Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Anecdotes plurielisantes, amoureuses ou amusantes

#

(compte clôturé)

le jeudi 25 février 2010 à 13h50

Nan, mais ça c'est mon côté contradicteur à la con, qui connaît un peu trop bien les effets du «  qui se ressemble s'assemble » de Pierre Bourdieu, et qui fait que je m'emmerde assez souvent quand je me retrouve avec des personnes qui sont trop au même diapason que moi : pas assez stimulant intellectuellement (à quelques exceptions près, comme Siestacorta par exemple). ^^

Alors je fais en partie contrepoids en appuyant sur le côté accroche avec des individus, et pas avec les membres de groupes plus ou moins prédéfinis et/ou étiquetés (tout en sachant pertinement que je suis aussi soumis que chacun à ce « qui se ressemble s'assemble »).

Stou.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 25 février 2010 à 14h23

Nan mais pour moi, comme pour Benjamin si je ne m'abuse, c'est une réaction toute personnelle, pas une critique d'un système tentacarien.

(Acarien. Non. Pas drôle. Je sors me faire embarquer par la police de l'humour).

Oui, c'est bien bon de croiser du PA qu'on peut même le toucher et tomber amoureux ! Pas de blème avec ça.

Mais je suis un misanthrope, ou un sociétophobe.
Tentacara, tu as deux amants qui passent par ici, et pour ce que je sais de toi, ya pas de raisons que ça se passe mal (et aussi je trouve ça bien que tu sois capable de m'en parler sans te sentir personellement remise en cause, alors que d'autres auraient pu me demander pour qui je me prend, chapeau.)

Mais moi-moi, ça me ferait flipper. Le côté chambre d'écho d'un groupe. Echos qui s'intensifient avec l'importance qu'on donne aux rapports qu'on a avec les membres de chaque société.
Et puis un groupe, ça prend l'habitude du personnage qu'on représente. On connait ça avec nos groupes d'amis, qui aiment pas toujours qu'on change notre fusil d'épaule...

Du coup, j'aurai peu de devenir "Siesta le poly qui embrasse comme ci mais qui fait la gueule comme ça", et ne plus avoir la liberté de me présenter autrement.

#

(compte clôturé)

le jeudi 25 février 2010 à 21h57

tentacara
Pour inso, je reprends :

J'ai deux amoureux, T. et A.
R., l'ex de T. a elle même un amoureux que nous appellerons T.2 (ils ont le même prénom, très pratique!).
J'ai donc dîné avec T.2 pendant que R. dînait avec T. (le mien)
Quant à A. il dînait avec une amante actuelle de T. (toujours le mien qui a décidément un sacré tableau de chasse)

Voilà, ça va mieux ?

J'avoue cela m'a fait sourire... ;-)

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 25 février 2010 à 22h37

Siestacorta
permutation obligatoire

le polyamour, est nouveau d'une certaine façon pour moi, je suis en pleine découverte :) mais j'ai l'impression et c'est se que je vie : qu'il n'est pas question de "permutation obligatoire" mais simplement de rencontre, de découverte, d'affinité, d'attirance .

Il y a aussi des questions, des doutes,mais j'essaie de prendre les choses comme elle viennent... Et Que c'est bon !!!!

#
Profil

Jena

le vendredi 26 février 2010 à 01h33

lisea
J'avoue cela m'a fait sourire... ;-)

Moi aussi ;)

#
Profil

Jena

le vendredi 26 février 2010 à 01h35

Siesta: le côté chambre d'écho est réel, je pense. Ce qui est dit d'un côté rebondit et se répercute... Et nous sommes toujours plutôt bavards et communicants. Tant que nous sommes tous sincères et honnêtes, ça ne peut que bien se passer.
Je pense.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 26 février 2010 à 09h57

Aurelien

Tant que nous sommes tous sincères et honnêtes, ça ne peut que bien se passer.
Je pense.

Probablement.
Mais moi, qui me crois plutôt bien comme gens, je sais que je peux faire se noyer des relations dans des verres d'eau, faire chier tout le monde avec mes entortillages persos. Sans être moi-même le ver dans le fruit, j'ai quand même quelques bestioles dans mon crâne qui demanderaient qu'à faire du bouzin dans une grande chambre d'écho.
Bon, je me ferai probablement renvoyer à ma niche, mais ça me vexerait...

Bref : la société, c'est sale. La solitude aussi, mais personne ne vient te culpabiliser en te persuadant du contraire. Ca a son confort.

#

(compte clôturé)

le vendredi 26 février 2010 à 10h31

tentacara
Pour inso, je reprends :

J'ai deux amoureux, T. et A.
R., l'ex de T. a elle même un amoureux que nous appellerons T.2 (ils ont le même prénom, très pratique!).
J'ai donc dîné avec T.2 pendant que R. dînait avec T. (le mien)
Quant à A. il dînait avec une amante actuelle de T. (toujours le mien qui a décidément un sacré tableau de chasse)

Voilà, ça va mieux ?

cherche t2 sur paris.

ok, fallait la faire !

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Junon

le vendredi 26 février 2010 à 11h21

Clementine
Heuh, ce serait pas plutôt le spectre de la "consanguinité amoureuse" éventuellement montée en idéologie qui te ferait peur ? Comme une sorte de remugle venant de la mouvance hippie, une "branlette collective de l'amitié", alors que régulièrement le PA est renvoyé à ses supposées origines ?

Amusant, ça me parle moi la "branlette collective de l'amitié"...et pour cause, tous et toutes mes amoureuses sont avant tout des amis. S'ils pouvaient le rester quand on se sépare, mon monde serait idéal...:/

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 26 février 2010 à 11h38

Ca c'est un idéal pour moi aussi, quand ça se trouve. Mais pas envie de présupposer de mes relations. Quand c'est la réalité, c'est vraiment sympa à vivre. Je suis par contre hérissée à l'idée de modéliser les liens, parce qu'il n'y a rien de tel pour se préparer des déceptions. Par exemple, "Ah on est polyamoureux DONC on va s'entendre, et faire la fête, et patali et patatère".

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 26 février 2010 à 12h43

Si tu as des déceptions, tu vas souffrir...et tu vas manquer d'amour
Fuirais tu l'amour pour ne pas en manquer, comme dirais quelqu'un que je croyais connaître.
Bon j'avoue que tu as un peu raison sur le fond, mais quand-même t'es un brin rabat joie. Si tu as des déceptions, tu n'auras qu'à courrir vers un des tes fidèles chéris ou vers tous à la fois pour qu'il(s) te console(ent), et voilà, ya pas besoin d'avancer à reculons.

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 26 février 2010 à 12h47

Celà dit la "branlette collective de l'amitié", ce n'est pas trop mon truc. Quite à faire, si j'ai envie de faire quelque chose de sexuel sur le plan collectif, autant ne pas se limiter.

#
Profil

Jena

le vendredi 26 février 2010 à 13h11

Junon
Amusant, ça me parle moi la "branlette collective de l'amitié"...et pour cause, tous et toutes mes amoureuses sont avant tout des amis. S'ils pouvaient le rester quand on se sépare, mon monde serait idéal...:/

Ah oui alors...

Dîner avec mon Exe hier soir. Passons l'essentiel de la soirée à parler ciné et informatique pour ne pas parler des sujets qu'on évite, comme ce qui se passe dans nos vies. Comme précédemment, nous attendons de ne plus être face à face pour vraiment parler, au téléphone.
Elle m'avoue avoir rêvé de me proposer de revenir avec moi, en acceptant que je reste aussi avec mes amoureuses. Les termes de l'accord serait qu'elle partirait, le jour où elle rencontre l'homme/la femme qui lui faut (donc mono).
Silence au téléphone.
Sans vouloir insister, évidemment je lui dis que j'accepterais, elle me dit qu'évidemment elle le sait, que c'est ce que j'ai toujours voulu; ce serait juste au prix de son bonheur à elle.

Mais l'important c'est qu'elle en a rêvé, elle y a pensé, et elle ne s'est pas réveillée en hurlant.
Et elle m'en a parlé.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 26 février 2010 à 13h14

ERIC_48
Si tu as des déceptions, tu n'auras qu'à courrir vers un des tes fidèles chéris ou vers tous à la fois pour qu'il(s) te console(ent), et voilà, ya pas besoin d'avancer à reculons.

C'est important la consolation, en polylogie. C'est une possibilité qu'on se donne en plus, peut-être un part d'optimisme.
Mais même si c'est ça qui me sauve parfois, ça n'empêche pas vraiment des souffrances profondes. Il y a des liens qu'on veut vivre, qu'on désire, et pour une raison ou pour une autre, ce sera non. Toute la compassion d'autres amantes ne gommera que le chagrin amoureux, pas l'absence d'un personne qui n'a plus/pas voulu.

Un seul être vous manque, tout est dépeuplé, même chez les poly.

#

(compte clôturé)

le vendredi 26 février 2010 à 13h36

Siestacorta
Un seul être vous manque, tout est dépeuplé, même chez les poly.

Voilà une phrase qu'elle est belle et vraie.

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 26 février 2010 à 15h56

Aurelien: Le mec qu'il lui faut, on dirait bien que c'est toi. Elle risque de te rencontrer dans les premières minutes, et de partir aussi sec pour vivre avec toi !

#
Profil

tentacara

le vendredi 26 février 2010 à 16h04

ERIC_48
Aurelien : Le mec qu'il lui faut, on dirait bien que c'est toi. Elle risque de te rencontrer dans les premières minutes, et de partir aussi sec pour vivre avec toi !

Heu.. Veto.. elle a déjà essayé et ce fut un fiasco! Elle va pas me casser mon Aurélien une deuxième fois, non!!

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 26 février 2010 à 16h10

Siesta et Inso : Je vous l'accorde.

Faut-il pour autant se retenir de faire la fête avec des gens qu'on ne connait pas tous, sous pretexte qu'il en aura peut-être qui ne nous plairont pas, et que peut-être d'autres vont nous subjuguer sans donner suite à nos avances.

Je ne vois pas quelle situation peut éviter la souffrance dont vous parlez. Je ne vois pas non plus quelle situation permet de n'être jamais déçu.

Par contre, je vois bien qu'être poly évite de tout perdre dans de telles situations. Si on ne va pas à une fête poly pour ce genre de raisons, alors on ne va jamais dans aucune fête ouverte, car s'il y en a une ou l'on est plus rassuré d'avance que d'autre, c'est bien celle-là. Enfin, je parle sans savoir, je fais juste tourner la logique.

#

(compte clôturé)

le vendredi 26 février 2010 à 16h14

Etre poly ne protège de rien, rien du tout, et en tout cas pas de la perte. Ca ouvre juste d'autres perspectives... le boulot reste à faire, derrière.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 26 février 2010 à 16h14

Tentacara: J'ai bien peur de n'avoir strictement aucun pouvoir sur la situation; je me doute que tu l'as compris, et que le message était surtout destiné à Aurelien.

Si tu sais comment le recoler, donne lui le mode d'emploi, pour qu'il essaye de se recoler lui-même au fur et à mesure.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion