difficile et avec qui on a dit qu'on voulait se remette...
On en arrive à une limite personnelle. Les personnes avec qui elle couche font un peu tous parti de son cercle élargi de connaissance. Et quand mon père ira mieux je ne me vois pas me remettre avec mon ex, participer à des soirées avec ses connaissances, certains avec qui elle couchait pendant que j'étais seul et qu'elle était parfaitement au courant. Je ne veux pas voir les gens qui m'ont empêché de la voir.

Je souffre vraiment de la situation car même si j'ai clairement identifié cette limite, je sais que je n'arriverais pas à lui dire stop, les ruptures ont toujours été de son fait. Je comprends pas le problème d'une semaine pour elle, si elle m'aime et veut me voir comme elle le dit. Je ne veux pas l’empêcher de voir des gens, simplement respecter pendant une semaines des précautions pour qu'on puisse se voir.

Ici je ne cherche pas de solution clé en main à cette situation, et même si je sais que je n'ai pas été parfait non plus dans notre histoire, j'aimerais avoir quelques avis de personnes poly sur mon ressenti de son refus, ou sur mes limites personnelles .

Voilà, merci de m'avoir lu.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion