Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Tantrisme et polyamour

#
Profil

BobMorloch

le mardi 11 mars 2014 à 09h49

Bonjour GreenPixie,

Voilà les sites de tantra dont je connais personnellement et intimement les auteurs, et dont je peux garantir les qualités et l'honnêteté de la démarche :
www.cheminsdeconscience.be
www.conscienceauquotidien.com
www.tantrikamovement.com

Comme livres principaux que j'ai lus et appréciés et qui constituerais une bonne première approche, je conseillerais :

- "Tantra, la voie de l'acceptation", d'Osho
- "Tantra, l'initiation d'un occidental à l'amour absolu" de Daniel Odier
- L'amant Tantrique", de Jacques Ferber
- "Tantra, le culte de la féminité", d'André van Lisebeth (épuisé mais trouvable en format PDF sur internet)
- "L'art de l'extase sexuelle", de Margot Anand

Sinon, j'ai déjà pas mal posté au sujet du tantra sur le site belge polyamour.be, sous le pseudo Bob (dans la rubrique "membres" du forum, il y a un topic "Tantra & amours plurielles")

Belle journée à toutes et tous

#
Profil

bouquetfleuri

le mardi 11 mars 2014 à 10h55

Ceux qui parlent de calembredaines à propos du tantrisme font fi de la quête universelle des hommes pour relier leur corps à leur esprit, tout simplement.
C'est l'objet philosophique par excellence et il se décline de plusieurs façons. Dans la culture orientale, c'est le tantrisme, dans la culture occidentale, c'est de Platon à Reich en passant par Freud et Jung, le travail de découverte de l'inconscient, du plaisir etc.
Il y en a d'autres, le ho'oponopono en est une illustration.

Cela dit, je crois qu'il faut bien prendre le tantrisme comme un apport à notre culture, un complément, un autre regard, plus que comme une doctrine new-age ou un mystère insondable

#
Profil

bodhicitta

le mardi 11 mars 2014 à 17h16

Dans "Le couple sur la voie tantrique"
LE TANTRA "la tradition murmurée"
(...) Rappelons, que dans le tantra, la femme et les valeurs qu'elle incarne, est honorée et respectée, et que la sexualité est sacrée. C'est pour cette raison que l'enseignement tantrique a de tout temps était incompris, jugé et codamné par les sociétés et religions patriarcales et répressives.
Les tantrikas ont énormément souffert de cette exclusion, à l'égal des Soufis ou de nos sorciéres du moyen age accusées de forniquer avec le diable.
Des gens sexuellement et amoureusement libres sont (et seront p t etre tjs) perçus comme une menace pour la société. Il suffit de rappeler l'histoire de Wilhelm Reich, le plus tantrique des éléves de Freud, jeté en prison ou il mourut en 1957 aus Etats-unis à cause de ses recherches sur l'énergie sexuelle. Ses livre y furent alors interdits

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 13 mars 2014 à 10h53

Merci à vous pour vos réponses & ressources, y compris celles envoyées par messages persos, merci !

>> Cette phrase ( “ Des gens sexuellement et amoureusement libres sont (et seront peut-être toujours) perçus comme une menace pour la société. ... (...) ” ), assez forte dans ce qu’elle suppose, mériterait qu’on y passe plus de temps ici sur le forum, non ?

* Nb : en ce qui concerne Wilhelm Reich, j'ai lu des choses intéressantes à travers cette fiche wikipedia, où l'on découvre qu'il a croisé le chemin de personnalités de divers univers, fort intéressantes, notamment : Freud (père et fille), Erich Fromm ( ' L'art d'aimer ' ) , Malinowski (ethnographe, ici sur l'évolution du matriarcat au patriarcat), Neill ( ' Libres enfants de summerhill ' ) ...

** Certain-es d'entre vous ont-ils lu W. Reich ? (notamment le fameux ' La fonction de l'orgasme ' ) ? On le trouve facilement en librairies ou bibliothèques ?

fr.wikipedia.org/wiki/Wilhelm_Reich

> Nhésitez pas à me contacter par mess@ge perso si vous souhaitez poursuivre ces échanges ensemble, sur le tantra & ses différentes pratiques (orientales, occidentales...), sur W. Reich..., ce sera avec plaisir .

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 13 mars 2014 à 11h16

bodhicitta8
Wilhelm Reich, le plus tantrique des éléves de Freud, jeté en prison ou il mourut en 1957 aus Etats-unis à cause de ses recherches sur l'énergie sexuelle.

Il a été poursuivi pour ses recherches et l'équivalent américain de "pratique illégale de la médecine".
Mais la prison, c'est aussi en partie parce qu'il a dit à la cour qu'elle n'était pas compétente pour juger ses travaux.
C'est un peu vrai sur le fond, mais un peu spécial : sa façon de défendre, dans ses bouquins, ses travaux sur l'orgone, ya quelques arguments très paranos.
Du coup, paradoxalement, qu'il aille en prison (avec la cour qui dit que l'orgone ça existe pas, pas malin du tout de dire ça dans un jugement parce que c'est pas un délit de travailler sur des hypothèses), ça a tendance à prouver qu'on voulait le faire taire, donc que ses idées étaient "dangereuses".
Oui, mais peut-être pas dans le domaine scientifique, plus dans le domaine des moeurs et du social, et un psy post-marxiste, sous Maccarthy, il partait avec de grosses chances de pas être jugé équitablement, indépendamment de son travail.

Bref, Reich, ya plein de bonnes choses, mais sur l'aspect scientifique, à moins d'avoir une vraie culture là-dessus, je pense qu'il faut pas trop s'emballer.

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 13 mars 2014 à 13h11

Siestacorta
ça a tendance à prouver qu'on voulait le faire taire, donc que ses idées étaient "dangereuses".
Oui, mais peut-être pas dans le domaine scientifique, plus dans le domaine des moeurs et du social, et un psy post-marxiste, sous Maccarthy, il partait avec de grosses chances de pas être jugé équitablement, indépendamment de son travail.

>oui d'accord avec toi c'est pour ça que c'est intéressant (bon là je pèse mes mots j'dirais rageant aussi)

Je complète au sujet de l'histoire du Tantra tjs tiré de "le couple sur la voie tantrique":

Cette tradition a prit racine il y a plus de 7000 ans, dans le culte de la déesse-mère. Aprés l'avénement du patriarcat, elle a survécu dans la clandestinité presque totale par transmition de maitre à disciple, devenant ainsi "la tradition murmurée". Cela ne l'a pas empéchée de marquer profondément les rituels religieux, l'art et la philosophie de l'Inde et de tout l'Extréme-Orient jusqu'à nos jours.
Le Tantra a inspiré le taoisme chinois dont les pratiques sexuels lui sont apparentées. Nous pocédons des traductions chinoises anciennes de plusieurs textes tantriques importants comme le "Vigyana Bhairava Tantra".
Quant au bouddhisme himalayen Vajrayana, il est né de l'intégration de l'enseignement de Bouddha aux courrants tantriques beaucoup plus anciens. Bouddha lui-méme vécu dans un milieu imbibé par le tantrisme qu'il ne pouvait ignorer. Mais la composante tantrique du bouddhisme n'est dévoilée qu'au disciple avancés: il est nécessaire d'avoir fait une démarche préalable de méditation permettant de se désidentifier d'une 1ére couche de conditionnement.
Quant à la religion majoritaire en Inde l’hindouisme des bramanes, elle est presque tjs en contradiction formelle avec l'enseignement des maitres tantriques.
Une des raisons principales en est que l'hindousme est issu de la religion des envahisseurs aryens qui s'est imposée en opposition aux cultes plus anciens qui furent de le berceau du Tantra.
(...) le tantra tel que nous le connaissons plonges ses racines dans une société matriarcale, dominé par le culte de la féminité dans son aspect de maternité et fertilité; or, historiquement, les civilisations matriarcales d'Eurasie ont disparu, détruites par des tribus guerriéres organisées autour de la virilité et du culte de dieu-pére.
En Inde, les tribus aryennes on anéanti la civilisation de la valée de l'Indus. Pour assurer leur main mise sur les populations conquises, les envahisseurs établirent le systéme des castes.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Lili-Lutine

le jeudi 13 mars 2014 à 13h15

j'aime bien cet Interview de Marisa Ortolan et Jacques Lucas sur le Tantra :-)

www.souffledor.fr/extras/podcast-ecoute.php?fichie...

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 16 mars 2014 à 16h58

GreenPixie
>> Cette phrase ( “ Des gens sexuellement et amoureusement libres sont (et seront peut-être toujours) perçus comme une menace pour la société. ... (...) ” ), assez forte dans ce qu’elle suppose, mériterait qu’on y passe plus de temps ici sur le forum, non ?

Pour quelles raisons pensez vous que l'on menace la société?

oui je dis "on" car les "bases" sont "applicable", "souhaitable" au polyamourS:
le Tantra est amoral, pas imoral: il n'impose aucune morale particuliére. Il est aussi areligieux, athée, apolitique. Le Tantrika s'engage seulement à mettre de la conscience dans le plaisir, et à se respecter, ainsi que son (sa) partenaire, à collaborer avec elle (lui) pour grandir. (au passage on peut constater que plus une religion est moralisante, moins elle respect les femmes)
Le Tantra ne juge rien ni personne. Ne rejetant rien, chaque adepte définit sa conduite en fonction des critéres qui lui sont propres. La morale telle qu'on l'entend habituellement n'existe plus pour lui. Elle n'est plus nécessaire. La conscience et l'amour en tiennent lieu.

#

(compte clôturé)

le dimanche 16 mars 2014 à 17h05

Au hasard (ou pas), je dirais qu'il s'agit d'un extrait du "Livre des secrets".

#
Profil

Green-Man-Outside

le dimanche 16 mars 2014 à 17h09

bodhicitta8
Pour quelles raisons pensez vous que l'on menace la société?

(+)

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 16 mars 2014 à 17h40

loupé Benours!
le méme bouquin que mes interventions plus haut, c'est mon préféré sur le thème (enfin dans ceux que j'ai :-/ )
:-D livre à lire et à vivre qu'y disent :-D donc "exercices" à la clef...
de Christine Lorand et Dominique Vincent
Le couple sur la voie tantrique, l'accomplicement de l'amour, de la sexualité à l'extase

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 17 mars 2014 à 08h59

Ces livres sur le tantra se plagient tous les uns les autres. -_-

#
Profil

bodhicitta

le lundi 17 mars 2014 à 09h34

hum, ça m'a bien traversé l'esprit, :-/
grrr oui faut gardé à l'esprit que c'est aussi "une mode", :-(
donc ça devient vite un bisness! :-(

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

KittyN

le lundi 17 mars 2014 à 17h03

Green-Man-Outside
(+)

la menace n'est pas le mariage monogame ou polygame, le monoamour ou le polyamour, d'être marié ou de ne pas être marié, d'avoir une sexualité libre ou retenue, mais DE NE PLUS FAIRE DE GOSSES.
alors là c'est ultra moche pour une société, car alors elle est condamnée.
Mais sorry, ne plus faire de gosses n'a aucun rapport avec les polyamoureux, car ils en font aussi, comme moi.

#
Profil

bodhicitta

le lundi 17 mars 2014 à 23h13

ok c'est ton avis
la mien c'est que l'etre humain est responsable de sa perte et des gosses il y en a t'inquiètes pas... ça c'est pas fini...
La population mondiale compte 7 milliards d'habitants, contre 1 milliard il y a deux siècles.

#
Profil

Anarchamory

le lundi 17 mars 2014 à 23h18

Oui, et pendant ce temps là, les ressources naturelles n'augmentent pas, elles auraient plutôt tendance à diminuer même... C'est un vrai problème car du coup ça veut dire que la part pour chacun ne cesse de décroître...

#
Profil

KittyN

le mardi 18 mars 2014 à 06h05

bodhicitta
ok c'est ton avis

la mien c'est que l'etre humain est responsable de sa perte et des gosses il y en a t'inquiètes pas... ça c'est pas fini...

La population mondiale compte 7 milliards d'habitants, contre 1 milliard il y a deux siècles.

dans ce sens là ce n'est pas faux non plus.
mais tu vois, je disais "société" pas "humanité", mets tes lunettes !!!
si vous ne faites pas de gosses, c'est votre affaire, vous inquiétez pas, vos voisins en feront.

#
Profil

Sauge21

le mardi 29 juillet 2014 à 11h37

Bonjour,
je mets ma petite graine dans la discussion, de retour du festival du Tantra à Dole, de mercredi 18h à dimanche 15h la semaine dernière ...

Mon objectif était de comprendre, enfin d'observer et expériencier dans ce but,
... ce qui se passe dans les stages de Tantra ...

Il y avait 8 "teachers" (4 couples, certains couples dans la vie, d'autres pas)
et les organisateurs en plus
parmi le public, de nombreuses personnes déjà thérapeutes dans différentes voies de développement personnel

Ce qui peut faire penser que toutes ces personnes "disent la même chose" est à mon avis lié au fait que l'enseignement occidental est relié à une Source unique : Osho ... si j'ai bien compris, un maitre résidant en inde.

La façon dont je résumerais aujourd'hui (et ça peut évoluer car c'est tout chaud) l'objectif de ces stages est la suivante :
proposer des "expérience à vivre" dans la rencontre de l'autre (du sexe qui nous attire, il avait un couple de femme, peut être aussi un couple d'homme) ... rencontre la plus part du temps sans contact physique mais avec proximité ...

les "structures" (expériences à vivre) ne sont que proposées, il n'y a aucune obligation à faire ce qui est proposé, on peut juste rester là, ne pas faire, s'observer, s'écouter ... et recevoir que l'autre en face nous respecte, nous observe, nous écoute avec bienveillance

rencontre donc : d'un-e inconnu-e (ou pas), pas toujours choisi, par le regard, par l'écoute, par le toucher, avec le gout et l'odorat aussi ... et dans ces rencontres, appuyer et approfondir le respect, l'acceptation et la conscience sur tout ce qui "bloque" qui empêche la rencontre fluide, le rapprochement physique, émotionnel, affectif, psychique, spirituel .... : peur, réticences, rejet, colère, préjugés, envie, jalousie ... c'est un laboratoire d'expérimentation, d'amplication, une panoplie de loupes pour s'observer soi même ...

au dela, il est proposé d'accueillir et vivre pleinement les émotions associées sans peur du regard des autres, toute émotion qui se présenterait, de la vivre totalement, ce qui nous en libère ... il y en a qui ne se privent pas de soupirs, de hurlements, de pleurs mais aussi de fous rires et de gémissements de plaisir

la succession des expériences est souvent construite afin de dérouter le mental, l'ego, les automatismes de jugement de l'autre et de soi-même ; en particulier, il y a souvent une succession d'opposé car un des buts est de réunir les opposés, pas seulement les sexes opposés mais tous les opposés, intérieurs, dans lesquels nous sommes tendus et coincés, immobilisés ... on tends ainsi vers la NON-DUALITE, l'intégration des ombres pour devenir un être unifié et d'où émerge une grande FORCE de VIE libérée ...

beaucoup de structures (en particulier les méditations) reposent sur l'utilisation (toujours en individuel que l'on soit seul-e ou face à face sans se toucher) du souffle et orientation sur les chakras pour fluidifier et amplifier toutes ces centrales énergétiques ... l'objectif est de favoriser la libre circulation des flux de vie entre ciel et terre et inversement ... les sensations qui en découlent sont celles : d'une plus grande unité personnelle, d'une plus grande vitalité, plus de force de vie, de joie ... ces sensations sont notamment liées à la libération de l'énergie sexuelle et au dépassement de l'envie, de la peur du manque et de l'attachement à un partenaire .... mais à chacun ses problématiques personnelles à relâcher et dépasser

l'union sacrée (il est question d'énergies et non de coït) de Shiva et Shatki (le partenaire homme perçu dans toute sa "perfection" / la partenaire femme perçue dans toute sa "perfection", grâce aux exercices de libération) se fera alors dans ces conditions offrant une immense plénitude

je dois m'arrêter là, un rendez-vous ... chez l'ostéopathe ;-)

on verra si j'ai des choses à rajouter plus tard ...

#
Profil

MagentadeMars

le mardi 29 juillet 2014 à 14h31

J'apporte quelques petites observations supplémentaires au récit excellent de Sauge...

Osho n'est plus, il est mort en 1999. On peut lire une biographie plutôt franche sur Wikipédia. C'est vrai que le tantra est devenu un business chez lui et il est censé d'être mort un milliardaire. D'ailleurs il y avait des dérapages parmi ses adhérents (voir une tentative d'empoisonnement de masse !). Mais il n'en suit pas que ses propos soient sans valeurs. Microsoft et Google sortent des produits utiles bien qu'ils aient des bénéfices (et plein de produits et pratiques bidons). Je ne vais pas me priver de Visual C++ ou Gmail du fait que Messenger est un logiciel de merde et Google+ est nul.

Pour ceux qui se disent "Pfffftt !" en lisant "Chakras"... moi je suis très cartésien, formation en math-physique, carrière en recherche bio-médicale. Je sais très bien qu'il n'y a pas littéralement des chakras. Par contre, il y des centres de sensation dans le corps qui correspondent aux états mentaux... il y a des recherches très sérieux sur la relation entre l'autisme et le tract intestinal, par exemple. Donc comme description empirique de ce qui se passe dans son ressenti pendant une confrontation entre soi et un autre (de combat, d'amour, d'empathie) ou avec soi même, tout ce vocabulaire reste très utile pour décrire la phénoménologie et pour diagnostiquer son état. Mais ce qui m'a rassuré le plus, c'était le cabaret du dernier soir, où presque tous se sont moqués outrageusement des apparences et perceptions du tantra... on ne se prenait pas excessivement au sérieux :-D

Et même si on mettait toute la théorie à côté, les gens qui sont attirés par le tantra me semblaient exceptionnellement agréable <3

Il y avait à la fin un enregistrement d'un discours d'Osho, dans lequel il exprime surtout que le fonctionnement de Tantra et d'éviter de refermer en disant "non".

J'ai lu plus haut la commentaire qu'il y a plein d'idées en commun entre les différents "tantra teachers" : enfin oui, dans les textes de math aussi. Il n'y a pas tant d'idées vraiment nouvelles au monde et on en retrouve les mêmes dans plusieurs traditions, et d'autant plus à l'intérieure d'un mouvement descendu largement d'un individu il y a environ 30 ans.

#
Profil

Leolu

le mardi 29 juillet 2014 à 14h34

J'aime beaucoup la réponse de Sauge21 parce que, pour une fois, il y a une expérience concrète, vécue, expérimentée, racontée... et non synthétisée.

J'aurais pourtant aimé que ceux qui sont adeptes du tantra aillent plus loin, en racontant leur vécu personnel, les émotions libérées, les sentiments ressentis, les actes acceptés ou refusés, les bonheurs atteints, les difficultés à combattre (bon... dans la limite de l'intime, bien sûr...)

Parce que, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il n'y a rien de plus intérieur que le tantra et pourtant rien de moins expliqué que cet intérieur-là !
On ne parle que de stages, de maîtres, de livres, de philosophies et de divergences... jamais de ce "flux" ou de cette "harmonie" que l'on peut ressentir !

Je ne suis pourtant pas un mystique, loin de là. Comme certains, ci-dessus, je ne vois d'harmonie que dans les limites de la perception humaine (et non de l'imagination psychosomatique) :
- le ressenti par les 5 sens (que la lenteur et l'introspection peuvent démultiplier)
- le lien psychologique avec partenaire ou assemblée (lentes observations et écoutes, présences et vécu antérieur)
- et tout ce qui peut permettre de lier "soi" à l'environnement avec plaisir et positivité (plaisir du geste conscient et des processus ressentis). Etre nu en extérieur, par exemple... ou les yeux fermés au bord de la mer ou dans un concert... S'asseoir en tailleur ou se relever en complète harmonie...

En ce qui concerne le sexe, j'ai déjà l'impression de pratiquer le tantra ;) ! Du moins dans ses pratiques les plus lentes et réfléchies (pas dans les rencontres fugaces, violentes et intenses)...
J'aurais même tendance à m'inquiéter : en ritualisant trop l'amour, par les gestes et l'intellectualisation de la chose, ne risque t-on pas de tuer la spontanéité d'une véritable communion de pensées, d'échanges et de caresses ?

J'imagine cependant que pour un couple qui se connaît trop bien, ce type de variation peut être bienvenue (idem pour un tout nouveau couple qui se découvre dans une ambiance... originale et excitante).

Mais tout ça, c'est ce que j’espérerais, moi, trouver dans le tantra.
Racontez-nous, non seulement vos envies, mais aussi et surtout votre ressenti réel !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion