Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Poly amour et incompréhension

Témoignage
#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2011 à 19h53

Bonjour à tous et toutes,

Je suis une femme qui vit un poly amour avec un homme marié, qui a des enfants. Sa femme est au courant de mon existence, il vient me voir et passe deux nuits par semaine avec moi. Il arrive en général le matin, et repart le lendemain en fin d'après midi et cela deux fois par semaine.

Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est qu'il s'oppose à ce que moi j'ai une relation amoureuse comme lui de mon côté. Il trouve normal que lui ai sa vie, sa femme, ses enfants avec qui il passe 5 jours et 5 nuits par semaine, moi je dois rester seule et l'attendre sans avoir d'amour ou un autre homme dans ma vie.

Quand j'en ai parlé avec lui d'avoir un autre homme dans ma vie, il m'a répondu que si j'avais besoin d'avoir un autre homme dans ma vie, c'est que lui n'était pas capable de me donner tout ce que j'attendais de lui, de me combler et que donc il préférerait me quitter et disparaître.

Pourquoi moi je dois accepter qu'il ai une vie de couple normal la majorité du temps, et que moi je dois attendre sa venue, deux nuits par semaine et rester seule les autres jours.

Je comprend le poly amour, je l'accepte parce que je l'aime et qu'il me comble de bonheur quand il est la, mais le voir partir me fait souffrir, me rend triste, et je me referme sur moi même en attendant son retour, impatiente.

Quand il est là, je sors avec lui, je m'amuse, je suis heureuse, je suis comblée, quand il me quitte pour retrouver sa femme, je me sens seule, je m'enferme chez moi, je refuse de voir qui que ce soit sans lui, et je suis malheureuse.

Comment lui faire comprendre sans le perdre, que j'ai besoin autant que lui d'avoir une autre personne dans ma vie, une autre personne qui me donnera l'amour qu'il ne me donne pas quand il est loin de moi, qui comble le vide en son absence, ... Que moi aussi j'ai droit à ma vie quand il est loin de moi tout simplement.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 08 mai 2011 à 20h09

kei
Pourquoi moi je dois accepter qu'il ai une vie de couple normal la majorité du temps, et que moi je dois attendre sa venue, deux nuits par semaine et rester seule les autres jours.

Ma réponse sera simple : tu n'as pas à accepter ça, tout simplement.
Ca me semble très clair.
Si la situation te convenait (ça arrive de temps en temps: l'un est mono, l'autre poly), aucun poly (ou presque) ne viendrait te dire que tu ne dois pas l'accepter.
Mais là, je ne suis pas sûre que tu trouveras ici quelqu'un pour te dire d'accepter ton sort !

De plus, tu dis :

kei
je me referme sur moi même [...] je refuse de voir qui que ce soit sans lui

Du coup, je n'ai pas l'impression que la situation soit très saine pour toi.
Entre ça et le reste de ton message, j'ai le sentiment d'une solitude imposée et pas choisie. Ca ne me semble pas bon du tout pour toi...

Au final, tu conclus très bien :

kei
moi aussi j'ai droit à ma vie quand il est loin de moi tout simplement.

Je ne suis pas certaine que tu trouveras ici quelqu'un pour contredire cette affirmation :) , bien au contraire !

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2011 à 20h30

Bonsoir lulutine,

Je te remercie pour ta réponse et pour ton soutien. C'est vrai que je n'ai pas choisi cette solitude mais je suis amoureuse et je l'aime.

Ma plus grande peur est de le perdre.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 08 mai 2011 à 20h34

Bonsoir,Kei.
Je ne sais pas qui a prononcé "polyamour" ou quelque chose d'équivalent dans votre relation. Etre polyamoureux ne fait pas qu'on oblige ses amants à l'être aussi. En revanche, ça exige qu'on leur en offre le droit !

Cet homme ne fait pas de toi une polyamoureuse, il te donne le rôle de la maîtresse. Ca peut sembler être un grand mot, mais ça n'est pas parce que sa femme est au courant qu'il ne s'applique pas. Le mot maîtresse se définit par l'aspect adultérin, pas par le secret... L'épouse légitime peut d'ailleurs y trouver son compte, conservant une place de premier plan, la paix dans son ménage et la pérennité de son foyer.
C'est pratiqué aujourd'hui, ça existait déjà avec les rois et leurs concubines...

Je précise en passant qu'il y a rien de "mal" à être la maîtresse d'un homme !
Sauf... Si ça oblige cette femme à des engagements monogames similaires à ceux du mariage. Ca devient complètement inéquitable, et en demandant à sa maîtresse de lui garantir la fidélité, le monsieur se conduit non pas en polyamoureux mais en polygame et/ou en macho.

Tu peux accepter cela, et y trouver "amoureusement" ton compte.
Mais cela demeure néanmoins une situation moralement injuste.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2011 à 20h42

Bonjour Siestacorta

L'épouse légitime peut d'ailleurs y trouver son compte, conservant une place de premier plan, la paix dans son ménage et la pérennité de son foyer.

Pour reprendre ces termes à lui, sa femme légitime est heureuse de le voir partir voir une autre, car elle le retrouve plus "serein", et plus "présent" dans leur couple, ce qui n'était pas le cas avant qu'il décide d'avoir une seconde "femme" dans sa vie.

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2011 à 21h39

Tiens, j'ai envie d'être bêtement méchant et définitif, ce soir : c'est un con égoïste.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 08 mai 2011 à 21h42

BenjaminL
bêtement méchant et définitif

C'est vrai que ta réponse l'est, et en même temps, je comprends bien ta réaction !

Surtout le fait qu'il soit "égoïste" : il demande à sa maîtresse de vivre comme il veut qu'elle vive...c'est bien la définition de l'égoïsme que j'utilise, pour ma part !

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 08 mai 2011 à 22h25

kei

Pour reprendre ces termes à lui, sa femme légitime est heureuse de le voir partir voir une autre, car elle le retrouve plus "serein", et plus "présent" dans leur couple, ce qui n'était pas le cas avant qu'il décide d'avoir une seconde "femme" dans sa vie.

Ben je trouve qu'en pratique, ça se rapproche pas mal de ce que je disais :-P

Par ailleurs, il pourrait essayer d'imaginer que c'est aussi des choses qu'il ressentira à ton égard si toi tu étais libre.
Mais, franchement, je suis pas loin de penser comme Benjamin... Pour le moment, je me contenterai de le croire "égocentrique tendance macho".

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Clown_Triste

le dimanche 08 mai 2011 à 23h13

Bonjour Kei, bienvenue parmi nous.

Ce n'est pas une grande surprise : je partage l'avis des autres. Ce déséquilibre imposé dans votre relation par cet homme que tu aimes ne correspond pas aux valeurs que défendent en général les polyamoureux.

Tel que tu le décris, le principe a l'air égoïste et il est difficile de défendre l'idée qu'avoir d'autres relations soit "autorisé" pour lui et "interdit" pour toi.
Tu pourrais peut-être lui demander de t'expliquer (et donc de comprendre lui-même) pourquoi il voudrait te suffire et t'apporter tout ce dont tu as besoin alors que lui-même souhaite avoir deux relations (sa femme et toi) pour justement trouver son bonheur et son équilibre.

Peut-être cela pourra-t-il le pousser à admettre que c'est une demande déraisonnable lié à son égo, à la crainte de concurrents potentiels, à une vision machiste du fonctionnement du couple, ou autre.

De mon point de vue, en tout cas, tu es absolument en droit de chercher pour toi aussi le bonheur et l'équilibre qui te conviennent, sans devoir accepter ce fonctionnement qui ne te convient pas.
Tu dis "mais je l'aime" et je comprends en effet que par amour on se sent prêts à beaucoup de compromis, à la fois pour faire du bien à l'autre, ne pas lui faire du mal et/ou par peur que la relation cesse ou change.

Toutefois, je t'invite cependant à considérer que cet homme, aussi formidable soit-il à tes yeux, n'est certainement pas le seul qui mérite d'être aimé ni qui soit susceptible de t'aimer. Fais bien attention, alors, à prendre des décisions plutôt motivés par ta recherche du bonheur qui te convient plutôt que par la peur de perdre le bonheur partiel que tu connais auprès de lui...

Je te souhaite de pouvoir (r)établir un dialogue avec lui sur le sujet. S'il tient à toi et se soucie de ton bien-être, ce que l'on attend généralement d'une personne qui dit nous aimer, il me semble que la moindre des choses de sa part sera au moins de t'écouter et de tenter de trouver un accord qui vous convienne à tous les deux.
Ou alors, pour citer quelqu'un, "c'est un gros con égoïste" et tu te tourneras vers d'autres gens qui le sont moins. Tant pis pour lui !

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

wotan

le dimanche 08 mai 2011 à 23h23

Franchement, il te prend pour qui cet homme !
Il veut exercer sur toi son pouvoir. Il veux te contrôler te manipuler mais au final je ne suis pas sûr qu'il t'aime vraiment car il n'accepte pas telle que tu es. C'est à dire une femme qui a des désirs, envies, et besoins. Il est en train de te dominer, de t'enfermer.
En agissant comme il te le demande, c'est toi-même que tu renies. C'est grave et tu ne pourras t'en sortir. Il te fait du chantage affectif. c'est insupportable.
Putain bordel, quand est-ce que ces hommes finiront d'agir ainsi ! Où est l'amour dans tout cela ?
Une dernière chose, prends garde !

#

(compte clôturé)

le dimanche 08 mai 2011 à 23h36

Bonjour C.T.,

Je te remercie pour ton magnifique message, pour tes mots et ton soutien. Je pense qu'il a peur de la concurrence, peur de me perdre, peur que je trouve mieux que lui et que ce quelqu'un me comble bien plus et m'apporte plus que lui ne peut m'apporter.

C'est vrai qu'il me comble de bonheur quand il est là, mais les jours ou il n'est pas là, c'est à dire 5 nuits par semaine, je m'enferme et je suis malheureuse, car il me manque.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 08 mai 2011 à 23h52

Heu, ajout après relecture...

Comme tout le monde ici, j'ai commencé par être un peu choqué par le comportement machiste de ton aimé.

Mais en deuxième lecture, il y a autre chose à creuse. Attendre son arrivée pour exister et t'amuser comme tu le décris, et céder à ses exigences égoïstes, c'est finalement deux faces de la même pièce.
Il faut que ta propre compagnie te semble absurdement très fade pour ne t'animer que face à une personne aussi narcissique que lui !

En tant que polyamoureux, je trouve ça évidemment très bien que tu envisages d'aimer un deuxième amant. Mais avant ça, ce qui me semble super important, c'est que tu t'aimes toi. Que tu te bichônnes, que tu t'amuses pour toi, que tu te sentes bien qu'il y ait un amant avec toi ou non. Ca me semble pas être un truc évident à tes yeux, si je lis bien entre les lignes de ton témoignage.

Pourtant, si tu n'arrives qu'à te morfondre quand tu es dans un jour célibataire, alors tu pourras avoir autant d'amoureux que tu veux, tu seras toujours en train de leur appartenir ou de te sentir prisonnière... Comment veux tu demander "j'aimerai que tu fasses ça pour moi", si "moi", c'est quelqu'un qui ne s'aime pas ?

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 08 mai 2011 à 23h54

kei
Je pense qu'il a peur de la concurrence, peur de me perdre, peur que je trouve mieux que lui et que ce quelqu'un me comble bien plus et m'apporte plus que lui ne peut m'apporter.

Juste pour vérifier... Qu'il aie effectivement peur de te perdre, ça te ferait quel effet ? Sincèrement ?

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 09 mai 2011 à 00h07

Tu as très bien lu entre les lignes enfin en partie. Avant de le connaître, je voyais mes amis, je sortais avec eux, je m'amusais. Il ne m'empêche pas de les voir, de les fréquenter, mais quand lui n'est pas là.

Comme la plupart du temps il vient me voir à l'improviste en me prévenant une heure avant qu'il arrive, je ne peux plus voir mes amis ou presque.

Car j'essaye d'être libre pour quand il aura envie de venir, et j'ai peur qu'il m'annonce qu'il vient alors que je ne suis pas chez moi.

Si il a vraiment peur de me perdre, je serais heureuse de voir que j'ai de l'importance pour lui, qu'il m'aime, et qu'il tient à moi.

Je sais et je suis convaincue qu'il m'aime, mais j'ai du mal à comprendre certaine de ces réactions comme de m'empêcher d'avoir un autre homme dans ma vie.

#
Profil

wotan

le lundi 09 mai 2011 à 00h10

Démonstration par l'absurde :
Si tu l'aimes, il n'a aucune raison d'avoir peur que tu le quittes. Donc s'il a peur c'est qu'il ne te fait pas confiance. Et s'il ne te fait pas confiance c'est qu'il ne t'aime pas car l'amour est d'abord une relation de confiance. Donc tu l'aimes, et il ne t'aime pas (au sens de l'amour vrai). cqfd.

#
Profil

LuLutine

le lundi 09 mai 2011 à 00h50

kei
[...] il vient me voir à l'improviste en me prévenant une heure avant [...] j'essaye d'être libre pour quand il aura envie de venir

En gros, tu es à sa disposition....
Si ça te convient, tant mieux, mais...est-ce que ça te convient vraiment ?

#
Profil

Siestacorta

le lundi 09 mai 2011 à 02h10

kei
Comme la plupart du temps il vient me voir à l'improviste en me prévenant une heure avant qu'il arrive, je ne peux plus voir mes amis ou presque.

1) arrive toujours "à l'improviste", je peux pas m'organiser : égoïste de sa part à lui.
2) "je ne peux plus" : si. C'est ton choix, tu dis toi-même qu'il ne t'en empêche pas. Mais tu le fais pas, tu décides d'attendre version belle au bois dormant ton prince charmant... parce que ton rapport à lui est devenu plus important que le reste de ta vie. Donc... tu te donnes pas d'importance. Soit tu n'es pas sans importance, et tu dois réapprendre à t'en donner, soi tu es sans importance, et donc cet homme aura "raison" de mal te traiter.


kei
Si il a vraiment peur de me perdre, je serais heureuse de voir que j'ai de l'importance pour lui, qu'il m'aime, et qu'il tient à moi.

Bon, ben j'avais bien deviné :-S
Donc, rappel : il peut très bien avoir peur de non pas de te perdre toi, mais surtout de perdre une fille qui accepte son égoïsme. Toi, personnellement, tu n'aurais dans ce cas pas plus d'importance personnelle. Il craindrait de perdre un confort, pas de perdre Kei. Kei, elle n'aura de l'importance que si elle s'en donne assez à elle-même pour faire autre chose qu'attendre monsieur.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 09 mai 2011 à 10h00

"Compte clôturé".
Heu... Camarades forumeurs ? Vous croyez que j'ai été trop dur ?

Ma méthode "assume sinon crève", ça peut faire mal sans faire de bien du tout ? Parce que je sais pas si c'est sensible mais dans ce genre d'échanges j'essaie, sous mes dehors cassants, d'être accompagnant et du même camp que la personne qui exprimes une souffrance.
Je sais pas, je me dis que de la compassion et commisération indulgente, ça se trouve sous le pas d'un cheval (psy, prêtre, copines, doctissimo...)

Vous trouvez que je semble exagérément condamner Kei (ou d'autres...), ou vous comprenez ma démarche, dans ce genre de situation ?

(je compte pas forcément changer de manières, hein, c'est pour me faire une idée...)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 09 mai 2011 à 10h06

Elle a posé une question, décrivant une situation hard-trash qui à mes yeux est insupportable pour tout être humain normalement constitué...
Tu lui as répondu avec franchise - et tu n’as pas été le seul, et si je m’étais lancée là-dedans j’aurais sans doute été encore plus rude que toi, parce que ça représente tout ce que je hais...
Siesta, tu as ma bénédiction (qui vaut ce qu’elle vaut :-D ). Au pire c’est dur à encaisser tout de suite mais tu lui épargnes 10 ans d’analyse...
Quand on pose une question sur un forum, on utilise justement l’anonymat pour ne pas s’embarrasser de circonlocutions et aller droit au but. Et on cherche de vraies réponses, pas des compliments ou des caresses. Enfin là encore c’est mon point de vue qui n’engage que moi...

#
Profil

LittleJohn

le lundi 09 mai 2011 à 10h09

+1 avec Janis

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion