Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Libertinage depuis 20 ans et jalousie aujourdhui...

Jalousie
#

Helene75 (invité)

le samedi 04 mai 2019 à 01h39

Je me sens completement perdue

J ai 43 ans, je suis marié depuis 20 ans, libertinage depuis le debut de notre relation
Club echangistes dans un premier temps,soiree maison depuis 5 ans nous vivont les choses différemment
Il frequente d autres femmes et moi d autres hommes séparément.
C est inimaginable de dire cela mais je suis jalouse aujourdhui. Je ne vois aucun inconvenient a voir d autres hommes, j ai enormement de. Mal a le savoir avec d autres femmes.
Ca me rend malade et je ne comprend pas pourquoi ce n est pas logique et ce n est pas legitime.
J y ai reflechie et je me dis que comme c est lui qui etait l initiateur et qui est beaucoup plus actif que moi dans ces relations extra conjugales. Je percois mes relations comme une reponse à ces relations.bien que je pense que ca n est pas si simple....
Il est quelqu'un de tres indépendant et ne partage que très peu de choses en familles.(pas de vacances en commun, pas de sortie en famille, peu de repas familliaux)
Choses qui ne me derangeaient pas auparavant et qui me minent litteralement aujourdhui
Cette impression qu il partage plus avec les autres qu avec moi.
Nous en avons parlé beaucoup mais je n arrive pas à ne pas m en rendre malade, je n en dors plus.
Selon lui je dois me recentrer sur moi et faire ma vie, sortir sans lui notamment.
J ai envie de partager des choses avec lui, lui moins. Sans doute une etape, mais comment la surmonter.? C est actuellement très difficile pour moi, je me sens litteralement abandonnée.
Je ne comprends pas ce changement de reaction de ma part.
Est ce un changement definitif de mes besoin, peut t on devenir monogame apres 20 ans, je n y comprend plus rien.
Est ce que l une ou l un d entres vous à deja ressenti cela apres 20 ans de vie commune ?

#
Profil

bidibidibidi

le samedi 04 mai 2019 à 09h12

Je ne pense pas que ce que tu vis soit aberrant, par contre, je pense que tu en as une mauvaise lecture.
Ta jalousie te parle d'un manque : Manque de vie de famille, manque de lui, manque de sécurité. Devenir monogame, c'est trancher le noeud gordien : Plutôt que de travailler à comprendre tes manques, à les exprimer et à les combler proprement, tu choisis la solution extrême qui te permet à toi de satisfaire ce dont tu as besoin sans que lui n'ait son mot à dire.

Je pense qu'il faut que tu lui parles de tes manques. Peut-être sont ils là depuis longtemps mais que l'accumulation progressive atteint un niveau critique. Ou peut-être arrives-tu à une nouvelle phase dans ta vie. Peut-être, aussi, a-t-il changé de comportement envers toi, imperceptiblement au fil des années, au point de ne plus satisfaire ce qu'avant il satisfaisait.

#
Profil

pinsonconstance

le samedi 04 mai 2019 à 17h03

Bonjour Helene,

J'étais comme toi lors de ma période échangiste. J'ai arrété et changé radicalement de milieu.

Je pense qu'on est foncièrement, nous qui sommes par nature polyamoureuses, tolérantes et enclines à apprécier ce genre de sexualité. Je me suis bien amusée mais pour moi l'échangisme n'est plus possible.

Après une psychanalyse et des consultations de spécialistes de l'amour (psy) j'ai finalement compris que pour moi l'échangisme était un défi et que mon plaisir charnel et sexuel occultait totalement la jalousie. En fait pour parler vulgairement je ne pensais qu'à mon cul.

Mais quand j'ai commencé à me lasser sexuellement, baisse du désir, de la libido... je suis devenue immédiatement jalouse. Alors que dieu sait que je ne le suis pas !!! Au début jalouse des femmes qu'il honorait mais très vite j'ai réalisé grace aux psys que j'étais surtout jalouse de lui qui prenait encore enormément de plaisir, bien plus que moi.

Quand j'ai compris ça ma vie est partie dans une orientation très différente.

MA conclusion C'est très difficile d'être échangiste si le plaisir baisse.

Peut être que ce point de vue peut t'aider.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

oO0

le lundi 06 mai 2019 à 22h45

Bonsoir Hélène,

je lisais aujourd'hui que le mieux à faire c'était d'accepter la jalousie plutôt que de la raisonner. J'imagine facilement le sentiment d'aberration que tu éprouves. N'étant que très peu sujet à la jalousie et brièvement, j'aurais aussi moi-même l'impression de ne plus me reconnaître, mais c'est ce qui arrive à tout le monde. C'est le point commun de toutes les personnes proches qui se sont retrouvé sous l'emprise de la jalousie, c'est la perte d'estime d'elles-mêmes de ne plus se reconnaître. C'est un état de vulnérabilité qui mérite du respect et, dans ma vie, je n'ai jamais rencontré de personnes jalouses, mais bien plus des sentiments d'insécurité divers où l'objet réel de la jalousie n'est pas souvent celui sur lequel se cristallise la jalousie. Oui, je parle de respect même si j'ai une aversion viscérale pour la jalousie depuis l'enfance. La jalousie est sévèrement jugée moralement au point que l'état de souffrance de la personne sous son emprise est oublié. En me retrouvant confronté à la jalousie de personnes proches, ce n'est pas de l'aversion que j'ai éprouvé, mais de l'empathie, de la peur pour elles, la même peur qu'elles avaient de se perdre.

Te recentrer sur toi-même ?

Pour le peu que tu as raconté de ta relation, j'ai envie de mettre la réponse de ton compagnon au pluriel :

Vous recentrez sur vous-mêmes ?

En lisant votre histoire, je n'ai pu m'empêcher d'avoir une pointe de jalousie. Généralement, je regarde où elle pointe : mon manque d'audace, une relation non-exclusive stable et durable. Et la question qui me vient immédiatement est :

Est-ce qu'il se rend compte de la chance qu'il a de t'avoir dans sa vie ? Est-ce que vous vous rendez compte de la chance de vous avoir ?

Avec le temps, toute ce que nous avons la chance de vivre durablement prend la forme d'une habitude. Après, les habitudes sont mal perçues, voilées par le filtre de la banalité alors qu'elles apportent à la vie, le rythme d'un refrain dans une chanson. Bref, j'ai l'impression d'un refrain qui se sent en concurrence avec la nouveauté des couplets, qui n'en peut plus de rivaliser avec. Vivre ce que vous vivez, même si c'est devenu tout à fait habituel pour vous, n'a rien de banal. C'est ce qui me donne l'impression que, ici, se recentrer sur vous peut être l'occasion de vous émerveiller de votre histoire. Si vous n'avez pas vous en émerveiller, je ne sais pas combien le peuvent alors. Je me doute que cela n'est pas et n'a pas été merveilleux tous les jours, mais est-ce qu'il y aurait de quoi s'émerveiller si c'était justement si facile ?

Cela vous arrive parfois de vous retourner sur le chemin que vous avez parcouru ensemble et de vous surprendre de ce que vous avez vécu ? N'y a-t-il pas de quoi être jalouse de pouvoir ressentir que cela pourrait compter plus ? 20 ans, c'est dans le titre ...

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Helen75

le vendredi 10 mai 2019 à 09h16

Merci a tous pour vos réponse
J avais préparé une reponse personnalisée mais problème de connexion... J ai tout perdu.... Alors voila. Merci mille fous vos commentaires m ont permis de sortir de ma torpeur et de prendre du recul. Quel soulagement. Je pense que la route est encore longue mais je me sens moins seule. Une autre phase dans la vie... Certainement, un problème d insécurité a la base... Évidemment... Le besoin de chercher la sécurité dans l autre.... Oui! Sauf que là.. L autre il n est pas en mesure de le faire... Alors... Il me reste a developper d autres sphère de ma vie personnelle afin de me sécuriser. Une idee simple mais qui va etre difficile a mettre en place. Ma famille c est mon socle et mon conjoint la base de ce socle..... J ai de la chance c est vrai mais j ai tellement peur de tout perdre.... Le revers de la medaille ! Quand tu n as rien, tu n as rien a perdre et tu fonces. Nous sommes seul devant ces questions existentielle, je le sais, je l ai toujours su... En fait pas tout a fait... Vous m avez repondu... Merci mille fois, vous m avez apporter beaucoup chacun de votre façons. J ai tellement peur de tout perdre que je surreagit et en perds mes moyens. Bonne route a tous

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion