Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

14 étapes pour ouvrir une relation monogame - Anita Wagner, déc 2009

Bases

Il est impossible de prédire combien de temps il faudra pour réaliser une transition réussie d'une relation monogame au polyamour. C'est dû aux nombreux facteurs inconnus qui vous affecteront tous les deux, des facteurs qui souvent ne se présentent pas d'eux-mêmes dans les relations monogames.

Il est très utile, pour vous-même et pour les autres, de prendre conscience que vous êtes hors des sentiers battus. Cela peut sembler effrayant, je le sais, mais comme aucun d'entre vous ne l'a vécu avant, vous devez partir à l'aventure et affronter les obstacles lorsqu'ils apparaissent. La bonne nou…

» Lire l'article

#
Profil

artichaut

le mardi 12 janvier 2021 à 13h24

Merci @Aki pour cette traduction. Vu le nombre de fois où la question (Comment ouvrir un couple monogame ?) revient sur ce forum, ce nouvel article devrais trouver lectrice/lecteur intéressé·e !


Perso j'ai tiqué sur 2 choses :

3 - Dites-lui si vous ne vous voyez pas revenir en mode monogame.

C'est aller un peu vite je trouve. La personne en couple mono qui veut ouvrir son couple est (encore) en mode monogame.
Je comprends ce truc de bien poser les choses (étape 1). Mais là je trouve que c'est inverser le processus. Et ça me semble être en contradiction avec le point 2 ("la survie de votre relation est ce qui compte le plus pour vous").

…et aussi :

6 - Demandez-lui s'il·elle veut s'engager à travailler à être suffisamment à l'aise avec le fait que vous voyiez d'autres personnes afin que vous puissiez être fidèle à vous-même sans qu'aucun de vous deux n'ait à traverser l'épreuve de la séparation.

C'est n'évoquer qu'une seule voie possible, je trouve. Demander, ok. Mais ne pas faire porter la responsabilité du non à l'autre. Si il/elle dit non, ça veut dire rupture ?
Si rupture il doit y avoir, il me semble important de bien avoir en tête (et de le dire) que c'est de la responsabilité de la personne qui veut ouvrir le couple.
Et du coup, là aussi, possibilité de contradiction avec le point 2.

Et ce point 2 me semble finalement problématique. Ce n'est pas "la survie de votre relation qui compte le plus pour vous", mais bien (cf point 1) : la liberté d'exprimer (et de vivre) qui vous êtes est ce dont vous avez besoin pour être heureux·se.
Il me semble qu'il faut être clair·e et honnête avec ça, sinon pour moi ça ressemble à un manuel de manipulation.
…et peut-être que la deuxième chose la +importante puisse être la survie de votre relation.
Mais poser cette priorité là, permet de ne pas éluder votre responsabilité en cas de rupture ou de « Non » catégorique de votre partenaire.

#

Polyarthrite (invité)

le mardi 12 janvier 2021 à 18h54

Je me rappelle cet article qui m'avait choqué notamment le point

8 - Vous pourriez être accusé·e de chantage affectif ou de créer de la culpabilité en suivant le conseil suivant, mais il est toujours valable. Si nous aimons bien une personne, son bonheur est essentiel au nôtre. L'implication de votre partenaire à travailler de bonne foi à une transition vers une relation ouverte serait une grande preuve d'amour pour vous, de celle qui ne peut que renforcer votre relation et non lui nuire. A l'opposé, qu'il·elle vous bloque le chemin ou qu'il·elle nie ce dont vous avez besoin afin de protéger son propre bonheur n'est pas propice à une relation heureuse car cela vous laisserait frustré.

Sauf que c'est clairement du chantage affectif car on dit à l'autre que si il fait cela c'est une preuve d'amour, que c'est important de penser au bonheur d autrui (même au détriment du sien alors ?).

Et si jamais il s opposé alors on l'accuse d égoïsme et de vouloir frustré.

Sauf que ces arguments peuvent être retourné, pourquoi ton bonheur passerai avant le mien ? Ce serait une grande preuve d amour soi tu respectais notre engagement de départ. C'est moi qui sera frustré si tu continue...

Bref ça vaut rien du tout, on dirait plus un guide pour convaincre et manipuler pour arriver à ses fins

#
Profil

Intermittent

le mardi 12 janvier 2021 à 22h00

14 étapes qui se résument sommairement en une seule technique :

-mettre la grenouille dans l'eau froide et monter le feu progressivement jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus en sortir.

#

Phx (invité)

le jeudi 14 janvier 2021 à 08h51

Exactement la situation que je vis.

Ma compagne à découvert le polyamour, décidé de le pratiquer, s'est mise à flirter avec un autre homme sans rien me dire.

Et au final, je suis l'égoïsme qui lui refuse la liberté et le bonheur.

Mais je suis extrêmement malheureux de cette situation, en ai perdu 10kg en un mois, sans déceler la moindre culpabilité ou prise de conscience chez elle.

Je lui ai dit que je voulais son bonheur sans que cela soit au détriment du mien, que je renoncais à elle pour qu'elle puisse vivre ce qu'elle souhaite.

Mais elle refuse de partir et me laisse en souffrance et dans l'ignorance de sa relation adulterine (à partir du moment où c'est secret et sans transparence, je n'ai pas d'autre mot)

#
Profil

Aki

le jeudi 14 janvier 2021 à 22h43

Je précise qu'il s'agit juste d'une traduction et que je ne suis pas forcément d'accord avec tout.

J'admets qu'il s'agit d'un guide pour arriver à un but personnel et potentiellement égoïste : "ouvrir son couple" dans son propre intérêt. Si l'un des deux partenaires n'est pas OK pour essayer d'atteindre cet objectif, il n'y a évidemment pas à chercher plus loin : soit on respecte le contrat de départ soit on se quitte. Dans les deux cas, ça fera au moins un/e malheureux/se. Celui ou celle qui ouvre est responsable de cette situation. C'est comme quand l'un des deux souhaite déménager et l'autre non.

#
Profil

kill-your-idols

le dimanche 17 janvier 2021 à 10h56

Le problème est toujours dans le point 1. On dit à son partenaire quelque chose de manière abrupte (pour faire encore pire, on peut commencer le discours par "chéri, il faut qu'on parle").

Le vrai travail, il faut le faire avant, en introduisant peu à peu le concept de relation ouverte dans les discussions qu'on fait au sein du couple. Une faois que le partenaire s'est habitué au concept de couple ouvert, et qu'on lui a donné envie de coucher avec plein de monde, le concept de relation ouverte arrive tout seul.

#
Profil

Aki

le samedi 23 janvier 2021 à 14h11

Tu veux dire qu'il faudrait, en amont du point n°1, déjà "préparer le terrain" au sein du couple ?

Est-ce que ça pourrait se faire, par exemple, en parlant des attirances potentielles de son/sa partenaire ? Après une soirée avec des copains, on pourrait lui demander : "J'ai l'impression que telle personne te plaisait bien hier. Vous avez bien accroché ? Tu aimerais la revoir ? etc."

Ce guide vise plutôt à ouvrir le couple pour soi-même, mais est-ce que ça ne serait pas moins égoïste de chercher à ouvrir pour son/sa partenaire d'abord (s'il/elle le souhaite) ? Qu'en pensez-vous ?

Il serait intéressant de récolter suffisamment de témoignages de couples qui se sont "ouverts" pour essayer d'en tirer des lignes directrices, des méthodes. Ca a du être fait dans "More than two" (mais je n'ai pas fini de le lire).

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 23 janvier 2021 à 15h14

Aki
Tu veux dire qu'il faudrait, en amont du point n°1, déjà "préparer le terrain" au sein du couple ?

Est-ce que ça pourrait se faire, par exemple, en parlant des attirances potentielles de son/sa partenaire ? Après une soirée avec des copains, on pourrait lui demander : "J'ai l'impression que telle personne te plaisait bien hier. Vous avez bien accroché ? Tu aimerais la revoir ? etc."

Ce guide vise plutôt à ouvrir le couple pour soi-même, mais est-ce que ça ne serait pas moins égoïste de chercher à ouvrir pour son/sa partenaire d'abord (s'il/elle le souhaite) ? Qu'en pensez-vous ?

Il serait intéressant de récolter suffisamment de témoignages de couples qui se sont "ouverts" pour essayer d'en tirer des lignes directrices, des méthodes. Ca a du être fait dans "More than two" (mais je n'ai pas fini de le lire).

Exactement! avant de commencer la procédure d'ouverture de son couple, il faut faire deux étapes préparatoires:

1) se préparer mentalement au fait que les relations multiples sont la chose la plus normale de ce monde, et acquérir la forme mentale qui va avec.

2) faire rentrer, peu à peu, son partenaire dans cette même forme mentale, de manière que, pour lui aussi, les relations ouvertes soient la chose la plus normale de ce monde.

Une fois que ce parcours préparatoire est fait, ouvrir son couple devient la conséquence logique et naturelle.

#
Profil

Caoline

le samedi 23 janvier 2021 à 17h02

kill-your-idols

2) faire rentrer, peu à peu, son partenaire dans cette même forme mentale, de manière que, pour lui aussi, les relations ouvertes soient la chose la plus normale de ce monde.

Si c'est fait de manière insidieuse, sans dire clairement son désir et son but, pour moi c'est clairement de la manipulation.

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 23 janvier 2021 à 18h23

Caoline
Si c'est fait de manière insidieuse, sans dire clairement son désir et son but, pour moi c'est clairement de la manipulation.

Par contre, si c'est fait de manière directe, en indiquant clairement son désir et son but, pour moi c'est clairement une déclaration de guerre.

#
Profil

Intermittent

le samedi 23 janvier 2021 à 20h29

aki
Ce guide vise plutôt à ouvrir le couple pour soi-même, mais est-ce que ça ne serait pas moins égoïste de chercher à ouvrir pour son/sa partenaire d'abord (s'il/elle le souhaite) ? Qu'en pensez-vous ?

Ça rejoint la notion de consentement éclairé. Comment demander un consentement éclairé à quelqu'un qui n'a jamais vécu cela ?

D'ailleurs, on peut être surpris de sa propre réaction quand le conjoint qui n'est pas à l'initiative, démarre une autre relation.

Pour moi, le polyamoureux est d'abord celui qui accepte que l'autre ait une deuxième relation et non celui qui veut une autre relation.

Sur ce forum, j'ai lu régulièrement des témoignages, souvent féminins, de personnes se "découvrant" poly-amoureuses, au moment où quelqu'un leur a tapé dans l’œil ...

Je ne dirais pas que c'est une déclaration de guerre, mais que c'est clairement un gros coup de pression pour celui ou celle qui ne s'y attendait pas et n'est pas en situation psychologique d'avoir un consentement éclairé, surtout si cette éventualité n'a pas été évoquée lors de la mise en relation initiale.

J'ai souvent pensé que la meilleure réponse à apporter à un(e) conjoint(e) qui se découvre polyamoureux, c'est :
"Bon on va d'abord tester pour moi, et si ça me va, on étend la possibilité à l'ensemble du couple."

Ben dans ce cas, c'est assez bizarre, mais il y a moins de volontaires ...:-)

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Louxe

le lundi 25 janvier 2021 à 16h17

Merci pour ce partage :)

Article à prendre avec du recul, mais comme pour tout, au fond. Surtout quand on lit des "faites" et "ne faites pas" assez peu nuancés.

Chacun a son histoire et son/sa partenaire, qui rend chaque processus d'ouverture unique ... et plus ou moins compliqué.

#

Wilhem (invité)

le jeudi 13 mai 2021 à 11h15

Je suis vos discussions avec curiosite.
Dans une relation ou l’un se decouvre poly, s’exerce une forme de chantage de la part de la seconde: si tu veux me rendre heureuse il faut me laisser la liberte d’aller voir ailleurs quand et ou je veux.

Que se passe si la premiere personne n’est pas d’accord? Soit elle est malheureuse soit elle quitte, la seconde option etant preferable.

Une personne poly fera ce qu’elle a envie de faire avec ou sans l’accord de l’autre car elle fait passer ses envies avant tout. C’est comparable a une gamine qui veut faire une connerie: elle le fera sans tenir compte des autres ni des consequences.

Bref, ce petit guide tente avec moult precautions de faire passer la pilule du libertinage aux personnes monogames. Il est plein de contradictions et tres manipulateur.

#
Profil

alinea7

le jeudi 13 mai 2021 à 11h55

Wilhem
Bref, ce petit guide tente avec moult precautions de faire passer la pilule du libertinage aux personnes monogames. Il est plein de contradictions et tres manipulateur.

Oui c'est imparfait. Je trouve que ce guide fait trop abstraction du consentement. Si consentement il y a, ce guide peut éventuellement être utile dans une certaine mesure.

Wilhem
Que se passe si la premiere personne n’est pas d’accord?

J'imagine que comme dans tout conflit, on a le choix entre accepter, affronter ou fuir. Avant de fuir, on peut s'assurer ensemble que c'est la chose à faire. Par la communication bienveillante voire avec l'aide d'un thérapeute, on peut mettre à plat ce que chacun puise dans la relation, et les besoins que chacun a dans la relation et en dehors, pour voir s'il n'y aurait pas une dynamique qui conviendrait à tout le monde.
Si même cette démarche n'est pas investie par les deux parties, il n'y a pas relation pour moi et aucun regret à avoir à y mettre fin. Mais la CNV peut faire des merveilles.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Aki

le lundi 17 mai 2021 à 09h36

Ça rejoint la notion de consentement éclairé. Comment demander un consentement éclairé à quelqu'un qui n'a jamais vécu cela ?

Pour moi, le polyamoureux est d'abord celui qui accepte que l'autre ait une deuxième relation et non celui qui veut une autre relation.

"Bon on va d'abord tester pour moi, et si ça me va, on étend la possibilité à l'ensemble du couple."

Dans n'importe quelle relation il y a des évolutions de toute sorte. Changer de modèle relationnel en fait parti. Quand ça se produit, il faut être parfaitement clair sur nos intentions et sur ce qu'on veut pour que l'autre puisse consentir ou pas. La franchise peut faire mal mais moins que la manipulation.

Comme tu dis, certains sont motivés pour eux-mêmes, pour avoir d'autres partenaires amoureux ; mais le vrai "défi" c'est de voir sa/son partenaire aimer aussi. C'est pourquoi il est plus courageux d'ouvrir de l'autre côté d'abord. Je suis d'accord.

Dans "More than two" il y a tout un chapitre sur l'ouverture, page 296.

#

Wilhem (invité)

le mardi 25 mai 2021 à 09h14

Message modéré pour la raison suivante : troll.

#
Profil

artichaut

le mardi 25 mai 2021 à 10h45

Message modéré pour la raison suivante : réponse inutile, puisque message précédent modéré.

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion