Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Insécurités everywhere !

Besoin d'aide
#

Polyèdre (invité)

le vendredi 21 janvier 2022 à 22h18

Bonjour,
Je viens vers vous car j'ai besoin d'éclairage, et je pense que j'en trouverais auprès de personnes plus expérimentées que moi.
Je vous fais l'topo.

Voilà, je suis en couple exclusif avec mon compagnon depuis quelque chose comme 11 ans. Nous vivons ensemble depuis 7 ans. Notre amour a commencé alors que nous étions adolescents et il est une grande part de ma vie de jeune adulte. Je me suis construite avec lui et il m'est essentiel. Appelons le "Polybase".

Je savais que Polybase et moi n'étions pas sur la même longueur d'onde dans certains domaines et n'avions pas les mêmes idées, cependant ce n'était pas dramatique pour moi. Il y a deux ans alors que je m'ouvrais de plus en plus au monde et que j'évoluais, j'ai commencé à le trouver malheureusement limitant. Il n'éprouvait pas l'envie de cheminer avec moi vers mes découvertes. Les sentiments sont toujours là pourtant et je n'imagine pas ma vie sans lui. D'autant plus que je suis encore dépendante de lui sur certains domaines.

Arrive alors "Polygone", un autre, qui m'avoue rapidement qu'il éprouve une attirance pour moi au sortir d'une expérience ludique commune. Quelques rendez-vous tout-à-fait amicaux -et qui le sont restés- ont suffi pour qu'on développe une proximité émotionnelle, plus que de l'amitié mais pas non plus encore de l'amour car...nous nous retrouvons bloqués tous les deux.

Vient la question du polyamour. Je suis en couple exclusif, Polygone est polyamoureux, ex-amant d'une très bonne amie. Avant, je dégageais les hommes qui s'intéressaient de trop près à moi pour Polybase et moi-même, mais avec lui, c'est différent.

Bien sûr, j'en ai parlé avec Polybase, d'abord sous le terme "d'amis avec bénéfice", car j'éprouve des attirances pour plusieurs de mes ami.es, puis de "couple ouvert" et dernièrement, j'accepte de mettre le terme polyamour là-dessus, pour Polygone.

Bref, je lui en ai parlé et s'il voit bien qu'il ne peut rien m'imposer, Polybase reste sur ses insécurités et nous temporisons les choses pour que ce ne soit pas trop violent pour notre couple, alors que Polygone, de son côté, comprend bien que nous avons besoin de temps pour mettre les choses en place, mais se sent frustré de devoir se retenir autant dans les paroles que dans les actes en attendant.

D'un autre côté, j'ai un groupe d'ami.es que j'aime énormément mais qui me pousse à m'ouvrir à Polygone au détriment de Polybase et de ses insécurités, prétextant qu'il aurait besoin d'un "électrochoc".

Moi-même, j'étais certaine d'être poly avant tout cela, ayant eu des crush qui n'avaient rien à voir avec mon histoire avec Polybase que je taisais à tout le monde, y compris aux concerné·es et que je m'interdisais de vivre. Je n'ai jamais trompée Polybase, pour avoir vécu dans le mensonge petite, c'est quelque chose d'impensable pour moi. Comme il m'est impensable d'avoir de relation sexuelle sans sentiments.

Bref, je me retrouve perdue, en quête de témoignages et/ou d'encouragement de la part de tous les partis possibles qui s'identifierait au présent ou au passé à nos situations.

Merci Beaucoup !

#
Profil

Topper

le samedi 22 janvier 2022 à 10h24

Bonjour Polyèdre, je ne vais pas être particulièrement positif mais je vais tenter de t'apporter une réponse qui, je l'espère, te sera utile.

Polyèdre
Moi-même, j'étais certaine d'être poly avant tout cela, ayant eu des crush qui n'avaient rien à voir avec mon histoire avec Polybase que je taisais à tout le monde, y compris aux concerné·es et que je m'interdisais de vivre. Je n'ai jamais trompée Polybase, pour avoir vécu dans le mensonge petite, c'est quelque chose d'impensable pour moi. Comme il m'est impensable d'avoir de relation sexuelle sans sentiments.

Ceci est juste quelque chose de normal et commun dans un contexte monogame. Il peut y avoir des attirances sexuelles, intellectuelles, émotionnelles, pour d'autres personnes que son partenaire. Nous réprimons ces attirances qui nous gardons le plus souvent pour nous car elles ne sont pas conformes avec le contrat monogame implicite qui nous contraint à l'exclusivité. Parfois, certaines personnes ne les répriment pas et ça donne des situations ambiguës, ou alors ça mène à des tromperies, ou à des séparations car les relations peuvent se succéder mais pas se superposer.

Ce que tu décris n'est pour moi pas suffisant pour te définir polyamoureuse. N'importe quelle personne monogame pourrait dire la même chose. L'expérience te dira si c'est vraiment le cas : lorsque tu auras plusieurs relations amoureuses suivies en même temps, que tu auras déconstruit la relation de couple, que tu te seras confrontée à grand nombre de difficultés de la vie non-monogame, que la monogamie te semblera être un mode de vie oppressant, etc.

Je ne dis pas que le polyamour ne peut pas te convenir et que tu ne trouves pas la théorie séduisante, mais attention avec les certitudes alors que c'est quelque chose de radicalement différent de la monogamie. Ne plonge pas dans le grand bain en te disant "je suis certaine de savoir nager" alors que tu as toujours nagé en touchant le fond du bout des pieds.

Polyèdre
Bref, je lui en ai parlé et s'il voit bien qu'il ne peut rien m'imposer, Polybase reste sur ses insécurités et nous temporisons les choses pour que ce ne soit pas trop violent pour notre couple, alors que Polygone, de son côté, comprend bien que nous avons besoin de temps pour mettre les choses en place, mais se sent frustré de devoir se retenir autant dans les paroles que dans les actes en attendant.

Prendre son temps est une bonne chose, même si c'est frustrant. Polybase a des raisons d'être perturbé et avoir des insécurités. Il vaut mieux y aller lentement et progressivement pour lui laisser l'opportunité de s'habituer à ce changement. Si c'est trop radical, sa réaction pourra l'être tout autant et compliquera tout. Au final, le processus prendrait encore plus de temps en ayant voulu forcer les choses et en tentant de réparer les dégâts ensuite, en admettant que votre couple tienne.

Polygone, si il est vraiment polyamoureux, il devrait être capable de respecter ta relation actuelle et le rythme que vous devez appliquer pour que le changement se face en douceur. Passer de la monogamie au polyamour n'est vraiment pas chose aisée. En outre, il est non-monogame et peut avoir d'autres relations avec qui combler ses besoins affectifs et autres. N'importe quelle pression venant de son côté serait très mal venue et pourrait révéler une personnalité toxique. Sois bien vigilante à cela.

Polyèdre
D'un autre côté, j'ai un groupe d'ami.es que j'aime énormément mais qui me pousse à m'ouvrir à Polygone au détriment de Polybase et de ses insécurités, prétextant qu'il aurait besoin d'un "électrochoc".

N'écoute pas ton groupe d'ami.es. Ils ne sont pas dans ton couple et n'ont rien à perdre. C'est le meilleur conseil que l'on puisse te donner si tu veux cramer ton couple définitivement.

Maintenant, voici les conseils que je peux te donner : documente-toi sur le polyamour et les relations non-monogames. Absorbe des articles, des témoignages, des vidéos, des podcasts. Si possible, fais-ça conjointement avec Polybase. Faites en sorte de le vivre tous les deux, comme un projet de votre couple. Cela vous rapprochera. Par exemple, regardez une vidéo et mettez en pause lorsque quelque chose vous interpelle et discutez-en ensemble. Envoyez-vous des contenus qui vous ont semblé intéressant. Vous avez tous les deux énormément de mécanisme à déconstruire.

Ne passez pas à côté des sujets qui seraient trop négatifs parce que vous avez envie de voir les choses avec positivité. Cela vous empêcherait d'anticiper des difficultés que vous pourriez rencontrer. Tout doit pouvoir être discuté.

Ne cherchez pas et n'attendez pas une recette magique. Chaque personne est différente, a sa propre histoire et sa propre construction. A vous de trouver, en puisant dans les propos et expériences des autres comment faire face à chaque difficulté qui se présentera à vous.

Communiquez, débâtez, réfléchissez ensemble, écoutez-vous, rassurez-vous, et lancez-vous quand vous sentez que c'est le moment opportun.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 22 janvier 2022 à 10h58

Bonjour

Polyèdre
Je savais que Polybase et moi n'étions pas sur la même longueur d'onde dans certains domaines et n'avions pas les mêmes idées, cependant ce n'était pas dramatique pour moi. Il y a deux ans alors que je m'ouvrais de plus en plus au monde et que j'évoluais, j'ai commencé à le trouver malheureusement limitant. Il n'éprouvait pas l'envie de cheminer avec moi vers mes découvertes. Les sentiments sont toujours là pourtant et je n'imagine pas ma vie sans lui. D'autant plus que je suis encore dépendante de lui sur certains domaines.

(...)
D'un autre côté, j'ai un groupe d'ami.es que j'aime énormément mais qui me pousse à m'ouvrir à Polygone au détriment de Polybase et de ses insécurités, prétextant qu'il aurait besoin d'un "électrochoc".

Tu as beaucoup parlé de ton évolution à toi, et face à cela, tu pales des limites et des insécurités de Polybase.

Comme souvent dans les témoignages, j'ai l'impression que la relation historique est mentionnée en positif à la fois parce que bien sûr ya un lien d'amour, et quand même un peu comme un impondérable, comme un passage obligé. "Bien sûr je l'aime quand même pour qui me prenez-vous, mais parlons de pourquoi ce qui ne changera bien sûr pas doit bien sûr changer comme je le désire".

Je cherche pas à montrer que les relations historiques soient forcément les victimes d'un poly cruel qui pourrait faire de meilleurs choix. Seulement je te parle à toi qui est ka personne qui va faire des choix et vient parler ici, pas au partenaire qui, de son côté, ne commence pas son questionnement, qui sera très différent.

Je crois que creuser la relation historique et le contexte d'une ouverture à la non-exclusivité permet beaucoup de déterminer de quel ordre sont les changements personnels, autres que le kibézki.
Dire "on ouvre le couple", c'est encore n'avoir rien dit.

Et dire que la relation historique a des "insécurités", même quand c'est aussi certainement un véritable angle à travailler, ça peut avoir le même contenu de préjugé que dire du poly qu'il a des lubies soudaines. C'est résumer et ranger un peu trop ce qui est vécu.

Là, entre "on a toujours été ensemble", "on a plus les mêmes cheminements ", "je reste parce que je ne PEUX pas imaginer d'autre option", tu montres un lien entre ta situation proto-poly et une façon de changer de chemin sans en changer complètement.
Tu veux pas devenir juste amante de Polygone, tu deviens plus globalement quelqu'un de différent de la Polyèdre qui a fait un début de vie avec Polybase.

En parallèle, même si Polybase a vraiment des insecurités, si tu dépends de lui c'est qu'il représente encore des garanties que tu as désirées et demande encore.
Il est certes "limitant", mais c'est sans doute concomitant d'un cadre de vie que tu as choisi, à une époque, et n'envisage pas encore aujourd'hui de remettre en jeu.

Bref, dans cette perspective là - que je ne fais que proposer, si c'est à côté de la plaque prends-le juste comme une occasion de développer mieux les spécificités de ton histoire en retour - les limites de la vie avec Polybase sont ressenties parce que toi, tu voudrais pouvoir faire une grosse évolution de vie (même si ça n'était qu'une question de non-exclusivité, ce dont je doute en te lisant, c'est un gros changement) mais avec de la continuité quand même, donc de la securité - car moins de risques qu'en sautant à pieds joints sur un chemin totalement différent de ton passé, de tes bases ; sans assumer que t'es alors pas forcément la pourvoyeuse d'un "électrochoc" vivifiant, mais peut-etre seulement quelqu'un qui veut changer de vie, et qui pourrait avoir à prendre en charge des conséquences de ces changements, les effets sur ta vie et celle des autres.
Si tu ressens une évolution forte, peut-être que ce chemin là plus difficile au début, sera celui qui te correspondra mieux qu'une évolution progressive et incertaine de limites liées au fait de conserver ta relation avec Polybase.

Si tu réfléchissais à un avenir où tes aspirations se révélaient définitivement incompatibles avec celles de Polybase, peut-être que tu pourrais mettre en regard ses insécurités et les tiennes propres, comprendre que vous êtes deux à pas désirer ou accepter des changements.

Je ne te connais pas en vrai, donc il s'agit pas de te juger même si j'ai un peu l'air de te rentrer dedans, mais de te faire réagir pour voir ce qu'il en sort. Encore une fois, si mon approche est sans intérêt, saisis l'occasion de préciser ce qui en a.

"Cheers", ou quelque chose comme ça.

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

#

Polyèdre (invité)

le dimanche 23 janvier 2022 à 07h40

Ok, j'ai l'impression de ne rien piger, c'est super ! 😂😅

Merci pour vos réponses. À vous lire, j'ai l'air grave égoïste, mais je vais prendre une autre perspective et ça ira mieux, je pense.

Ah et désolée si je ne vous cite pas. Sur téléphone, c'est com-pli-qué !

Polybase est central dans la relation et impliqué. Il s'investit énormément, il apporte notament une stabilité en matière que je ne suis pas capable d'assumer. Du moins, pas encore et il m'encourage à progresser. Il s'est aussi plus d'une fois sacrifier pour moi, quand il a quitté sa région d'origine- par exemple- pour me rejoindre ou quand il a payé d'un seul coup le reste de mon prêt d'étudiant que je me coltinais depuis des années. Alors, voyant ça, jusque là je me sentais illégitime d'imposer mes choix. Il ne veut pas déménager jusqu'à ce qu'il soit muté dans sa région d'origine ? Ok, on va attendre, alors. Il ne veut pas fêter notre pacs ? Ok, ce sera pour une prochaine fois. Il ne veut pas se marier parce que à quoi ça sert ? Très bien ! Il ne veut pas d'enfant ? Ok, on ne force personne à avoir un gosse. Il ne souhaite pas de maison parce que ça représente trop de travail ? Pas de soucis...

Sauf que... Bah à l'entendre, la relation se suffit à elle-même. C'est très bien comme ça. Mais on est tous les deux dans la vingtaine, et je ne me vois pas me forcer à m'oublier jusqu'à mes 60 ans ! Ke veux que les choses évoluent !

Alors aujourd'hui, c'est le ras-le-bol sur tous les plans. Mais je l'aime. Et oui, j'essaie d'apporter mes évolutions (identitaire, psychique, politique...) en douceur pour me réinvestir dans la relation et ne pas m'y sentir enfant mais adulte. Et je suis effectivement loin de la Polyèdre de 16 ans qu'il a connue.

Cependant, ça vient avec un gros MAIS, notamment la peur d'être rejettée parce que finalement alien et étrangère. (Je suis issue d'une histoire familiale vraiment pas facile). Parce que, pour qui je me prends ? Et blablabli et blablabla. À mon dernier anniversaire notament, j'ai ressenti le besoin de me confier à Polybase à propos de mon rapport à mon identité (je suis genderfluid) et si j'ose expérimenter avec mes ami.es, lui est très loin d'être déconstruit et je ne suis même pas certaine qu'il se pose des questions. (Il a eu deux trois remarques maladroites notamment).

Malheureusement, Polybase ne s'est jamais intégré aux ami.es auquel je m'identifie le plus, d'ailleurs, c'est à peine s'il ne les fuit pas comme la peste. Ça m'a fait beaucoup de mal plus jeune et eux ne comprennent pas souvent. "C'est son fonctionnement", dit ma psy. J'espère juste qu'il ne s'est pas définitivement coupé du monde pour moi.

...

Néanmoins, avec Polygone, c'est différent. Tous les deux se comprennent, leur complicité fait vraiment plaisir à voir. Notamment parce que Polygone est curieux et peut rivaliser avec et stimuler Polybase sur le plan intellectuel, ludique et stratégique, ce dont je suis incapable de lui apporter, mes forces sont ailleurs. Cependant, pour l'instant, Polybase ne veut pas savoir QUI s'intéresse à moi. Cette décision me met dans une position de tromperie que je n'aime pas du tout, très inconfortable pour moi d'abord et pour Polygone ensuite qui craint d'être pris pour un traître si ça venait à se savoir, et perdre de facto son amitié naissante avec Polybase, et mes sentiments naissants à moi aussi d'un seul coup.

D'un autre côté, je sens (ou je crains) que Polygone soit dans un mode de séduction pour le moment et que moi aussi, même si de mon côté je ne suis pas du tout douée pour me cacher. (Nous nous connaissons depuis Novembre, avant nous n'étions que des connaissances internet). J'attends qu'il révèle ses travers pour vraiment songer à m'autoriser à...
Car je veux qu'il soit + qu'une fréquentation sexuelle, ou + qu'une fréquentation platonique. Je veux l'aimer entièrement et ce serait mieux que je ne sois pas piégée dans une relation toxique qui nous ferait souffrir tous les trois et mettrait en péril mon premier couple.

Donc pour l'instant Polygone est un peu oublié dans la relation. Il s'intégrera mais bien plus tard.

...

Sinon, merci, les messages n'ont vraiment pas été faciles à lire, mais grâce à ça, j'ai pu tenter une autre approche avec Polybase. Nous allons regarder des vidéos sur le polyamour ensemble et les commenter, pour j'espère, construire nos bases. En avez-vous à conseiller d'ailleurs ? Sur le forum j'ai vu des films mais pas de vidéos explicatives.

Merci ! Bonne journée !

#
Profil

Topper

le dimanche 23 janvier 2022 à 11h11

Je te conseille le podcast Amours plurielles :
https://amoursplurielles.com/episodes-masonry/

Puis les vidéos suivantes :

Pillow Talks - Les relations : https://www.youtube.com/watch?v=BquaBXtsglM
Polyamour et relations multiples : https://www.youtube.com/watch?v=ykkIz__shdA
Lovs - Indépendance à la relation non-exclusive : https://www.youtube.com/watch?v=TtcGWjeX3iY
Le polyamour - A Huis Clos : https://www.youtube.com/watch?v=jgLAxV7PfuI

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

#
Profil

Topper

le dimanche 23 janvier 2022 à 11h12

La carologie - Un an et demi de polyamour : https://www.youtube.com/watch?v=vVkR2l4PZj4
Lovs - Avoir un réseaux d'amoureux : https://www.youtube.com/watch?v=tKAycPC1IYc
Nina Luka - couple ouvert partie 1 : https://www.youtube.com/watch?v=XKJJwxRlPY8
Nina Luka - couple ouvert partie 2 : https://www.youtube.com/watch?v=W9v3cWxjr_k
Concrètement moi - Polyamour en pratique : mes amoureux : https://www.youtube.com/watch?v=h3SbztTI6Vo

#
Profil

Topper

le dimanche 23 janvier 2022 à 11h12

Concrètement moi - Polyamour en pratique : ses amoureuses : https://www.youtube.com/watch?v=Snk8IL7uWT0
Les callipyges - Polyamour, les 4 erreurs à ne pas faire : https://www.youtube.com/watch?v=4PSiPCJhGoU
Les callipyges - Polyamour, théorie vs réalité : https://www.youtube.com/watch?v=PRVBR_yQL2Y
Les callipyges - Polyamoureux en étant dépendant affectif : https://www.youtube.com/watch?v=rSXKg3iKewo

Je t'ai fait une sélection mais tu pourras puiser dans les chaînes correspondantes de nombreuses autres vidéos sur le sujet des relations libres.

#

Polyèdre (invité)

le dimanche 23 janvier 2022 à 14h50

Merci !
Je fais une playlist pour écouter tout ça. J'en connaissais déjà certaines. :)

#
Profil

bonheur

le dimanche 23 janvier 2022 à 15h38

Sur You Tube une jeune femme pétillante : la "carologie" aborde de nombreux thème, dont le polyamour.

#

Polyèdre (invité)

le lundi 24 janvier 2022 à 11h38

Bon... On dirait que Polybase botte en touche même pour ça, et moi je m'épuise toute seule dans mes insécurités. (Il joue jusqu'à des heures indues...)
J'espère l'attraper pour qu'on puisse commencer le travail ce soir.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion