Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Quelles qualités pour vivre au mieux les amours plurielles ?

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 22 mars 2013 à 20h54

Boarf. Disons qu'on est pas pire que les autres, et que si on multiplie les relations, on multiplie aussi les efforts.

Ya pas de mal à s'en féliciter dans un contexte où on nous critique plutôt facilement, et la fierté et les encouragements, c'est pas sale. Dans toutes les communautés, on se tend des miroirs embellissants, et c'est une pratique sociale structurante pour les gens.

Après, si se la raconter nous empêche d'être autocritique (oui, des fois, nos choix poly peuvent avoir des conséquences sur les autres, oui aussi, on les fait pas juste par bonté morale mais pour des raisons égoïstes, en tout cas, aussi égoïstes que celles qui poussent aux rapports exclusifs), ça posera problème.

Donc c'est plus avec ce passage là

Green Pixie
Il y a sûrement aussi des qualités essentielles et rares que je trouve chez les polys (et que je ne trouve pas forcément chez tout le monde).

que je partage le scepticisme de LittleJohn et de milou.

Mais sinon, le reste du fil ne consiste pas à dire que ces pratiques éthiques sont réservées aux polys, c'est plus pour dire que c'est les pratiquer qui peut faire que ça marche.
C'est clairement pas un scoop, ces qualités morales marchent pour tout le monde de toute façon !
Mais à l'opposé ce serait aussi un peu élitiste/orgueilleux de dire qu'on est tellement forts qu'on a pas besoin d'en parler du tout.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 22 mars 2013 à 20h55

(Tiens, Siesta a répondu en même temps que moi !)

Euh au passage comme ça...dire qu'il faut peut-être (ce sont des hypothèses !) certaines "qualités" (moi je comprends ça comme des caractéristiques de la personnalité, pas comme "qualités vs défauts" - et puis t'façon, on a les défauts de ses qualités hein !) pour vivre de façon polyamoureuse, ça ne veut dire en aucun cas que ceux qui ne vivent pas en polyamoureux ne les ont pas...

Donc, rien à voir avec "Nous on a tout plein de qualités parce qu'on est poly, et les autres plein de défauts" qui n'est pas notre discours (enfin, en tout cas pas le mien).

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 22 mars 2013 à 20h58

J'ai même édité entretemps.

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 25 mars 2013 à 01h59

* Hum, précision :

Quand on s'en prend plein la tronche, régulièrement, au quotidien, qu'on est quitté, jugé ou regardé de travers parce que l'on est 'poly' et/ou différent de la norme, pas de la même couleur, qu'on se moque de nous en passant à côté de notre discussion dans un café poly (dans une culture qui baigne dans le walt disney/Hollywood peuplée de "princes charmants" niais et sans personnalité mais avec une épée en plastique), qu'on n'arrive pas à en parler à sa famille ou certain-es ami-es pour plein de raisons,
quand on en souffre (même si au fond de soi on sent et on sait que c'est le choix qui nous est juste), quand on voit chez ses proches des personnes se faire agresser à cause du machisme dominant (invisible pour beaucoup, mais d'une violence !) ...

... alors Oui moi ça me fait du bien d'envoyer des fleurs à bien des personnes qui ont ces belles qualités là (qu'elles soient monos ou polys).

Je ne demande pas de "poly pride" ni de fierté, juste : soyons conscient-es que nous pouvons avoir des valeurs et qualités différentes (je n'ai jamais dit "supérieures") de la norme dominante, et qu'elles ne sont pas si communes, dans la société actuelle.

Pour ma part j'ai de plus en plus besoin de ces valeurs pour me tenir debout, dans ce monde souvent cruel, individualiste, macho et hypocrite.
Plusieurs d'entre elles sont même 'mandatory' (pour reprendre un terme des questions du site OKCupid), essentielles et quasi-obligatoires à mes yeux, pour s'entendre durablement avec des personnes.

C'est d'ailleurs en répondant à de nombreuses questions sur OKC que j'ai réalisé à quel point ces valeurs comptent énormément pour moi, et doivent l'être de façon un peu plus visible, de façon plus explicite.

Et je demande juste qu'on les respecte, même si on ne les partage peut-être pas toutes.

Chacun-e a son propre vécu, ses expériences, agréables ou violentes et dures voire impossibles à digérer.

' On n'est pas des monstres ' (c'est l'une des premières choses que se disent certaines personnes, en arrivant dans un café poly), nous sommes des personnes différentes, avec d'autres valeurs, c'est tout.

La franchise sans tabou, l'honnêteté sentimentale, et faire tomber les non-dits et des frontières, et parler de valeurs féministes (sans forcément devenir militant ou milichiant) ça fait fichtrement du bien.

Et je ne vois pas pourquoi on devrait trouver cela honteux ou fleur bleue (et donc je ne comprends pas la réaction de Milou : j'espère avoir l'occasion d'en parler bientôt autour d'un verre).

D'ailleurs je ne dis pas que ces valeurs ou qualités sont "propriété privée des polys" (il faut bien lire les messages, avant de les critiquer, pas juste le titre, qui d'ailleurs est interrogatif) :

GreenPixie
Et voici aussi d'autres qualités humaines que je trouve belles, et souvent présentes chez les polys que je fréquente ou croise, et que j'apprécie aussi de trouver chez des monos
(qualités libres qui n'appartiennent à personne en particulier) :

Merci de votre écoute, de votre lecture patiente, et de votre bienveillance, qui me sont essentielles.

*

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

BobMorloch

le lundi 25 mars 2013 à 09h41

C'est clair qu'à 95%, ces "valeurs poly" sont communes (ou devraient l'être) avec des relations mono classiques, avec n'importe quelles relations amoureuses durables et épanouissantes pour tous les partenaires.

Si être en phase avec ces valeurs est plus que souhaitable dans une relation mono, je dirais peut être que c'est encore plus nécessaire dans une relation poly car la probabilité que ça se casse la figure me semble plus grande en cas d'inadéquation avec ces valeurs.

Vu qu'être en harmonie au quotidien avec ces valeurs demande un travail sur soi important, je trouve que ce n'est pas présomptueux de penser que le polyamour est un choix exigeant (je n'ai pas dit austère...), et non la voie de la faciité, de la permissivité à tout crin... C'est entre autre cet aspect qui fait que j'assume bien mon mode de vie face aux autres et n'en ai pas honte, que du contraire.

Et puis, le fait de prendre conscience de ces valeurs m'aide dans ma vie de poly à me guider. Balancer les repère habituels c'est bien, mais il faut après se bricoler sa propre balise pour conserver un cap...

Le fait que les poly m'apparaissent pour la plupart des gens exigeants (au sens positif du terme) ne signifie pas pour autant qu'ils sont mieux, qu'ils sont forcemment dans la vérité... Simplement, ils ne souhaitent pas se contenter des autoroutes habituelles et cherchent de plus beaux chemins alternatifs. Après, on verra bien s'ils les trouvent et où ces chemins les mèneront... :-)

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 25 mars 2013 à 10h12

Moi j'aime assez que l'on puisse se trouver prétentieux et en même temps que l'on s'en défende, j'aime bien que l'on se trouve des qualités et qu'on les minore en même temps, c'est le signe que l'on est capable de se regarder à la fois avec bienveillance et avec un esprit critique plus ou moins acéré.
Tout ceci signifie bien qu'on est à la fois sujet et objet d'un questionnement. Et ce point me semble primordial.

Pour cheminer dans une réflexion qui conduise à une acceptation de ses choix amoureux, quels qu'ils soient, il faut arriver à se déterminer, à s'observer, à s'interroger, donc à dégager quelques éléments qui vont apparaître pour certains des valeurs. Le faire va les transformer pour d'autres en critères, ouvrant ou fermant la porte aux échanges.

Je trouve assez rafraîchissant que d'une manière collective et innocente on examine quelques procédures d'individuation, par nos récits, nos analyses, nos critiques, nous transformant par là en objets alors que nous avons tellement envie d'être des sujets...

...et des sujets amoureux, en plus ! HAHAHA

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion