Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Quelles qualités pour vivre au mieux les amours plurielles ?

Bases
#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 15 mars 2013 à 19h08

Bonjour à vous,

Si j’apprécie autant la compagnie et les discussions avec des personnes proches des amours plurielles, je me dis que ce n’est sans doute pas seulement grâce à ce fort et magnifique point commun.

Il y a sûrement aussi des qualités essentielles et rares que je trouve chez les polys (et que je ne trouve pas forcément chez tout le monde).

En voici quelques unes que j’ai notées, au fil de la plume :

- Juste estime de soi (ni trop grande ni trop faible, savoir que l’on peut être imparfait-e, libre et heureuse, comme dirait l’auteur Christophe André ),
- (très) Belle qualité de communication relationnelle (aussi bien sur le forum en ligne que lors des discussions et cafés polys auxquelles j’ai participées),
- Belle franchise et honnêteté (ça change de ce monde parfois envahi de brutes d’hypocrites et de faux “princes charmants”),
- Capacité à se tenir debout face aux vents contraires (car nous sommes un peu ‘minoritaires’ à être ouvert-es ainsi aux amours plurielles), tel un roseau (résistant mais souple, contrairement à un chêne ;) ) ,
- Avoir le coeur un tant soit peu solide, savoir être autonome (car ni la monogamie ni les amours plurielles ne sont une “garantie” face à la solitude),
- Regard bienveillant à l’égard du monde, bonté et beauté (pas de haine des autres, pas de racisme, méfiance à l’égard des “étiquettes” que l’on pourrait coller sur les autres ou sur soi…), voire regards tendres envers autrui,
- Bonheur et verbe ‘aimer’ communicatifs ! (que vous diffusez avec votre et vos amours, vos yeux, vos messages et paroles réconfortantes quand l’un-e d’entre nous doute),
- Lucidité et belle force intérieure (capacité à se remettre en question, ne pas se contenter d’être ainsi ouvert-e de coeur et d’esprit, mais aussi savoir et anticiper le fait que le monde n’est pas peuplé de “bisounours”),
- Cultures et curiosités (lire, échanger des points de vue, apprendre de nouveaux mots pour exprimer mieux ses sentiments, être ouvert à la diversité…),
- Peu de peur, et peu de timidité à s’exprimer devant des personnes inconnues (à propos de sujets souvent intimes qui pourraient être enfouis cachés censurés… mais non eh!),
- Optimisme (croire en l’avenir bien que l’on soit ‘minoritaire’ et parfois fragiles à défricher et essuyer les plâtres de ces amours-là, et savoir que ce n’est qu’un début qui amènera des moments plus beaux encore),
- Féminisme, respect des différences femmes/hommes et recherche d'une plus grande équité et harmonie entre femmes et hommes, entre femmes et femmes, entre hommes et hommes,

- …. Et bien d’autres qualités encore !
( je vous laisse compléter et enrichir ce fil )

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 15 mars 2013 à 20h12

(+) c'est cool tout ça. Je vais y réfléchir.

#
Profil

alps

le vendredi 15 mars 2013 à 20h15

Ne pas chercher à controler les choses. S'abandonner au flot de la vie.

C'est bien un truc dont je ne serais pas capable et que j'ai trouvé en gcd68. Quelque chose d'étrangement ravissant. Un charme naturel et profond.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 15 mars 2013 à 20h19

alps
S'abandonner au flot de la vie.

En apprenant à nager, hein? histoire de ne pas se noyer.

#
Profil

alps

le vendredi 15 mars 2013 à 20h27

aux flots au pluriel désolé.

Je ne sais pas j'ai des envies poétiques ce soir. Et franchement j'ai été impressionné par le naturel de cette personne dont je ne connais pas le sexe d'ailleurs. J'ai beaucoup apprécié sa manière de communiquer son polyamour. Sincerement.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 15 mars 2013 à 20h30

GreenPixie a tout plein d'idées, et communique beaucoup, c'est vrai, c'est enthousiasmant. :)

#
Profil

Nanou-monogame

le vendredi 15 mars 2013 à 22h45

Ils aiment le monopoly et les monsieurs avec de beaux cheveux.... :-D (cf: polygame: avez vous testé votre QI?")

<3 <3 <3

Bon et sinon:

Ils ont une capacité à vivre le présent qui est à la fois déroutant et envoûtant
Ils arrivent à nous mettre sur un piédestal tout en nous valorisant et en étant objectif
Pas spécialement agressifs....capacité a prendre du recul rapidement?

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 21 mars 2013 à 19h27

Et voici aussi d'autres qualités humaines que je trouve belles, et souvent présentes chez les polys que je fréquente ou croise, et que j'apprécie aussi de trouver chez des monos
(qualités libres qui n'appartiennent à personne en particulier) :

* Savoir conjuguer le verbe être, être en relations avec plusieurs personnes (avec sentiments et tissage de confiance), avec contrats de libertés, // plutôt que le verbe avoir, posséder le coeur d'une personne (avec jalousie et peur), avec contrat d'exclusivité,

* Trouver son propre rythme, éloge de la lenteur : prendre le temps de construire chaque relation sentimentale, amoureuse (une forme de 'slow dating'), ...
plutôt que de courir pour faire comme les autres et ainsi "se caser" avec quelqu'un entre 25 et 35 ans à coup de "speed dating" et autres entretiens d'embauche amoureux (pour recruter la "bonne personne" ou le "bon parti" pour conclure un mariage en CDI et avoir un enfant) sous la pression de la famille, des ami-es et de son horloge biologique,

* Savoir qu'une relation avec quelqu'un cela peut être de réaliser et d'entendre que 1 + 1 = 3 (soi + l'autre être + la relation en elle-même)

* Avoir du goût pour les partages, les échanges, les dons, la gratuité, les logiciels libres, l'habitat partagé (par opposition à la propriété individuelle, au panneau "Coeurs et Propriétés privées, attention chien méchant", au logiciel propriétaire "windows")

* Être une personne entière ! (et non pas être "la moitié" de la personne que l'on aime, de type fusionnel 1 + 1 = 1)

Nb : @ Ladyk : il me semble que alps parle plutôt de gcd68 (et pas de moi, mais je peux me tromper)

#

(compte clôturé)

le jeudi 21 mars 2013 à 19h51

Qualités utiles et souvent retrouvée chez les polys:
- avoir le sens de l'humour, savoir relativiser
- fabriquer soi-même d'excellents gâteaux ou autres délicieuses choses et les apporter aux cafés polys pour les partager.
- se réjouir des amours des autres au lieu de les envier

( franchement, François 1er, si avec ça on ne va pas tous au paradis, c'est que l'enfer est plus... chaleureux)

#
Profil

bouquetfleuri

le jeudi 21 mars 2013 à 20h03

Ils aiment les gens, tout simplement

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 22 mars 2013 à 11h39

C'est vrai que depuis quelques jours que je suis sur se site .. Vous me semblez tous sympa et pas chiant ou critiqueur ou moralisateur et ça .. Ça fait un putain de bien ;)

#
Profil

gdf

le vendredi 22 mars 2013 à 12h26

greenpixie
* Trouver son propre rythme, éloge de la lenteur : prendre le temps de construire chaque relation sentimentale, amoureuse (une forme de 'slow dating'), ...

Ah ben je suis bien d'accord ! C'est ce que je voulais dire sur un autre fil en parlant de "durabilité" comme valeur du polyamour.
Ça m'a d'ailleurs amusé de lire sur encore un autre fil :

LuLutine
Votre relation est très très jeune (deux ans)

#
Profil

BobMorloch

le vendredi 22 mars 2013 à 12h50

Bonjour, j’avais en son temps écrit un texte sur les idées et valeurs que je pense à même de contribuer à des relations (poly)amoureuses durables et épanouissantes (une précédente version de ce texte traine quelque part sur ce forum).

J’imagine que les personnes possédant ces « qualités » sont plus susceptibles de s’intéresser au polyamour. D’un autre côté, la pratique du polyamour exige d’une certaine façon d’acquérir « de gré ou de force » ces caractéristiques sous peine de devenir une expérience pénible. De ce fait, le travail sur soi qu’implique la pratique du polyamour amène aussi naturellement à intégrer ces idées et valeurs, me semble-t-il. Vous le direz ce que vous en pensez. :-)

Liens relationnels

- Il n’y a pas qu’un seul modèle de relation amoureuse valable, chacun ayant la liberté de créer le modèle qui lui convient.

- Il est possible d'aimer plusieurs personnes en même temps sans qu'il ne faille retirer à l'un(e) ce que l'on donne à l'autre, notre capacité à aimer augmentant au fur et à mesure du développement de nos relations.

- L’envie de s'offrir à soi-même, ainsi qu’à son (ses) partenaire(s), la possibilité d’aimer plusieurs personnes simultanément ; ces relations amoureuses pouvant être de nature affective, sexuelle, intellectuelle ou spirituelle, ou n’importe quelle combinaison de ces quatre éléments.

- Un état d’esprit d’ouverture aux rencontres et aux relations, à la découverte d’autres univers, avec le souhait de laisser la porte ouverte aux potentialités, en s'autorisant à aimer si l’envie survient.

- Une nouvelle relation peut s’additionner aux relations plus anciennes sans nécessairement les chasser et les remplacer; les différentes relations pouvant s’additionner sans être concurrentes, se compléter et s’enrichir mutuellement de leurs différences.

- Le respect du caractère changeant des rythmes et des cycles du désir, permettant d’admettre qu’un creux dans une relation puisse être temporaire et n’entraîne pas nécessairement sa fin.

- Le souhait de maintenir des relations sur la durée, tout en acceptant leur impermanence, c’est-à-dire le fait que la nature et l’intensité de ces relations ne sont pas figées mais évolueront et se transformeront naturellement avec le temps.

- Une vision pleine d’innocence, de gaîté, de légèreté et d’absence de culpabilité de ce que sont les échanges amoureux et les relations intimes.

Relations au(x) partenaire(s)

- L’égalité et la réciprocité entre femmes et hommes, entre partenaires indépendamment de leur orientation sexuelle, dans le respect de la sensibilité et des spécificités propres à chacun.

- Le respect mutuel et la bienveillance entre partenaires, avec le souci d’éviter d’imposer ses vues, en recherchant le plus possible le consensus.

- L’absence d’appropriation de l’autre et d’exclusivité imposée, avec le souhait d’offrir à l’autre un espace de liberté où il/elle peut s’épanouir et se révéler pleinement. Cela implique la capacité à se réjouir du bonheur de l’être aimé, que ce bonheur se réalise avec ou sans nous.

- Le développement de l’autonomie affective afin d’éviter la dépendance amoureuse. Cela suppose de ne pas se sentir responsable et indispensable au bonheur de l’autre, ainsi que l’acceptation de ne pas être tout pour l'autre et qu'il ne soit pas tout pour moi.

- La volonté d’entretenir des relations franches, honnêtes et assumées à l’égard de son (ses) partenaire(s), dans le refus du mensonge et de la dissimulation, mais tout en maintenant le droit à un jardin secret et à l’absence de transparence totale.

- L’importance de la notion de fidélité, dans le sens du respect avec constance et bonne foi des engagements et des accords conclus entre partenaires, en vue de la création d’un lien de confiance durable.

- Un amour libre mais responsable, veillant à préserver au mieux l’estime, la sécurité affective et la confiance intérieure de l’autre, avec le souci d’éviter de blesser ses proches.

Relation à soi-même

- L’authenticité et l’honnêteté vis-à-vis de soi-même, en veillant à se respecter et à n’accepter que ce qui procure le sentiment d’être juste par rapport à soi-même.

- La conviction que la voie du polyamour n’est pas celle de la permissivité et de la facilité, qu’elle ne pourra être suivie avec bonheur que si elle est accompagnée d’un véritable travail sur soi, sachant que la pratique du polyamour constitue déjà une part de ce travail.

- L’envie de se réaliser pleinement au travers de ses diverses rencontres et relations, afin d’aller vers une meilleure connaissance de soi et de ses désirs, le développement et l’affirmation de toutes les facettes de sa personnalité, l’apprentissage de la confiance et de l’amour de soi, l’apprivoisement de l’égo, de la jalousie, de la peur de l’abandon, du besoin de comparaison et de la rivalité...

- La recherche d’une paix intérieure à travers la conciliation entre les pôles - en apparence souvent contradictoires - que sont la raison, les sentiments et les émotions.

- L’humilité de savoir que le polyamour est un apprentissage progressif et dans la durée, n’excluant pas les tâtonnements, les erreurs ou les remises en question. L’exigence de cette voie ne signifie cependant pas pour autant qu’elle soit utopique ou irréaliste, ni qu’il faille être totalement accompli(e) pour l’essayer et y progresser.

Relations avec la société

- Un regard distancié et indépendant face aux règles morales et religieuses dominantes, tout en respectant ceux qui les suivent.

- Le souhait que le mode de vie et de pensée polyamoureux soit considéré par la société comme un modèle acceptable parmi d'autres.

#
Profil

LittleJohn

le vendredi 22 mars 2013 à 13h47

C'est typiquement ce genre de topic qui nous fait passer pour de prétentieux donneurs de leçons !

#
Profil

gdf

le vendredi 22 mars 2013 à 14h03

Entre "voilà ce qui est important pour nous" et "on est les plus forts, vous êtes que des nuls", il y a quand même un pas !

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 22 mars 2013 à 14h29

@ LittleJohn :
Oui, j'entends bien ta remarque et critique, et je les comprends, mais ça dépend comment cela est diffusé ou vécu.

Ces qualités là (estime de soi, écoute attentive, franchise, ralentir pour goûter les choses...) je cherche avant tout à les vivre en moi, et non pas à les afficher ni à les extérioriser en disant "vivez zen respirez bio et vous serez heureux" avec des pages entières de définitions façon 'polypedia' .

Il y a des personnes que je croise depuis des années et qui sont très souvent souriantes, heureuses, attentionnées, ensoleillées, et cela déteint sur moi, sans même qu'elle me disent pourquoi elles sont ainsi, car elles rayonnent, juste par leurs façons d'être (paroles, rythmes, choix visibles, couleurs...) .

On peut donc transmettre des choses et diffuser nos sentiments de bien-être à notre insu, sans le savoir, sans chercher à les montrer, et donc sans donner de leçons.

Chaque respiration ou sourire ou calme d'une personne heureuse, amoureuse, tranquille, peut y contribuer.

#
Profil

LittleJohn

le vendredi 22 mars 2013 à 14h31

Je ne dis pas que ce topic est donneur de leçon en soi, je dis juste comment il peut être perçu.

#
Profil

gdf

le vendredi 22 mars 2013 à 15h22

LittleJohn
Je ne dis pas que ce topic est donneur de leçon en soi, je dis juste comment il peut être perçu.

<mode élitiste on>
Ça pourrait effectivement être mal perçu par certaines personnes, mais heureusement, il n'y a que des êtres supérieurs qui parcourent ce forum
<mode élitiste off>

#
Profil

BobMorloch

le vendredi 22 mars 2013 à 16h32

Plutôt d'accord avec gdf. Tout est dans le ton.

Dire : "voilà les valeurs/qualités/idées qui me semblent importantes et que j'essaie d'appliquer au quotidien dans mes relations amoureuses", ça ne me paraît pas prétentieux (d'autant que je n'ai pas de souci à ajouter que je n'y arrive pas toujours comme je voudrais).

Et si mon interlocuteur trouve cela élitiste, c'est un peu son problème et je n'y puis pas grand chose...

#
Profil

milou

le vendredi 22 mars 2013 à 20h19

Effectivement , LittleJohn.

J'ai du mal à y voir autre chose que de la prétention et trouve ce fil passablement énervant dans la mesure où toutes ses "qualités" n'ont rien de spécifiques aux polyamoureux.

On s'autocongratule, on se jète des pédales de roses, comment dire, on se la lèche entre gens formidables ! Beurk

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion