Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Histoire avec un ex

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 14 mai 2014 à 23h33

lakpom
ça a l'air de rassurer pas mal de monde de se dire que "si tout se passe bien, c'est avec cette personne que je réaliserai tels ou tels projets", mais à mon avis cette "certitude" et cet aspect "rassurant" n'a pas vraiment de sens; on ne planifie pas comment évoluera une relation, on ne le contrôle pas, et à mon avis, il vaut mieux l'accepter dès le départ (ce qui implique que ce n'est pas un "drame" ou qu'aucune rupture ne s'impose par le simple fait qu'on ait pas envie d'aller plus loin dans la relation).

Ouiiii :-D ii je suis de ton avis!
Je sais que dans certaines de mes relations il y a des projets dont je peux avoir envie ou que j'arrive à imaginer dans "pourquoi pas", et d'autres relations ou je sais, ne veux tel ou tel "projet" , et c'est pas un drame, ça n'enléve rien à la place qu'a cette relation dans mon coeur, ni à l'intensité qu'elle peut avoir.

lakpom
Bien entendu je ne parle qu'en mon nom,

C'est dingue quand je parle des mes relations amoureuse j'utilise casi' les méme mots!
<3 (+) je méga plussoie (+) <3

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 15 mai 2014 à 00h55

Moi aussi lakpom je suis très en phase avec tout ce que tu as dit !

#
Profil

lakpom

le samedi 26 juillet 2014 à 17h59

Je ne sais plus trop où j'en étais la dernière fois mais je rencontre actuellement un problème qui va vous paraître totalement "bateau", seulement j'avais besoin de parler. Mon "copain" actuel connaît depuis le départ mon raisonnement et ma façon de voir les choses. Il savait que je voyais encore mon ex mais depuis le début de ma relation avec lui ça s'était limité à des "bisous". Seulement hier nous sommes allés plus loin; je lui en ai parlé et il a mal réagit : Là il est en week end avec de la famille et il préfère attendre lundi pour qu'on discute. Je suis un peu perdue et je ne sais pas quoi penser. Il est clair que je ne renoncerai pas à ma liberté même si je dois le perdre. De son côté, il n'a pas à ma connaissance couché avec quelqu'un d'autre, il me dit même qu'il n'en aurait pas envie (mais bon il ne peut pas savoir à l'avance selon moi), par contre c'est un grand dragueur donc il apprécie que je ne l'empêche pas de se comporter naturellement, comme il le souhaite.

#

(compte clôturé)

le samedi 26 juillet 2014 à 20h34

Il me ressemble peut être, polyaffectif (acceptant en tout cas) mais impossible d'une polysexualité. Et si, je crois qu'il peut savoir à l'avance. En fait, je ne le crois, c'est parfaitement possible d'en être sûr sans avoir "essayé".

#
Profil

lakpom

le samedi 26 juillet 2014 à 23h56

Tu ne crois pas qu'il est possible d'en avoir envie un jour? C'est bizarre il m'écrit et je l'ai appelé pour répondre, il parle mais il est froid; j'ai l'impression qu'il a envie de parler et de ne pas parler à la fois ^^

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 juillet 2014 à 09h45

Il est froid, sans doute parce qu'il est pas bien. Ca se comprend. Il a peut être besoin de "digérer", de prendre de la distance avec tout ça, mais sans vouloir couper les ponts avec toi. Il communique, c'est une bonne chose. Après, prévoir dans quel sens ira son raisonnement.

Pour ce qui est de la polysexualité, je dirais que ça nous correspond ou non. Personnellement sortir d'un lit (expression toute faite) pour rentrer dans un autre quelques heures après, ça me serait tout simplement impossible. Peut être parce que je suis une hypersensible et que pour moi tous les ressentis sont décuplés (alors tu imagines lorsque je suis en excitation sexuelle). Je ne pourrai pas gérer ce passage de l'un à l'autre ou alors avec un laps de temps important entre les deux. Cela deviendrait très vite ingérable, pour moi (qui suis mono mais très sexuelle) et pour eux. Non, non, non, c'est mieux ainsi, beaucoup mieux ainsi, pour chacun et pour moi. Dans les faits, l'envie, si elle s'annonce, je l'assouvi à ma manière... mais là c'est privé. L'envie s'annonce rarement, car je laisse mon hypersensibilité de perdre dans l'affectif, encore plus important que l'envie, c'est simple et efficace.

#
Profil

lakpom

le dimanche 27 juillet 2014 à 10h23

Le principal dans tout ça à mon avis est de faire comme bon te semble et d'agir comme toi tu en as envie, ce que tu fais il me semble :) Je ne sais pas si ça se reproduira avec mon ex, ou si je rencontrerai quelqu'un d'autre avec qui j'en aurai envie au bout d'un moment, mais tout ce qui compte pour moi c'est d'être totalement libre de le faire et de vivre les instants présents sans avoir à me poser des milliards de questions. Par contre je suis prête à rassurer l'autre (relation "principale" de fait actuellement) sur le fait que mon comportement ne changera pas à son égard, et que ce que je peux ressentir ne s'en trouve pas amoindri. Qu'est-ce qui fait mal à l'autre dans ce genre de situation? La peur de perdre la personne qu'on aime? La peur que son autre partenaire soit mieux et prenne sa place? Le fait de ne plus se sentir "unique"?

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 juillet 2014 à 11h51

Je dirais un gros mélange de tout ça. Tu as les bonnes questions, qui sont à mon avis autant des affirmations...

Je crois au contraire que le polyamour, quelqu'en soit sa forme, oblige à se poser un milliard de questions. Considérer qu'aimer vient naturellement, je suis d'accord... considérer qu'il est facile concrètement d'entretenir une (raison de plus plusieurs) relation(s) amoureuse(s) c'est, à mon sens, se voiler la face ou ne pas savoir aimer. Après, ce constat n'engage que moi, avec mon vécu... L'existence de ce site et des toutes ses discussions en est tout de même le reflet.

#
Profil

lakpom

le dimanche 27 juillet 2014 à 12h31

C'est sûr qu'actuellement il m'est difficile de réellement me prononcer là dessus, puisque la relation "extérieure" que j'ai actuellement est avec mon ex, pour qui j'éprouve encore de très forts sentiments mais avec qui je n'ai clairement pas envie de retrouver une relation de "couple". Le voir de temps en temps me va très bien, et ça me fait toujours un sacré effet, en partie lié à tout ce que l'on a pu vivre ensemble. Après il y a aussi qu'il est plutôt dans l'optique d'arrêter les "dérapages" avec moi puisqu'il a une copine en relation "exclusive", mais pas de cesser d'arrêter de me voir. Et après tout ce qui compte pour moi, c'est de ne pas le perdre! Peut-être que le fait de pouvoir faire ce que je veux à côté me rassure aussi car je me dis que je ne m'enferme pas dans une relation, j'aurais l'impression d'être dans une prison dorée, qui finirait peut-être même par ne plus être si dorée que ça^^

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 27 juillet 2014 à 12h55

lakpom
car je me dis que je ne m'enferme pas dans une relation, j'aurais l'impression d'être dans une prison dorée, qui finirait peut-être même par ne plus être si dorée que ça^^

Pour la craindre, c'est une situation que tu as déjà vécue, ou qui te rappelle quelque chose ?

#
Profil

lakpom

le dimanche 27 juillet 2014 à 13h30

Peut-être la situation de mes parents en fait quelque part. J'ai peur de l'habitude, de la routine, de continuer à vivre une relation qui ne m'apporte plus rien. De manière générale, j'ai du mal à me séparer des gens, même si je vois que la relation n'est plus constructive. Je cherche toujours à voir le positif en premier, je fais confiance trop vite, je me laisse porter par les choses en oubliant parfois de me demander ce dont j'ai réellement envie. Mais j'ai l'impression de faire passer les sentiments des autres avant les miens parfois, que ce soit en amour ou en amitié. Bref je ne sais pas si c'est clair, de toute façon ça ne l'est pas forcément pour moi non plus^^

#
Profil

LuLutine

le jeudi 04 septembre 2014 à 00h56

gcd68Personnellement sortir d'un lit (expression toute faite) pour rentrer dans un autre quelques heures après, ça me serait tout simplement impossible.

Euuuuh.
Je viens de lire ça et je voulais quand même préciser qu'être poly n'implique pas nécessairement d'enchaîner les relations sexuelles d'une heure sur l'autre.

Personnellement il m'arrive même souvent "d'attendre" plusieurs jours voire semaines avant de rencontrer la personne suivante. Pas parce que je le souhaite ainsi, juste parce que ça se fait comme ça, en fonction de nos emplois du temps respectifs...

D'autres fois, je peux aller le lundi voir quelqu'un et le mardi voir quelqu'un d'autre (parce que moi ça ne me gêne pas, d'autant que souvent c'est parce que j'ai l'occasion de les voir à ce moment-là et qu'ensuite on ne se voit plus pendant trois mois), mais les personnes qui ne veulent pas "enchaîner" ne le font pas. Tout simplement. D'ailleurs il me semble que Françoise en a déjà parlé (dans un de ses livres je crois) : elle aime bien avoir un peu de temps seule, après avoir vu un amoureux, avant d'aller en voir un autre...

Je sais bien que le choix de gcd d'être monosexuelle n'est pas lié (que) à cet aspect, mais en la lisant on pourrait penser qu'être poly (y compris sur l'aspect sexuel) c'est passer d'un lit à l'autre en peu de temps...alors que non, pas nécessairement...

gcd68
considérer qu'il est facile concrètement d'entretenir une (raison de plus plusieurs) relation(s) amoureuse(s) c'est, à mon sens, se voiler la face

Hihihi, moi si c'était facile, je n'aurais pas choisi cette "voie" ! ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion