Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour au masculin

Témoignage
#

JP (invité)

le jeudi 29 juillet 2010 à 06h07

Bonjour,

pas facile de savoir par ou commencer... Rien n'est simple en situation de polyamour je crois!

Bref, j'ai bientôt 25 ans, je suis avec mon conjoint depuis 7 ans. Lui est âgé de 30 ans. Depuis quelques années déjà, nous introduisons parfois une seconde personne à notre vie de couple. Au début, c'était plutôt des "one night" et nous nous amusions bien. Toutefois, avec le temps, nous avons commencer à devenir plus affectif dans nos relations à trois. C'était le début de notre relation polyamoureuse, même si nous ignorions tout de cette "théorie" à ce moment.

Deux fois au paravent nous avons fréquenter le même individu durant plus d'un week-end. C'était bien. Même très bien. Certes quelques petits problèmes de jalousie faisait son apparition, mais avec une bonne communication nous avons toujours réussi à passer au travers les petits anicroches mon conjoint et moi.

Récemment, en fait, il y a environ 5 mois, nous avons commencer à fréquenter plus sérieusement un 3e garçon. Celui-ci, qui est, soit dit en passant, le point de départ de mon "coming out poly", est plus jeune que nous. Il a en fait que 20 ans. Cela ne l'empêche toutefois pas d'être sur la même longueur d'onde psychologiquement que nous. Du très bon temps nous avons passer ensemble, durant 4 mois, jusqu'à ce que, un jour, tout s'arrête brutalement. La douleur fut assez (très) sévère.

Il (le 3e) ne comprend pas ce qui se passe entre nous. Il dit que notre relation à 3 en inqualifiable, que cela est impossible et que nous n'avons aucun avenir ensemble: "Aucun terme n'existe pour qualifier notre relation les gars" s'exprimait-il. C'est cette phrase qui ma pousser à faire des recherche sur les "couple à 3" et qui m'a amené sur ce site (qui soit y en passant être très bien fait).

Depuis ce temps, il a rencontré un autre gars, avec qui, il tente de bâtir une relation "monogame". J'ai réellement l'impression qu'il s'est jeté dans les bras du premier venu (ouff j'espère que c'est pas la jalousie qui parle) seulement pour être dans une relation qui a de réelle chance de succès (selon lui). Une relation monogame a certainement plus de chance de réussir, mais est-ce que cela veut dire qu'une relation à 3 est impossible. J'espère de tout mon cœur que non.

Bref c'est ma situation actuel. Mon conjoint et moi débutons tout juste l'exploration du polyamour. Est-ce que notre relation se dirigera dans cette direction dans un avenir à long terme? Je ne sais pas... j'ai l'impression que oui mais je pense pouvoir bien vivre avec cela. Par contre je voie immédiatement plusieurs moments complexes, comme tous les événements familiaux, fêtes... party entre amis. Le jugement de "la société" sera continuel. Toutefois, pour en avoir déjà parler avec quelques amis, la mentalité du polyamour semble quand même bien passer dans ma génération.

Alors voilà, j'expose ma situation dans l'espérance que certains personnes auront vécu choses semblables et pourront me conseiller ou me guider dans les décisions à venir. Comment est-ce que je pourrais convaincre notre 3e (maudit que je déteste l'appeler comme cela) qu'une relation à 3 est possible avec des règles bien établie et une communication constante?

Merci d'avance

JP

#
Profil

Paul-Eaglott

le jeudi 29 juillet 2010 à 08h41

Bienvenue à toi, JP (du Québec, je devine ?)

Que cela s'appelle "polyamour" ou "ménage à trois", ce que tu aimerais vivre existe effectivement déjà, et -- même si je n'ai pas d'expérience semblable à te faire partager : mes relations amoureuses multiples sont généralement indépendantes les unes des autres -- je suis certain que c'est possible de le vivre.

Mais une chose est sûre : ça suppose que les 3 personnes soient prêtes à sortir du schéma classique de "couple exclusif", à "désobéir" à ce modèle imposé par la société, et à assumer cette "étrangeté", au moins vis-à-vis de quelques proches et surtout... d'eux-mêmes ! Si ton "3ème" pense qu'il n'est pas quelqu'un de bien s'il ne se comporte pas selon le "bon" schéma", c'est un problème plus complexe à résoudre que les questions d'organisation et de communication dans un trio amoureux...

Bonne chance, en tout cas !

#
Profil

Boucledoux

le jeudi 29 juillet 2010 à 09h25

Bonjour JP,

pas grand chose à ajouter à ce que dit Paul. Moi aussi j'ai plutôt l'expérience de relations concomitantes ou les gens se connaissent et se respectent (enfin quand ça marche) mais ou les relations se vivent plutôt indépendamment les unes des autres et c'est un fonctionnement qui me va bien. Cela dit, je n'ai pas de lien précis en tête mais il me semble que tu trouveras plusieurs fils de discussion sur des expériences ou des recherches de trouples et en tout cas je pense que ton histoire et vraiment intéressante et que la discussion nous apportera à tous.

Un autre aspect vraiment intéressant me semble t'il de ton témoignage c'est aussi qu'il s'agit d'une histoire entre homme or notre site et nos discussions sont plutôt, pas volontairement, mais de fait très très hétéro-centrées. Même si cela peut paraître évident, ça me semble utile de montrer que le polyamour ça concerne tout le monde quelque soit son orientation sexuelle. Doublement bienvenue donc !

#
Profil

titane

le jeudi 29 juillet 2010 à 12h24

Paul Eaglott à "désobéir" à ce modèle imposé par la société, et à assumer cette "étrangeté", au moins vis-à-vis de quelques proches et surtout... d'eux-mêmes !

J'aime bien cette formule.... assumer entre nous... et avec quelques proches.... avec des doses différentes d'honnêteté mais toujours de la sincérité...

#
Profil

Paul-Eaglott

le jeudi 29 juillet 2010 à 13h25

Pour préciser : je voulais dire qu'il peut être difficile d'assumer vis-à-vis de soi-même... C'est aussi une question d'estime de soi, et le formatage social peut être profondément ancré chez certains de nos contemporains, et avoir enraciné dans nos valeurs intimes des conceptions de ce qu'il est "bien" et "mal" de faire.
Si on est profondément convaincu qu'il est sale ou malhonnête d'aimer plusieurs plusieurs (ou de vivre avec), on peut avoir du mal à l'assumer, ne serait-ce que face à son miroir.
Est-ce que c'est de ce côté qu'il faut chercher les raisons du départ du "3ème" de JP, je n'en sais rien, mais c'était de cet aspect-là que je voulais parler.

#
Profil

tentacara

le jeudi 29 juillet 2010 à 18h32

Je pense que son jeune âge y contribue aussi beaucoup.

Alors même que j'avais déjà vécu des relations multiples à l'adolescence, 20 ans est précisément l'âge de ma (seule) tentative (désastreuse) de "rentrage dans le moule". Le besoin d'essayer au moins le couple mono pour savoir pourquoi je le rejetais instinctivement. Ca a duré trois ans. Ce fut un fiasco. Et aussi l'expérience fondatrice de ma vie actuelle a contrario (10 ans plus tard, donc).

JP, tu formes avec ton ami un couple stable depuis plusieurs années. Vous avez vécu déjà des expériences qui ont fait de vous des hommes sûrs d'eux et de leur relation. Je pense que votre 3e ami a un long chemin personnel à parcourir avant de savoir quel mode de vie lui correspond.
Au delà des sentiments, le polyamour demande aussi un recul sur soi-même qu'il est très rare de trouver chez des personnes aussi jeunes.

#

JP (invité)

le vendredi 30 juillet 2010 à 05h45

Tout d'abord merci pour les réponses. Elles ne répondent pas complètement a mes questionnements mais elles sont certainement source de questionnement et de réconfort. ...Et oui nous sommes du Québec.

Un merci particulier à boucledoux d'avoir ajouter un terme à mon vocabulaire: trouple. J'effectuerai certainement des recherches sur ce terme.

Aussi, j'aime beaucoup ce passage: 'Mais une chose est sûre : ça suppose que les 3 personnes soient prêtes à sortir du schéma classique de "couple exclusif", à "désobéir" à ce modèle imposé par la société, et à assumer cette "étrangeté", au moins vis-à-vis de quelques proches et surtout... d'eux-mêmes !'

Je crois effectivement que c'est sur quoi je devrai travailler si j'espère encore pouvoir vivre une relation viable avec "le 3e" et mon conjoint. Par contre, pour le moment, je ne sais pas trop comment agir puisqu'il fréquente un autre garçon. Devrais-je le laisser aller quelque temps pour le laisser vivre ces expériences... ou est-ce que je devrais "contre-attaquer" immédiatement avant de le perdre pour trop longtemps?

En terminant, j'inviterais les gens qui comme moi son d'orientation homosexuel à partager davantage leurs histoires. Elles sont trop peu nombreuses et je suis certain que mutuellement cela pourrait être bénéfique!

#

JP (invité)

le vendredi 30 juillet 2010 à 06h00

Je ne trouve que très peu de littérature sur les "trouple". Auriez-vous des suggestion de site web?

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 30 juillet 2010 à 08h15

tryade, aussi, pour "trouple".

Mais c'est un usage peu répandu.

Tentacara connaissait quelqu'un qui faisait un site sur les tryades et les configurations "de groupe".

#
Profil

Paul-Eaglott

le vendredi 30 juillet 2010 à 08h48

En allant vérifier si ce n'était pas "triade" plutôt que "tryade", je suis tombé sur un tout nouveau site :

Tryade.info, le site de la triade amoureuse

Ce n'est pas encore très fourni, et je ne sais pas si d'autres ici ont fait le lien (ou sont à l'origine de ce site), mais ça mérite d'être signalé :-)

#

(compte clôturé)

le vendredi 30 juillet 2010 à 09h25

Marrant, je n'avais pas vu ce fil de discussion avant de traduire, hier soir, « Triad », de Crosby, Stills, Nash & Young (à paraître d'ici quelques jours sur mon blog).

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 30 juillet 2010 à 13h05

Je sais plus quand on a débattu triade/tryade, en concluant que triade sonnait quand même très mafia chinoise.
Après, c'est un néologisme pas latinement correct, c'est clair. Mais en prolongeant le mot "dyade", on souligne une interaction entre 3 membres presque indépendant, tandis que trio/triade dirait plus l'unité (à cause de la référence musicale, les membres d'un trio jouent ensemble les morceaux...)

Pas clair, mon etymo.

#
Profil

kerdekel

le vendredi 30 juillet 2010 à 20h39

Siestacorta
Je sais plus quand on a débattu triade/tryade, en concluant que triade sonnait quand même très mafia chinoise.
Après, c'est un néologisme pas latinement correct, c'est clair. Mais en prolongeant le mot "dyade", on souligne une interaction entre 3 membres presque indépendant, tandis que trio/triade dirait plus l'unité (à cause de la référence musicale, les membres d'un trio jouent ensemble les morceaux...)

Pas clair, mon etymo.

C'est marrant, je me faisais la même réflexion sur la mafia/triade. ^^ Au mot près. :)
@jp bienvenue à toi de nouveau, et merci d'avoir posté ton histoire. ^^

#
Profil

Romy

le mardi 03 août 2010 à 17h30

En plus de la dimension homosexuelle qui est moins représentée sur le site, je trouve intéressante l'idée qu'on ne parle pas de relation en V, mais bien d'une relation où tous les partenaires éprouvent du désir et de l'affection les uns pour les autres. Ça aussi ça me semble moins représenté sur le forum. Un livre qui relate une expérience à trois (deux filles bisexuelles avec un homme hétéro): À trois: un laboratoire sentimental, publié chez JC Lattès en 2004.

JP, je suis aussi du Québec, je pourrais te le prêter si tu communiques avec moi en message privé (si je n'habite pas trop loin de chez toi!)

#

JP (invité)

le mercredi 04 août 2010 à 03h19

*soupir*

Vous savez, je me suis peut-être trompé. Je croyais être polyamoureux. Finalement, j'étais peut-être celui qui était juste de trop.

Ouin, ce peut-être pas pour rien qu'il n'y a que très peu d'intervention à propos d'une relation en triangle (est-ce que je peux dire ca?). Probablement juste pas possible? Ou pas pour moi? Pas pour eux?

Bref je suis complètement perdu... et j'ai mal.

Comment ai-je honnêtement et sérieusement envisager une relation à 3? Je dois être fou.

#

(compte clôturé)

le mercredi 04 août 2010 à 09h48

tu n'est pas fou, que ce soit homme ou femme j'ai l' impression que les relations a plusieurs ne sont finalement qu une utopie.
Sur le site c 'est facile c 'est des paroles mais devant le fait accompli nombreux se derobent.
peut etre vaut til mieux une relation a deux un peu terne que ce reve inaccessible.

#
Profil

lam

le mercredi 04 août 2010 à 11h52

JP
*soupir*
Bref je suis complètement perdu... et j'ai mal.
Je dois être fou.

choupette
j'ai l' impression que les relations a plusieurs ne sont finalement qu une utopie.
Sur le site c 'est facile c 'est des paroles mais devant le fait accompli nombreux se derobent.

Non et non ;-)

JP, je pense que tu es loin d'être fou mais plutôt sincère sur ton attirance vis à vis de deux personnes. Oui, ca donne le vertige de "sortir du lot".
J'espère que tu as pu parler/débriefer avec ton ami 'historique' et votre nouvel amour de manière posée?

Choupette, oui je suis d'accord sur le fait que c'est complexe en pratique. Mais que tu voies ca comme un rêve inaccessible ca reste vrai pour... toi. Cela dépend de l'énergie que tu es prête à déployer pour vivre selon tes besoins profonds.
Et puis «  L'utopie est simplement ce qui n'a pas encore été essayé! » (Th. Monod)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 04 août 2010 à 21h07

j ai failli essayer
j ai failli y croire
mais mon amoureux principal a abandonné la chose.
Pourtant j etais prete.
C est pas pour ca que je suis amere.
Mais d avoir echoué si pres du but , m ettre faite larguée hors que je pensait avoir touché le sommet.
Autre moment autres personnes autre endroit ,peut etre mais le chemin de la reconstruction n'est pas si simlpe.
Retrouver la confiance encore pire!
L energie je l ai mise mais la j avoue que j en ai plus .
Lessivée ,pas moralement mais physiquement.
J ose esperer que lui arrivera a atteindre son objectif que tout le chemin parcouru aura servi a ses projets ,sinon quel gachis ,quel temps perdu.
Avec ses deux autres "femmes" il devrait pouvoir y arriver ,
suite au prochain episode.

#

(compte clôturé)

le lundi 23 août 2010 à 12h48

;-)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

tentacara

le lundi 23 août 2010 à 15h39

Bravo Laetitia pour ton site. C'est une belle initiative et le contenu est plein de promesses. Je suis impatiente de pouvoir lire la suite. Par ailleurs Votre témoignage à trois est très touchant.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion