Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Déception..peut-être passagère

Témoignage
#
Profil

ophelie

le lundi 23 janvier 2012 à 22h16

hello
en m'inscrivant ici, je voulais avant tout partager certains sentiments, certains vécus, ne pas avoir à me justifier de ce que je suis, de ce que mon "mono"(j'apprends même le jargon ) apprend à apprendre et à accepter malgré toutes les difficultés.
Je n'ai pas été l'objet d’attaques , ici, mais j'ai lu, les fils.des discussions...
mon premier rapport avec le site fut ce texte"Entretenir une relation polyamoureuse avec une personne monogame"texte très simple, beau par sa simplicité, plein de respect pour le mono et la poly (ou inversement)
qu'ai je lu? (peut être je n'ai pas tout lu, loin de là)
de l'égoïsme
de l'egocentrisme
du dogmatisme
peu d'amour
et souvent les mêmes règlements de compte que l'on trouve à l’intérieur d'un couple, hétéro ou homo, "classique"
Je ne suis pas meilleure que les autres, mon couple traverse une période difficile, je ne prétends pas avoir trouvé la solution, je ne veux pas que ce message soit pris comme une leçon de ma part, mais juste comme une impression
je me trompe peut être
peut être

#
Profil

LuLutine

le lundi 23 janvier 2012 à 22h29

Tu peux dire où est-ce que tu as vu du dogmatisme et de l'égocentrisme (et tout le reste) ? Parce que de mémoire, je n'ai pas eu le même sentiment en lisant...

#

Benjamin-L (invité)

le vendredi 27 janvier 2012 à 22h44

Ophélie, je vait t'épouser.

Bon, il j'y a pas QUE ce que tu dis, mais c'est vrai que régulièrement, on a l'impression que pour certains le polyamour a l'apanage des bons sentiments.

Même quand on ne se comporte pas mieux que certains monogames.

Ça s'explique assez facilement, et ça se pardonne tout aussi bien que pour ces derniers. Ce n'est donc pas plus grave. :-)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 27 janvier 2012 à 22h58

Coucou Ophélie,

J'ai sans doute mal lu, quand tu parlais d'égocentrisme, j'ai cru que tu parlais de l'article en question, mais en relisant je vois que tu dis "texte très simple, beau par sa simplicité, plein de respect pour le mono et la poly (ou inversement)"

#
Profil

oO0

le dimanche 29 janvier 2012 à 00h43

Ce que je pense avoir compris pour ma part, c'est qu'elle parlait soit de certains échanges entre membres ou de récits relationnels de membres. Pour ce qui est des échanges, je ne peux pas la contredire, j'ai ma part de responsabilité. Pour le reste, nombre de membres ont noté que c'est proprement humain de raconter ce qui ne va pas. (Pour ma part, je constate que le propre des schémas narratifs commence par un évènement perturbateur de l'équilibre d'une situation initiale.) En plus, le fait est que, souvent, la prise de conscience du sujet passe par des situations difficiles.

Sinon, Ophélie, comme tu le notes justement, il y a quelque chose de décevant dans les règlements de compte d'un couple, quel qu'il soit, mais est-ce que l'acceptation de la déception ne fait pas partie d'une maturité à acquérir dans notre rapport à la réalité ? Je formule certainement mal ma question, mais ce que je retiens de mon expérience de la déception, c'est que c'est lorsque j'y ai cédé que j'ai été le plus injuste. Dans l'épreuve de la déception tout semble perdre de sa valeur et le risque est de se comporter comme si plus rien n'avait de valeur.

Déception... peut-être passagère

Un passage, une épreuve à passer, voire à repasser tout au long de sa vie. Voilà comment je comprends ton sentiment d'une déception... peut-être passagère, la sagesse muette qu'il peut y avoir derrière ce sentiment de passage.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

clairobscure (invité)

le lundi 30 janvier 2012 à 09h59

Bon, quand on donne son avis, difficile de ne pas avoir l'ai convaincu de ce qu'on dit. Est-ce que c'est ça que tu appelles du dogmatisme? à chacun de prendre les idées et réflexions intéressantes pour soi, laisser le reste de côté et prendre les interventions pour ce qu'elles sont: des avis personnels et forcément subjectifs.

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 30 janvier 2012 à 14h21

Ophélie, ce que je comprends dans ce que tu dis, c'est qu'il y a une collision accidentelle entre deux fantasmes. Passer ou sentir que l'on change en passant du schéma monoamoureux au schéma polyamoureux instruit les attentes du nouveau schéma de toutes les vertus et dépeint l'ancien de tous les vices. C'est oublier, parce que le concept est beau et le permet, que polyamour et monoamour ne sont pas des contraires, mais sont des distinctions réductrices qui permettent de représenter quelques différences fondamentales ; c'est oublier aussi que ceux qui animent ces façons de vivre ne sont que des êtres humains.
C'est une belle façon de projeter sur autrui tout l'espoir que cèle une avancée dans son projet personnel, mais il est normal qu'au crible de la réalité, cette belle philosophie soit, sinon mise à mal du moins ramenée dans les dimensions exactes de toutes les relations humaines.
Ainsi, il y a aussi parmi les polyamoureux des égoïstes, des égocentristes, des dogmatistes, et des personnes qui n'aiment pas différemment, des menteurs qui transposent leur rapport de force de monoamoureux en rapport de force polyamoureux, des aveugles mentaux qui ne comprennent pas grand chose de leur vie et des paresseux, comme dans tous les groupes d'êtres humains.
Mais le temps permet de voir quand même, qu'il y a de belles personnes qui ne sont pas égoïstes, des personnes qui ne vivent pas leur polyamour en opposition au monoamour mais comme une avancée vers la sérénité qu'ils se promettent, des personnes qui ne jugent pas, des personnes qui trouvent légitimes toutes formes d'amour pourvu qu'elles soient choisies par tous les partenaires, des personnes qui ne font pas de prosélytisme, ne jugeant pas leur mode de vie plus légitime que d'autres, des personnes généreuses etc.
Pour ma part, je suis persuadé qu'il y en a plus qu'ailleurs, parce que vivre un polyamour épanouissant demande des efforts personnels qui construisent une société nouvelle. Mais je pense aussi que je peux être dans un fantasme qui m'aide à vivre, et je ne le renie pas.
Un peu comme toi, peut-être ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion