Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Coming-out

Famille
#
Profil

mamamanon11

le vendredi 11 juillet 2014 à 17h55

Bonjour tous !

J'ai 19 ans, deux amoureux (un depuis trois ans, connus de mes parents, et le second depuis un peu plus de six mois).
Je suis proche de mes parents et voudrais leur présenter mon second amoureux (chronologiquement), et aussi le concept "polyamour", sans forcément le nommer tel quel.

Je pensais le faire au calme des vacances, en présence du premier amoureux qui est (étrangement peut-être) beaucoup plus à l'aise pour parler de tout ça.
Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous des conseils, des témoignages ? Y a-t-il des formulations à éviter ?

Merciiiiiiiii !

J'ai recherché pas mal dans les discussions, mais ne trouve pas de sujet similaire, dites-moi s'il y a quelque chose de caché !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Vaniel

le vendredi 11 juillet 2014 à 21h52

Selon moi, il y a deux choses à éviter.
1. Chercher ou paraître chercher une validation de ton mode de vie par tes parents. Tu les informes, tu ne leur demande par leur autorisation.
2. Ne pas présenter le polyamour comme un mode de vie meilleur dans l'absolu. S'il l'est pour toi et tes partenaires, tant mieux.

Par expérience, et retours d'expériences, l'idéal est de pouvoir amener la conversation le plus naturellement possible en rebondissant sur une phrase, un étonnement de tes parents vis-à-vis d'une idée que tu exprimes par exemple. N'ayant rien de honteux à leur raconter, tu n'as pas besoin de leur dire "il faudra que nous parlions au dîner, j'ai quelque chose à vous avouer".

Il faut avoir conscience du fait que tes parents pourraient mal réagir et que, si c'est le cas, peut-être ne seront-ils pas énervés à cause de ce que tu leur as dit mais à cause de ce que le polyamour peut faire remonter en eux, des blessures qu'ils pourraient raviver (ex : une histoire désirée avec une autre personne qui n'a pas pu se développer à cause d'une clause de fidélité).

C'est plus facile que tes parents réagissent positivement s'ils constatent que ton partenaire et toi êtes heureux.
Ils pourraient te dire qu'avoir plusieurs amoureux est "de ton âge" et que ça te passera. Si c'est pour toi un mode de vie que tu envisages sur le long terme, soit clair avec eux que ce n'est pas forcément quelque chose de passager.
Ils pourraient aussi te dire que, sur le long terme, ça ne peut pas fonctionner. Dans ce cas (et pour les rassurer), tu peux leur citer des exemples de personnes pour qui ça fonctionne ou leur indiquer certaines émissions ou livres dont tu trouveras mention sur le forum.

Voilà quelques idées qui j'espère pourront t'être utiles. Adapte en fonction de ce que tu sais de tes parents.

#
Profil

Leolu

le samedi 12 juillet 2014 à 00h28

Ce qui serait bien, c'est que le jour de l'annonce, le copain connu des parents soit là et rajoute une petite phrase pour bien montrer qu'il sait et qu'il est d'accord.

Je crois que c'est le point qui surprend le plus et qui désarçonne le plus obtus des opposants
(avant la seconde salve : "partouze orgiaque". Là, répondre : "amours" :-D )

#
Profil

Siestacorta

le samedi 12 juillet 2014 à 09h57

+1 sur la proposition de Vaniel : ne pas l'amener comme un sujet extraordinaire, comme si c'était une décision à Conséquences Immenses et Immédiates (je vais déménager au Chili, je vais a couvent, je vais me faire cryogéniser). Donc effectivement, tenter plus de soi-même voir ça comme des nouvelles qu'on donne plutôt que comme un évènement.
Il ne s'agit pas de faire l'évènement, de dire un truc polémique, mais de parler de toi à des gens qui te veulent heureux.

Si on te fait le coup de "ça te passera", effectivement, tu dis plutôt "pas forcément" que "jamais". C'est vrai que tu es plutôt jeune, et qu'au fond, tu peux pas voir l'avenir. Mais tu as compris qu'on pouvait aimer plus d'un et que quelqu'un qui t'aime pouvait aussi aimer quelqu'un d'autre, et même si, comme beaucoup de poly, tu repassais par des phases de mono en pratique ou même des phases de célibat, tu auras une approche différente...

La bonne nouvelle pour tes parents, c'est qu'ils ont élevé quelqu'un d'indépendant et d'autonome, qui a moins de chance de se laisser bouffer une fois sorti du foyer familial.

#
Profil

mamamanon11

le samedi 12 juillet 2014 à 11h36

Merci pour vos réponses !

Je n'avais pas vraiment pensé à faire attention à ne pas le présenter comme extraordinaire, mais je ferais attention c'est entendu.

A Leolu : le copain connu des parents sera présent, c'est prévu. Il sera la preuve que tout se passe bien, qu'il est au courant, heureux de la situation, et pour moi un soutien moral si mes parents réagissent mal...

Vaniel, je suis bien d'accord que je ne cherche pas de validation de mon mode de vie, mais c'est important d'y penser pour ne pas mal formuler. Merci !

Je ne suis pas vraiment certaine que les exemples fonctionnent (je ne connais pas personnellement des personnes dans cette situation, mais ai vu pas mal de reportages), et si on me dit que "ça passera" je ne pense pas camper sur mes positions, et dirais plutôt "pas forcément" (merci Siestacorta !).

Siestacorta
La bonne nouvelle pour tes parents, c'est qu'ils ont élevé quelqu'un d'indépendant et d'autonome, qui a moins de chance de se laisser bouffer une fois sorti du foyer familial.

(+) (+)

Merci !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le samedi 12 juillet 2014 à 23h10

Sur les mots à utiliser, j'avais posté en 2009 cette discussion. Bon, ça parle plutôt du cas où on l'annonce à un(e) potentiel(le) futur(e) partenaire, mais je pense que pour en parler à la famille ou aux amis ça peut servir aussi.

Il y a aussi, plus récent, ce sujet.

Et quelques pistes intéressantes peut-être ici ?

Mais surtout, j'ai retrouvé ce fil qui devrait t'intéresser. :)

mamamanon11
Je ne suis pas vraiment certaine que les exemples fonctionnent (je ne connais pas personnellement des personnes dans cette situation, mais ai vu pas mal de reportages)

Même si tu ne les connais pas, Françoise Simpère et son mari (ils ont deux filles), ou encore Meta, Thomas et Aurélien...sont des exemples, et pour Françoise c'est sur le très long terme !
Et on les voit dans des reportages, que tu peux du coup montrer à tes parents s'ils sont intéressés/curieux. C'est presque mieux que de leur dire "je connais un ami qui...", parce que dans le second cas ils peuvent je pense plus facilement douter que cela "fonctionne" (c'est du oui-dire).
Bon après, les reportages ont leurs inconvénients aussi, certains peuvent aussi penser que c'est "truqué", bref pas de meilleure solution je crois....ou alors invite-les à un café poly ?? ;)

#
Profil

mamamanon11

le dimanche 13 juillet 2014 à 12h38

Je connais l'existence des gens que tu as présentés, mais je ne pense décidément pas que les citer/prendre en exemple m'aidera... (Même si leurs histoires me fascinent !) Peut-être que c'est plus par rapport à mes parents. Je ne veux pas avoir l'air de me justifier, "y'en a d'autres qui font ça aussi", et je ne veux pas les acculer contre un mur. Je veux entendre les réactions qu'ils ont, et si besoin, les arguments pour me faire changer d'avis, et enfin simplement leur dire que c'est comme ça que je vis épicétou ! Qu'il y en ait d'autres comme ça n'est ce que je veux montrer. Je veux juste montrer que moi, je suis/vis comme ça.

Merci pour tous ces fils, je vais regarder de suite !

#
Profil

MagentadeMars

le dimanche 13 juillet 2014 à 13h32

J'aime bien ce logique de dédramatisation, enfin :) A la limite, tu pourrais aller jusqu'à présenter simplement "mon autre amoureux," puis d'attendre s'il y a des questions ou non.

Mais je n'ose pas donner le moindre conseille, cela dépend tellement de tes parents...

#
Profil

mamamanon11

le dimanche 13 juillet 2014 à 14h43

MagentadeMars
J'aime bien ce logique de dédramatisation, enfin :) A la limite, tu pourrais aller jusqu'à présenter simplement "mon autre amoureux," puis d'attendre s'il y a des questions ou non.

Tu veux dire, amener mon autre amoureux chez mes parents ? J'y ai bien pensé, et je pensais même que c'était une bonne idée...
Mais je ne me casse plus trop la tête à savoir si ça se passerait bien, tout simplement parce que cet "autre amoureux" veut que mes parents le sachent avant tout contact...
Mais pourquoi pas amener tranquillement les gens qu'on aime chez soi naturellement ? C'est la situation parfaite dans un monde ouvert de bisounours. J'suis pas certaine que mettre mes parents devant une situation qui peut passer pour cocasse les mettent à l'aise avec ça...

#
Profil

MagentadeMars

le dimanche 13 juillet 2014 à 14h49

Oui, dans un monde ouvert :) Mais moi, j'évitais d'amener qui que ce soit chez ma mère, ce n'était pas de tout un monde familial ouvert. Donc, je me suis disqualifié des conseilles :-)

#
Profil

LuLutine

le dimanche 13 juillet 2014 à 15h06

mamamanon11
Je ne veux pas avoir l'air de me justifier, "y'en a d'autres qui font ça aussi", [...] Je veux juste montrer que moi, je suis/vis comme ça.

Et bien fais-le alors, tout simplement !
Pas besoin de conseils et d'exemples, sois juste toi-même ;) !

#
Profil

mamamanon11

le dimanche 13 juillet 2014 à 15h30

Oh, c'est toujours utile, j'ai lu toutes les discussions que tu m'as données, merciiii !
Je pense qu'elles me serviront =)

#
Profil

artichaut

le lundi 29 avril 2019 à 21h14

Je cherche un message de ce forum perdu quelque part au milieu de tous les fils.
J'ai cherché bien sûr avec le moteur de recherche, mais sans succès.

Il s'agit d'un message où quelqu'un raconte sa manière de pratiquer (ou d'avoir pratiqué une fois) le coming-out-poly en milieu familial. Ça se passait dans la cuisine, si mes souvenirs sont bons.
De mémoire ce n'était pas un fil "spécial coming-out".

J'aimerais bien retrouver ce message, alors si ça dit qqchose à qq, je suis preneur. Merci d'avance.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion