Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dire vouloir une relation sérieuse sans même l'avoir définie - questionnement

#
Profil

Scarpatus

le mercredi 27 janvier 2021 à 11h13

Définir une relation et ce qu'on peut en attendre en usant d'un seul mot c'est forcément un piège !
Cette expression "relation sérieuse" montre surtout le peu d'imagination qu'on a sur les possibilités relationnelles (et en plus en faisant peser un jugement négatif sur les autres types de relations comme l'indique Louxe).
En plus le risque c'est que la personne à qui ont parle de relation sérieuse va soit y mettre le sens qu'elle même entends/attends de cette expression, soit préjuger de ce qu'il peut vouloir signifier pour nous. Comme on peut voir dans cette discussion, chacun va avoir sa propre idée de ce qu'est une relation sérieuse donc c'est le meilleur moyen de ne pas se comprendre !
Je crois que si on veut être sincère et éviter les malentendus, on ne fera pas l'économie d'expliquer nos attentes et nos envies, au risque de manquer de romantisme.

#
Profil

Intermittent

le mercredi 27 janvier 2021 à 20h41

Message modéré pour la raison suivante : merci de ne pas troller.

#
Profil

Caoline

le jeudi 28 janvier 2021 à 12h32

artichaut
Pour moi le concept même de "relation sérieuse" (ou de "relation pas sérieuse" pareillement) est un concept mono en-soi.

Faire de la [durée passée ensemble] (idem que pour le [sexe ou non-sexe] et tant d'autres choses) un critère de sérieux ou d'importance de la relation, est pour moi une manière monogame de penser les relations.

Mais ce qui +encore me semble archi-mono c'est de considérer comme aquis ou communs des concepts sans avoir pris la peine de les discuter.

Je ne veux pas stigmatiser les monos en disant ça, je pense que toutes les personnes ici présentes pratiquent de telles choses (on sait bien qu'il y a de la monogamie dans le polyamour).

Je trouve que tu as tendance à imputer tous les comportements majoritaires et négatifs à la monogamie.
De mon point de vue, la mauvaise communication c'est la norme de la majorité des gens dans tous les types de relations pas seulement dans les relations intimes donc rien à voir avec la monogamie ou non.
C’est dans tous les domaines que je fais régulièrement définir les termes utilisés et que de ce fait beaucoup me trouvent compliquée, chiante... mais très souvent les incompréhensions viennent de sens différents donnés aux mots.

#
Profil

artichaut

le jeudi 28 janvier 2021 à 17h52

Caoline
Je trouve que tu as tendance à imputer tous les comportements majoritaires et négatifs à la monogamie.

Oui c'est pas nouveau que tu dises ça de moi.

Alors oui le concept pourrait être attribué non seulement à la monogamie mais aussi au "poly hiérarchique" en mode relation principale sérieuse, et relations secondaires pas sérieuses (doublement inférieures quoi !)

Mais vu que pour moi le "poly hiérarchique" est une monogamie qui ne dit pas son nom…

#
Profil

Caoline

le jeudi 28 janvier 2021 à 18h02

artichaut
Oui c'est pas nouveau que tu dises ça de moi.

Alors oui le concept pourrait être attribué non seulement à la monogamie mais aussi au "poly hiérarchique" en mode relation principale sérieuse, et relations secondaires pas sérieuses (doublement inférieures quoi !)

Mais vu que pour moi le "poly hiérarchique" est une monogamie qui ne dit pas son nom…

Ce n'est pas ce que je veux dire même si pour moi le poly-hierarchique n'est qu'exceptionnellement respectueux des individus tant des partenaires secondaires que du partenaire de la relation qui subit souvent les limitations de l'autre.

Mon propos c'est de dire que les problèmes de communication ne sont pas une question de monogamie ou pas mais existent dans les relations amicales professionnelles, administratives... Donc oui la majorité, pas tous, des polys essayent de travailler leur communication mais dans d'autres milieux aussi donc je suis persuadée que ça n'a pas de rapport avec mono ou poly.

#
Profil

artichaut

le jeudi 28 janvier 2021 à 22h18

tout dépend ce qu'on appelle poly peut-être… mais de fait si t'as plusieurs relations t'es un peu obligé·e de +communiquer, non ? (polycommuniquer ?)
ou alors tu fais de la polymerde

il me semble au contraire, que la monogamie nous vend ce truc de « on comprend sans se parler », et puisque tu sécurise les écoutilles pas besoin de sur-communiquer non plus (je dirais même que ça sert à ça : rendre les choses +"simples"), et puisque c'est sérieux et pour la vie, pas besoin de rediscuter mille fois de la relation, etc

après c'est sûr que y'a aussi des problèmes de communication côté mono : tu dois gérer la frustration, la possessivité, la monotonie, la baisse de libido, l'étouffement conjugal, etc

donc oui pour faire tenir un couple mono sur le long terme, sans doute que, en + de l'abnégation, ça doit demander un sacré paquet de communication

après ce dont je parlais surtout c'était considérer comme aquis ou communs des concepts sans avoir pris la peine de les discuter

- en mode mono t'es censé ne pas avoir besoin de discuter, mais en fait ça marche pas, donc tu dois discuter
- en mode poly t'es censé avoir besoin de discuter (mais en fait ça marche pas, donc tu discute encore+ !)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion