Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour à distance

#
Profil

zina

le jeudi 17 juin 2010 à 09h05

-

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 17 juin 2010 à 09h24

zina
[...] j'ai tendance à penser que sublimer une absence c'est ne pas vivre la relation avec l'autre.

Suis d'accord.
Par contre ça en fait justement un moyen de compenser lorsque des sentiments ne sont pas réciproques, car justement ça n'est pas vivre une relation. C'est vivre un truc tout seul dans son coin. Ce qui n'a rien à voir.

Donc oui, moi aussi je préfère largement la présence :) !

Je pense que si je vivais une histoire à distance (par exemple si un amoureux habitait au Japon à l'année), j'enverrai des messages très souvent, je compenserais (un peu) par une communication fréquente.

Je supporte très bien de passer du temps seule, mais j'ai quand même besoin de savoir/sentir que l'autre est là.

#
Profil

titane

le jeudi 17 juin 2010 à 18h25

je veux bien participer à ce fil, d'autant plus que j'ai partagé cette expérience, qui n'a rien de "sublime" mais bien une expérience réelle et concrète....

Je coris, Zina, tu as déplacé mes propos dans un autre contexte. Pour aller vite: il ne s'agit pas d'aimer SEULEMENT à distance ou de façon isolée! Qui a dit ça ?

il se trouve que parfois on es "seul", on voyage... et alors? on va se fouetter la couenne de tristesse et de souffrance ? ben moi lorsque je suis seul, en pleine brousse, j'éprouve un plaisir réel (et visible!) à désirer mes amours... rien de sublime ! juste un fait !

Je suis seul mais je ne me sens pas seul !! et si avec internet je peux communiquer et partager ce désir, alors là je double mon plaisir !!

Et rien de "virtuel"... mon corps le sent bien !!

Et ça c'est déjà une histoire à part entière !

Alors de quoi voulez vous parler ?

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Pinklady

le vendredi 18 juin 2010 à 18h42

titane
on va se fouetter la couenne de tristesse et de souffrance ? ben moi lorsque je suis seul, en pleine brousse, j'éprouve un plaisir réel (et visible!) à désirer mes amours... rien de sublime ! juste un fait ! Je suis seul mais je ne me sens pas seul ! ! et si avec internet je peux communiquer et partager ce désir, alors là je double mon plaisir ! ! Et rien de "virtuel"... mon corps le sent bien ! ! Et ça c'est déjà une histoire à part entière ! Alors de quoi voulez vous parler ? Message modifié par son auteur hier à 22h.

Je trouve moi aussi que c'est très agréable de se sentir accompagné , habité quelque part par ses amours sans avoir besoin de leur presence. J'adore cette sensation de plenitude et de sérénité que je peux ressentir dans ces moment la. Ce sont des moments ou le doute sur les sentiments, ou les peurs de perte n'existent pas. Des moments de grace ou je me sens remplie, aimée avec ou sans presence réelle. Je sais qu'ils sont la dans mes pensées , que je suis dans les leurs et c'est tout ce qui m'importe .
J'ai malheureusement pas tjs la sagesse d'être dans cet etat et parfois je doute , j'ai peur ...

#
Profil

LuLutine

le samedi 19 juin 2010 à 04h00

gg0125
J'ai malheureusement pas tjs la sagesse d'être dans cet etat et parfois je doute , j'ai peur ...

Voilà, tant que l'absence est courte (la notion de "courte" étant relative et propre à chacun...), on le vit bien et c'est même positif, mais je pense que Zina et moi faisions plutôt référence aux absences trop longues qui peuvent notamment engendrer des souffrances. Faudrait pas devenir maso non plus ;) .

#
Profil

Pinklady

le samedi 19 juin 2010 à 09h38

Personnellement c'est plus l'incertitude des sentiments mais aussi des retrouvailles qui me fait mal quand c'est le cas. Quand l'autre ne fixe pas d'echeance , ou te dit la semaine prochaine et ne se libere pas ... c la situation de l'homme qui vit cette relation ds le secret en general. Pour moi c'est tres destabilisant.

#
Profil

LuLutine

le samedi 19 juin 2010 à 15h41

Oui, quand on ne sait pas quand auront lieu les retrouvailles, c'est difficile.
Mais aussi quand elles sont prévues dans longtemps, parce que parfois on peut avoir le sentiment que ça n'arrivera jamais (ou pas assez tôt).
C'est facile d'attendre...et puis au fur et à mesure ça devient de moins en moins facile...trop long...

#
Profil

zina

le dimanche 20 juin 2010 à 13h48

-

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

titane

le mardi 22 juin 2010 à 06h10

LuLutine
Voilà, tant que l'absence est courte (la notion de "courte" étant relative et propre à chacun...), on le vit bien et c'est même positif, mais je pense que Zina et moi faisions plutôt référence aux absences trop longues qui peuvent notamment engendrer des souffrances. Faudrait pas devenir maso non plus ;) .

Je ne crois pas que la durée joue. Juste une question de confiance et de capacité à libérer son émerveillement de désirer.

Oui la peur est là, comme indice, mais ne doit pas prendre le dessus. Qu'est ce qui guide nos pas vers l'autre? Notre confiance ou notre méfiance?

Même dans le doute on espère... Veut -on piloter ou être piloté par nos peurs. Oui j'ai peur, et cette peur est un indice de mon espérance, mais j'ai confiance donc c'est délicieux.

#
Profil

titane

le mardi 22 juin 2010 à 06h11

zina
Merci Lulutine d'avoir exprimé ce que je pensais. Oui, en effet, le fil est dédié au polyamour à distance, aux relations à distance donc, où l'absence se prolonge et constitue la majeure partie de la relation.

En effet, Titane, j'ai déplacé tes propos dans un autre contexte, dans le cadre des relations à distance, dans ce fil, parce que ça m'a frappé que si ce manque pouvait être positif à petites doses, à long terme il est négatif, du moins c'est mon ressenti, et je voulais le partager. Voilà tout, j'ai simplement voulu ajouter comme complément à tes propos et à ceux de bobonne sur le manque mon propre point de vue.

#
Profil

titane

le mardi 22 juin 2010 à 06h16

Certaines de mes amitiés amoureuses se vivent principalement à distance depuis des années. La confiance et le désir se "travaillent" dans la confiance et une certaine correspondance. Avec douceur, sensualité, érotisme parfois... Pas de vraie souffrance... Quand on se décrispe un peu.

J'aime dire que je suis prêt à attendre 364 jours pour une vraie nuit d'amour. Et je le vis! Cela est possible surtout lorsque la relation se vit dans tout le spectre amitié - amour. On accumule les avantages et forces des deux!

Donc, ne généralisons pas et surtout ne décourageons pas ni soi ni les autres, non?

#
Profil

titane

le mardi 22 juin 2010 à 06h19

Il y a 1000 façon de s'aimer à distance de nos jours avec mots, son et images... Alors ?

Les mots sont des caresses très efficaces, des sons, des regards, des gestes... Sont autant de séismes sous cutanés très efficaces!

Soyons créatifs!

#
Profil

Pinklady

le mardi 22 juin 2010 à 11h46

titane
Certaines de mes amitiés amoureuses se vivent principalement à distance depuis des années. La confiance et le désir se "travaillent" dans la confiance et une certaine correspondance. Avec douceur, sensualité, érotisme parfois... Pas de vraie souffrance... Quand on se décrispe un peu. J'aime dire que je suis prêt à attendre 364 jours pour une vraie nuit d'amour. Et je le vis ! Cela est possible surtout lorsque la relation se vit dans tout le spectre amitié - amour. On accumule les avantages et forces des deux ! Donc, ne généralisons pas et surtout ne décourageons pas ni soi ni les autres, non ?

je suis tout à fait d'accord avec cela . Je le vis aussi avec certaines relations. Cela se travaille en effet. Cest une autre forme de relation et amitie amoureuse me va bien comme terme. Il est clair que cela ne peut suffir dans ma vie amoureuse neanmoins parce que le contact physique est essentiel à mon equilibre ainsi que le partage concret de moments de vie.

#
Profil

LuLutine

le mardi 22 juin 2010 à 19h06

gg0125
Il est clair que cela ne peut suffir dans ma vie amoureuse neanmoins parce que le contact physique est essentiel à mon equilibre ainsi que le partage concret de moments de vie.

Pareil pour moi.
Si je n'avais que des relations à distance, ça deviendrait très difficile je pense.

Actuellement je n'ai pas de relation à distance, mais si j'en avais une en plus de mes autres relations polyamoureuses, je pourrais je pense le gérer, parce que les autres amoureux sont là "pour de vrai".

#
Profil

titane

le mercredi 23 juin 2010 à 18h48

LuLutine
Pareil pour moi.
Si je n'avais que des relations à distance, ça deviendrait très difficile je pense. Actuellement je n'ai pas de relation à distance, mais si j'en avais une en plus de mes autres relations polyamoureuses, je pourrais je pense le gérer, parce que les autres amoureux sont là "pour de vrai".

pareil pour moi.... sinon j'aurais des ampoules à la main gauche... :-)

Je ne suis pas un moine ! Bien sur que j'ai des contacts physiques et avec l'amour multiple il y en a plusieurs et de différentes formes.... ouf !

Je veux juste ouvrir nos façons d'aimer à ces possibilités en relation avec le désir qui peut être nourri de loin... nourri et même dévéloppé !!

Plusieurs de mes relations amoureuses se sont développées à distance et le contact physique en fut la cerise sur le gâteau qu'on ne se lasse pas de remettre aussi souvent que possible....

Plus de "liberté" dans les forme MULTIPLES de vivre nos amours... un autre aspect de l'amour libre dont je parle.... offrons nous plus de libertés dans nos façons d'aimer.... même pour une nuit par an !

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

titane

le mercredi 23 juin 2010 à 18h52

LuLutine
Pareil pour moi.
Si je n'avais que des relations à distance, ça deviendrait très difficile je pense. Actuellement je n'ai pas de relation à distance, mais si j'en avais une en plus de mes autres relations polyamoureuses, je pourrais je pense le gérer, parce que les autres amoureux sont là "pour de vrai".

Donc juste attention à nos fomules... "pour de vrai".... on connait tous des couples qui baisent sans s'aimer "pour de vrai".... mais on s'est compris !

Certains mots peuvent véhiculer des "idéologies" ou des "jugements de valeur" même non souhaités

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Pinklady

le mercredi 23 juin 2010 à 21h17

je suis bien d'accord avec toi Titane. Souvent les gens à qui j'en parle devalorisent ces relations à distance... mais je les trouve parfois plus riches que bien des relations de couples vivants sous le même toit et qui s'e.... à mourir.

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 juin 2010 à 00h37

titane
Il y a 1000 façon de s'aimer à distance de nos jours avec mots, son et images... Alors ?

Les mots sont des caresses très efficaces, des sons, des regards, des gestes... Sont autant de séismes sous cutanés très efficaces !

Soyons créatifs !

C'est très bien dit !
Mais je sais que part écrit il est pas toujours facile de se comprendre, les quiproquos sont facile. Peut être ne suis je pas douée non plus.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 juin 2010 à 02h13

titane
je veux bien participer à ce fil, d'autant plus que j'ai partagé cette expérience, qui n'a rien de "sublime" mais bien une expérience réelle et concrète....

Je coris, Zina, tu as déplacé mes propos dans un autre contexte. Pour aller vite : il ne s'agit pas d'aimer SEULEMENT à distance ou de façon isolée ! Qui a dit ça ?

il se trouve que parfois on es "seul", on voyage... et alors ? on va se fouetter la couenne de tristesse et de souffrance ? ben moi lorsque je suis seul, en pleine brousse, j'éprouve un plaisir réel (et visible!) à désirer mes amours... rien de sublime ! juste un fait !

Je suis seul mais je ne me sens pas seul ! ! et si avec internet je peux communiquer et partager ce désir, alors là je double mon plaisir ! !

Et rien de "virtuel"... mon corps le sent bien ! !

Et ça c'est déjà une histoire à part entière !

Alors de quoi voulez vous parler ?

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

<3 (+)

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 24 juin 2010 à 15h19

Bobonne, il n'est pas utile de citer un message long au complet juste pour signaler d'un smiley que tu en partages le point de vue.
Ça nuit à la lisibilité de l'ensemble du fil...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion