Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Respect du Lutin débutant envers sa compagne

#
Profil

LuLutine

le lundi 21 février 2011 à 17h29

selenia
Avec elle, il fait des choses qu'il a refusé de faire avec moi : comme partir seuls en week end sans les enfants, sortir au restaurant.

Alors là...alors là chapeau, tu es sans doute extrêmement tolérante, mais je ne sais pas comment tu laisses "passer" cela !

C'est peut-être moi qui suis intolérante sur ce point-là, mais c'est le seul genre de choses que je ne laisserais pas, mais absolument pas passer. Je t'admire sincèrement car je ne crois pas que je serais en mesure d'accepter ce genre de comportement de la part d'un amoureux.

Que je lui demande précisément quelque chose et qu'il ne le fasse pas, c'est une chose. Il peut avoir toutes sortes de raisons (même si parfois, je dois faire quelques efforts pour l'accepter) et c'est parfaitement normal !
Mais qu'il se précipite ensuite pour le faire avec quelqu'un d'autre, rencontré(e) depuis peu....(et au fond, peu importe que ça soit avec une autre amoureuse ou un groupe d'amis, pour moi le résultat est le même) !

Si ton compagnon passe par ici, j'espère qu'il se rendra compte à quel point il a de la chance d'être avec quelqu'un comme toi, qui lui laisse passer tant (trop ?) de choses !

D'autant plus que tu es avec lui depuis plus longtemps, et si je comprends bien ce qui me semble sous-entendu dans ton message, ça fait un moment que tu lui as proposé ces choses explicitement (week-end, resto), non ? Dans ces conditions, je trouve qu'il te manque vraiment de respect !

J'espère pour lui qu'il se rendra compte de son comportement...

Enfin bon je dis ça, c'est peut-être moi qui suis intolérante...? (sur ce point-là en tout cas)

En résumé, c'est mon opinion, mais pour ce qu'elle vaut, je trouve que comme l'indique justement le titre de ce fil, il y a là un grave problème de respect de ton compagnon envers toi. Je t'admire d'arriver encore à lui faire confiance après ça.

#
Profil

LittleJohn

le lundi 21 février 2011 à 17h43

Et si on acceptait tout simplement que l'autre, l'amoureux(se) fasse les choses parce qu'il/elle en a envie, et pas parce qu'on lui demande ; que cette envie peut ou non être concomitante de nos demandes ; que quelque-chose trop souvent réclamé perd de l'intérêt, parce qu'il n'y a plus d'espace pour sa propre envie ; qu'il/elle puisse avoir envie de faire un truc avec A et pas avec B, ou pas du tout, sans que ça ne signifie rien sur ce qu'il/elle ressent pour A ou B et encore moins pour A vs B ?

Enfin moi, j'dis ça...

#
Profil

LuLutine

le lundi 21 février 2011 à 17h52

LittleJohn
qu'il/elle puisse avoir envie de faire un truc avec A et pas avec B

Comme je le dis, je suis peut-être super intolérante sur ce point précis, car justement non, je ne conçois pas qu'on ne veuille pas faire avec A ce qu'on fait avec B....

Il y a des cas particuliers bien sûr, mais un week-end ou un resto, je ne vois pas pourquoi ça se refuserait....au minimum, s'il y a des raisons, il aurait pu en discuter avec elle ; ce qui ne me semble pas être le cas (?).

J'ai plutôt l'impression qu'il vit son histoire sans se soucier de celle qu'il laisse "derrière lui" et qui elle, adopte un comportement admirable (je me répète, mais ça ne fait pas de mal de le dire).

#
Profil

LittleJohn

le lundi 21 février 2011 à 17h58

A partir d'un certain moment, quand la demande devient trop pesante, présente, la réalisation de celle-ci devient une corvée. Désolé mais c'est comme ça. Et personne n'aime les corvées, même s'il s'agit d'aller dîner au restaurant avec quelqu'un qu'on aime.

(en gros, arrive un moment où t'as juste envie de dire "lâche-moi" :-/ )

#
Profil

Blusher

le lundi 21 février 2011 à 18h03

LittleJohn
A partir d'un certain moment, quand la demande devient trop pesante, présente, la réalisation de celle-ci devient une corvée. Désolé mais c'est comme ça. Et personne n'aime les corvées, même s'il s'agit d'aller dîner au restaurant avec quelqu'un qu'on aime. (en gros, arrive un moment où t'as juste envie de dire "lâche-moi" :-/ )

Absolument!

Cela-dit, "lâche-moi" cela n'aide pas à faire croître le couple.

C'est pour cette raison que j'ai rédigé un message sur le sujet.
Le seconde partie arrive.

/discussion/-nS-/Poly-ou-Mono-Communiquer-enfin-au...

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 21 février 2011 à 18h05

LittleJohn
A partir d'un certain moment, quand la demande devient trop pesante, présente, la réalisation de celle-ci devient une corvée.

Oui enfin, je ne pense pas non plus que Selenia se soit comportée de cette façon...(mais elle seule peut le confirmer).
Surtout que tu noteras bien que j'ai supposé (elle ne dit pas les choses explicitement) : je me dis juste que s'il a "refusé de faire [ces choses] avec [elle]", c'est qu'elle le lui a déjà proposé.
Cependant, rien ne dit qu'elle l'a saoulé avec ça ;) ! (ce que tu sembles sous-entendre)

Sur ce coup-là, je trouve que tu fais beaucoup plus de suppositions que moi.

#

(compte clôturé)

le lundi 21 février 2011 à 18h06

T as souvent envie de dire "lache moi"
Mais c est quand toi t est "lachee " que ca passe moins bien
Alors faut surtout faire attention a ne pas trop se "lacher" trop souvent
Juste parfois, un peu, pas beaucoup.
Juste le temps de respirer!

#
Profil

LittleJohn

le lundi 21 février 2011 à 19h03

LuLutine
Sur ce coup-là, je trouve que tu fais beaucoup plus de suppositions que moi.

Lulutine, c'est sur tes propos à toi que j'ai réagit, en fait, pas sur ceux de Selenia :P

#
Profil

zina

le lundi 21 février 2011 à 19h17

-

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Romy

le lundi 21 février 2011 à 19h36

Ça reste surtout une question de savoir si somme toute, on est bien dans cette situation ou non (ce qui n'exclut pas qu'on souffre parfois) ou si on fait toutes ces demandes pour voir si l'autre nous aime encore.... Il peut certainement y avoir déséquilibre, dans les tâches ménagères par exemple, et que ça ne cause pas vraiment de soucis. La façon dont l'autre nous traite influera simplement sur l'amour qu'on a pour lui. Si mon mec n'est jamais attentif, ne se soucis pas de moi, ne comprend pas que j'aie envie moi aussi de sortir avec lui et lui n'éprouve jamais l'envie de passer du temps avec moi alors que moi j'ai envie de tout ça...Je pense que c'est simplement l'amour que j'ai pour lui qui est susceptible de disparaître... Si je fais toutes ces "demandes" uniquement dans le but de voir s'il m'aime encore alors que dans le fond, si l'autre n'était pas apparue dans le portrait, je n'aurais jamais eu ces envies... Alors je ne fais que tester son amour à lui. Bref, l'important est de savoir si on l'aime encore. :-)

#

(compte clôturé)

le lundi 21 février 2011 à 19h41

LuLutine
Alors là...alors là chapeau, tu es sans doute extrêmement tolérante, mais je ne sais pas comment tu laisses "passer" cela !

C'est peut-être moi qui suis intolérante sur ce point-là, mais c'est le seul genre de choses que je ne laisserais pas, mais absolument pas passer. Je t'admire sincèrement car je ne crois pas que je serais en mesure d'accepter ce genre de comportement de la part d'un amoureux.

Que je lui demande précisément quelque chose et qu'il ne le fasse pas, c'est une chose. Il peut avoir toutes sortes de raisons (même si parfois, je dois faire quelques efforts pour l'accepter) et c'est parfaitement normal !
Mais qu'il se précipite ensuite pour le faire avec quelqu'un d'autre, rencontré(e) depuis peu....(et au fond, peu importe que ça soit avec une autre amoureuse ou un groupe d'amis, pour moi le résultat est le même) !

LuLutine
Comme je le dis, je suis peut-être super intolérante sur ce point précis, car justement non, je ne conçois pas qu'on ne veuille pas faire avec A ce qu'on fait avec B....

Lulutine , il y a quelques mois j'aurais réagit comme toi, car j'ai réagit comme toi ;). Mais maintenant que je me sens bien dans ma relation, j'ai moins besoin d'être rassurer je pense, et je suis moins Jalouse ;) ! ma vision des choses à évoluée.

Pour moi, Justement c'est l'une des richesse du polyamour, ne pas être obliger de faire les même choses avec chacun(e) de ses amoureux(ses). Chaque relation est différente, on vit des émotions différentes, on partage des moments propres à la relation. Et je comprend très bien maintenant que mon amoureux est envie de certaine chose avec l'une et pas avec moi. Parfois c'est une question envie, mais parfois, c'est une question de possibilité ou encore de priorité, ou de temps, car peut être que l'envie viendra à un autre moment.

Pour l'instant je n'ai pas d'autre amoureux, mais je suis persuadée qu'il y aura des choses que j'aurais envie de faire avec l'un et pas avec l'autre mais c'est pas grave car j'aurais envie de faire des choses avec l'autre et pas avec l'un ;-p.

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 21 février 2011 à 20h18

LittleJohn
Lulutine, c'est sur tes propos à toi que j'ai réagit, en fait, pas sur ceux de Selenia :P

Donc, tu fais encore encore plus de suppositions...
Moi je parlais du cas de Selenia, en ne supposant pas qu'elle ait été spécialement pressante avec son compagnon (car je ne pense pas que ce soit le cas), mais en supposant simplement que c'était quelque chose d'important pour elle.
Je dis comment moi, je vois cette situation.

Et toi, tu te places dans une situation bien différente, avec d'autres présupposés...forcément, on n'arrive pas à la même conclusion.

Dans le cas que tu évoques, je suis d'accord avec toi...

#
Profil

LuLutine

le lundi 21 février 2011 à 20h27

zina
Moi le manque de respect je ne le situe pas du tout sur le fait de faire avec l'une des choses qu'on refuse avec l'autre. Ca limite je comprends. Mais si il y a eu un engagement, un accord qui a été négocié, et que régulièrement, sur des coups de tête, le partenaire brise les choses négociées, là ca devient de l'irrespect à mon sens.

En fait, les exemples concrets que j'ai en tête se rapprochent plus de ça.

Je pense par exemple à une amie qui avait un projet précis, dans un lieu précis, avec son amoureux. Il était d'accord (d'après ce que j'en sais), il savait que c'était important pour elle et....il est allé réaliser exactement ce projet avec quelqu'un d'autre !

Mon amie n'a pas apprécié du tout et je suis 100% d'accord avec elle.
(D'ailleurs elle l'a quitté, mais pas seulement pour cette raison bien sûr.)

Pour le reste, je pense que de toute façon on ne fait pas toujours exactement la même chose avec deux personnes différentes.
Sinon, si mon amoureux va dans un resto italien avec une amie, et que je n'aime pas la cuisine italienne, je vais me retrouver à vouloir aller à l'italien avec lui ? C'est totalement ridicule !

Par contre, s'il va au resto avec d'autres et qu'il ne veut jamais aller dans un seul resto avec moi, honnêtement, je vais me poser des questions ! Ce serait quand même un peu fort...

#
Profil

LuLutine

le lundi 21 février 2011 à 20h35

Pour résumer, ma réaction spontanée est la même que celle de Blusher :

Blusher
Je réponds spontanément là : il pousse un peu le bouchon là, non ?

Et j'irais même plus loin : oui honnêtement - à moins qu'il y ait des informations importantes que Selenia n'a pas donné - il pousse le bouchon un peu trop loin, Maurice ! ^^

Bien entendu ça n'empêche pas Selenia d'adopter une CNV - comme décrit dans le fil ouvert par Blusher - plutôt que de lui envoyer en pleine figure qu'il exagère, ce qui ne ferait pas avancer le schmilblick (son compagnon se buterait sans doute, et le dialogue ne serait plus possible, dommage).

#
Profil

Siestacorta

le lundi 21 février 2011 à 20h56

Il faudrait que je note quelque part la notion d'adultère consenti, pointée par Lutin Vert. Ou que j'arrive à mémoriser l'expression, et ça c'est pas gagné, mon crâne est un bocal (et dedans...).

Je suis hésitant sur cette question parce qu'on peut se retrouver poly de plusieurs manières, et qu'après tout, quand on est bien, qu'importe si ça commence de façon un peu étrange.

Mais c'est effectivement pas rare, dans les confidences qu'on lit par ici, de constater la démarche un peu sacrificielle de la personne qui se renseigne sur le PA pour parer de positif une situation et une personne adultère qui ne fait rien pour mériter autant d'égards... même pas revendiquer la non-exclusivité.

Polyamour : si je colle cette étiquette au dessus de "adultère", c'est quand même de l'amour, hein, si, si ? Une façon de nier le désamour en répondant par un altruisme angélique...
Je ne dis pas que ça ne vaut pas le coup d'y penser : envisager le polyamour comme porte de sortie me semble un réflexe à intégrer, le couple peut évoluer.
Mais les sentiments de l'autre, et, dans ce type de témoignages, son indélicatesse frustre, ça ne s'arrangera pas parce qu'on a la Foi.

#
Profil

LuLutine

le lundi 21 février 2011 à 20h59

Siestacorta
Mais les sentiments de l'autre, et, dans ce type de témoignages, son indélicatesse frustre, ça ne s'arrangera pas parce qu'on a la Foi.

En gros, une relation se construit à deux, avec une implication réciproque.
Si l'autre n'en fait rien, ce n'est pas un seul des deux qui maintiendra la relation à flots...je suis d'accord avec ça.

#
Profil

LuLutine

le mardi 22 février 2011 à 00h06

Je relisais le message de Liza, j'avais envie de répondre à une ou deux phrases.

Liza
"si nous étions ensemble depuis 6 mois, je t'aurais quittée pour elle" (aucun sens non plus),

Je ne sais pas si ça n'a aucun sens.
J'ai un amoureux qui m'a dit explicitement, il y a plusieurs années (nous étions alors exclusifs), qu'il me quitterait pour telle ou telle autre femme (celles-ci n'étaient pas intéressées, il ne m'a donc pas quittée).

Je ne sais pas ce qu'il ferait aujourd'hui. Peut-être le ferait-il (car elles sont exclusives). Et au fond, si notre relation ne lui convenait plus, où serait le problème ?
Comme l'a dit Françoise Simpère à son mari (cf. Aimer plusieurs hommes, p. 110 pour la nouvelle édition) :

Françoise
Je préférerais te voir heureux et vivant avec une autre, même si j'en ai du chagrin, plutôt que malheureux ou mort près de moi.

Que l'autre soit susceptible de partir, de mettre fin à une relation, même établie depuis des années, c'est je crois quelque chose de difficile à entendre, et surtout à accepter (j'ai mis du temps à le faire), mais à l'époque, j'ai surtout apprécié cette honnêteté de la part de mon amoureux. J'ai le mensonge en horreur, et je préfère une vérité qui fait mal sur le moment, que des mensonges non suivis d'actions cohérentes. (En clair, ceux qui promettent monts et merveilles et font le contraire ensuite peuvent aller se rhabiller.)

Cela étant dit, dans le cas de ton mari, je pense qu'il a besoin de temps - et peut-être de distance ? - pour voir comment évolue sa relation, et prendre du recul. Vous en aurez d'ailleurs sans doute besoin tous les deux pour trouver un nouvel équilibre. Je crois que nul ne sait quel sera cet équilibre, mais qu'il finira par y en avoir un, forcément.

Liza
je ne me sens pas jalouse [...] Mais je suis triste d'être négligée,

Je ressens les choses exactement comme toi. Je ne suis pas quelqu'un de jaloux - et ce malgré une certaine pression sociale et/ou de mon entourage, qui me trouvait visiblement anormale ! - en revanche je vis mal le fait de me sentir négligée (parlons CNV et ne supposons pas que nous "sommes" négligées, mais précisons bien que c'est notre ressenti !).

Dans toute relation, je crois qu'il y a un échange ; et que cet échange doit aboutir à un équilibre qui satisfait les deux individus. Sinon, je ne pense pas que la relation puisse perdurer. Ou alors, elle évolue vers une nouvelle relation, différente de la précédente et avec d'autres "règles"...

Si je me sens trop négligée par quelqu'un, je suppose que je mettrais fin à la relation. Bien entendu, avant cela, j'essaie d'en discuter avec l'autre. Parfois, on se rend compte qu'il ne s'était même pas aperçu que son comportement nous avait fait du mal, et qu'il en est sincèrement désolé ! D'autres fois, il a besoin d'un peu de temps pour le comprendre. On en revient au temps, comme plus haut ! Je crois que le temps permet de voir si et comment la relation peut évoluer, et de prendre une décision, de choisir une (nouvelle) route, en connaissance de cause.

#
Profil

Liza

le mardi 22 février 2011 à 15h27

Pour répondre à LuLutine :

Je pense que l'affirmetion comme quoi il m'aurait quittée pour elle si nous avions été ensemble depuis 6 mois n'a pas de sens en raison de la condition qu'il y mettait. En pratique, dans la situation actuelle, il ne voulait pas me quitter, mais voulait me faire comprendre (quitte à me blesser) que ses sentiments étaient forts. D'où une phrase assez ambiguë : si on était ensemble depuis 6 mois, c'est-à-dire il y a 10 ans ? Elle en avait alors 11... Si elle avait eu notre âge ET qu'il se fussent rencontrés alors que nous étions ensemble depuis 6 mois ? Notre relation était alors suffisamment fougueuse pour que je puisse espérer qu'il ne l'aurait pas remarquée. Si nous étions ensemble depuis 6 mois et avions une relation comme celle que nous avons au bout de 10 ans (beaucoup de complicité mais moins de passion, c'est sûr), et sans avoir construit notre vie actuelle (enfants, liens avec la famille de l'autre) ? Si nous nous étions rencontrés il y a 6 mois, après avoir évolué une décennie de plus l'un sans l'autre ? Peut-être ne nous serions même pas attirés l'un l'autre, parce que nous serions à coup sûr différents de ce que nous sommes devenus en nous côtoyant quotidiennement... Bref, toutes ces suppositions sont farfelues et stériles, d'où mon impression de non-sens. Ce qui n'enlève rien au message que porte cette affirmation, à savoir : mes sentiments pour cette jeune femme sont très forts (enfin c'est ainsi que je le comprends).

Et sinon, pour vous donner des nouvelles, nous sommes maintenant à un mois d'évolution de notre nouvelle situation, et chacun semble trouver un peu mieux sa place. Il respecte les limites que nous fixons ensemble, je sors aussi seule, la jeune femme lit Françoise Simpère. On va s'en sortir, c'est une question de temp en effet...

#
Profil

LuLutine

le mardi 22 février 2011 à 15h39

Liza
Et sinon, pour vous donner des nouvelles, nous sommes maintenant à un mois d'évolution de notre nouvelle situation, et chacun semble trouver un peu mieux sa place. Il respecte les limites que nous fixons ensemble, je sors aussi seule, la jeune femme lit Françoise Simpère. On va s'en sortir, c'est une question de temp en effet...

C'est cool ça (+)

Et sinon, c'est vrai qu'il dit que ses sentiments pour son amante sont forts, mais ce qu'il te dit aussi, implicitement, avec toutes ses phrases en "si"...c'est que l'attachement qu'il a pour toi l'est aussi. Sinon, il serait peut-être parti ?
Alors ça, c'est bon signe aussi !

Pour revenir sur cette histoire de "si", moi aussi j'avais eu droit à des phrases en "si" ("Si unetelle voulait faire sa vie avec moi, je te quitterais"). Je trouve que ce n'est pas plus mal d'être conscient de ce genre de réalité, même si tu l'appelles un non-sens parce que le "si" n'est pas réalisé...

#
Profil

Blusher

le mardi 22 février 2011 à 18h52

Ce qui serait intéressant c'est de savoir ce qu'il retient de faire "si" les choses avaient été différentes.

La volonté d'éduquer les enfants ensemble?
L'amour qu'il porte encore à son épouse?
Des contingences matérielles?
La peur de se retrouver seul?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion