Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Liberté empoisonnée

Témoignage
#
Profil

monange

le lundi 14 octobre 2013 à 23h03

Bonjour à toutes et tous!! Je viens un peu à l'aide car je suis perdue dans ma tête.
Je suis en couple depuis 9 ans et demi et mariée depuis 3, et on a 2 enfants. Il y un an mon mari m'a donner la "liberté" d'aller voir ailleurs avec son consentement pour découvrir du nouveau sur le point de vu sexuel. Selon lui ça l'excitait!! Moi j 'étais heureuse dans ma relation avec lui et je sentais pas le besoin d'aller chercher quelque chose que je n'avais pas besoin, mais à force d'insister j'ai succomber à la tentation et j'ai commencer une relation avec un collègue de travail. Au début c'était juste pour m'amuser mais très vite on a créé une relation très intense et profonde et on a commencer à s'aimer. Mon mari étais au courant de tout ce qui se passait et faisais de petites crises de jalousie de temps en temps mais acceptait la situation sans s'opposer. mais depuis cet été tout a débordé et on a failli se séparer plusieurs fois. Au jour de aujourd'hui on se donne une nouvelle chance, moi en gardant ma "liberté" (comme s'il pourrait me l'enlever, comme si je sois de sa propriété), mais on s'est fait tellement du mal que j'ai du mal à tourner la page. Je sens que je l'aime moins et je le desir presque plus. Et même temps je m'accroche à cette relation et je ne sais pas pourquoi!! Trop de principes? Peur de me tromper? Mais au même temps j'ai tellement peur de perdre le train du bonheur qui peut m'offrir mon ami (parce que c'est plus un ami qu'un amant), que, en plus, j'aime énormément, de plus en plus. Je sens un vide quand on n'est pas ensemble.
UN VRAI BROUILLON DANS MA TETE. S'il vous plait, donnez moi des conseils.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 15 octobre 2013 à 00h15

Bonsoir,

Déjà, ta situation, à la base, semble relever davantage du candaulisme que du polyamour, ça me paraît clair. Alors que les monogames veulent généralement que leur conjoint soit aussi monogame, aucun poly digne de ce nom n'irait insister pour que ses partenaires aient d'autres partenaires. Du moment que lui peut se permettre d'aimer d'autres personnes sans que quiconque en fasse une affaire d’État, ça lui va... Bien sûr, un poly digne de ce nom ne se réserve pas cette liberté juste pour lui, mais la liberté, c'est aussi la liberté de n'avoir qu'un seul partenaire sexuel et amoureux, si on y trouve son compte.

Et c'est précisément là tout le problème à mon sens. Si quelqu'un a un fonctionnement mono, et qu'on se montre insistant pour qu'il aille "voir ailleurs", et qu'il cède, son fonctionnement mono risque de le rattraper, et, NRE aidant — souvent confondu avec l'amour authentique par nombre de monos — il risque de délaisser son premier amour — qui aura aussi, contre lui, d'avoir joué le mauvais rôle en insistant pour cette "expérience" — au profit du second.

Les polys savent généralement relativiser cette NRE et ont conscience de son caractère provisoire et quelque peu superficiel. Pour un mono, ça peut être beaucoup plus déstabilisant. Cela dit, la NRE, qui n'est qu'un bête phénomène physiologique, ne dure que quelques mois à deux trois ans maximum... Après quoi, ton mari pourra peut-être retrouver de l'attrait à tes yeux... surtout qu'il sera "redevenu" nouveau, pendant que ça se sera tassé avec ton amant...

Quoi qu'il en soit, je pense qu'un sage conseil que je peux te donner, c'est de ne pas prendre de décision par rapport à votre couple, surtout des décisions trop radicales et définitives, tant que tu es sur ton petit nuage rose... Irais-tu prendre ce genre de décision si tu étais sous l'emprise du LSD ou de la cocaïne par exemple ? Dis-toi bien que la NRE n'est jamais qu'une forme de drogue licite et fabriquée par le corps. Rien de plus. Je sais, le romantisme en prend un coup face à ces considérations bassement factuelles ;-)

#

(compte clôturé)

le mardi 15 octobre 2013 à 10h54

Entièrement d'accord avec MetaZet.

Ton mari a joué avec le feu. Avoir des relations sexuelles avec une même personne et ceci de façon courantes (répétées régulièrement...) produit une hormone de l'attachement. De plus, si tu as cédé avec cet homme en particulier c'est qu'il y avait déjà qque chose à la base.

Pour l'émancipation sexuelle, et purement sexuelle, il existe le libertinage et je crois que cela aurait mieux correspondu à vos (enfin à ses) aspirations. De plus, vous auriez pu faire cette démarche ensemble.

Perso, je n'est pas de conseils à formuler. Oui, tu as ta liberté et surtout celle de tes sentiments. Toutefois, comme l'indique MetaZet, attention à la nouveauté existante, qui tôt ou tard ne sera plus une nouveauté mais une habitude. Ce manque dont tu parles, c'est peut être juste tes hormones, ou pas.

Et cet homme, qu'en pense-t-il ? Que sait-il de tout cela ? Lui aussi est humain et lui aussi a des sentiments, des ressentis. Si tu y arrives, pose toi et réfléchi sereinement. Si ça t'aide, met sur papier des mots en vrac puis tri les. Songe à toi d'abord mais aussi à eux ensuite et à toutes les personnes impliquées indirectement.

Et puis, se poser les questions, c'est à mon sens le meilleur des débuts. Par contre, personne ne pourra te donner les bonnes réponses. Mieux que quiconque tu dois maintenant savoir que faire ce que l'on te demande ne te conviendra peut être pas forcément.

Courage et bisous

#
Profil

bodhicitta

le mardi 15 octobre 2013 à 13h39

comme le disent trés bien MetaZet et gcd68, il faut garder à l'esprit les effets des hormones, et de la passion des début...

mais faut pas oublier non plus:

monange
mais on s'est fait tellement du mal que j'ai du mal à tourner la page.

Le temps fera son travaille, mais dans l'instant tu es moins objective car tu gardes trop à vif les échanges houleux que vous avez eu...
Si vous en étes conscient et que vous en parlez, les mauvais souvenirs d'engueulades se joueront moins de vous

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le mardi 15 octobre 2013 à 17h37

Si je te lis bien, je crois que tu n'as pas succombé à la tentation, mais à une certaine manipulation. Tu as accepté une soumission à l'intérieur d'un contrat implicite d'exclusivité dont les ressorts sont à la fois l'attrait d'une liberté que tu as bien dû exprimer à un moment donné mais dont tu ne nous parles pas beaucoup et le rapport de force de ton mari jouant à "libérer" son oiseau d'une cage qu'elle devait réintégrer tôt ou tard.
Toujours si je te lis bien, il semble que vous n'ayez pas pris le temps de déconstruire ce contrat d'exclusivité implicite, Ton mari vous a simplement plongé dans un libertinage par procuration, ce que Metazet appelle du candaulisme.

La question qui me vient à l'esprit tout de suite est : que cachait, que pardonnait ou que réparait cette liberté et ce consentement ?
Et ce n'est pas du tout : que construisait cette liberté nouvelle ?

Évidemment, ce qui doit advenir dans ces cas-là advient. On ne comprend pas ce qui se présente parce qu'on n'a pas pris la peine de comprendre d'où on part, ni ce que l'on fait. À force de se comprendre de moins en moins, de ne pas savoir pourquoi on ne suit pas des règles d'un jeu mal énoncées, on souffre et on finit par s'engueuler au risque de se quitter.

Mais peut-être que je ne te lis pas bien.

Cela dit, les chemins de traverses sont parfois plus directs que les autres.
Votre situation actuelle pourrait bien vous permettre d'examiner votre culpabilité sous-jacente qui s'incruste dans vos rapports, d'examiner les mensonges qui vous minent, vos principes et vos valeurs et tout ce que vous avez construit ensemble et qui peut vous permettre de continuer à avancer, dans une réelle liberté, c'est à dire sans que l'une ne soit la marionnette de l'autre, quelque chose qui ressemblerait à de l'amour.

Mais pour cela, il va te falloir arriver à penser que vivre deux histoires d'amour simultanées, c'est possible !

#

(compte clôturé)

le mardi 15 octobre 2013 à 17h44

Comme souvent, Bouquetfleuri a raison et voit certainement juste (+)

#
Profil

monange

le mercredi 16 octobre 2013 à 12h51

Bonjour et désolée de mettre si longtemps à répondre.
Avant tout, merci beaucoup pour vos commentaires.
En fait pour répondre à vos questions et pour que vous compreniez un peu mieux, je veux juste signaler que cette liberté que mon mari m'a donné, je ne l'ai jamais réclamé, pour la juste raison que j'en avais pas besoin, j'étais épanoui. Lui il dit qu'il me l'a donné parce qu'il m'aime énormément et voulait que je connaisse d'autres choses. Pendant un certain temps je l'ai cru, jusqu'au jour qu'il m'avoué, quelques mois après le début de ma relation avec mon ami, qu'il m'avait trompé il y a 8 ans en arrière pendant que j'étais enceinte de notre premier enfant!!! Vous pouvez imaginer comme je me suis senti trahi, même plus que ça!! Je portais le fruit de notre amour dans mon ventre et lui il passait de bons moments avec quelqu'un d'autre en cachette!! Mais malgré tout ça je l'ai pardonné. Comment pouvais-je faire 8 ans plus tard...
Aujourd'hui je me dis qu'il m'a donné cette liberté parce qu'il savait qu'avant ou après je le donnerai la sienne aussi et c'est ça qu'il le manque, aller voir une autre chose mais en toute sérénité!! Mais moi je l'ai donné de tout cœur parce que je voulais qu'il vive ce que j'étais entrain de vivre avec mon ami, que du bonheur!!
En plus de ça, je me suis rendu compte que notre couple est basé sur le sexe et rien de plus. On n'a pas d'autre sujet de conversation!! Et je me pose la question de quoi on parlera quand on sera vieux? Des fantasmes de jeuneuse? Franchement ce pas ça que je désire pour mes vieux jours... Et il me fait plus rever, ni rigoler, je plus envie de lutter pour quelque chose que je pense c'est mort!! Mais je l'ai donné encore une dernière chance à notre couple après la dernière dispute la semaine dernière!! Pourquoi? Je ne sais pas!!
Pour mon ami, lui il est courant de tout. J'ai rien pu le cacher, je l'aime trop!! Et il est toujours là pour m'écouter et me soutenir, c'est mon confident. Il m'apporte le bonheur tous les jours, quand je le vois ou juste m'écrit un sms pour me dire "bonjour". J'ai envie de faire plein de choses avec lui, plein de reves qui me traversent la tete... J'ai peur de louper quelque chose d'extraordinaire... Et je crois pas que ça soit seulement une poussé d'hormones!!
Qu'en pensez-vous de tout ça?

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 16 octobre 2013 à 14h28

Là à chaud, (j'reviendrai compléter)
j'me dis qu'aprés temps que la situation reste ainsi,
-tu n'as pas envie de tourner la page avec ton mari méme si il ne reste "plus que le sexe entre vous" (méme si il y a de toutes façons les souvenirs aussi)
- de l'autre coté tu n'es pas obligée de tourner la page pour vivre cette belle histoire pleine d'énergies (hormonales ou pas? c'est important?)
- tu as quelques souvenirs houleux qui doivent modiffier ta vision faire que tu n'es pas trés à l'aise, mais avec le temps tu verras ce qui prendera le plus de place dans ton coeur, ton envie d'etre avec ton ami ou les difficultés à tourner la page avec ton mari fais "au mieux" au fur et à mesure p t etre déja
laisses faire la vie et carpe diem

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion