Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Intimité et relation avec les autres amours

Bases
#

MargueriteV (invité)

le mardi 20 février 2018 à 15h32

Bonjour,

Je vis une relation polyamoureuse depuis plus de 6 mois maintenant. J'étais en couple exclusif avec une personne pendant 7 ans et nous avons pris ensemble après une période difficile la décision de vivre une relation comme celle-ci, principalement parce que nous sommes tombés amoureux. Nous sommes globalement très heureuc pour le moment. Tout cela est nouveau pour moi mais aussi pour toutes les personnes qui sont impliqués dans cette relation. En ce moment je me pose beaucoup de questions et je pense que sur ce forum les personnes ayant plus d'expériences pourraient peut être me donner des pistes pour y répondre.

D'abord concernant l'intimité. Parfois dans une soirée par exemple il nous arrive d'être mon copain, la fille qu'il fréquente et moi ou encore avec l'autre garçon que je fréquente. Quand on me pose la question de comment tu connais X? Personnelement la plupart du temps je n'ai pas envie de dire "les deux sont mes copains" ou "nous sommes ces copines" parce que je sais que la plupart du temps cela emmène a en parler vu que c'est une situation innatendu dans nos milieux respectifs et je n'ai pas forcément envie d'avoir un débat sur ma vie privée à chaque fois que je sors. En même temps si je dis" lui est mon amoureux et lui un ami" je trouve ca excluant. En bref comment vivre sa vie dans ces cas là en conservant son intimité? Pour ma part avec les proches c'est réglé, mais avec les autres? Se cacher est dommage mais s'exposer n'est pas dans ma nature... Les gens en plus se permettent tout quand on dit qu'on fréquente plusieurs personnes et entendre leur avis ne m'interessent pas toujours.

Une autre question serait par rapport à la fille que fréquente mon copain que je connais depuis 8 ans en ce moment. Ils sortent ensemble depuis 6 mois. Toutes les deux on s'est croisé plusieurs fois dans des soirées ou autours d'un verre en petit nombre. Nous sommes bienveillante l'une envers l'autre. Elle me couvre de cadeaux, je veux dire en excès (elle en est probablement à sont 15 ème cadeau en 6mois: bijoux, chocolats, fleurs....). Nous ne partageons pourtant, et je le regrette, aucune discussion allant plus loin que la politesse. Elle dit qu'elle culpabilise de la relation par rapport à moi et se sent comme une maitresse. Cela me met mal à l'aise. Je me dis que peut être je devrait la voir en tête à tête pour casser un peu cette relation trop polie et superficielle qu'il y a entre nous . En même temps peut etre que cela concerne davantage mon copain...
Je vis très bien la relation qu'elle vit avec mon copain de longue date et suis sincèrement heureuse de les voir amoureux. Cependant je me suis aussi rendue compte que je n'accrochais pas trop avec cette fille question personnalité. J'ai peur néanmoins de m'arrêter à ses défauts justement parce que cela est confortable pour moi, car si on n'apprécie pas sincèrement quelqu'un, pas de raison d'être jalouse. Je souhaiterai dépasser cette image que j'ai d'elle mais est ce vraiment nécessaire?

J'espère que ce message n'est pas trop long... je me pose beaucoup de questions...
Merci en tous cas à tous ceux qui auront eu la patience et gentillesse de me lire

#
Profil

MagentadeMars

le mardi 20 février 2018 à 16h26

Bonjour Marguerite,
Cela fait du bien, lire une histoire où tout (ou presque) passe bien :-)

Alors j'ajoute juste des petites idées qui pourraient servir ou non :

-Question d’étiquetage lors d'une soirée, il s'agit dans la deuxième option de ne pas vouloir blesser à l'intérieure de ta petite communauté... alors il vaudrait mieux demander comment les autres préfèrent d'être présenté.e.s... il se peut qu'ils et elles s'en fichent complètement, où que ça gêne, où que l'exclusion soit perçue comme très importante.

-Question de métamour (la copine de ton copain), il est possible qu'elle préfère se sentir un peu comme maîtresse ! Mais bon, la tête à tête semble à conseiller. Ce qui n'implique pas que vous deveniez des meilleures amies, surtout s'il s'avoue que ton copain vous ait choisi pour vos complémentarités plutôt que vos similitudes. Puis finalement, le plus convaincant serait peut-être de la faire voir dans tes interactions avec ton copain que tu es contente de sa liaison... voir cela en action serait toujours plus convaincant que des mots, non ?

J'espère que tout continue aussi bien qu'actuellement :-)

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 20 février 2018 à 16h37

Mon point de vue :

- Personnellement, j'ai un "nom" différent pour chacune des femmes de ma vie. Ca permet de les utiliser dans ces situations là sans que ce soit gênant. Après, je rentre pas dans les détails de ce que j'entends par ma "Princesse" ou mon "Petit Lapin" (ce sont des termes qui peuvent être utilisés aussi bien pour une amoureuse que pour une très bonne amie, donc ça passe).
- Il est normal que vous soyez très différentes. Personnellement, je n'accepte personne dans ma vie qui "ressemble" à ma compagne. Déjà parce que ça génère de drôles de comparaisons, mais aussi parce que pour moi, l'intérêt du polyamour est de vivre des histoires très différentes.
- Offre lui un cadeau nondidiou !!!!! Ne comprends tu pas que c'est sa manière à elle de s'exprimer. Je t'assure qu'une fois ton cadeau en main, quelqu'il soit, elle sera aux anges et pourra enfin accepter sa place. Et peut-être qu'enfin la conversation entre vous deux se débloquera, vu qu'elle n'aura plus le poids de la honte.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le mardi 20 février 2018 à 19h16

Je crois, MargueriteV, que les situations inhabituelles ne peuvent avoir qu'une réponse courante. Je veux indiquer que un amoureux est également un proche. Indique ce qu'il y a comme lien, au lieu de dire un mot incluant ou excluant. Dire, "nous sommes très proches". Après tout, avoir plusieurs proches, personne ne te le reprochera. Après, comme l'indique MagentadeMars, demande à chacun-e comment il-elle désire être nommé lors de sorties où vous vous retrouvez.

Je fais partie de celles qui aiment offrir. Le nombre n'est pas la solution mais plutôt j'offre des cadeaux durables et utiles. Par exemple, je savais que mon amour et son amoureuse devait aller souvent à la piscine... alors quand je suis tombée sur une serviette de bain en tissu fin, j'ai acheté pour ma métamour. Cadeau utile et dont elle pourra se servir en sa compagnie. Ce n'est pas une manière de rappeler que je suis là, mais j'ai indiqué que ça contribuerai à son épanouissement avec lui. J'ignore si elle l'a utilisé ou non. Mais je ne pouvais pas ne pas l'offrir. J'aime les cadeaux qui s'intègrent au quotidien.

Outre les cadeaux, les paroles peuvent peser lourdement dans un processus de déculpabilisation. En polyamour, trouver sa place est difficile. Par contre, il n'y a qu'ensemble que l'on trouve les bons équilibres. D'une personne à l'autre, les interprétations seront différentes. Il faut faire attention aux interprétations !

#

MargueriteV (invité)

le mardi 20 février 2018 à 19h28

Bonjour,

Merci à vous tous! Je ne m'attendais pas à recevoir de si nombreuses réponses aussi rapidement. Cela m'aide beaucoup.
Concernant la question du nom en société en fait nous ne sommes pas tous d'accord. Certains comme un de mes compagnon préfèreraient être totalement transparent et d'autres aime vraiment l'extrême discrétion. Je pense que demander à chacun comment il souhaite être "nommé" en public est une excellente idée et règle la question.
Je dois avouer que moi-même parfois je ne sais pas trop si je préfère le dire à tous mes amis ou seulement à certains mais j'imagine que cela viendra naturellement avec le temps aussi et dépendra de chaque amitié.

Concernant les cadeaux biensûr vous avez raison. Je sais que c'est une façon de m'envoyer un message de générosité mais le nombre me paraissait un peu disproportionnée (15 cadeaux en 6 mois) et je ressens sa culpabilité et ne sait pas très bien comment la rassurer. Je lui ai déjà moi-même fait de jolis cadeau, pas autant mais quelques un.

Ca me fait beaucoup de vous lire. Dans notre entourage, certains envies notre relation d'autre en sont un peu dégouté mais personne ne la comprend vraiment. Au fond j'imagine que même dans une relation monogame classique personne ne comprend réellement la relation entre deux personnes non plus. Il n'empeche qu'en vous lisant je me sens moins seule.
BIsous à tous!

#
Profil

Siestacorta

le mardi 20 février 2018 à 23h50

MargueriteV


Concernant les cadeaux biensûr vous avez raison. Je sais que c'est une façon de m'envoyer un message de générosité (...) je ressens sa culpabilité et ne sait pas très bien comment la rassurer.

Hello. Comme Magentademars, je souligne que ça se passe pas si mal !

Quand elle te dit qu'elle se sent la maîtresse... Oui, il ya sans doute un culpabilité. Et les cadeaux et cette remarque même sont faits pour sortir de la case "adultère"... Pourquoi est-ce que ça parait si insistant ?

Il peut y avoir le malaise d'une situation qui est pas simple à assumer dans certains environnements sociaux. Elle peut être comme toi dans l'impression d'ambivalence, et elle peut se sentir "cachée". Moins radicalement que le sont en général les maîtresses, mais pas assumée non plus, parce que les mots et les gestes pour ça ne sont pas intégrés.
D'où ta pertinence quand tu cherches des mots à mettre sur les relations, ça compte aussi pour elle.
Les cadeaux sont donc peut-être une façon de faire exister sa relation à tes yeux, pas seulement pour toi, mais aussi pour elle, pour contredire le jugement moral que porte la société sur les relations "extra-conjugales".
Bien sûr que ta générosité en cadeaux n'est pas équivalente, parce que tu es l'amoureuse historique, donc tu as une légitimité que tu n'as pas à concrétiser autant qu'elle.

Autre point : elle ressent peut-être que tu n'accroches pas avec elle. Elle ne se sent pas forcément blessée, mais elle veut te faire plaisir à sa manière. Pas forcément pour vous rapprocher malgré toi, mais pour combler un fossé... Elle n'a pas trouvé d'autres moyens. Et elle n'a pas à en chercher, à la base, vous pouvez être cordiales sans être ultra-copines.
Si je suis dans le vrai, elle peut avoir besoin d'être rassurée. Cherche lui des qualités et valorise-les, peut-être que si elle se sent, si ce n'est appréciée, reconnue elle cherchera moins à compenser ?

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion