Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Quel type ou degré de relation avec les hommes cis je peux envisager sans nuire à mon féminisme ?

#
Profil

LeaBridou

le dimanche 02 mai 2021 à 23h18

Un article qui rejoint la réflexion, même s'il se concentre uniquement sur la charge mentale du ménage, pas celle relationnelle ni de contraception ni autre....
www.slate.fr/egalites/le-feminisme-lepreuve-du-cou...

#
Profil

FraisDoux

le lundi 03 mai 2021 à 01h06

Bonsoir. Je viens de lire ce fil de discussion au gré d'une réponse de LéaBridou. Je suis justement un homme cis-blanc-hetero-valide et pour completer la liste de mes handicaps je suis aussi issu d'une famille sans problème ou j'ai recu beaucoup d'amour, j'ai decroché un doctorat, j'ai un boulot que j'aime qui a peu de contraintes et qui paye plutot convenablement ... et pourtant je suis ici pour vous lire et apprendre à déconstruire ma vision de la société. Attention je ne pretend pas etre un superhero mais en plus de la chance qui ma fait tombé dans toutes cases bonus du jeu j'ai eu la chance de croiser pleins de femmes féministes formidables. Ma compagne bien sur mais aussi ma directirice de these, ma mere, certaines femmes au dessus de moi. hierarchiquement, etc. Certaines ont pris le temps de m'expliquer leur féminisme et je les en remercie. Bon d'accord c'etait sans doute un peu de charge mentale pour elles mais elles y ont aussi gagné un allié. Certaines n'ont pas non plus eu beaucoup de travail à faire. Elles ont travaillé par l'exemple. Elles etaient juste elle-même et ça m'a suffit pour comprendre une partie de leurs combats. Oui il reste une écrasante majorité d'hommes peu respectueux des femmes mais je crois que ces hommes là sont peu respectueux des autres en général. Je voudrais quand meme terminer par un message d'espoir. J'ai bientôt un demi siècle au compteur et je peux témoigner que les choses changent, les lignes bougent et le nombre d'hommes fréquentable augmente. Par contre il faut savoir que ces hommes ne sont pas du tout bien répartis dans la société. C'est meme tres inegal. Dans certains milieux (que j'évite de fréquenter) l'air y est encore irrespirable. Je sais qu'on ne peut pas forcément choisir dans quel milieu on évolue (famille, travail, etc.) mais sachez qu'il existe des oasis derriere les dunes et que vous pourriez un jour y etre bien accueilli.

#
Profil

LeaBridou

le lundi 03 mai 2021 à 11h09

@FraisDoux
Alors premièrement je fréquente des lieux féministes avec des hommes qui comme vous se disent bon alliés, voire pire féministes .
En public ils seront peut étre moins lourd, et encore pas toujours.
Mais en couple, on retombera dans les même problématiques. Dès que la porte du foyer se referme que les années passent, ça recommence.
Les vrais alliés que je connaisse sont ceux qui prennent conscience de leurs privilèges et qui reconnaissent avoir encore énormément à deconstruire chaque jour.
Ceux-là reconnaissent qu'ils sont problématiques dans le quotidien.
Mais statistiquement ils sont très peu.
C est assez criant sur ce sujet qui parle d'une problématique de femmes et où tant d'hommes comme vous se sentent obligés de venir poster pour ramener le sujet à eux, tellement pour eux: parler d'eux c'est la norme mais se taire et écouter est impossible.

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

#
Profil

LeaBridou

le lundi 03 mai 2021 à 12h41

En cadeau un petit guide pour les bases quand on est allié'e. C'est juste un point de départ mais ça peut aider.
Ce guide à été rédigé pour des personnes blanches qui voudraient être des allié'es dans des luttes antiracistes, mais a été conçu pour être étendu à n'importe quelle personne qui voudrait être une alliée dans une lutte qui ne la concerne pas ( personne hétéro pour les luttes homo/bi/pan) ( personne cis pour les luttes trans) ( homme cis pour les luttes féministes) ( personne valide pour les luttes handi) etc...
Guide: https://m.facebook.com/nt/screen/?params=%7B%22not...

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

#
Profil

FraisDoux

le lundi 03 mai 2021 à 16h29

Désolé @LeaBridou si tu as senti que je ramenais les choses à moi mais c'est la règle ici, il faut parler avec le "je". C'est une règle de ce forum. Pour la lutte contre le racisme je suis immunisé depuis que j'ai 5 ans et que mes parents ont adopté un enfant noir qui est devenu mon grand frère. Depuis 42 ans mon grand frère qui a été mon modèle est noir. Mon neveu est métis, ma famille est multicolore. Les attaques racistes dont a été victimes mon frères m'ont révoltés et je les ai prises comme des attaques contre ma famille. Même si je suis un grand sympathisant de la cause féministe je ne pourrai jamais la mettre au même niveau que la lutte contre le racisme. C'est viscéral. La soeur de mon frère qui a été adoptée dans une famille a coté de la notre et que je considère comme ma demi-soeur est noire et j'aurai toujours plus d'empathie pour sa lutte raciale que pour sa lutte féministe (mais elle vit aux USA dont ça accentue ce côté la aussi). Je ne sais pas pourquoi tu accuse les hommes féministes de "retomber dans les mêmes problématiques" en couple. Tu ne connais pas ma vie de couple ni la vie de couple des milliers/millions d'hommes féministes et/ou alliés de cette cause. Je suis désolé pour toi si les expériences que tu as connus n'étaient pas à la hauteur de tes attentes mais je persiste dans mon message d'espoir vers toutes les femmes qui se sentent oppressées par le modèle patriarcal. Il y a des hommes prêts à vous soutenir, même dans votre vie de couple si c'est ce que vous souhaitez.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 03 mai 2021 à 18h25

Je me permets de l'ouvrir parce qu'il y a des tournures et formulations qui me dérangent dans tes messages, FraisDoux. Je ne parle bien évidemment que de la façon dont tu le dis, je ne me permettrais aucun jugement à ton égard.

Mais j'y lis du not all men, de l'amie noire, l'adjectif féministe au masculin, un genre de manspreading... Ca discrédite ton discours. Je ne sais si tu t'en rends compte ?

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

#
Profil

LeaBridou

le lundi 03 mai 2021 à 22h59

@FraisDoux
La règles forum n à jamais été de tout ramener à soi comme si le monde tournait autour de soi.
C'est un sacré détournement.
par contre ne pas parler des oppressions qu on ne subit pas, c'est la base.
Par exemple vous n'avez pas à faire de hiérarchisation entre luttes antiracistes et luttes féministes parce que vous n'êtes concerné par aucune de ces oppressions.
C'est aux personnes concernées de savoir dans quel type de luttes elle se placent ( par exemple le féminisme décolonial ne fait pas de hiérarchisation entre les oppressions, toutes doivent être prises en compte)
Je ne sais pas d'où sors ton tutoiement mais garde le pour toi. Merci.

Sur ce, c'est mon dernier message à l'intention de cette personne, pas envie de discuter avec quelqu'un qui n'a même pas pris le temps de lire et mettre en pratique les bases pour être un allié potable.

Merci @bidibidibidi , effectivement là on a un beau bingo "notallmen, j'ai-un-ami-noir, manspreading et compagnie", c'est " drôle" comme ce sujet les attire, bon courage si tu as envie de prendre le relais, moi repos :)

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 04 mai 2021 à 12h01

LeaBridou
Merci @bidibidibidi , effectivement là on a un beau bingo "notallmen, j'ai-un-ami-noir, manspreading et compagnie", c'est " drôle" comme ce sujet les attire, bon courage si tu as envie de prendre le relais, moi repos :)

Oui, je vais au moins essayer de faire en sorte que ça quitte cette discussion.

Parce que je la suis depuis le tout début, mais n'ai pas grand chose à y dire, malgré l'intérêt que j'y porte. Et puis j'ai pas envie d'être parasite :-)

Si tu me permets d'ouvrir une parenthèse, je dirais que le degré de relation que je ne voudrais vraiment pas avoir avec un homme si j'étais une femme, c'est la parenté. C'est un sujet qui me touche beaucoup depuis que mon fils est né, mais j'ai la sensation que le vrai marteau patriarcal se joue à ce moment là. Y a, pour reprendre ton expression, un beau bingo :
- Impossibilité de divorcer de son rôle de parent. Doublé du fait que la loi refilera en général le bébé à la mère alors que le père peut s'enfuir (je considère pas que payer une pension alimentaire soit équivalent à élever un enfant).
- Explosion de la charge de travail au sein du couple. Or, les stats ont tendance à montrer qu'il y a plus d'inégalités dans les charges parentales que dans les tâches ménagères. Je pourrais en écrire des tartines sur le rapport entre congé maternité et congé paternité et l'impact que ça a sur l'équilibre des tâches parentales.
- Augmentation des tensions dans le couple. Et on sait qu'en temps de crise, ce sont toujours les opprimés qui trinquent le plus. J'ai notamment écouté un podcast sur les violences conjugales et la parentalité a l'air d'être un potentiel déclencheur.
- Massive pression sociale sur la mère (très inférieure sur le père). Parce que l'éducation d'un enfant implique une grande quantité d'éducateurs différents, tu ne peux pas juste t'isoler des cons. T'as beau boucher tous les trous, la société arrive toujours à ramener son nez là où tu t'y attends pas.
Avoir un enfant avec un homme, quand on est une femme, pour moi c'est la roulette russe (avec beaucoup de balles dans le barillet).
Enfin, c'était mon grain de sel, je ferme la parenthèse (sauf si tu veux la réouvrir, mais je ne sais si la parentalité est un sujet qui te touche).

#

Aamon (invité)

le mercredi 05 mai 2021 à 23h03

Quand je vois le prosélytisme et la condescendance de leabridou, je me dis que les hommes cis hetero blanc valide auront la chance de ne pas croiser sa route.

Les autres fuiront probablement assez vite devant une femme si parfaite qu'elle ne se remet jamais en question et qui préfère accabler les autres, enfin surtout les hommes de tous ses maux possibles et imaginables.

Le plus risible, c'est de critiquer quelqu'un qui parle de son expérience dans sa réponse alors qu'on fait exactement pareil et demander à quelqu'un l'arrêt du tutoiement tout en le tutoyant.

Enfin, merci pour cette belle tranche de rigolade, je retourne à ma vie d'homme cis blanc hétero valide avec un bon travail, en couple et qui effectue 60 à 70% des tâches ménagères et annexes sans même se plaindre à sa femme.

#

Gtk (invité)

le jeudi 06 mai 2021 à 00h02

LeaBridou je suis d'accord avec toi, je suis parvenue à la même conclusion : le meilleur moyen est de ne plus avoir de vie commune/amoureuse avec eux pour ne plus souffrir de tout ça.

Pour ma part je suis en couple, avec un homme cis and co depuis pas mal d'années, et ça fait quelques temps que j'envisage une décohabitation car après une longue période passée à me battre, je suis épuisée et me rend à l'évidence : ça ne changera pas. La seule façon d'alléger ma peine serait de vivre seule.

Ce n'est pas facile, car d'un autre côté il y a plein de chose qui font que j'aime partager mon quotidien avec lui. Ça me brise le cœur que ça soit l'unique solution, j'ai besoin de temps pour le concrétiser. Par ailleurs je sais que ça ne sera pas la solution miracle non plus, mais déjà sur certains points je devrais regagner un peu en tranquillité.

Voilà je voulais juste te dire en tout cas que je partage ce désolant constat.

Et sinon, Fraisdoux qui pense amener un message d'espoir lol... C'était un peu drôle. Tu as raison ce genre de post les attires comme les moustiques avec la lumière.

Bonne soirée !

#
Profil

Sihna

le jeudi 06 mai 2021 à 01h10

@Aamon, je trouve un peu gonflé de venir sur une discussion féministe insulter directement une femme parlant de sa difficulté à se faire entendre par les homme cis.

Que l'on remette encore et encore sur la table, si notre ressenti dans cette société est viable ou non me désespère et effectivement ton intervention prouve que l'on est encore bien loin de se faire entendre.

Ton discours est une attaque direct à @LeaBridou

Les autres fuiront probablement assez vite

Oui, c'est bien cela le problème, ta/votre fuite devant l'expression de notre ressenti face à une discrimination que subit 50% de la population (toutes les femmes).

On ne demande pas une extermination des hommes cis blanc hétero. On demande juste à être écoutées, entendues et peut-être si c'est pas trop demander à votre égo, soutenues dans notre lutte sans la remettre en question ou se faire insulter, à chaque fois qu'on ouvre la bouche.

Un simple: je te comprends. Je comprends que pour vous ça soit bien plus difficile d'obtenir une position financière comme la mienne, une vie de couple agréable et équitable, une sexualité consentie, d'avoir un bon travail et une position agréable dans la société. Comment pouvons-nous travailler ensemble pour améliorer ça. Juste vous mettre à notre place deux minutes. Et écouter surtout. On ne vous attaque pas directement. On attaque le système patriarcal.

S'il vous plait, arrêtez de vous justifier, arrêtez de vous défendre. Il n'y a rien à défendre. Juste constater qu'il y a un soucis. On en fait tous partie de ce système. Il est en moi, j'en suis gangrénée jusqu'à la moelle. Il est en nous. Je dois le déconstruire. On doit tous le déconstruire.

je me dis que les hommes cis hetero blanc valide auront la chance de ne pas croiser sa route.

C'est pas la seule à penser de la sorte, loin de là. Et c'est ce genre de phrase qui nous amènent à réfléchir sur cette question là: Quel type ou degré de relation avec les hommes cis je peux envisager sans nuire à mon féminisme ?

Mon homme peut bien faire 60% des tâches ménagères, si il ne soutient pas mon ressenti dans l'espace privé et public à quoi bon?! Si c'est suffisant pour toi et ta compagne, très bien. Parfait! C'est pas le cas de tou.te.s. Est-ce que tu peux envisager d'entendre l'avis d'autres femmes/hommes?

@LeaBridou, je te soutiens totalement. J'ai 36 ans, je suis hétéro et je suis très fatiguée. Au delà d'être fatiguée, je commence à désespérer. J'en ai marre que mes ressentis, mes sentiments, mon vécu, mon corps soit remis en question jusqu'à dans mon lit.

Enfin, @Aamon, venir sur une discussion féministe nous balancer tes attributs homme cis blanc hétero valide avec un bon travail, en couple, sans en mentionner ses privilèges et en discréditant notre parole est inacceptable.

Message modifié par son auteur il y a 3 jours.

#
Profil

CharlotteLouCharliotteCha

le jeudi 06 mai 2021 à 02h07

"je ne suis pas un homme facile" film a voir (pas un film drôle, mais potentiellement pédagogique)
Certains devraient se manger un bon coup de poteau indicateur vers le cimetière du Père Lachaise...

#

PolyDePassage (invité)

le jeudi 06 mai 2021 à 10h43

"Certains devraient se manger un bon coup de poteau indicateur vers le cimetière du Père Lachaise..."

Extrait de la charte :
Dans tous les cas restez calme et courtois.

Sur un site normalement modéré, ça ne devrait pas passer .....
Je doute que ça apaise le débat .... et je préfère de loin l'intervention précédente.

#
Profil

CharlotteLouCharliotteCha

le jeudi 06 mai 2021 à 11h08

Je tiens à m'excuser si mes propos ont paru violents. C'est en référence au film (le personnage principal se prend un poteau et voit sa vision du monde changer du jour au lendemain) j'aurais dû préciser et je présente vraiment mes excuses ,je ne parlais de personne en particulier.

#

FM (invité)

le jeudi 06 mai 2021 à 11h22

Bonjour
Je pense tout pareil que Gtk (et bien d'autres !)
Je suis une femme hétéro et je vis en couple, c'est épuisant, je n'existe plus.
Il y a bien sûr de bons côtés, mais à quel prix ! Et encore, nous n'avons pas d'enfant! (Je crois que je commence à comprendre pourquoi je n'ai jamais voulu en avoir, j'ai dû flairer l'arnaque monumentale qui va avec)
C'est la première et la dernière fois que je vis avec un homme. J'ai hésité, j'ai voulu essayer pour lui faire plaisir. Je ne referai plus jamais cette erreur, surtout vu la difficulté que j'ai à me sortir de cette situation. La vie commune hétéro est une prison pour les femmes, quel que soit l'homme.

#
Profil

LeaBridou

le jeudi 06 mai 2021 à 14h26

@bidibidibidi J'en suis pas encore à la question de la parentalité, j'essaie de résoudre l équation " amener un gosse en pleine fin du monde climatique, bonne ou mauvaise idée? " et autres questions compliquées.
Mais merci parce que c'est une extension de la question très intéressante ...
Genre "est ce que choisir de ne pas vivre avec l homme cis avec qui on eleve les gosses peut résoudre ces problématiques, ou bien c'est mieux mais quand même ça ne résout pas les problèmes..?.."

@Gtk , merci de ton témoignage, soutien, je comprends tellement... :( bon courage à toi....

@Linah, merci de ta réponse à ce type pour lequel je n'ai même pas envie de consacrer une miette d'energie à répondre. Des agresseurs masculinistes comme lui j'en croise tous les jours, trop.
Tes mots me parlent beaucoup. On a le même âge et les même fatigues..
Et merci de ton soutien régulier sur ce forum, ça fait du bien à mon petit coeur militant :)

@CharlotteLouCharliotteCha je ne connais pas ce film, je vais essayer de le trouver, merci :)

@FM merci de ton témoignage. C'est tellement triste. Bon courage pour te sortir de là, prends bien soin de toi.

Message modifié par son auteur il y a 3 jours.

#
Profil

Sihna

le jeudi 06 mai 2021 à 15h27

@LeaBridou pour information et/ou pour rectifier .

LeaBridou
Et merci de ton soutien régulier sur ce forum, ça fait du bien à mon petit coeur militant

C’est la première fois que j’interviens sur le forum en tant que membre. Je crois qu’une autre personne à le même pseudo @Linah. Je tiens donc à Le préciser pour qu’il n’y ait pas de confusion. L’autre @Linah n’est peut-être plus inscrite sur Le forum. Peut-être que oui mais n’a pas envie d’intervenir sur ce fil ou encore, n’utiliserait pas mes mots.

Autre @Linah désolé, je ne souhaite en aucun cas parler en ton nom ou qu’il y ait confusion. Je vais changer de pseudo pour la suite afin que les autres membres comprennent, à qui elles/ils s’adressent.

Message modifié par son auteur il y a 3 jours.

#
Profil

LeaBridou

le jeudi 06 mai 2021 à 21h54

@Linah merci pour la précision. Désolée pour la confusion.

@CharlotteLouCharliotteCha, bon ben j l'ai trouvé et regardé. Y a des détails très chouettes ( genre le ticket de métro sur le torse) et la scène de sexe de Blanche Gardin est géniale.
J'avais déjà vu un court métrage de cette réalisatrice "Majorité opprimée" très chouette aussi.
Dans le même ordre d'idée avec plein de thèmes abordés y a la série "Martin sexe faible".

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 06 mai 2021 à 23h48

LeaBridou
Mais merci parce que c'est une extension de la question très intéressante ...
Genre "est ce que choisir de ne pas vivre avec l homme cis avec qui on eleve les gosses peut résoudre ces problématiques, ou bien c'est mieux mais quand même ça ne résout pas les problèmes..?.."

Dur de répondre à ta question sans que tu détailles ce que tu appelles "ne pas vivre avec". Si par là tu entends une forme de garde alternée, ça me paraît pas particulièrement génial du point de vue de l'enfant. Et puis, y a l'obligation de vivre proche qui rend la chose assez compliquée. Et toujours le fait que le père peut se barrer et tu risques de récupérer le gamin toute seule.
Sans oublier qu'être seul avec un enfant en bas âge, c'est à se tirer une balle. Il y a vraiment besoin d'être deux pour élever un enfant, ne serait ce que pour refiler le monstre à quelqu'un quand tu as des envies de le secouer.

#
Profil

Sihna

le vendredi 07 mai 2021 à 01h10

Je reviens sur le fil car j’ai réfléchis à ce qui me fait du bien dans les discussions, échanges que j’entretiens avec certains hommes cis.

En général, je me sens soutenue dans la cause, lorsque j’entends qu’un homme cis a fait un travail de déconstruction sur lui-même. Pas uniquement un travail de déconstruction sur le statut de la femme dans la société mais surtout un travail de déconstruction sur le statut d’homme dans la société.

Ce qui me fait du bien, c’est d’entendre des hommes cis qui déconstruisent les notions de VIRILITE et de MASCULINITE. En quoi ces notions sont toxiques pour eux? Comment et sous quelles formes ces notions viennent s'insérer dans leur intimité et leur sexualité?

Ça me rassure lorsqu’ils m’expliquent qu’ils déconstruisent leurs acquis, les pressions qu’ils subissent par rapport à un idéal viril et masculin à atteindre. Ce qu'ils vivent de désagréable. Qu'est-ce que ça fait d'être un homme dans un monde d'homme. Ce qu’ils pourraient gagner à quitter cette position de dominant. J’ai d’un coup, l’impression que l’on peut avancer un bout. Je ne peux pas parler à la place des hommes. Je ne sais pas ce qu’est la virilité, ni ce qu’ils subissent par rapport à ça au quotidien. Mais j’aime réfléchir à comment déconstruire la notion de virilité avec eux.

Ce n’est pas pareil, ça ne fait pas tout. Je pense également que chaque homme devrait s’informer, s’éduquer sur le féminisme, c'est indispensable. Mais au moins chacun parle de sa position propre et ça fait un bien fou! Ça me donne l’impression que si les hommes déconstruisent les injonctions qu’ils subissent, ils pourront proposer d’autres formes de masculinité et que nous ne sommes pas seul.e.s à se battre contre tout un système.

Ça ne répond pas à la problématique de base de @LeaBridou sur les relations amoureuses et vie commune avec les hommes cis, que je ressens aussi fortement. Ou les problématiques lié à la parentalité relevées par @bidibidibidi.

Mais juste à une possibilité d’échange pour que je ne me sente pas agressée et que j’ai l’impression que l’on se bat pour le même futur.

Je parle en mon nom. C’est ce qui me rassure moi. Les autres femmes se sentiront peut-être agressées par cette approche. A chacun.e de demander et de faire en sorte que la sensibilité de son interlocut.eur.rice soit respectée.

@LeaBridou, j’espère que je ne m’éloigne pas trop du sujet? N’hésites pas à me reprendre si c’est le cas. Ou si ce que je formule ne fait pas écho en toi.

Message modifié par son auteur il y a 3 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion