Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour imposée

#
Profil

Intermittent

le dimanche 11 juillet 2021 à 01h00

Et désolé pour la violence systémique que tu as pu subir ici.

Quel serait donc le système en vigueur sur ce site qui aurait pu engendrer une "violence systémique" ....

Que des personnes aient pu faire des commentaires non appréciés par le postant, n'en fait pas une "violence systémique".

Cette expression est vraiment employée à toutes les sauces ....

#
Profil

bonheur

le dimanche 11 juillet 2021 à 15h49

Au regard de l'actualité, on peut se poser la question sur la notion de violence.

Faire un constat n'est pas une violence, d'après moi. Exprimer son opinion (qui n'engage que soi) n'est pas une violence, d'après moi. Cibler quelqu'un est une violence. Cibler une catégorie est une violence.

Je suppose que sur ce forum, affirmer ce qu'autrui doit dire ou faire, est un début de violence. C'est difficile de toujours prendre la distance indispensable. Il semble que je n'y arrive pas toujours.

Après, il y a l'agression, plus que la violence, sur internet. Je me sens parfois agressée dans qui je suis, notamment dans tes propos @Intermittent. Cette haine (systémique ?) face aux polyamoureux-ses. Elle est quasi omniprésente, lorsque je te lis. Tu ne la perçois peut-être pas, du moins avec l'intensité que moi je la ressens. Cette haine, ces idées préconçues, sont-elles discriminantes ? L'intention est-elle là ou est-ce involontaire ? Tu as un expérience douloureuse, et n'est que ton expérience. C'est bien de l'indiquer.

Considérer une personne comme manipulatrice (par exemple) alors que tu ne la connais pas, tu ne sais rien d'elle, et que tu projettes cette personne à travers le prisme d'une autre personne qui est dans le désarroi, la souffrance. Ce serait de nouveau manipuler cette personne que de l'encourager à ceci ou à cela.

Je suis la première à indiquer ici, qu'il est extrêmement difficile d'offrir son regard, sur une situation dont on ne connait rien finalement (puisqu'une seule version des faits, dont aucune réalité, aucune vérité). Je ne suis pas parfaite, alors si je ne comprends rien à une demande (on n'invente pas les histoires qui viennent se raconter ici), je m'en excuse. En cela, il faudrait s'abstenir ? Autant clore ce forum ou laisser seulement des articles qui ne représentent pas obligatoirement un accompagnement, voire entraîne un flou ou un dégoût du polyamour.

Les personnes qui viennent solliciter un soutien, doivent obtenir, d'après moi des points de vue, des regards différents. Et à chaque fois que le mot "conseils" est cité, je trouve qu'il est à considérer avec prudence. Doit-on donner des conseils, donc une objectivité ?

Il n'est pas, je pense, question d'approuver ou d'aller systématiquement dans le sens de... Exprimer en justifiant, soit intellectuellement, soit par son vécu (et rappeler qu'un témoignage ne peut devenir une règle commune), soit par ses ressentis intrinsèques...

Alors, la perception négative du polyamour, est audible. Les mises en garde aussi, je dirai. Ramener celles-ci à soi c'est mieux et laisse l'intervenant qui expose ici, avec courage, parfois ne voyant d'autres issues, penser par elle-même. Et du coup, oui, des divergences, c'est génial. On considère ce qui fait écho en soi et on s'ouvrent aux autres optiques. Pourquoi ? Parce que savoir qu'un monde différent existe, c'est essentiel, pour se sentir bien dans la diversité.

#
Profil

Intermittent

le dimanche 11 juillet 2021 à 20h08

Louluna a déjà parfaitement répondu à ce que tu écris en général, et je partage totalement ses propos :
Message

POur te fafraichir la mémoire :
J'ai été dans une relation polyamoureuse et abusive pendant sept ans....voici ce que j'ai appris.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

bonheur

le lundi 12 juillet 2021 à 10h52

Dans ce cas, @Intermittent, profite de ce lien pour l'indiquer aux nouveaux venus. Je n'y vois aucun inconvénients. En revanche ta rancœur, dont il n'est pas question de remettre en cause une quelconque légitimité, tu l'indiques comme étant ton expérience. La tienne et le fait qu'elle ne fasse pas l'unanimité, la vérité absolue. Après, comme tu l'auras remarqué, ton article est beaucoup trop volumineux. Personne ne l'a lu et personne n'y a réagi. C'est sans doute cela qui te met en colère.
Je te demande juste d'indiquer les motivations de tes propos, lorsque tu les tiens, et d'affirmer qu'ils te sont personnels.

#
Profil

Diomedea

le lundi 12 juillet 2021 à 14h44

Bonjour @bonheur :)
J'ai bien lu tout le lien de @Intermittent!
C'est bien écrit, clair et utile. Elle a fortement souffert avec son partenaire pervers narcissique et son témoignage aidera sûrement à avertir d'autres victimes. Mais je n'y vois pas de relation spécifique avec le polyamour ou même avec d'autres 'mondes' non-conventionnels : cette état mental et les dégâts qu'il engendre sont malheureusement à trouver en tout milieu.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

bonheur

le lundi 12 juillet 2021 à 19h42

Bonjour Diomedea :-) ,

J'ai lu une partie seulement sauf que j'ai été interrompue souvent pour continuer. Alors, j'ai abandonné :-/ . Je te fais donc confiance pour ton "analyse". Le travail d'écriture est fastidieux et méritant.

Les changements sont le lot de toute vie. Les coups dans la gueule aussi. Les relations engendrent... suivant les cas. Je sais que c'est simpliste, mais ça forme un vécu, dans son entièreté. Etre déçu fait partie du lot. S'extraire du toxique (situation ou personne) non aisé. Le long fleuve tranquille et la recette miracle n'existe pas. Il faut du temps et du travail de soi, pour trouver et se trouver. D'ailleurs, quand c'est logiquement fini, ça recommence (autres situations, autres personnes).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion