Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'amour spontané, libre et gratuit

#
Profil

titane

le vendredi 19 mars 2010 à 17h36

ah oui !!!!

bien vu... ben oui ... monter le fil...

#
Profil

Amande

le vendredi 19 mars 2010 à 17h37

tu as ecrit "revenons à nous montons"

#
Profil

titane

le vendredi 19 mars 2010 à 17h38

En effet... de gros doigts maladroits !

#
Profil

Amande

le vendredi 19 mars 2010 à 21h04

Je prends le train en marche.
Je recherche le tître de la discussion où Titane parle d'amour spontané , libre et gratuit et qui induit ce fil d'Eric.

#
Profil

titane

le vendredi 19 mars 2010 à 21h07

alors là.... je n'arrête pas de marteler ça dans tous les fils et ça énerve certains... alors ne cherche pas...

viens plutot y mettre tes grains de sel dans les trois nouveaux fils ouverts... et surtout !!!

sois libre, gratuite et spontanée !!!

#
Profil

Amande

le vendredi 19 mars 2010 à 21h21

Justement , je ne voulais pas être hors sujet en postant sur tes fils et donc voir si tu entendais la même chose que moi.
Je te vois versé en psy et les termes ne sont pas identiques .

#
Profil

titane

le vendredi 19 mars 2010 à 21h22

je ne sujis pas versé en psy du tout !!!

vas y lance toi... et je réagirais... il faut bien une première caresse pour qu'une autre arrive...

et puis d'autres se joindront à nous...

donne ta première intuition !!

#
Profil

ERIC_48

le samedi 20 mars 2010 à 21h13

Amande
Justement , je ne voulais pas être hors sujet en postant sur tes fils et donc voir si tu entendais la même chose que moi.

C'est pas grave Amande, si ce n'est pas la même chose que toi.
C'est intéressant que tu dises ce que tu y vois.

#
Profil

Drya

le dimanche 21 mars 2010 à 15h22

En fait, la question que pose, pour moi, la notion de "gratuité" de l'amour, c'est que le sentiment nous vient spontanément, donc gratuitement (en tout cas apparemment, même si j'ai appris à ma grande déception récemment que ce n'était pas du tout le cas d'un point de vue de la "mécanique psychologique"...), mais que le concrétiser en acte n'a rien de gratuit, sinon on n'en viendrait jamais aux actes (si aimer sans retour nous suffisait) : un acte est toujours une tentative d'appel, une demande, même si c'est une demande de simplement pouvoir exprimer son amour par ex., et même si on n'y met pas d'obligation.
Ensuite, quand on pose des actes d'amour, il est fort probable que d'autres arrivent en réponse, etc... et cette interaction génère plus d'amour encore, plus d'envie de poser des actes, etc. C'est ce que j'appelle l'attachement, et qui dit attachement dit dépendance.
Donc il me semble que des actes gratuits se transforment progressivement en relation de dépendance puisque cesser ce processus d'interaction est douloureux. Dans ce cas, la gratuite devient (aussi) une source de peur, puisque rien n'oblige l'autre à continuer l'échange, mais notre bonheur dépend de lui. Cela dit, il est hors de question d'obtenir que ça continue MALGRE sa volonté à lui, donc la gratuité (càd liberté) est nécessaire, mais devient comme une épée de damoclès.
Je sais pas si mon analyse apporte quelquechose, mais voilà le dilemme où mes réflexions sur le sujet m'amènent, et je suis toujours en plein conflit avec moi-même d'ailleurs... (schizophrène? moi?!)

#
Profil

Drya

le dimanche 21 mars 2010 à 15h35

Dernière chose: la liberté d'aimer est toujours relative, puisque, c'est avéré, certains amours sont impossibles à cause de contingences extérieures, voire aussi d'incompatibilité d'humeur... en gros, on doit "choisir" ses amoureux/ses en fonction de la faisabilité de la relation. Par contre, le cœur n'acceptera pas forcément ces contraintes, et on continuera de sentir de l'amour, mais il n'a plus rien de libre et sa spontanéité devra être réprimée.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion