Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Esquisse de réflexion sur l’amour — Joris, 1997

Romantisme

Ce texte est une réponse à l'appel de Corinne Monnet et Léo Vidal pour le recueil « Au-delà du personnel : pour une transformation politique du personnel. » (Édition Atelier de Création Libertaire, 1997).

Pourquoi ce texte sur l’amour, pris dans son sens le plus vaste qui soit, et sujet difficile s’il en est ? Pour une raison au départ très simple : ce texte est en effet ce que je pourrais appeler un « cri du cœur de la raison » face aux aberrations et aux injustices criantes générées par les se…

» Lire l'article

#
Profil

artichaut

le dimanche 27 octobre 2019 à 09h27

Ce qui m'intéresse dans ce texte c'est cette manière qu'à Joris, de disséquer « l'amour ». Et malgré la modestie de l'auteur (« Je ne suis pas à proprement parler un écrivain-philosophe-essayiste (…), mais simplement quelqu’un qui a pris l’habitude de réfléchir ») j'ai lu peu de textes aussi précis sur l'amour dans nos sociétés occidentales.

On pourrait rattacher ce texte à un certain courant qui tente une « critique de l'amour ». Mais pour une fois je trouve qu'il a le mérite de rester dans le sujet qu'il se donne.

Il pose également un début de distinction entre « l’amour-passion classique » et « l’amour en général » (les mille et une manière d’aimer). Et c'est bien surtout cet "amour-passion classique" qu'il dissèque ici habillement, pour mieux « réconcilier l’amour », même s'il ne s'attarde pas trop, ici, sur cet enjeu.

Le texte reste une « esquisse », donc, mais que je trouve d'une rare précision.

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion