Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Compréhension de soi

Bases
#
Profil

NiouNiou08

le mercredi 17 avril 2019 à 20h56

Bonjour,

J'ai 23 ans, en couple (homosexuelle) depuis 4 ans. J'ai toujours été différente en couple, je rentre pas dans le moule et j'ai des réactions que les gens considèrent comme anormales. Pour moi, le plus important dans un couple, c'est l'honnêteté et la communication, la vérité fait moins mal que le mensonge.

Bref, je me retrouve dans une situation complexe, ma femme a embrassé une autre femme et pourtant je ne suis pas jalouse, rien, au contraire, je pense que si elle le fait c'est qu'elle en a besoin. Je suis la première femme qu'elle ait connu car elle n'avait eu que des relations hétéro avant moi et je pense qu'elle de nombreux questionnements sur "comment ça pourrait être avec une autre femme?".
Au lieu de l’empêcher, je l'ai rassurée et encourager à faire ce qu'il faut pour qu'elle soit heureuse et que tout ce que je lui demande c'est de m'en parler, de ne jamais rien me cacher.

Aujourd'hui, c'est moi qui semble avoir rencontrer quelqu'un qui ne me laisse pas indifférente. On l'appellera C. Elle a 35 ans, mère de 2 enfants et on est un peu pareil, on se comprend, par contre BIG problème, elle travaille dans la même société donc on se voit tout les jours. Au début, c'était juste un petit coup de cœur complètement gérable, oui j'étais différente avec elle mais c'était simplement tendre et platonique. Puis lors d'une soirée où C était présente ainsi que ma femme, C a demandé à ma femme se réaction si elle m'embrassait et ma femme a répondu que ça ne la dérangerait pas.

Sur le coup, comme on avait pas prévu cette situation ma femme et moi, j'ai pris peur et j'ai fais en sorte qu'il ne se passe rien, à contre cœur. J'ai sans doute eu raison car depuis j'en ai reparlé avec ma femme et elle m'a dit que ça ne lui ferais pas plaisir mais qu'elle pourrait l'accepter.
Ma relation avec ma femme est bien évidement la relation que je ne souhaite pas gâcher, c'est une femme fantastique, que j'aime plus que tout. Je sais pertinemment que ce que je vis avec elle est d'une telle force que rien ne pourrait me faire me séparer d'elle, et de toute façon je n'en n'ai aucune envie.

Mais depuis cette fameuse soirée, je me suis rapprochée encore plus de C et je me surprend parfois à m'imaginer l'embrasser, toucher ses cheveux ou la prendre dans mes bras.. Je n'envisage par contre pas du tout d'avoir une relation sexuelle avec elle. Jusqu'à présent je ne la voie qu'en présence de ma femme ou dans le cadre pro, donc on ne peut jamais être vraiment nous même, on garde des barrières.
On envisage de se faire une soirée toute les 2 un de ses jours car on a une passion commune que je ne partage pas avec ma femme et ça me manque mais je ne souhaite rien faire sans en parler d'abord à ma femme, je veux être honnête avec elle pour ne pas la blesser ou ébranler sa confiance.

Pour moi, il s'agit de polyamour et il va falloir que l'on mette tout ça à plat ma femme et moi. Le problème c'est que moi, j'ai fais des pas vers elle en lui faisant comprendre qu'elle pouvait voir d'autre personne tant que j'étais au courant mais je n'ai jamais parlé de la possibilité que je le fasse aussi et c'est sans doute un tord. Cela peut sembler implicite mais je ne suis pas sure qu'elle soit prête à sauter le pas alors que moi je l'étais, j'ai son amour, sa confiance et on a une relation solide donc je n'ai pas peur qu'elle voit d’autre personne. Mais je pense qu'elle si, même si elle ne souhaite pas se l'avouer. Donc la question est, comment aborder les choses avec elle pour qu'elle me dise vraiment ce qu'elle en pense car j'ai l'impression qu'elle cherche juste à me donner la même chose qu'elle pour ne pas se sentir coupable d'avoir plus de liberté. Je ne vaux surtout pas faire quelque chose dans son dos, je suis prête à me contenir avec C aussi longtemps que cela pourrait la déranger mais je souhaite vraiment qu'on trouve une bonne façon d'en parler pour pouvoir exprimer nos craintes mutuelles et poser des règles à tous ça.

Merci à ceux qui auront eu le courage de lire ce pavé.

#
Profil

bonheur

le jeudi 18 avril 2019 à 14h01

Tu désires une polyaffectivité :-D .

Pourquoi ne fais-tu pas lire ce fil de discussion à ta chérie de vie ? Je trouve que exprime parfaitement (+) .

#
Profil

NiouNiou08

le jeudi 18 avril 2019 à 14h25

Salut, merci de ta réponse!

Tout simplement parce j’ai peur qu’elle puisse mal interpréter les choses, et elle est essentielle pour moi, comme le ciment pour qu’un mur tienne debout.
Puis j’ai encore du mal à m’accepter en tant que poly, je sais que c’est quelque chose que je ne peux pas contrôler et j’ai jamais réussi à rentrer dans les normes.. Mais c’est pas parce je le comprend que j’arrive à l’accepter, triste confrontation entre les normes imposé par ce monde et la réalité qu’il y a au fond de mon coeur..

Je pense que j’ai besoin d’en parler avec des personnes qui vivent la même chose que moi avant de lui en parler, pour pouvoir comprendre tout ça complètement et pouvoir répondre à ses interrogations et aux miennes par la même occasion...

#
Profil

bonheur

le jeudi 18 avril 2019 à 14h56

A te lire, je pense que tu as en toi tout le bagage nécessaire et aussi de nombreuses réponses.

Après, parle à ta chérie en lui demandant d'avoir une écoute attentive, une réaction aussi franche que possible. Dis-lui que même si elle pense que ça te fera mal, tu désires la sincérité avant tout et que tu ne lui en voudras pas. Résume lui ce qui est important pour toi AVANT de dire l'objet de la discussion. Et puis, ta chérie n'est pas dans la découverte totale.

#
Profil

NiouNiou08

le jeudi 18 avril 2019 à 17h07

Je pense que tu as raison, il faut que j’en parle avec elle. Je vais essayer ce soir si je la sens réceptive, on verra bien.
Merci en tout cas, je reviendrai ici pour dire comment ça s’est passé

#
Profil

bonheur

le jeudi 18 avril 2019 à 20h48

Une pensée pour toi !

#
Profil

NiouNiou08

le vendredi 19 avril 2019 à 11h36

Salut,

Bon ça y est, on a parlé et dans l’ensemble ça s’est bien passé. Elle me dit qu’elle veut que je sois heureuse et qu’elle a bien vu que ça va mieux depuis que je côtoie C mais elle n’est pas prête à ce qu’il y ai plus que la simple tendresse d’aujourd’hui. Elle me demande d’etre patiente.

Je suis d’accord avec ça, je vais lui laisser du temps. On en reparlera, je suis convaincu après cette discussion que ça va bien se passer. Il me reste à parler à C, je la vois dans quelques heures. Il faut que je lui explique les limites que ma femme peut supporter aujourd’hui, et que l’on verra avec le temps où ça mène. Je pense que c’est la meilleure chose à faire, laisser le temps faire les choses, se laisser aller dans la tendresse sans sauter le pas de l’intimité et de toute façon après la discussion d’hier, je ne pense pas être prête moi même à passer ce cap.

Chaque chose en son temps.

#
Profil

bonheur

le samedi 20 avril 2019 à 12h37

:-) (+) <3 c'est aussi de l'amour !!!

#
Profil

NiouNiou08

le samedi 20 avril 2019 à 18h25

Oui je sais, après c’est assez perturbant d’aimer 2 personnes.
J’ai parlé à C mais on a pas pu aller au bout de la conversation car on a pas eu le temps, je devais la voir ce soir mais elle a pas pu car elle doit récupérer ses enfants.
Et là pour le coup, j’me sens frustrée parce que j’avais besoin qu’on reparle et qu’on partage un moment ensemble, juste un câlin et une discussion.
Et ma femme n’est pas là non plus, donc j’ai personne à qui exprimer tout ça.. ça fait pas du bien..

#
Profil

NiouNiou08

le vendredi 26 avril 2019 à 15h09

Bonjour,

Je viens raconter la fin de l’histoire, aussi douloureuse soit elle. Il a suffit d’un instant pour qu’un pan entier de mon monde s’écroule. Je sors d’un déjeuné avec C, je le trouvais distante depuis quelques jours.

On a parlé longuement et j’ai maintenant la sensation qu’elle vient de me piétiner le coeur. En effet, elle est distante car elle ne se voit pas dans les limites imposées par ma femme, elle m’a dit qu’elle n’y arriverait pas, qu’il fallait oublier.
Mais la n’est pas le pire, pour oublier, elle a fait le choix de sortir avec un collègue de travail.
Je dois donc la voir tout les jours, avec quelqu’un de marié qui ment à sa femme, et je dois l’oublier.
Ce sera dur, le chemin sera long mais je me relèverai, je me relève toujours. Dans le fond, je ne suis sans doute pas faite pour le polyamour, c’est trop dur, trop d’émotions..

J’avais fait du chemin pour que l’on puisse trouver un équilibre et elle a tout piétiner, je sais que je n’etais pas rien, mais dans le fond je n’etais sans doute rien de plus qu’une passade ou un amusement.

Bref je m’egare, je suis en colère, triste et perdu mais je sais que ça va passer.
Merci à tous ceux qui m’auront aidés, peut être qu’un jour je rencontrerais quelqu’un avec qui ça fonctionne mais pour le moment je dois me recentrer sur moi et sur la relation que j’ai avec ma femme.

#
Profil

Caoline

le vendredi 26 avril 2019 à 15h54

Courage Niouniou.
Son attitude me donne surtout l'impression que vous n'êtes pas sur la même longueur d'ondes donc pas faites pour être ensembles donc pas de regrets à avoir même si sur le moment je comprends la déception et la colère.

#
Profil

oO0

le vendredi 26 avril 2019 à 17h35

La première chose que j'ai envie de te dire, c'est de te réjouir d'avoir atteint une partie de l'objectif que tu avais en venant, ici : la compréhension de soi. Ta femme et toi avez réussi à être compréhensive l'une avec l'autre, à commencer à vous accompagner dans la compréhension de soi qu'implique le fait de pouvoir aimer ou simplement être attiré par une autre personne.

Une autre chose pour laquelle tu peux te réjouir, c'est que votre relation ne va pas être mise à l'épreuve davantage votre relation pour l'instant par la question de savoir si c'est réellement possible pour vous d'aimer une autre personne. Je te conseille vivement d'éprouver le soulagement qu'il y a à accueillir entre vous deux, de profiter pour vous retrouver toutes les deux.

Sinon, tu vas connaître un phénomène de descente d'énergie. Une chose sur laquelle beaucoup de personnes s'accordent, ici, c'est la NRE, la New Relationhsip Energy. Une nouvelle relation ou simplement la perspective d'une nouvelle procure une certaine énergie qui passe d'une manière ou d'une autre. Cette descente peut donner l'impression de déprimer et installer une distance entre vous deux alors que, en fait, vous venez aussi de vous libérez d'un stress avec lequel va la NRE. Malgré l'effet dopant (de la perspective) d'une nouvelle relation, cela va aussi avec la fatigue d'un certain stress.

Pour ce qui est de C, j'imagine que tu dois être blessée. Tu essaies de tout faire dans le respect de chaque personne qui compte pour toi, ta femme, mais aussi C en ne niant pas ce que tu ressentais et ce qu'elle ressentais pour elle, mais elle choisit une personne qui n'a pas ce sens du respect. Cela doit te paraître d'autant plus injuste que tu dois également avoir l'impression de subir l'effet d'une certaine hétéronormativité. J'imagine que tu dois pouvoir te sentir doublement blessée dans ton intimité et cela peut avoir un impact sur la relation avec ta femme et en soi, ce sera déjà une autre épreuve des amours plurielles pour vous à traverser. Ta femme aussi a fait de son mieux pour que tu sois heureuse, pour respecter l'amour ou l'attirance que tu as pu éprouver pour une autre personne, mais cela va l'affecter aussi.

Même si il y a quelque chose d'injuste, je crois percevoir que tu sens bien que C a le droit de faire ce choix et, c'est très bien, restes en là. Dans une nouvelle relation personne ne sait déjà dans quoi il s'embarque et, a fortiori, encore moins dans une relation "clandestine". La meilleure chose que tu puisses faire pour elle, c'est ne pas juger et être là au cas où pour elle, mais pense surtout à toi. Ce genre d'ambiance de travail n'est pas ce qu'il y a de plus agréable, cela affecte toujours l'équipe.

Take care !

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

bonheur

le vendredi 26 avril 2019 à 17h40

NiouNiou08
Bref je m’egare, je suis en colère, triste et perdu mais je sais que ça va passer.

Oui, la colère est une émotion et toute émotion est passagère. Je t'invite à te divertir en écoutant la chanson de Julien Clerc "ma colère". Elle est récente sur l'album "à nos amours", il y a aussi d'autres chansons d'amours.

Préserve la beauté de ce vécu, cette tranche de vie, car s'il y a eu amour émotionnel, il y a eu un élan du coeur. Le mieux que tu puisses faire, si elle piétine, c'est toi, ne pas piétiner.

Après, éloigne toi si cette situation devient invivable. Met la distance nécessaire entre elle, ce qui ne signifie pas renier. Et puis, quelque soit ce qu'elle a ressenti, tu SAIS ce que toi tu as ressenti.

Prend soin de toi :-) . A prochainement peut-être... la vie réserve tellement de surprises :-D

#
Profil

oO0

le vendredi 26 avril 2019 à 23h49

bonheur
Préserve la beauté de ce vécu, cette tranche de vie, car s'il y a eu amour émotionnel, il y a eu un élan du coeur. Le mieux que tu puisses faire, si elle piétine, c'est toi, ne pas piétiner.

J'abonde dans le sens de Bonheur, ici, ne surtout pas avoir honte de tes sentiments même déçus. Cela fait partie de la vie des sentiments, mais c'est surtout pour les sentiments entre toi et ta femme. C'est ta capacité d'aimer qui est en jeu, l'amour que tu as pour elle qui est piétiné, mais aussi ton amour propre, celui qui fait qu'en étant capable de s'aimer soi-même, nous sommes capables d'aimer d'autres personnes, toi et ta femme dans ce cas. C'est là que cela peut affecter votre relation à toutes deux.

J'abonde dans le sens de bonheur, parce que ma "pudeur naturelle" sur l'amour fait que je n'ai pas toujours les yeux en face des trous sur l'essentiel. Par exemple, tu as su voir qu'il se passait quelque chose entre toi et C. (Moi, je ne l'aurais certainement pas vu, je n'ai pas les yeux en face des trous sur le sujet.) C'était réel, peut-être pas exactement la réalité à laquelle tu t'attendais, mais tu as assumé ce qui se passait pour toi avec ta femme et avec C. Et, sincèrement, plutôt que d'en avoir honte, il y a plutôt de quoi être fière de toi, de vous deux d'être allé jusqu'au bout de ce que vous ressentiez.
__________

Ce qui suit, il ne faut pas le prendre pour une réalité, mais un risque inhérent au monde du travail. S'il ne faut pas le prendre pour une réalité, c'est que les peurs peuvent se réaliser d'elle-même. Si la peur n'était pas là, rien de ce que la peur projette ne se réaliserait, c'est ce que cela veut dire.

Pour le travail, par contre, oui, fais attention à toi. Certaines différences peuvent être sujette à des mises à l'écart, voire du harcèlement. Le polyamour en est une et l'homosexualité une autre, ce sont des différences qui peuvent être mal vécue par des collègues. Je caricature, mais c'est le risque de l'image de la femme qui drague toutes les femmes qui passent, de la femme jalouse. L'une des caractéristiques de l'homophobie est l'hypersexualisation et le polyamour un ingrédient supplémentaire.

Ta discrétion avec C et la discrétion de C avec toi est importante.

Je dis ça, sans préjugé sur tes collègues, mais les ingrédients sont là. J'imagine que tu attends des réponses de C et je ne peux que te conseiller de ne pas aller les chercher, elles n'en a probablement pas plus que celles qu'elle t'a données. Dans une situation similaire, hors travail, ma pire expérience a été d'avoir trop pressé la personne pour avoir une simple conversation ce qui se passait pour elle. Cela s'est très mal passé parce que cela a réveillé des peurs profondes chez elle. Ce n'est qu'en abandonnant l'espoir d'avoir une telle conversation que, finalement, deux ans après je l'ai eue avec elle.

Ne la cherche pas de telles conversation, laisse les venir.

Elle doit être consciente de t'avoir brisé le coeur et ce n'est jamais facile de faire face aux peines de coeur que nous provoquons, surtout lorsque notre propre coeur nous en emmène ailleurs, d'autant plus si cet ailleurs est confus. Vu son revirement brutal avec toi, il y a de fortes chances que ce soit confus pour elle, encore plus confus avec le choix qu'elle a fait : un collègue marié dont la femme ignore leur liaison. Face aux peines que nous pouvons provoquer, nous sommes le plus souvent sur la défensive. Ce qui est son cas, mais aussi celui de votre collègue et cela leur appartient d'y faire face.

Des collègues en situation défensive sur leur vie privée, d'autres collègues qui peuvent se retrouver à devoir prendre parti entre vous, eux et toi. Rajoute la différence de l'homosexualité et du polyamour, la balance n'est pas en ta faveur, à moins d'une certaine maturité et bonté dans votre équipe.

Après, encore une fois, il ne faut pas confondre des risques et la réalité, cette confusion ne peut que favoriser la réalisation de ces risques. La meilleure question à se poser, c'est comment tu t'imagines continuer à travailler dans l'idéal. Comment imaginer des relations de travail saines, un scénario qui contrebalance le mien ?

En bref, c'est l'occasion de voir le meilleur en tes collègues et de miser dessus ! L'attention, c'est comme l'eau, elle ne fait se développer que ce à quoi nous l'accordons. Si nous accordons de l'attention au pire, nous nourrissons le pire. Et là, je m'excuse d'avoir donné mon attention au pire, mais c'est pour faire sentir la nécessité du meilleur et tu connais mieux ton travail, tes collègues que moi.

En fait, souvent, c'est simple, ce nous cherchons tous c'est que la vie continue "comme avant", garder la meilleure entente possible pour vivre et travailler ensemble.
__________

Pour la déception de tes sentiments amoureux

Aimer une personne, c'est comme pour aimer la vie, c'est être capable de l'accepter telle qu'elle est, avec le meilleur et le pire. Et la liberté dont nous faisons si souvent l'éloge, c'est la même liberté de nos plus mauvais choix. Vouloir qu'une personne soit libre, c'est aussi accepter que la liberté est aussi assez souvent ... foireuse. Aimer, c'est accepter l'autre même s'il n'est pas tel.le que nous le.la voulons.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

NiouNiou08

le dimanche 04 août 2019 à 14h08

Bonjour,

Je reviens après un long moment d’absence sans réponse, je m’en excuse.. Je viens pour vous raconter la suite de cette histoire mais cela risque d’etre long..

Suite à cette histoire, je suis passée dans une phase très compliquée, déprime, angoisse, pensée bien trop sombre..
J’ai tenté de le cacher du mieux que j’ai pu mais cela a fini d’aneantir toute relation avec C. J’ai essayé de lutter mais j’etais bien trop blessée, j’ai donc laisser faire, je n’ai pas réagi. J’etais juste vidée, je ne dormais plus. J’ai fini en arrêt maladie puis j’ai décidé de quitter mon poste avant que les choses dégénères.

Ma compagne a été la dans toute cette période, elle m’a aidée à aller mieux. Notre relation s’est sans doute renforcée dans cette épreuve pour quelque chose de mieux. Nous avons même décidée de déménager pour nous rapprocher de nos familles, elle a retrouvé du travail et moi je vais suivre une formation et ensuite ouvrir ma société.

Mais voilà, j’ai beau aller mieux, je reste dans une spirale assez noire.. J’ai perdu un ami d’enfance et je n’arrive plus a m’investir totalement dans ma relation.
Ma compagne a continué son bout de chemin dans le polyamour avec 2 relations fortes et malgré tout elle est là pour moi..
Mais voilà, j’ai perdu confiance en moi et cela implique donc que j’ai du mal à faire confiance. Donc je commence à très mal réagir à ces 2 relations, quand on est toutes ensembles cela ne pose pas de problème mais dès que ma compagne voir l’une d’entre elle seule, je m’enerve, je suis en colère...
Je sais que je projette sur elle la colère que je ressens à l’encontre de mon ami (ancien ami?) parce que cela va à l’encontre de tout ceux en quoi je crois, du respect même d’autrui.. mais que je n’arrive pas à le lui dire, car je suis en colère, j’ai mal et j’ai envie qu’il ressente cela alors que ça n’est pas la solution. Donc je m’abstiens tant que je n’ai pas trouvé une façon correct de le faire.

Mais cela ressurgit sur ma relation, parce qu’en ce moment je n’arrive plus à relâcher la pression, ni avec elle ni avec mes autres amis, alors qu’elle profite. Je sais c’est de la pure jalousie mal placée, c’est pour cela que je viens vous en parler. Je ne veux certainement pas rentrer dans ce cercle vicieux, je veux arriver à m’en sortir car cela ne peux rien amener de bon dans ma relation au contraire..
Bref vous le comprendrez c’est un peu confus, donc si quelqu’un a des conseils pour remettre les choses dans l’ordre ce sera avec plaisir..

#
Profil

Maizee

le lundi 12 août 2019 à 22h46

@NiouNiou je ne sais pas si l'on peut s'envoyer des messages privés sur ce forum ?
Je me reconnais un peu dans ta situation (homosexuelle) et j'aimerais bien discuter un peu avec toi : )

#
Profil

bonheur

le mardi 13 août 2019 à 14h36

Maizee
@NiouNiou je ne sais pas si l'on peut s'envoyer des messages privés sur ce forum ?

Je me permets de répondre sur l'aspect pratique de cette question. Pour joindre un autre membre directement et en privé, c'est possible. Tu cliques sur le pseudo du destinataire choisi, ensuite tu obtiens son profil et sur ta droite de l'écran un lien pour se faire. Par la suite, tu auras un cadre similaire à celui d'écriture dans les discussions et une case à cocher dans le cas où tu désireras conserver une copie de ton envoi. Lors de l'envoi, ton correspondant recevra mon écrit directement sur la boite mail associée lors de son inscription et toi tu recevras une copie directement sur la boite mail que tu auras associé à ton profil lors de ton inscription. J'espère que mon explication est claire.

Juste faire attention, les messages arrivent souvent dans les spams, indésirables…

Autrement, sache qu'ici l'homosexualité n'est pas jugée (enfin je l'espère) et que la discussion est possible y compris avec des personnes cis ou autres.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion