Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'amour spontané, libre et gratuit

#
Profil

mandarine

le jeudi 18 mars 2010 à 13h28

Eclatons nous mon cher ! ya pas de mal a se faire du bien!

titane
la vie d'adulte oui... avec quelques rechutes volontaires pour s'éclater un peu ! !

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h28

tu te fais une salade de fruits : mandarines et pommes !

#
Profil

mandarine

le jeudi 18 mars 2010 à 13h29

Q uesqu on peut y ajouter pour atteindre la perfection?

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h30

de l'amour !!

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h31

mais alors... spontanément, librement et gratuitement... sinon.. c'est plus fade... non ?

#
Profil

mandarine

le jeudi 18 mars 2010 à 13h32

A haute dose et en perfusion!
ok doc!
Surtout gratuitement c est meilleur!
Ca pimente la salade

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h36

le spontané est invitant... comme ce beau mélange de couleur... le spontané donne envie non ?

la liberté est un épice plus fort, plus corsé... parfois amer... ou acide... ce qui fait ressortir le sucré de la gratuité...

c'est doux la gratuité... c'est rassurant... c'est troublant...

aller hop... l'amour est un salade de fruits assaisonnée !

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h37

zut... je t'ai contredite là... gratuité.. piment ... piment doux !!!

ouf !!

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

mandarine

le jeudi 18 mars 2010 à 13h39

Vraiment troublant!
Amer ou acide la gratuité nous ferait manger n importe quelle salade du moment qu elle est bien presentée.Juste assaisonnée sans pepins et surtout sans regret d etre passé a coté

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h42

les pépins égoïques tu les recraches.. pas très grave...

tu es pas en train de faire une salade de fruits toi ?... et après tu vas dire que je te distrait ! non mais !!

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h45

en fait dans une salade.. il y a toujours des pépins ou des imperfections... ce qui compte c'est de goûter l'ensemble, non... de déguster cette explosion de saveurs différentes mais qui ensemble nous délectent... trop philosophique non ?...

j'aime bien cette idée de "composition" et "d'épices"... à suivre... on mange à quelle heure chez toi ?

#
Profil

Drya

le jeudi 18 mars 2010 à 13h57

Moi je me retrouve toujours avec des cœurs d'artichaut dans mes salades... à commencer par le mien!

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 13h59

super ça... tant que ce sont des coeurs... ne change rien !

#
Profil

amorgen

le jeudi 18 mars 2010 à 16h26

titane
m'en doutais... ben explique... au delà des "jugements".. voir "communiquer avec amour" pour des tuyaux... moi je ne suis pas le bon exemple !

Ce n'est pas une question de jugement mais d'observation. Il suffit de regarder dans nos propres vies, et autour de nous comment naissent et meurent les relations amoureuses pour évaluer le niveau de spontaneité, de liberté et de gratuité.
Je ne dissocie pas le sentiment de sa mise en action, nous ne vivons pas dans un monde éthéré, où parfaits angelots nous nous ébattrions dans la félicité.
Je trouve plus de grandeur dans la construction parfois pesante, parfois titubante d'une relation amoureuse que dans l'incantation magico-religieuse, non dénuée de lyrisme et parfois de poésie, à un sentiment-dieu nommé Amour.
Les exemples donnés pour justifier de la gratuité du sentiment ne me parlent pas, le bénévolat tout altruiste qu'il soit, trouve sa récompense dans l'estime de soi que l'on en retire, sans parler de la reconnaissance sociale.
L'amour inconditionnel ou unilatéral est une dangereuse utopie qui in fine ne peut mener qu'à l'aigreur ou la dépression.
L'amour se nourrit de l'échange, croît, puis meurt. Et ce n'est pas forcément une mauvaise nouvelle, bien au contraire.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 18 mars 2010 à 16h47

amorgen

L'amour se nourrit de l'échange, croît, puis meurt. Et ce n'est pas forcément une mauvaise nouvelle, bien au contraire.

Oui : ça lui donne les caractéristiques de quelque chose de vivant...

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 17h03

nous ne vivons pas dans un monde éthéré, où parfaits angelots nous nous ébattrions dans la félicité.... je ne vois pas le rapport... je suis capable d'avoir des sentiments et d'agir autrement... pourquoi cette exagération ?

l'incantation magico-religieuse, non dénuée de lyrisme et parfois de poésie, à un sentiment-dieu nommé Amour.... n'importe quoi... on dirait que tu as peur d'une maladie honteuse et que tu brandis un crucifix...

amour construit autour de soi ?.. de ses petites peurs de manquer ? de ses petites demandes d'être aimé comme on le voudrait ?... d'une petite mlise en scène pour être "beau" et séduisant ?

Les exemples donnés pour justifier de la gratuité du sentiment ne me parlent pas... pas grave .. t'inquiète.. ce n'est pas contagieux...

le bénévolat tout altruiste qu'il soit, trouve sa récompense dans l'estime de soi que l'on en retire, sans parler de la reconnaissance ... et alors ? la masturbation aussi et le libertinage à la mode aussi... vois toujours pas la critique là ?
L'amour inconditionnel ou unilatéral est une dangereuse utopie qui in fine ne peut mener qu'à l'aigreur ou la dépression... toujours dans cette exagération à côté de la plaque... qui a dit inconditionnel ? et encore plus unilatéral ?... donner ne veut pas dire recevoir... cette critique reflète un certain egocentrisme: tout est centré sur soi... car on n'a pas confiance qe l'autre aussi peut aimer gratuitement, spontanémet et librement... et comme on a la trouille... on dénigre ceux qui le font... un choix...

L'amour se nourrit de l'échange, croît, puis meurt. Et ce n'est pas forcément une mauvaise nouvelle, bien au contraire. qui a dit le contraire ??... comme tu dis l'amour meur aussi spontanément, librement et gratuitement... c'est ça qui fout les boule alors on croit qu'il faut "construire"... autour de quoi ? de rites ?... de compromis (chose due) ?...

non vraiment... vois pas

#
Profil

lam

le jeudi 18 mars 2010 à 17h06

Amorgen, merci pour cette intervention concise et précise, avec la quelle je suis vraiment en phase :-)

amorgen
Les exemples donnés pour justifier de la gratuité du sentiment ne me parlent pas, le bénévolat tout altruiste qu'il soit, trouve sa récompense dans l'estime de soi que l'on en retire, sans parler de la reconnaissance sociale.

(+)
On oppose trop souvent individualisme et altruisme.
Cela ne m'a pas l'air incompatible, au contraire.

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 17h07

Siestacorta
Oui : ça lui donne les caractéristiques de quelque chose de vivant...

tu as raison.. et dans le vivant il y a aussi du "gratuit", du "spontané" et du "libre"... mais je vois déjà venir les remarques... pas grave...

la construction n'est pas plus vivantes... on ne vit paqs toujours autour de nos peurs et de nos besoins... je me sens plus vivant autour de ma confiance et de mes désirs... chacun son stade

#
Profil

lam

le jeudi 18 mars 2010 à 17h08

Titane, tu réagis par l'épiderme là....
Si tu penses que vous dites la même chose, ben expliques comment.

Je crois qu'on retombe dans des histoires du genre on se comprends pas bien parce qu'on met pas les mêmes trucs derrière les mêmes mots.
Bon maintenant y'a un fil bagarre :-D

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le jeudi 18 mars 2010 à 17h41

pas de bagarre... je ne suis pas épidermique... c'est toujours les même rangaines...

je ne cmprends pas cette aversion à élevé le ressenti au dessus du psy de base... de la protection ça me parait évident... des excuses...bref.. rien de méchant..

mais je necomprends pas ta phrase: Si tu penses que vous dites la même chose, ben expliques comment. ???

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion