Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Des relations "secondaires" plus libérées sexuellement

Sexualités
#

LibéréééééeDélivréééée (invité)

le lundi 08 février 2016 à 15h30

Bonjour, j'ai une relation "primaire" depuis plus de 10 ans, et des enfants avec cette personne. J'ai des relations "secondaires". Je remarque que ma sexualité est beaucoup plus "libérée" avec mes relations "secondaires". Je suppose que c'est, au moins en partie, dû au fait qu'il y a moins d'implication, moins d'enjeux, pas le poids de la famille et des contraintes du quotidien. Il paraît plus facile de se lâcher, de réaliser des fantasmes, etc. Il y a peut-être une certaine usure, ou des habitudes installées dans ma relation "primaire"...
Cela pourrait être un argument en faveur des relations multiples :-)
Est-ce que certain(e)s d'entre vous partagent mon expérience ?

#
Profil

Leolu

le lundi 08 février 2016 à 17h21

LibéréééééeDélivréééée
Est-ce que certain(e)s d'entre vous partagent mon expérience ?

A peu près tous les infidèles et polyamoureux du monde, je crois... ;)
Mais c'est bien de le rappeler.

C'est la question inverse qui serait intéressante : y en a-t-il ici qui ont une sexualité de couple plus satisfaisante que celle qu'ils ont au-dehors ? Et à quoi l'attribuent-ils ?

#
Profil

gdf

le lundi 08 février 2016 à 17h27

Pour ma part, j'ai l'impression qu'avoir une autre relation a aussi renforcé la sexualité de la relation primaire. Peut être parce que l'appétit vient en mangeant...ou peut être aussi parce que mon épouse peut elle même avoir une relation secondaire et que cette mise en compétition me met un peu de pression (même si on aimerait se dire que ce n'est pas le cas et qu'on est au dessus de ça).

Gdf

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

regis13

le lundi 08 février 2016 à 18h25

c'est bien dommage quand même que ce ne soit pas dans la relation primaire qu'on se lâche, qu'on s'éclate, qu'on réalise ses fantasmes ! mais j'ai la même impression, et ce n'est pas une question de polyamoureux ! je suis d'accord avec Leolu c'est très souvent le cas des relations autres que celles dans le couple "primaire" infidèles et polyamoureux
!

#
Profil

Lapossibilteduneile

le lundi 08 février 2016 à 23h55

Est ce qu'on peut parler de Polyamour
Quand les sentiments sont présents au sein d'amitiés intime sans sexe ?
Si l'on partage sa sexualité avec un seul partenaire mais que l'on ressent pour tous les autres un amour vrai.
Personnellement j'ai eu 4 relations monogames successives en 10 ans, et je réalise que le cadre contractuel du couple ne me permet pas d'être moi même.
En revanche en périodes creuses j'ai enchainé les partenaires sexuelles en en ayant plusieurs à la foi, mais en cachette.
C'était le gros bordel et j'étais bien malheureux.
Dans mon cas j'ai le sentiment que l'amour ne s'associe pas directement à des relations sexuelles.
Parfois s'abstenir tout en communiquant à ce sujet est une marque profonde de respect, dans la perspective de s'éviter et d'éviter à l'être aimer un certain nombre de souffrance pouvant provoquer la perte de l'autre... Est ce une vérité polyamoureuse, ou une restriction disciplinaire qui s'éloigne du Polyamour ?

#
Profil

Lapossibilteduneile

le lundi 08 février 2016 à 23h56

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

Ann

le mardi 09 février 2016 à 00h03

Je partage pleinement ce constat : je me sens plus libérée avec une relation secondaire car il n'y a pas d'autres enjeux que le plaisir et le présent !

C'est d'ailleurs la sexualité qui a été un des moteurs de mes envies polyamoureuses : l'envie d'autre chose, de découvrir d'autre facettes de moi, l'envie aussi d'avoir des orgasmes à 2.

Par contre, dans mon cas, je pense que cela a empêché que nous reprenions une sexualité avec mon premier partenaire. Il l'a mal vécu et nous ne sommes plus ensemble aujourd'hui de ce fait. Je regrette d'avoir concrétisé cette envie aujourd'hui car j'aurais préféré que cela reparte avec le premier et que nous soyons toujours ensemble car je l'aime profondément.

Au final, je me sens plus libérée sexuellement, dans le sens où j'y mets moins d'enjeux aujourd'hui. Mais j'ai perdu mon amoureux.

Bienheureusement, cela peut aussi très bien se passer j'imagine ! Mais je n'ai pas d'exemple dans mon entourage.

#

Jvalin (invité)

le samedi 01 avril 2017 à 02h12

Moi j'ai tendance à m'ennuyer dans mes relations secondaires. Peut-être que ce ne sont pas les bonnes personnes, mais elles n'accèdent jamais ou presque à mes fantasmes.
Ma compagne de longue date, en revanche, avec elle on faisait des trucs super. Mais depuis qu'elle a des relations polyamoureuses, elle revit sexuellement avec d'autres et me délaisse complètement.

Je n'ai réellement envie que d'elle, elle n'a envie que d'autres. Ma vie sexuelle est devenue navrante.

#
Profil

bonheur

le dimanche 02 avril 2017 à 10h14

Que te dire Jvalin, si ce n'est que tu as vécu du merveilleux et que le valoriser serait une bonne source de départ pour revivre.

Je suis convaincue que "faire l'amour" est plus agréable et plus libre avec une personne que l'on connait de longue date. L'expérimentation est toujours au rendez vous et on peut si nécessaire revenir à des fondamentaux le temps de trouver une nouvelle idée.

Je suis désolée que ta compagne principale te donne l'impression de te délaissée. Pour ce qui est que ce soit mieux avec d'autres, je suppose que tu n'as que sa parole, alors éviter de te focaliser là dessus.

Aussi, une relation amoureuse, qu'elle soit principale ou secondaire, n'est pas que du sexe. On croirait que tout repose sur ça.

#

Jvalin (invité)

le dimanche 02 avril 2017 à 12h49

Merci, je pense qu'au fond j'ai surtout besoin qu'on s'occupe de moi - au point d'aller chercher de la compassion sur Internet. Mais je sais que le début ce serait que je m'occupe de moi, moi-même.
Et je sais aussi que quand je ne vais pas bien j'ai tendance à me focaliser sur le sexe comme si c'était l'alpha et l'oméga d'un égo solide. Mon psy à l'époque m'avait déjà dit de me méfier de ça.

Merci d'avoir pris la peine de me répondre, je vais juste relativiser. :)

#

Jvalin (invité)

le dimanche 02 avril 2017 à 12h52

P.S. : J'ai commencé à aller mieux quand une copine "secondaire" est venue me chercher à l'improviste pour qu'on aille se promener, comme quoi j'avais juste besoin d'attention.

#
Profil

bonheur

le dimanche 02 avril 2017 à 12h59

:-D

#
Profil

Diomedea

le lundi 03 avril 2017 à 15h28

Bonjour LibéréééééeDélivréééée
Non, je n'ai pas eu cette réaction de "... sexualité ... beaucoup plus "libérée" avec mes relations "secondaires"" ... en effet, avec ma partenaire "primaire", après 25 ans ensemble nous restons très enthousiastes et nous avançons toujours vers des découvertes dans notre vie érotique, en restant vigilants afin que l'habitude qui use ne s'installe pas entre nous.
Donc, la sexualité avec d'autres partenaires est une belle partie de ces amours mais sûrement pas 'mieux' qu'avec la personne que je connais et aime le plus au monde.
Bien sûr, mes mots ne portent pas de 'leçon', juste un témoignage... :-)

Message modifié par son auteur il y a un an.

#

Jvalin (invité)

le lundi 03 avril 2017 à 15h32

Et voilà... J'avais raison de penser que j'avais tort de penser ce que je pensais.

Elle est rentrée ce matin de chez son copain, me disant en fleur "oh on a essayé tel truc, j'avais perdu confiance en moi, je ne pensais plus pouvoir le faire... tu veux qu'on le fasse ?"
Donc... C'est certain, ma femme a des phases, parfois longues. Mais messieurs, laissez vos femmes faire des expériences... Si elles vous aiment vraiment, vous avez tout à y gagner, car tout vient à point à qui sait attendre.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion