Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Respect du Lutin débutant envers sa compagne

#
Profil

selenia

le mardi 22 février 2011 à 21h07

Bonsoir à tous

Que de réactions suite à ce que j'ai écrit !

C'est vrai qu'en lisant ce que Little John écrit, je pense que mon compagnon a envie de me dire "lâche moi".
Je m'explique : j'ai l'impression qu'il aime plus l'autre personne que moi, car selon moi ils vivent des moments plus intenses et plus palpitants que notre vie quotidenne. Pour me "torturer" encore plus, j'ai même lu des sms avec des petits surnoms, des mots doux et tendres, des "je t'aime" des "tu me manques " etc.
Du coup, je le hacèle pour qu'il me manifeste son amour pour moi de manière plus régulière. Je sais bien que c'est le meilleur moyen pour le faire fuir mais c'est plus fort que moi. J'en ai besoin pour me sentir aimée de lui..
Je précise que c'est quelqu'un qui n'est pas très expressif et qui ne se confie pas facilement alors ça me fait d'autant plus de voir qu'il est si enflammé avec elle.
J'essaie de lui faire comprendre que moi aussi j'ai besoin d'attention, de calin et de tendresse. Il fait des efforts mais je suis sans cesse dans la comparaison. Pour moi, le meilleur moyen c'est de casser cette routine qui s'est installée entre nous et de nous créer des moments à 2.

Je sais que j'ai beaucoup de progrès à faire en communication et merci à Blusher pour ses conseils. Malheureusement le naturel revient vite au galop et il faut sans cesse etre vigilant . je pense que et mon compagon a aussi quelques progrès à faire et il faudrait que je lui fasse lire pour qu'on s'entende mieux.

Ce qui m'a aussi beaucoup touché c'est ce qu' a dit Lutin vert : que c'est 1 relation adultérine consentie. Aujourd'hui , je dis oui c'est comme ça que je le vis car pour moi on n'est pas dans 1 relation de ployamour. Comme l'a dit Liza, il vit son histoire à fond sans être à l'écoute de ce que je ressens. Lui il dit le contraire car il pense être attentionné et en faire assez pour moi. Peut être que j'exprime mal ce que je ressens.
Je ne sais pas quoi faire. Je suis tout le temps d'humeur changeante : 1 moment je suis positive et la minute d'après je vois tout noir.
Des fois je me dis que je l'aime et veut vivre avec lui. Mais le lendemain je me demande si je ne reste pas avec lui juste pour les enfants ou pour mettre des batons dans les roues à l'autre femme qui voudrait en fait qu'il me quitte j'en suis sure.

Je sais bien que personne ne peut m'aider. Je n'arrête pas d'écrire sur ce forum, c'est presque devenu 1 drogue pour trouver des conseils et essayer de vivre comme vous tous. Mais franchement je me demande si je suis faite pour ça. Je me pose bcp trop de questions, il y a trop de doute en moi. Ouh là , là je vais arrêter là car c'est trop négatif comme réaction. Demain ça ira surement mieux.

Bonne soirée à tous et désolée pour les fautes !

#
Profil

Siestacorta

le mardi 22 février 2011 à 21h20

Bon, le moment est pas facile, en tout cas bon courage... et bravo d'essayer de poser les choses.

Tu devrais peut-être envisager le psy. Pas parce que tu es "malade", mais parce que tu souffres, et qu'un endroit où réfléchir à fond à la situation peut t'être utile.
Il y a des suivis psy qu'on ne fait pas pour se soigner mais pour passer des étapes de la vie. Ca peut être le bon moment.

#

(compte clôturé)

le mardi 22 février 2011 à 21h28

selenia
...
Je sais bien que personne ne peut m'aider. Je n'arrête pas d'écrire sur ce forum, c'est presque devenu 1 drogue pour trouver des conseils et essayer de vivre comme vous tous. Mais franchement je me demande si je suis faite pour ça. Je me pose bcp trop de questions, il y a trop de doute en moi. Ouh là , là je vais arrêter là car c'est trop négatif comme réaction. Demain ça ira surement mieux.

Bonne soirée à tous et désolée pour les fautes !

Vivre comme nous tous? Mais si c'était facile et standard, on serait pas là... On n'est pas des modèles, choupette... On en a chié aussi, comme toi peut-être, ou autrement. Je trouve que tu te fais beaucoup de reproches, c'est une période bouleversée, qui ne fait pas les montagnes russes en pareil cas?

Je dis comme Siesta, chercher de l'aide pour niveler un peu tout ça, ce serait pas du luxe. Cadeau à toi-même, quoi. Non?

#
Profil

Liza

le mardi 22 février 2011 à 22h46

Blusher
Ce qui serait intéressant c'est de savoir ce qu'il retient de faire "si" les choses avaient été différentes. La volonté d'éduquer les enfants ensemble ?
L'amour qu'il porte encore à son épouse ?
Des contingences matérielles ?
La peur de se retrouver seul ?

Bonne question. Cela dit, le "si" étant irréalisable, pas seulement non réalisé (à dessein, c'est un "si" temporel), il me semble que c'est principalement un avertissement, plutôt que quelque chose qui aurait pu arriver "si". ("si" Paris tenait dans une bouteille, je viderais mon Chateau-Margaux dans le caniveau pour l'y placer. Mais comme il n'y tient pas, le vin devrait mieux finir...).

Le Lutin Vert
Deuxièmement, et qui vient étayer mon premier point, c'est vous qui vous renseignez sur le polyamour et pas eux. Ils ne cherchent pas à savoir le pourquoi ou le comment, les causes ou les conséquences de qu'ils éprouvent et vivent.

Oui, bien sûr, mais en l'occurrence c'est nous qui ressentons l'urgence de le faire - eux sont dans la puissance de la relation naissante (enfin, pour mon cas, mon mari ne connaissant son amante que depuis un mois). J'ai peur de chercher des excuses là où il n'y en a pas, mais quand même, j'ai déjà l'impression qu'il retrouve quelques connexions neuronales (ses réflexions ces dernières semaines se limitaient à des choses très, très basiques...) et prend (un peu) de recul.

selenia
Je sais bien que personne ne peut m'aider. Je n'arrête pas d'écrire sur ce forum, c'est presque devenu 1 drogue pour trouver des conseils et essayer de vivre comme vous tous. Mais franchement je me demande si je suis faite pour ça. Je me pose bcp trop de questions, il y a trop de doute en moi.

Les questions, à ce stade, sont inévitables - finalement, nous allons à l'encontre de la règle sociale (de nos milieux à nous, Blusher ;) ), et nous risquons l'image sacrificielle évoquée par SiestaCorta...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 février 2011 à 00h16

Euh, l'image, ce serait que ça, on pourrait s'en fiche.

Non, ce qui me fait titiller cette possibilité, c'est que c'est un ressort psychologique bien humain, qu'il faut identifier pour voir venir le moment où il va nous sauter au visage plutôt que de faire tourner la mécanique (oui, hem, bon, désolé pour la métaphore).

Blusher en parlait je ne sais plus où, le "triangle de Karpman".
Ca dit que, dans les relations affectives, on s'imagine et se met mutuellement dans 3 positions : bourreau, victime, sauveteur.

Le coup de A qui voit son amoureux B partir et se renseigne sur le polyamour, c'est
- d'abord je me vis victime, il m'arrive un accident et je suis la blessée.
- je tente de le comprendre, je lui parle de polyamour : je tente d'être sauveteur, de notre relation, in the name of love, tout ça.
- il continue son aventure, comme on en a parlé et que j'en témoigne, je suis victime, et lui, bourreau.
- mais comme j'apprend à gérer, je me donne l'espoir d'être sauveteur

Mais le point de vue de B ce serait :
- je suis dans une situation installée, où je ne me valorise plus. Je rencontre C, à qui j'explique mon spleen, où je suis victime
- C est attiré par moi, et ressent qu'elle peut me faire du bien, et être sauveteur.
- A refuse l'évolution de ma situation, me met la pression, elle est bourreau.
- je déteste ça, je l'envoie chier, mais comme je n'aime pas ce rôle de bourreau, je prend une décision brusque (rupture frustrante avec C, tragédie fataliste avec A, je pourrais redevenir victime... Ou rupture de Grand avec A, et j'essaie de la soutenir, en sauveteur incompris...)

Bref. On retombe facilement là dedans, quand il y a de la souffrance.
L'idée, c'est de pas se laisser enfermer dans une façon de ressentir et soulager notre peine avec des solutions "rôles", de voir en quoi on peut se "soulager en souffrant".
Ce soulagement est là pour compenser la solution qu'on envisage pas, parce qu'elle signifierait un changement qu'on craint. On préfère continuer à jouer un drame cliché plutôt que de reprendre en main une suite responsable de l'histoire.

Bon, après, c'est juste des outils de réflexion.
Je sais bien que les sentiments et la vie se schématisent pas. Mais ces idées permettent de se pousser à réfléchir autrement, et, peut-être, mettre le doigt sur la part de soi qui sera assez importante pour ne pas céder à nos peurs et à nos lâchetés.
(évidemment, si j'emploie ce genre de mots, c'est que je crois qu'on en est tous là, hein ! Qu'on a pas à en avoir honte. Il s'agit pas de dire que j'arrive à faire super bien dans ma propre vie, faites comme moi gnagnagni.).

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 23 février 2011 à 00h21

selenia
Du coup, je le hacèle pour qu'il me manifeste son amour pour moi de manière plus régulière.

Au temps pour moi, je ne pensais pas que tu le harcelais non plus...
Dans cette situation, je peux comprendre qu'il s'éloigne de toi, et peut-être que tu devrais le faire aussi, le temps que chacun de vous se recentre, voie ce qui compte vraiment pour lui/elle ?
Demander, c'est normal, harceler, c'est humain mais un peu excessif.

En revanche, j'ai cru comprendre la chose suivante, sur laquelle j'aimerais avoir confirmation : depuis que vous avez des enfants (peut-être même depuis que vous êtes ensemble ?), il a toujours refusé de faire des week-ends et des restos en amoureux avec toi ; et là, il se précipite pour le faire avec elle ?

Ou bien ai-je mal interprété ?

Si ma réaction a été vive, c'est parce que j'ai compris ta phrase comme ça, et je trouve ce comportement inadmissible.

Mais si tu veux simplement dire que vous n'êtes pas ressortis ensemble depuis qu'il est avec elle (quelques mois, c'est bien ça ?), je te dirais de lui laisser juste un peu de temps - même s'il ne me semble tout de même pas très malin, car je trouve qu'il ne montre pas vraiment de volonté de maintenir votre relation.

A propos de maintenir une relation justement :

selenia
Pour moi, le meilleur moyen c'est de casser cette routine qui s'est installée entre nous et de nous créer des moments à 2.

Ca peut être un bon moyen, seulement s'il est d'accord pour coopérer...
S'il ne l'est pas...."on ne peut pas vouloir pour les autres", comme disait si bien Clem (une ancienne membre du forum).

#
Profil

LuLutine

le mercredi 23 février 2011 à 01h01

Tiens, j'avais zappé le message de Rosy (pourtant intéressant et constructif), je vais répondre même si je vais peut-être m'éloigner un peu du sujet (dans la première partie en tout cas) :

Rosy
Si mon mec n'est jamais attentif, ne se soucis pas de moi, ne comprend pas que j'aie envie moi aussi de sortir avec lui et lui n'éprouve jamais l'envie de passer du temps avec moi alors que moi j'ai envie de tout ça...Je pense que c'est simplement l'amour que j'ai pour lui qui est susceptible de disparaître...

Hmmm...mon amour ne disparaît pas si quelqu'un ne se soucie pas de moi (en tout cas, ça ne m'est jamais arrivé !). En revanche, la relation va probablement disparaître, parce que s'il ne veut rien faire avec moi, je ne ferai rien avec lui, et par définition, ça se finit par une absence de relation.
En gros, mon investissement concret dans la relation va disparaître, mais mes sentiments, non.

(Après, j'ai bien compris qu'il existe des gens chez qui les sentiments amoureux "disparaissent", et même si ça m'est totalement étranger comme concept, je veux bien essayer de le concevoir. :) )

Rosy
Si je fais toutes ces "demandes" uniquement dans le but de voir s'il m'aime encore alors que dans le fond, si l'autre n'était pas apparue dans le portrait, je n'aurais jamais eu ces envies... Alors je ne fais que tester son amour à lui.

Le genre de situation que tu décris là, ça ressemble pour moi à un problème de jalousie en fait. L'autre arrive, et on se dit : "Mince, puisqu'il(elle) fait telle chose avec elle(lui), moi je veux aussi !". C'est presque typique d'une jalousie puérile (comme le gosse qui n'est soudain intéressé par le jouet qu'il a délaissé depuis des mois que parce qu'un autre vient de s'en emparer).
Et oui, ça peut être une réaction d'insécurité, pour "tester" l'amour de l'autre (mais je ne suis pas sûre qu'on puisse "tester" l'amour...enfin on ne va pas en débattre, ou alors on ouvre un autre fil, ou bien on reprend celui qui parlait des "preuves d'amour" - je crois qu'il y en a un comme ça quelque part).

Par contre, moi je pensais plutôt à une demande déjà faite par le passé (sans harcèlement, évidemment), qui a été refusée. La demande n'est pas le fait de l'arrivée de l'autre, puisqu'elle avait été formulée avant l'arrivée de cet(te) autre.

En somme, deux situations bien distinctes qu'il me semble effectivement crucial de différencier :

- dans le premier cas, c'est le(la) jaloux(se) qui doit travailler sur lui(elle) ;

- dans le second, chacun pensera ce qu'il veut mais moi je trouve que c'est l'autre qui manque de respect envers son(sa) partenaire.

Rosy
Bref, l'important est de savoir si on l'aime encore. :-)

Toutafé d'accord, c'est fondamental comme question !
Ca me semblait tellement tomber sous le sens que je n'y ai même pas pensé, mais ça ne fait pas de mal de le rappeler.
Se demander si on aime encore l'autre...ou dans un cas comme le mien (puisque je ne cesse pas d'aimer de toute façon), si on a l'envie de poursuivre la relation.

#
Profil

Liza

le mercredi 23 février 2011 à 15h29

Siestacorta

- mais comme j'apprend à gérer, je me donne l'espoir d'être sauveteur

...et je convoque D, E et F sur un forum pour me le confirmer... Oui, il y a de ça, forcément. On fait ce qu'on peut...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

selenia

le mercredi 23 février 2011 à 21h36

Lulutine,
je vais répondre à ta question. En fait ça faisait quelques temps que je lui proposais de partir en voyage, et de temps en temps quand on n'avait pas les enfants, d'aller au resto. Mais pour les vacances c'était : "on garde l'argent pour autre chose", et les resto : "non, pas ce soir, je suis fatigué". Je précise que c'était bien avant sa relation.
Maintenant, il prévoit parfois des choses avec moi mais c'est quand je lui rappele que moi aussi j'existe et que j'ai besoin de faire des choses avec lui autre que le quotidien.
Et sinon, tu as raison, c'est certainement de la jalousie que j'éprouve car comme je l'ai déjà dit, il est très expressif avec elle et je l'envie.

Je crois qu'effectivement aller voir 1 psy me ferait du bien.
Le fait de partager avec d'autre personne comme Liza me donne aussi du courage pour éviter de ressentir de l'abandon ou de la frustation.
merci pour votre soutien et vos conseils.
Bonne soirée à tous

#
Profil

Romy

le mercredi 23 février 2011 à 22h28

Je crois que ce n'est pas que de la jalousie. Il y a probablement un peu de ça, mais quand on aime quelqu'un et qu'on a envie de passer du temps avec cette personne, de s'amuser avec cette personne et que l'autre n'a pas cette envie avec nous, mais l'a avec l'autre, c'est effectivement très frustrant, et à la longue, on se lasse de ça. On finit par trouver que l'autre nous devient étranger, qu'il se distancie de nous, et cette distance fait qu'on peut cesser d'aimer... Oui, l,amour à sens unique, l'amour sans être aimé en retour, ça existe certainement... Mais peut-on s'entendre que c'est bien agréable aussi d'être aimé? Que celui qu'on aime apprécie notre présence? Ait envie de partager son temps avec nous? Ce n'est pas que de la jalousie. Et personnellement, si je ne ressens pas que l'autre m'apprécie, partage ma vision de la vie, j'ai beaucoup de difficulté à aimer, puisque ça signifie probablement qu'on ne connecte pas bien, que ce qui se joue entre lui et moi n'a pas d'écho. Bien sûr, on peut être folle amoureuse d'Elvis, et lui ne sait même pas qu'on existe...

#
Profil

dreetje

le jeudi 24 février 2011 à 00h50

Salut Selenia,

J'ai pas pris le temps de tout lire de ce que tu as ecrit, mais je me sentait coupable de ne plus donner de mes nouvelles.
Alors quelques reactions par rapport a ce que j'ai lu rapidement.
Je suis souvent dévoré par la jalousie, j'ai surtout du mal (comme toi il me semble) d'accepter que ma compagne fait ou voudrait faire des choses avec son amoureux, et non pas avec moi.
En ce moment son desir pour/de moi est en veille.... je sais que si elle se retrouve avec son amoureux, c'est loin d'être le cas. Comment ne pas se poser des questions. Et justement c'est la que se trouve a mon avis la vraie clef du Polyamory, accepter ou comprendre que chaque personne; chaque relation apporte, reveille, et revèle autre chose.

Encore une fois, ici c'est ma "raison" qui parle et moins mon ressenti. J'aime ma compagne, et même j'eprouve des desirs enormes pour elle, c'est difficile d'accepter que pour elle ce n'est pas pareil en ce moment. Nous en avons parlé un peu le weekend dernier.
J'ai un de ces envie de carresses, calins, contact, peau, chaleur. En fait c'est assez clair que de ce côté je suis frustré en ce moment. Comme j'ai déjà dit, je vis un histoire avec une amie avec qui je suis devenu très très proche, mais tout ceci sans autre contact que les deux bises en arrivant et en partant. En fait je m'entoure de femmes que je ne peux aimer autrement que avec l'esprit...... Un psy me dirait peut-être ce que ça veut dire.....lol.....

Une chose importante, que j'ai appris depuis nos débuts polyamoureuses c'est de ne pas être demandeur, de se laisser vivre/libre. C'est comme ça que l'on trouve de vraie moments de douceur ensemble, qui ne sont pas pour combler un besoin amour mais pour affirmer l'amour. C'est tellement plus sincere/purs.

Selenia, je sais pas si je te fait avancer beaucoup avec mes propres questions, en tout cas j'apprecie de te lire, et j'aime ta franchise sur ce forum!

Allez faut que je dorme,
André

#
Profil

LuLutine

le mardi 01 mars 2011 à 21h13

selenia
En fait ça faisait quelques temps que je lui proposais de partir en voyage, et de temps en temps quand on n'avait pas les enfants, d'aller au resto. Mais pour les vacances c'était : "on garde l'argent pour autre chose", et les resto : "non, pas ce soir, je suis fatigué". Je précise que c'était bien avant sa relation.

Alors, j'avais bien compris ce que tu sous-entendais, et du coup je maintiens ce que j'avais dit à l'époque : pour moi, il te manque de respect (mais c'est mon opinion, ma vision du respect, on est bien d'accord là-dessus...).

En effet, non seulement il refuse des activités de couple qui me semblent "normales" (lorsqu'elles sont occasionnelles bien sûr), et je sais que dans ta situation je douterais très sérieusement de la réalité de ses sentiments pour moi ; mais en plus, il ne t'a pas dit "Non, je n'ai pas envie." ; il t'a dit "On garde l'argent pour autre chose", affirmation totalement contradictoire avec son comportement actuel (à moins que ça ne soit sa maitresse qui paye tout ?) ! Il t'a donc menti ; je sais que de mon côté, je ne supporte pas ça ; mais encore une fois, c'est bien sûr ma façon de voir, pas la tienne.

selenia
Et sinon, tu as raison, c'est certainement de la jalousie que j'éprouve car comme je l'ai déjà dit, il est très expressif avec elle et je l'envie.


Le côté "envie", oui ça ressemble à un peu de jalousie...
Mais vu ta situation, que tu te sentes délaissée, j'appellerais ça une réaction normale et pas de la jalousie !
Donc, sans doute un peu des deux. Je rejoins d'ailleurs Rosy :

Rosy
Je crois que ce n'est pas que de la jalousie. Il y a probablement un peu de ça, mais quand on aime quelqu'un et qu'on a envie de passer du temps avec cette personne, de s'amuser avec cette personne et que l'autre n'a pas cette envie avec nous, mais l'a avec l'autre, c'est effectivement très frustrant, et à la longue, on se lasse de ça. On finit par trouver que l'autre nous devient étranger, qu'il se distancie de nous, et cette distance fait qu'on peut cesser d'aimer...

Je dirais presque la même chose qu'elle, hormis que je n'ai jamais cessé d'aimer quelqu'un (mais souhaiter mettre fin à la relation, ça oui ça peut m'arriver : mes sentiments restent, mais pas mon envie de les concrétiser... en pratique, ce n'est pas très différent de ce qu'exprime Rosy, au fond).

#
Profil

Liza

le dimanche 06 mars 2011 à 18h01

LuLutine
mais en plus, il ne t'a pas dit "Non, je n'ai pas envie." ; il t'a dit "On garde l'argent pour autre chose", affirmation totalement contradictoire avec son comportement actuel (à moins que ça ne soit sa maitresse qui paye tout ?) ! Il t'a donc menti

Ça ne me paraît pas aussi simple que ça... Je ne dis pas qu'il est normal qu'il ne veuille pas sortir avec Sélénia, puis le fasse avec son amante, mais juste qu'il n'avait pas forcément conscience qu'il faisait le choix de ne pas sortir par manque d'envie. Peut-être que la tentation de sortir avec son amante est plus forte que sa raison, qui dit qu'il ne faudrait pas le faire pour des raisons financières. C'est comme quand on craque aux soldes : on a plus de risques de craquer devant une robe trop chère qu'on voit pour la première fois que pour une robe au même prix qu'on a déjà vue avant, pour laquelle on a intégré qu'elle est inaccessible (et qu'on ne regarde donc plus).

#
Profil

LuLutine

le dimanche 06 mars 2011 à 19h09

Liza
il n'avait pas forcément conscience

C'est clair qu'il n'en avait pas forcément conscience, mais ça reste un manque de respect pour moi.

Sinon, on peut faire n'importe quoi et arguer ensuite qu'on n'avait pas conscience de nos actes...il faut apprendre à réfléchir à ce qu'on fait, et être cohérent.

En plus de mentir à sa compagne, il s'est peut-être menti à lui-même, mais ça c'est son problème...

Je ne dis pas qu'il devait s'en rendre compte avant (même si ç'aurait été mieux, parce que là le mal est fait !), mais il devrait au moins s'en rendre compte maintenant, ce qui ne semble pas être le cas...

#
Profil

Liza

le dimanche 06 mars 2011 à 20h03

D'accord avec toi.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion