Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Triste, perdue, je ne sais plus comment faire

Témoignage
#
Profil

monamour

le lundi 06 septembre 2010 à 13h58

Bonjour

Je suis venue chercher de l'aide il y a quelques jours. Je venais de mettre au courant mon mari de mon amour pour un autre homme depuis 7 mois.

Il voulait bien "fermer les yeux", mais pas accepter que tout celà aille plus loin. Il en veut trop à mon autre amour pour pouvoir supporter de le revoir (ils se sont vus plusieurs fois mais c'était avant que je lui apprenne ce qui se passait)
Il est en proie à la jalousie et à la peur de me perdre.
Mon second amour n'a jamais voulu m'avoir pour lui tout seul, mais il me dit avoir du mal à supporter l'idée que je continue à faire l'amour avec mon mari. Il a du mal aussi à dormir si souvent seul, surtout que nous sortons de 10 jours totalement ensemble.

J'ai deux enfants avec mon premier amour (qui est d'ailleurs réellement mon PREMIER amour :-)) et je n'en veux pas d'autre...avec lui! par contre l'idée d'avoir un enfant avec mon second amour me tente énormément. J'en ai parlé à mon mari et ça lui a fait beaucoup de mal. Pour lui ça veut dire que je ne l'aime plus...est-ce celà? Je suis complètement perdue dans mes sentiments.
Quand j'imagine mon futur idéal c'est une vie avec ces deux hommes que j'aime et nos enfants. Mes amies me disent que je suis folle, que c'est impossible, qu'il faut que je choisisse.

Je suis allée au mariage de la soeur de mon second amour, mais j'ai préféré enlever mon alliance, par peur du jugement de sa famille (ses parents et sa soeur savent que je suis mariée mais c'est pour les plus "anciens" que je m'inquiétais)

Sa mère lui a demandé il y a quelques temps (peu après que je l'ai rencontrée) si j'étais ENCORE mariée, et lorsqu'il a répondu que oui, elle lui a dit "d'accord, mais attends avant de lui faire un bébé alors". Attendre quoi...? que je divorce???

Lui m'a clairement signifié qu'il voulait un enfant avec moi, pas tout de suite car on a envie de vivre certaines choses ensemble avant.

Je dois donner une précision importante : j'ai 34 ans et lui 26.

Je suis tellement perdue dans tout ça que j'ai rompu avec lui hier matin.
Parceque je ne sais pas comment rassurer mon mari
Parceque je ne sais pas comment assumer vis à vis de nos familles (pas les enfants, les autres...) notamment j'ai peur que la famille de mon second amour croit que je me sers de lui comme d'une "occupation sexuelle" (il est plus jeune, il est très beau, il a du talent dans son métier) je ne sais pas comment leur faire comprendre qu'il est si important pour moi en ne pouvant pas l'épouser "légalement"
Parceque je ne veux pas qu'il ne puisse pas fonder de famille à cause de moi.

je n'en peux plus, tout le monde est malheureux, moi je ne suis pas très douce avec mon mari parceque j'ai besoin d'être seule pour supporter mon chagrin, lui a mal depuis que je lui ai dit quen je ne voulais pas un troisième enfant avec lui (alors qu'il n'en voulait pas!!!!!) et mon second amour est triste de nôtre rupture.

Aidez-moi à y voir clair..........
je suis désolée si tout celà est confus.........

#
Profil

lam

le lundi 06 septembre 2010 à 15h17

Salut monamour,

j'ai deux choses qui me viennent en tête en lisant ton message.

- Peut être que c'était un peu rapide de dire à ton mari qu'en plus d'aimer au pluriel tu voulais être mère des enfants de ton nouvel amour... ? Ca pourrait être bien de déjà laisser le temps à ton mari encaisser la première étape avant de passer à la deuxième. Ca prends de l'énergie tout ça. Déjà pour toi pour accepter, assumer ce que tu ressens mais encore plus pour celui dont la réflexion est amenée par sa compagne et ne viens pas d'un besoin qu'il a lui même ressenti.

monamour
Parceque je ne veux pas qu'il ne puisse pas fonder de famille à cause de moi.

- Rien à voir, dans une logique polyamoureuse ton amoureux n'a pas besoin de toi pour fonder une famille. Il aura besoin de toi et de ton consentement si il souhaite fonder une famille avec toi, c'est différent de fonder une famille tout court, et si ce n'est pas votre projet pour le moment, autant commencer par gérer la situation réelle et ne pas s'en rajouter avec des envies et projets (hypothétiques par définition).

Pour finir, je pense que prendre le temps d'être seule c'est un bon début pour y voir clair. Par contre si je peux me permettre je trouve que c'est important d'assumer sa responsabilité quand on entraine les autres dans des changements sentimentaux. Je veux dire que tu n'es pas responsable de ce que tes ressentis et actes entrainent comme émotions chez ton mari, mais que cela n'empêche pas d'être un minimum attentionnée (ca ne veut pas dire "très douce" hein) parce que j'imagine que lui aussi doit avoir du mal à "supporter son chagrin"...

#
Profil

monamour

le lundi 06 septembre 2010 à 16h15

Merci beaucoup Lam de ta réponse.

Je précise que si je dis avoir peur de gacher la vie de me second amour, c'est parceque lui-même m'a dit n'envisager d'avoir un enfant qu'avec moi. C'est un peu "puéril" mais il dit que je suis la femme de sa vie, qu'il est amoureux de moi depuis nôtre rencontre il y a quatre ans, que si ça se termine avec moi il ne fera que chercher une copie de moi et qu'il ne la trouvera pas. La femme avec qui il vivait avant qu'on ne soit ensemble voulait absolument un enfant et lui non, elle a été enceinte quelques jours et il a été térrifié, alors qu'avec moi il en a envie...je sais qu'il peut changer d'avis mais pour l'instant il me met une telle responsabilité sur les épaules que je craque totalement...

#

(compte clôturé)

le lundi 06 septembre 2010 à 16h47

Hum hum c'est un peu rapide tout ça, non ?
Sans préjuger de ce qui te fera du bien ni de ce qui est possible, il faut absolument que tu te donnes du temps, que tu donnes du temps à tes partenaires, c'est long à digérer ces histoires et ça ne se règle harmonieusement qu'en dehors du climat passionnel.
Il arrive aussi que l'on ait "à chaud" des réactions sur lesquelles on aimerai revenir "à froid" et ça c'est le temps et la discussion qui le permet.
En plus il y a beaucoup d'amour dans tout ce que tu écris et ça serait surprenant qu'il n'y ait pas de solution à l'arrivée....
On est nombreux sur ce forum à être passés par ce qui t'arrive....
Je suis pressé par le temps, mais si tu souhaites je te préciserai ma pensée plus tard....

#
Profil

LuLutine

le lundi 06 septembre 2010 à 19h05

Je suis d'accord avec lam, je pense que tu es allée beaucoup trop vite, et je comprends que ton mari en souffre.
Il lui faudra du temps, beaucoup de temps comme je le disais sur ton autre sujet.

J'ai un amoureux avec qui j'ai été exclusive pendant des années, et aujourd'hui bien que polyamoureux lui-même, il ne veut pas ou plus fréquenter mes autres amoureux (c'est même le cas avec les amoureux potentiels avec qui je n'ai qu'une relation amicale). C'est son droit le plus strict.

J'essaye de faire évoluer les choses parce que je n'aime pas sentir le malaise sous-jacent (s'il était parfaitement à l'aise avec la non-exclusivité, il ne refuserait sans doute pas de les voir). Mais en aucun cas je ne le force. Je propose juste (par exemple : quand on fera tel truc entre amis, est-ce que je peux proposer à untel de venir ?).

Bon courage à toi, et surtout prends ton temps, ne détruit pas ce que tu as construit avec ton mari parce que tu essayes d'aller trop vite.
Ton autre amoureux va devoir être patient, mais s'il t'aime, il comprendra.

#
Profil

Romy

le lundi 06 septembre 2010 à 19h53

Je crois aussi que les choses vont trop vite. Sept mois, c'est peu. Je ne dis pas que c'est peu pour savoir que ce qu'on ressent pour l'autre est très fort, ni pour avoir envie de faire un enfant avec lui...C'est peu pour ton mari, peu de temps pour réfléchir, pour savoir ce qu'il est prêt à accepter. Il doit être rassuré et lui parler déjà de fonder une grande famille unie, c'est tout un choc.

C'est peut-être aussi peu de temps pour savoir si tu as vraiment besoin d'aller aussi loin avec ton amant. Peut-être pouvez-vous vous rejoindre à mi-chemin? Le polyamour n'est pas la liberté de tout faire, il y a aussi l'éthique, et même le renoncement. Le renoncement n'a pas nécessairement à être quelque chose de morbide, on peut y voir du beau. Enfin, je ne veux pas faire croire que je donne la leçon, mais juste que tu comprennes qu'il n'y a pas qu'une seule solution. Penses à ce que tu veux vraiment en bout de ligne. Généralement, c'est notre bonheur qu'on recherche. Et là tu me sembles plutôt triste.

#

lovetriste@live.fr (invité)

le dimanche 29 janvier 2012 à 23h55

Message modéré pour la raison suivante : Ce site n'est pas un site de rencontres, merci de poster vos annonces ailleurs..

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion