Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J'suis perdu...

Témoignage
#

ELGAVACHO (invité)

le mercredi 26 janvier 2011 à 01h07

Je suis marié depuis 10 ans et je forme ce que l'on peut appeler un couple heureux quelques crises mais vu mon caractère rien d'atypique... Nous avons 2 enfants source de joie mais aussi de beaucoup d'obligation et de stress.

Nous avons décidé il y a 6 mois de revenir vivre en France, mais j'ai eu la bonne (forme ironique) idée de commencer une relation avec une collègue qui m'attirait depuis plus de 4 ans et qui était amoureuse de moi suivant ce qu'elle m'a dit depuis 5ans... Tout ca fait beaucoup de temps...

Après une semaine forte en émotion avec ma collègue, je ne savais plus du tout ou j'en étais (rester avec ma femme que j'aime ou me lancer dans une nouvelle aventure en laissant tout derrière sachant que l'idée de ne pas voir mes enfants n'est même pas envisageable).

Au final de retour en France, je n'ai pas pu garder le secret et j'ai déclaré ma relation a ma femme, elle lute pour me pardonner mais ce n'est pas facile. J'ai quitté mon amante pour essayer de sauver mon couple mais elle est toujours présente dans mes pensés et dans les mails, car elle m'écrit régulièrement elle n'accepte pas ma décision même si elle savait dés le départ que je n'avais pas choisi l'une ou l"autre et que j'allais prendre une décision....

Tout ca pour dire que je suis complétement paumé... Je n'arrive pas à en parler avec mes proches, ca doit etre la honte sans doute!

#
Profil

ln095

le mercredi 26 janvier 2011 à 11h20

Ton état est assez "banal" sur ce site, si ça peut te rassurer ! être en couple et se rendre compte qu'il y a d'autres personnes sur la planète est la chose la plus naturelle du monde. Après, comment le gérer, à 2, à 3 ? c'est toute la question...
Première chose: laisse la "honte", ou la culbapilité de côté. Tu viens juste de réaliser que tu es un être humain normalement constitué. La honte, qui empêche la parole et l'échange, est la pire calamité dans un couple. Réagis en adulte, Par la discussion. Parle avec ta femme, parle avec ta copine. Parle avec toi-même (écris tes idées sur un carnet, si nécessaire). Ce n'est pas la fin du monde, tu n'es pas un monstre cruel et anormal. Tu viens juste de te rendre compte que le mythe de l'amour évident et éternel dont on nous abreuve depuis notre premier conte de fée ne correspond pas à la réalité...
Ce que tu as fait etait POUR toi, parce que tu en avais envie, marce que cette autre femme te plaisait, parce que tu voulais encore plaire, encore être jeune, encore être en vie. Ce n'était pas CONTRE ta femme. Aimer, ou avoir de l'attirance pour qq'un d'autre, ne peut absolument pas dire, que tu ne l'aimes plus elle.
Bonne chance pour la suite...

#
Profil

Romy

le mercredi 26 janvier 2011 à 15h50

Je suis d'accord avec In095, quoique je comprennes aussi que tu te sentes perdu. Vraiment, la seule chose que tu puisses faire, c,est réfléchir à ce que tu veux vraiment et te faire confiance. Comme dit In095, tu n'es pas un monstre. Tu n'es pas obligé de choisir, tu n'es pas obligé de renoncer à l'une pour pour pouvoir continuer avec l'autre. Il n'y a aucune règle qui impose ça. C'est possible de faire autrement. Mais ce n'est pas facile. Ça prend du temps, il faut "bien" aimer et être sensible à la souffrance de chacun, y compris la tienne.

Dans mon couple, l'élément le plus important a été de comprendre et d'accepter que ça pourrait aussi arriver à l'autre. J'étais dans la situation de ta femme...et si je n'avais pas été persuadée que moi aussi je pourrais un jour avoir envie d'un autre, j'aurais eu beaucoup plus de mal à accepter la relation de mon mari avec sa copine.
Et un autre truc qui aide beaucoup: l'humour. Je sais que ce n'est pas facile dans ces circonstances, mais prendre tout ça avec humour, un peu à la légère, jouer...ça replace les choses dans leur contexte. Et là c'est à toi de faire de l'humour. Par exemple, aller en boîte et faire semblant que vous êtes célibataires, chacun de votre côté...ta femme se fera sûrement draguer, et ça peut donner lieu à des situations cocasses. Juste pour comprendre que ce n'est pas tragique.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Pinklady

le mercredi 26 janvier 2011 à 23h55

Courage c le moment le plus dur que tu vis la... il n'y en fait pas mort d'homme tu viens juste de decouvrir que tu avais l'aptitude d'aimer plus d'une personne .. c'est pas chouette ca finalement !
Rappelle à ta femme que tu l'aime , rappelle à ta nouvelle amoureuse aussi que tu l'aime et demande leur du temps pour te retrouver toi même d'abord.
Lis les temoignages ici cela va t'aider et n oublie pas que si les sentiments sont réels il ya toujours un amenagement possible.
Tu as choisi la voix de la vérité c'est pas la plus facile mais cela montre tes qualités humaines... Bienvenu sur ce site , j'espere que tu trouveras du soutien psychologique...

#

(compte clôturé)

le jeudi 27 janvier 2011 à 09h49

Bonjour, en 30 ans, j'ai rencontré des dizaines de couples comme le tien, persuadés que le ciel leur était tombé sur la tête et qu'il n'y avait qu'une alternative: tout casser, se séparer, ou jurer de ne jamais recommencer.. En très grande majorité, ils sont aujourd'hui apaisés et vivent leurs amours (pas forcément frénétiques ni nombreuses) sereinement, sans culpabiliser et s'aiment d'autant plus. Mais franchir ce grand pas prend du temps, demande de beaucoup se parler, de ne rien brusquer. A l'expérience, la plupart ont mis entre un et trois ans pour y arriver. Ce n'est rien dans une vie, et ça leur a changé la vie.

#

(compte clôturé)

le jeudi 27 janvier 2011 à 09h50

Proposer aux femmes que tu aimes de lire les témoignages ici, ça peut les rassurer et en même temps leur donner "du grain à moudre" pour leur réflexion. C'est juste une idée...

#

(compte clôturé)

le jeudi 27 janvier 2011 à 11h56

Tu parles de ton caractere: tu n'es pas jaloux/possessif j'espere sinon negocier le PA me semble assez compliqué: es-tu pret à reconnaitrre à ton epouse les memes droits à la non exclusivité (et à ta maitresse tant qu'on y est)?
Est-elle potentiellement interessée, ou bien est-elle du genre je ne vois meme pas les autres hommes? ça change pas mal la donne pour la suite...
Quant aux enfants, de deux choses l'une, ou ton epouse est une adepte du free fight (tous les coups sont permis) et dans ce cas, il vaut mieux te preparer à des menaces sympathiques sur le sujet de la garde(menaces qui globalement sont suivis des faits au niveau du systeme judiciaire français) ou pas: dans ce cas, ça laisse du champ pour des discussions plus apaisées qui laissent les enfants "hors jeu".

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

selenia

le jeudi 27 janvier 2011 à 21h18

Bonjour Elgavacho !

Je n'ai pas oser lancer 1 discussion sur ma situation alors je m'insère à chaque fois que je me retrouve dans 1 des fils.
Là, je réagis car je suis à la place de ta femme et mon compagnon réagit exactement comme toi ! Il ne sait plus où il en est, il dit qu'il ne veut pas me quitter mais ne peut pas se passer d'elle car il nous aime toutes les 2.

Quand il m'a annoncé qu'il vivait cette relation et qu'il voulait vivre ses 2 amours, je suis vraiment tombée de haut et je suis passée par plusieurs stades : la déception + le sentiment très fort d'avoir été trahie. Mais pour moi, il a eu le courage de me le dire et rien que pour ça, je voulais lui donner 1 chance.
J'ai donc accepter qu'il la voit mais ça me rendait très malheureuse voire même limite "folle". Pendant qu'il la voyait, moi je restais à la maison à garder les enfants. C'était insoutenable et invivable. En plus je trouvais vraiment qu'il abusait et ne tenait pas compte du fait que je souffrais.
Un conseil si ta femme accepte cette situation : vas y doucement, ménage là, et accorde lui de l'attention sans comparer avec l'autre du style "mais, j'ai passé toute la journée avec toi alors je peux bien aller la voir ce soir"
Voyant mon état limite dépressif, on s'est dit : on arrête tout. Résultat il n'a
pas tenu 15 jours et l'a revu en cachette.
2ème trahison pour moi car pas de chance je l'ai appris. Pour moi trahison encore pire que la 1ère je crois.
Ensuite est venue la colère : je lui ai dit qu'il était faible, sans aucune volonté, sans aucun respect pour moi. Oui, j'avoue ce sont des paroles très méchantes mais c'est ce que je ressentais à ce moment là.
Maintenant je me suis fait 1 raison, je lui ai juste demander que quand il la voit de ne pas dormir à la maison car je ne supporterais pas de le voir alors qu'il a passé la soirée avec elle. Il ne vit pas chez elle car elle ne vit pas seule pour l'instant mais je sais maintenant qu'elle aimerait beaucoup plus de sa part.
Lui, il est comme toi : il ne veut pas me quitter et ne veut pas laisser nos enfants mais j'ai malgré 1 doute sur lefat que je suis peut être 1 poids pour lui qu'il n'ose pas laisser tomber tout simplement.
On en parle beaucoup mais à ce stade je dirais même que c'est trop car j'interprète peut être mal certaines choses qu'il me dit : je me demande si il n'est pas en train de m'habituer petit à petit au fait qu'il va me quitter (il parle de prendre 1 appart pour réfléchir) alors que moi j'essaie tout douccement d'accepter qu'il la voit. Je lui montre tout mon amour et lui parfois me repousse en disant qu'il ne me mérite pas. Il hésite à me prendre dans ses bras de peur que je le repousse alors que je lui dit que j'ai besoin de sa tendresse.

Bref, c'est très compliqué ! Et le plus dur, c'est l'impression que moi j'ai le train train et lui vit des moments forts d'amour passion avec elle.

Alors, je m'efforce de faire des choses pour moi, de sortir et m'amuser mais du coup on ne se voit plus trop.

Je pensais aussi que ça ne durerait pas (ça fait 4 mois) et quand je lis ce qu'écrit Françoise :

Francoise
J'ai rencontré des dizaines de couples comme le tien, persuadés que le ciel leur était tombé sur la tête et qu'il n'y avait qu'une alternative : tout casser, se séparer, ou jurer de ne jamais recommencer.. En très grande majorité, ils sont aujourd'hui apaisés et vivent leurs amours (pas forcément frénétiques ni nombreuses) sereinement, sans culpabiliser et s'aiment d'autant plus. Mais franchir ce grand pas prend du temps, demande de beaucoup se parler, de ne rien brusquer. A l'expérience, la plupart ont mis entre un et trois ans pour y arriver. Ce n'est rien dans une vie, et ça leur a changé la vie.

Ca me donne de l'espoir mais en même temps je me dis 3 ans c'est long ! Est ce que je tiendrais si longtemps ? Car je considère que j'ai encore du chemin à faire pour vivre sereinement cette situation et lui aussi d'ailleurs. Au début où on a tenté ce partage il était tellement reconnaissant envers moi que je dirai qu'il n'a jamais été aussi amoureux de moi et qu'est ce que c'était bien !!!
Maintenant, c'est cassé et j'aimerai bien revivre ça.
J'ai été très longue désolée et je me dis que je ne t'ai pas vraiment apporté de conseils.
Ce que je peux dire c'est surtout de ne pas aller trop vite : essayes de "calmer le jeu" avec l'autre personne pour que ta femme ne se croit pas reléguée au 2ème plan ou délaissée (mon compagnon a essayé de le faire pourtant mais j'ai quand même eu ce sentiment). Il faut beaucoup de patience comme le dit Françoise, du tact dans la manière de dire les choses et de l'écoute.

Ce qui m'a beaucoup aidé aussi, c'est ce site car je m'attendais à d'autres réactions et au contraire tout le monde a été très compréhensif par rapport aux angoisses que j'avais. Certaines paroles m'ont même plus rassurées que celles de mon compagnon lui même !
Voilà, bravo d'avoir eu le courage de le dire à ta femme car pour moi c'est 1 réelle preuve d'amour et de respect et bon courage à vous 2.

#
Profil

Romy

le jeudi 27 janvier 2011 à 21h35

Oui, beaucoup beaucoup de gestes d'amour et de tendresse envers ta femme, c'est important. Même si elle te repousse, te dis non... insiste et insiste encore pour la prendre dans tes bras, la toucher, l'embrasser. Il y a bien sûr de la souffrance, mais il y a aussi du jeu (en tout cas moi je crois que je jouais un peu, j'en mettais plus pour qu'il comprenne que je souffrais)...Et ce jeu, il a pour but de voir si tu l'aimes vraiment, te mettre au défi. Alors ne la déçoit pas.
Et autre chose: ne sois pas trop dupe de la passion et de la nouveauté avec l'autre. Profites-en, mais ne va pas tout de suite à la conclusion que c'est tellement moins compliqué et agréable avec l'autre...

#
Profil

selenia

le jeudi 27 janvier 2011 à 21h59

Rosy
Et autre chose : ne sois pas trop dupe de la passion et de la nouveauté avec l'autre. Profites-en, mais ne va pas tout de suite à la conclusion que c'est tellement moins compliqué et agréable avec l'autre...

Oui, ça c'est bien vrai Rosy, j'avais oublié ce point là qui m'a mise en grande difficulté et qui me fait encore beaucoup souffrir !

Pourquoi l'ai je donc oublié ???????

#
Profil

Pinklady

le samedi 29 janvier 2011 à 14h21

Bravo Selenia .. ton temoignage est important ici car on a tendance à lire que des temoignages de polyamoureux . C'est bien de se rappeler aussi ce que l'autre ressent et cela permet de mieux aider les personnes qui hesitent à entrer en relation par peur de blesser leur conjoint. Je crois que de toute facon même si qqn renonce à une relation , cela va se reproduire et à terme si ces deux etres s'attirent vraiment cela finira par se faire avec ou sans l'accord du conjoint. Je l'ai verifié et comme le dit Francoise 3 ans c'est un peu près le temps de maturation.
J'ai personnellement du m'eloigner de deux hommes pour qu'ils preservent leur couple et apres 3 ans de perégrination interieure ils ont choisi de vivre ce qu'ils avaient à vivre avec moi....
Il faut de la patience pour tout le monde et beaucoup d'amour et de confiance ... en soi surtout.

#

lyly42 (invité)

le mardi 05 novembre 2013 à 14h33

J'aimerai retrouvé ELGAVACHO pour savoir tant de temps après où il en est de son histoire. En effet je vie la même chose et je suis perdue. J'aime mon mari et mon amant. Mais ce n'est pas une vie ainsi car j'en ai marre de mentir cela me pèse et en même temps si je le dis à mon mari je casse mon mariage. c'est une évidence.
Si je pouvais avoir de tes nouvelles voir ce que tu es devenu cela m'aiderai où si une personne a vécu la même chose comment cela s'est fini si fin il y a. Les gens qui divorcent pour aller construire une vie avec une autre personne c'est que l'amour avec leur conjoint été fini. Je me dis qu'on part de chez soi quand on est malheureux uniquement.
Merci pour vos témoignages.

#
Profil

LuLutine

le mardi 05 novembre 2013 à 23h38

lyly42
Les gens qui divorcent pour aller construire une vie avec une autre personne c'est que l'amour avec leur conjoint été fini.

Malheureusement non, ce n'est pas si simple.

Beaucoup, beaucoup de gens renoncent à une personne pour aller avec une autre, à cause de la pression mononormative. Je l'ai fait (il y a longtemps). J'ai vu d'autres le faire. Y compris des gens qui se disaient poly, mais la pression autour a été plus forte...

Non, on ne part pas toujours parce que "l'amour est fini".

Bien sûr, je vois nombre de gens (tous ceux que j'ai connus suffisamment bien dans ce cas en fait, mais je ne connais pas tout le monde...) se convaincre que l'amour est fini, ou bien qu'ils aiment "moins" ou "pas réellement" la personne quittée. Alors que c'est faux.

A y réfléchir, c'est logique. Comment assumer de quitter quelqu'un qu'on aime ? Pour beaucoup (de gens que j'ai observés), c'est bien trop dur à assumer. Alors ils se persuadent qu'ils n'aiment plus. En général, c'est faux.

Je vis dans l'absence - a priori définitive - de nombre de personnes que j'aime. Ce sont elles qui ont choisi la séparation, dans la plupart des cas. C'est ainsi. Je ne renie pas pour autant l'amour que je leur porte. C'est lourd à porter certains jours (c'est pourquoi je comprends ceux qui ont choisi la voie facile : celle d'occulter leurs sentiments réels). Et en même temps, je ne pourrais pas être moi en reniant mes sentiments.

Bref, j'ai un peu digressé ^^

Mais ça me paraissait important de dire que non, on ne quitte pas parce qu'il n'y a plus d'amour (même si ça peut peut-être arriver). C'est bien plus complexe.

#

Passante (invité)

le mercredi 06 novembre 2013 à 07h12

@Lulutine
Comme quoi, tout dépend des expériences ! Pour ma part j'ai vu pas mal de gens quitter leur conjoint pour un(e) autre parce que leur couple n'allait pas très bien, la nouvelle relation étant la goutte d'eau qui fait déborder le vase (dans le sens où elle agit comme un "révélateur"). Ce n'est évidemment pas toujours le cas : je suis d'accord pour dire que la situation n'est pas toujours (pas souvent !) aussi simple, claire et nette, mais ça arrive.
Il me semble difficile de déclarer qu'un(e) tel(le) se voile la face sur ses sentiments réels. Prétendre qu'on sait mieux que les autres ce qu'ils ressentent, ça me parait assez casse-gueule. C'est peut-être aussi plus facile pour celui qui est quitté, et moins douloureux pour l'ego, de se dire qu'il n'est pas quitté parce qu'on ne l'aime plus mais parce que l'autre/les autres occultent leurs véritables sentiments.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 06 novembre 2013 à 09h40

Passante
mais ça arrive.

Je n'ai pas dit le contraire, hein.

J'ai dit que dans certaines situations, et il se trouve que c'est une partie de celles que j'ai connues le mieux, c'était le cas. Et que dans d'autres non (je l'ai bien précisé).

Je ne le sais pas parce que je "savais mieux que les autres" ou quoi que ce soit de ce genre, je le sais parce qu'à tel moment ça a été dit explicitement par la personne concernée.

Et parce que j'ai moi-même été dans ce cas.

J'ai donc voulu préciser cela, là où lyly me semblait faire une généralité absolue (ce que je ne souhaite pas faire)..

#

Asse-treed (invité)

le mercredi 06 novembre 2013 à 18h20

Je vis aussi les mêmes moments de déchirements que beaucoup de personnes ; mais en ayant plusieurs amants, au moins 2 ou 3, cela est plus facile à gérer. On se retrouve moins isolée, moins seule et surtout on trouve du reconfort auprès de ceux qui sont toujours présents.
Donc , ce n 'est pas si simple , mais une solution est de voir le côté positif pour rebondir et capitaliser pour en ...... Trouver un autre.
Le fait d'en avoir plusieurs , poly A , montre le côté positif des ruptures.
J'en ai toujours eu 2 ou 3 amants, mais je ne dis jamais que j'en ai autant. C'est my Garden Party ;)
Hihihi

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion