Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon mari aime une autre femme, comment le vivre pour une entente harmonieuse ?

Bases
#
Profil

NATURE

le lundi 14 novembre 2011 à 22h42

En couple depuis 22 ans, 2 enfts de moins de 10 ans, notre amour est toujours aussi fort et présent. Nous avons certes des hauts et des bas liais essentiellement à la crise économique. Mon mari et moi sommes fidèles et n'avons aucun secret l'un pour l'autre. Mais mon époux a eu le "coup de foudre" pour une collègue début septembre alors qu'il allait changer de travail. Le tout a commencé par des à priori, enchaîné par une découverte des personnalités, des recherches de gestes, de toucher, d'attentions, pour finir par réaliser sans se le dire qu'ils s'aimaient. Le dernier jour, le soir, au moment des adieux, ils n'ont pu faire autrement que de s'enlacer et s'embrasser et de reconnaître leurs sentiments. Il m'a tout avoué, dés le début. Il l'aime comme il m'aime et ne peut vivre sans elle.
Depuis, nous ne cessons d'être partager. Moi, je suis déchirée par ses absences du WE que quelques heures, certes, que j'essaie d'occuper au mieux afin de ne pas me prendre pour une lionne en cage.C'est long, mais ça marche. Elle n'est pas libre, mère d'un bébé et son couple bat affreusement de l'aile. Nous, si ce n'est cette liaison, on va très bien. Je dirai que la peur de le perdre à même permis de me libérer sexuellement, de faire tomber quelques tabous et pourtant on ne s'ennuyait pas au lit. Nous ne comprenons pas ce qui se passe. Nous savons seulement que nous nous aimons toujours, et qu'eux sont sincères dans leurs sentiments. Nous nous sommes rencontrés elle et moi. J'ai vu que c'était une personne qui ne jouait pas avec les sentiments et sérieuse, comme nous, mais sous le coup de ce coup de foudre. Ils ont essayés de rompre chacun leur tour, pour mieux revenir. Moi, depuis le début je parle de m'effacer, chose que mon mari refuse car sans moi, il n'est rien. Aussi, je reste. Le WE dernier a été difficile. J'ai annoncé le fait de vouloir me séparer de lui, de ce fait, c'est elle qui s'efface pour préserver notre couple. Mon mari est dans tout c'est état. De plus, elle a agit de telle manière que s'il retourne vers elle, il devient demandeur et il ne le veut pas. Je sais qu'elle n'est pas heureuse de cette séparation, mais elle ne reprend pas contact. Moi, je veux qu'ils arrangent ça ensemble, car c'est avant tout leur couple, et m'entendre avec eux 2 que par la suite. J'ai découverte ce site en cherchant des réponses à ce problème. Le poly amour, nous était totalement inconnu. Chez nous, la règle, serait épouse n°1 et N°2. Dès leur première querelle mon mari a bien indiqué qu'il y aurait notion de partage. Pas "je vais te retrouver quand l'envie me prend", non. Mais, partage du temps équitable entre nos 2 couples et afin de concilier au mieux ses 2 amours et sa vie de famille. Il est malheureux, et je préfère encore qu'il l'a retrouve plus tôt que de vivre son désarroi. Il se renfermait énormément avant de la rencontrer et je m'apercevais et me rencontre quelle est un rayon de soleil et lui redonne vie. Elle et moi, lui procurons un équilibre. Que faire ? Lire ce site m'aide beaucoup. Lui, il retrouve ses idées et moi ça m'aide à affronter la situation et à lui expliquer mes sentiments. On parle énormément depuis le début de leur idylle. Je l'ai rencontré 2 ou 3 fois et même prévu du matériel pour accueillir son bébé. Maintenant, je ne sais comment cela va finir, mais, malgré les difficultés que cela représentent, je me sens plus forte pour affronter leur idylle car c'est un coup de foudre et non un coup de tête, et que la situation ne réjouit personne. Un dernier détail, mon mari est un amoureux possessif étouffant, il reconnait le coup de foudre mais ne tolère pas qu'elle ou moi puissions le rencontrer un jour. Dans leur relation, il n'y a pas eu de flirts, de sous-entendus, ils n'ont rien fait pour que cela leur arrive. J'ai seulement un mari exceptionnel, il participe à toute les tâches du foyer, féminines comme masculines et même les enfants. Il ne boit pas, ne fume pas et si ce n'était pas cette idylle, ne coure pas les filles. Ce que sa compagne ne reconnait absolument dans son propre époux. Elle aime tout ce qu'il n'aime pas, elle est son opposé dans bien des domaines, mais vivre sans elle, c'est vivre avec une aile en moins.

#
Profil

Evavita

le mardi 15 novembre 2011 à 04h11

Bonjour Eperanza,

Je profite d'une insomnie passagère pour je l'espère, t'être utile. Il y a plusieurs points dans ce que tu racontes qui méritent d'être pris un par un.

* Ce n'est que mon avis mais tu parles de ton mari et de son amoureuse, de ton mari et de toi et ainsi de suite. Je pense que même si ça doit te paraître dur, tu ne dois pas t'occuper de leurs affaires. C'est à ton mari de gérer son couple avec son amoureuse. Tu dois te concentrer sur ce que tu ressens pour ton mari, tout en prenant en compte le fait qu'il y en a une autre. A partir de là, il n'y a pas de recette du bonheur. C'est à toi de savoir si tu préfères une vie sans lui ou une vie avec lui alors qu'il a une amoureuse. D'après ce que je lis, malgré le ballet incessant de "qui va se retirer de l'équation", tu as déjà pris ta décision. Tu m'as l'air déjà d'accord pour rester avec lui alors qu'il a une amoureuse.

* Tu parles du fait qu'il est dure de supporter son absence quand il est avec sa compagne, ce qui est tout à fait normal. Mais plutôt que "d'essayer" de t'occuper pour qu'il te manque moins, il faudrait que tu trouves quelque chose que tu aurais assez envie de faire au point où tu ne penseras pas à l'abscence de son mari. En toute honnêteté, et là il s'agit de mon ressenti, j'ai du mal à concevoir que quiconque pourrait supporter d'avoir un compagnon poly sans l'être sois même. Et c'est là qu'on en arrive à mon troisième point.

* Tu évoques, si je comprend bien, que ton mari ne supporterait pas de savoir que tu puisse en aimer un autre. Et tu expose une justification de cela en disant qu'il n'a pas cherché à en aimer une autre mais que ça lui est tombé dessus. Le sous-entendu que je capte, c'est que tu aimerais bien de ton côté avoir les même "droits" que lui. Sinon pourquoi parlerais tu de ce dernier "détail"? Mais si tu rencontrais à ton tour quelqu'un qui pourrait être ta seconde aile pour reprendre tes mots, ça voudrait dire que tu l'aurais cherché ce que ton mari d'après ce que tu dis, n'a pas fait. La situation est toute nouvelle, mais par expérience, je peux t'affirmer, que si tu rencontre quelqu'un de cher à tes yeux et que tu t'en prives pour ton mari exceptionnel qui lui ne s'en prive pas, il en résultera tôt ou tard une rancœur capable de venir à bout de n'importe quel couple.

* Pour récapituler un peu, laisse ton mari régler son histoire avec sa compagne. Si il se remettent ensemble alors discutez un maximum de ce que vous ressentez. Dis lui ce que tu ne supportes vraiment pas. Etablissez des règles qui vous sont propre et qui peuvent être modifiés par la suite. Quand à sa possessivité, pas là peine de créer des désaccord à l'avance. Vis ta vie, et le jour où tu croisera un homme sur ta route pour qui tu auras le coup de foudre, parles en à ton mari comme lui l'a fait avec toi. Il saura ce que tu ressens car il le vit déjà. Et comme il t'aime comme tu l'aimes, il voudras la même chose que toi pour lui : que tu sois heureuse.

J'espère que cela t'aideras un peu...

#
Profil

NATURE

le mardi 15 novembre 2011 à 09h46

Bonjour Evavita,

Ton raisonnement rejoint le mien.
* Comme tu le dis, je finis par accepter tant bien que mal, la relation de mon mari et de cette femme. J'y ai été confrontée dés le début. Seulement, comme il n'a jamais répondu aux attentions des autres filles, je n'ai pas vu et compris tout de suite que c'était sérieux. Il a fallu que je la rencontre et l'entendre lui après une discussion sèche avec moi, pour me rendre à l'évidence, que malgré, mes larmes, mes cris, mon changement d'aptitude (une fois pour, une fois contre), malgré notre amour, qu'il l'aime, qu'il ne voit rien et n'entend rien de ma souffrance et qu'il retourne vers elle. Il me revient toujours, mais elle lui est nécessaire. Je suis impuissante devant leur amour. Cependant, je l'aime toujours et encore. Quand il est avec moi et les enfants, c'est avec nous et quand il est avec elle c'est avec elle. Même s'il arrive que l'on en parle, et j'estime que c'est utile, pour savoir qu'il est heureux, apprendre à la connaître et me conforter dans mon choix. De plus, j'ai besoin de retrouver une stabilité dans notre vie de couple et de parents. Car les enfants savent. Leur cacher la vérité, n'était pas une solution et ils se rendaient compte que quelques choses n'allaient pas. Ils acceptent assez bien, et apprécient cette femme et son bébé. Mais nos disputes et mes changements d'humeur, les perturbent. Aussi, c'est soi je pars, ou je reste. Pour l'instant, je reste, mais des règles sont effectivement à poser pour l'harmonie de notre famille et j'ai demandé à mon mari d'être patient.
* Pour ce qui est de vivre ma propre vie, il faut des moyens. Ce que nous n'avons pas. Aussi, je me contente de petites sorties avec les enfants. Mais, quand les choses seront posées entre elle et lui, je pense que nous agiront avec un partage des enfants comme des divorcés pour que je puisse respirer et penser à moi. Je fais déjà des choses qui ne m'étaient pas autorisées seule avec les enfants. Et c'est déjà un grand pas.
* Je ne souhaite pas faire de rencontre plus intime. Mais malgré tout, je n'oublie pas la citation "fontaine je boirai jamais ton eau " et "ça n'arrive pas qu'aux autres". Mon époux estime qu'il est un cas exceptionnel, car il n'a rien provoqué, et rien cherché pour cette idylle, mais, je crois que personne n'est à l'abri, et c'est vrai que le moment venu, je redouterai son comportement.
*Je le laisse régler ce différent comme tous les autres avec sa nouvelle moitié. Elle n'a pas accepté que je m'écarte car elle sait que je reste primordiale pour lui. Elle a déjà essayé de rompre et m'a demandée nos coordonnées pour restituer des effets personnels. Je l'ai renvoyé à mon mari. Ils n'ont pas eu besoin de moi pour mettre en place leur relation, ils n'auront pas besoin de moi pour la stopper. C'est déjà bien, que j'arrive à penser pour eux afin qu'ils puissent se retrouver. Je ne jette pas mon mari dans ses bras. Mais, il n'est pas doué pour dire : "tient un WE arrive, et si je, ns, faisions ceci ou cela, et si je la voyais ? Elle, elle n'a pas une situation conjugale simple, et comme nous n'avons pas de planning de ministre, c'est plus à lui de s'adapter à elle sur ce point après ils avisent tant que cela ne gène pas notre et ma vie. J'en fait déjà beaucoup sans entrer dans les détails de leur couple. Je l'accueille, elle et son bébé, les aides pour se retrouver. Je ne mets aucune barrière, elles sont inutiles, il ne les voit pas. Je ne peux que les épauler, afin que cela se passe au mieux pour tous et peut-être en faire une amie.
Enfin ! nous verrons bien ! pour l'instant tout est en suspend. Je sais seulement qu'il y aura des nouvelles règles de vie à mettre en place, entre nous 2, nous 3. Nous devrons être patients. Et communiquer !!! avec mon mari et les enfants pas de problèmes. Mais, avec elle et moi, si ce n'est notre première rencontre ou j'ai pu me faire une opinion d'elle, on évite le sujet en face à face. Au téléphone, ce n'est que de grands soupirs de désolation, je la sens perdue, confuse et elle parle très peu. Pourtant, je ne suis pas agressive et lui parle comme à une amie, mais, mes confidences doivent l'effrayer. Je me sais très loquace, et fais des ouvertures pour des échanges. Mais, ça ressemble beaucoup plus à un monologue.
Bref ! es-toi ? comment tu te retrouves sur ce site ? tes insomnies sont liées à quoi ? as-tu dormir un peu ? quelle expérience as-tu sur le poly amour ? J'apprécie que l'on me conseille et j'aime rendre. Aussi, à défaut de conseils, puisque je suis novice sur le sujet, je peux peut-être te lire et qui sait t'aider ? Si je suis indiscrète dis le moi,
Bonne journée,

#
Profil

LuLutine

le mardi 15 novembre 2011 à 12h16

ESPERANZA
Mon époux estime qu'il est un cas exceptionnel, car il n'a rien provoqué, et rien cherché pour cette idylle

Bon, alors moi, je suis un cas super exceptionnel !
Jamais, je dis bien jamais, dans ma vie je n'ai cherché à tomber amoureuse, ou essayé de provoquer quelque chose.

Pourtant, ça m'est toujours tombé dessus comme ça, sans que je sache pourquoi. Et tu pourras dire à ton mari que je n'ai plus assez de doigts dans une main pour compter le nombre de personnes dont je suis amoureuse (par contre ça n'est pas toujours réciproque). Bon, ça ne fait pas tant de personnes que ça, c'est sûr, mais ça en fait plus que deux !

Alors, ton mari, un cas exceptionnel ?

En fait, je ne crois pas être si exceptionnelle moi-même, alors je me permets d'en douter.

Comme tu le dis, si jamais ça t'arrive aussi, il faudra qu'il accepte les choses.

#
Profil

NATURE

le mardi 15 novembre 2011 à 15h52

Il est sur que ça va être du sport et pas qu'en chambre !!! lol. ça va être un autre calvaire, je n'aurai pas le droit à l'erreur...

On est bien ensemble, je ne comprends pas ce qui arrive.
Il est si sur de lui, droit, à des principes et pourtant, je me disais que l'on ne doit pas être si infaillible, on ne se reconnait pas au travers de nos relations.
Et on n'est pas ensemble pour les convenances et c'était loin d'être platonique.
J'ai l'impression que tout est perdu, je n'ai que lui, nos relations sont autour de lui...
Qu'est ce qui pousse, attire une personne vers une autre ? surtout si on est bien chez soi avec sa femme et ses enfants ? car c'est ce qu'il dit. Il me répond que je ne dois pas me remettre en question et que ça n'a rien à voir et qu'il ne connait pas la réponse. Il est comme en pilote automatique et ne contrôle plus rien. Mais il sait qu'il m'aime et il l'aime. Elle est tout son opposé...je me trouve bien ridicule avec mes 22 ans de vie commune et 14 ans de mariage sans accroc du moins sur le plan fidélité...à croire que rien n'est éternel !
merci pour ton commentaire

#
Profil

Evavita

le mardi 15 novembre 2011 à 20h25

LuLutine
Bon, alors moi, je suis un cas super exceptionnel !

Jamais, je dis bien jamais, dans ma vie je n'ai cherché à tomber amoureuse, ou essayé de provoquer quelque chose.

Pourtant, ça m'est toujours tombé dessus comme ça, sans que je sache pourquoi. Et tu pourras dire à ton mari que je n'ai plus assez de doigts dans une main pour compter le nombre de personnes dont je suis amoureuse (par contre ça n'est pas toujours réciproque). Bon, ça ne fait pas tant de personnes que ça, c'est sûr, mais ça en fait plus que deux !

Alors, ton mari, un cas exceptionnel ?

En fait, je ne crois pas être si exceptionnelle moi-même, alors je me permets d'en douter.

Comme tu le dis, si jamais ça t'arrive aussi, il faudra qu'il accepte les choses.

Je te rejoins sur ce point là LuLutine. Mon avis est que c'est une question de point de vue dans le sens premier du terme. Si le modèle de la fidélité est bien encastrée dans notre cerveau et qu'en plus nous vivons depuis plusieurs année avec un partenaire qui nous est fidèle, nous apprenons petit à petit à avoir des oeillères qui nous "protègent" de la vue de toute personne susceptible de nous faire chavirer le coeur. Dans le cas de LuLutine comme du mien, nous nous somme autorisé à enlever (voir à ne pas mettre du tout) ces oeillères. Compte tenu de ta situation Esperanza, tu le dis toit même, tu n'as que ton mari et il est probable que la peur de l'erreur fasse que tes oeillères s'enlèvent d'elle même.

* Cette comparaison a été mainte fois utilisée mais je pense qu'elle mérite d'être à nouveau d'être mis sur l'avant de la seine. Ce n'est pas parce l'on a des amis avec lesquelles on s'entend très bien et que l'on connais depuis très longtemps, qu'on va s'abstenir de s'en faire d'autre. Et ce n'est pas pour autant qu'on en aimera moins ses amis n'est-ce pas. Et bien aimer deux (ou plus) de personnes ça revient à ça. Alors oui, on peut tomber amoureux de quelqu'un d'autre même si on est bien avec le partenaire que l'on a déjà. Bon et là je me concentre volontairement sur le mot amour car c'est ta situation mais il est évident qu'n peut ressentir tout un florilège de sentiment pour quelqu'un d'autre alors qu'on a une vie heureuse avec le partenaire qu'on a déjà.

*Pour le reste tu m'as l'air d'avoir les choses bien en main. Même si tu as besoin d'en parler, je trouve que tu gères la situation avec beaucoup de brio pour quelqu'un qui n'était pas préparé à passer par ce genre d'épreuve.

Ne t'inquiètes pas pour moi Esperanza. Je suis étudiante, et comme tout étudiant qui se respecte, j'ai un rythme de vie complètement irrégulier (hihi). Donc pas de panique, ce ne sont ni des insomnies chroniques, ni le poids d'un fardeau insupportable qui m'empêche de dormir. Pour ma part, j'ai atterrit sur le site de polyamour.info car j'étais déjà une poly. J'ai en premier lieu rejoint ce site parce j'étais intéressée par le fait de rencontrer d'autres personnes qui vivent des amours plurielles. D'une part ça me conforte dans l'idée que je ne suis pas seule, d'autre part, voir comment les autres le vivent me permet de me rappeler que c'est possible, que ce n'est pas du domaine de l'utopie. Tu n'es pas indiscrète, c'est même très gentil de ta part de t'en inquiéter.

#
Profil

NATURE

le jeudi 17 novembre 2011 à 11h11

Bonjour à tous,

Evavita tu dis :

"Compte tenu de ta situation Esperanza, tu le dis toit même, tu n'as que ton mari et il est probable que la peur de l'erreur fasse que tes oeillères s'enlèvent d'elle même."
Effectivement, j'ai peur que si cela lui soit arrivé, bien que non prémédité par lui et elle, cela puisse m'arriver. Mon mari a jusqu'à ce jour toujours été fidèle, et elle aussi, semble-t-il... comme je lui ai signalé, c'est un cas exceptionnel, certes, mais qui est arrivé à 2 personnes, lui et elle et non lui seul. Et je suis comme un chat, un chat échaudé qui craint l'eau froide !

*Pour le reste tu m'as l'air d'avoir les choses bien en main. Même si tu as besoin d'en parler, je trouve que tu gères la situation avec beaucoup de brio pour quelqu'un qui n'était pas préparé à passer par ce genre d'épreuve.

Effectivement, pas préparé du tout. Personne à qui en parler et j'en ai affreusement besoin. Le sujet a été abordé avec une amie. Mais on n'a pas la même mentalité. Pour elle, dans un couple, il y a des mensonges. Ce n'est pas notre opinion et nous n'en avons pas et elle ne comprend pas ma réaction. En plus d'être amant, nous sommes complices, confidents, amis, parents, etc. Ce qui fait que pour mon mari, me dire dés le premier jour son infidélité était normal et comme de plus, il est en "pilote automatique" il n'a pas pensé qu'il me ferait du mal. Cependant, il y a un petit détail, mensonge qui ne m'a pas révélé de suite, et qui je pense m'aurait fait réagir dés le départ autrement car de ce fait, pour moi, ce n'était rien de sérieux. Il m'avait dit qu'ils ne s'étaient qu'enlacés et caressés la joue, et avait omis volontairement à sa demande, soit disant pour ne pas me peiner, au risque de tout briser, de me dire qu'ils s'étaient embrasser. Maintenant que je sais, je me trouve bien naïve, mais j'avais cru mon époux et je n'avais jamais eu à mettre ses dire en doute...Voilà pourquoi, je ne pouvais me défendre. Personne ne comprend mon comportement, moi la première. J'ai le choix entre :
a) accepter la situation, rester à 50% et être avenante avec cette personne et lui
b) accepter la situation, rester à 50% mais leur mener la vie impossible donc la mienne également,
c) divorcer et/ou nous séparer et faire un trait sur notre relation, et accepter la leur,
d) divorcer et/ou nous séparer et faire un trait sur notre relation et leur en faire voir de toutes les couleurs,
Moi, dés le commencement, je voulais la solution C. Mais, lui veut que l'on reste en couple que l'on ne change rien tout reste en place mais vivre également avec elle. 50/50 pour chacune et seulement que lui entre nous. Messieurs, restez sur le côté ! territoire exclusif ! "je n'ai rien prémédité, j'aime 2 femmes qui m'aiment, on n' a rien prémédité, je ne suis pas un coureur de jupons et encore moins un coeur d'artichaut ! " LULUTINE, il a encore énormément de travail à faire !!!
Moi, je m'aperçois que je pourrais même si l'apprentissage peut être difficile mais je pense que quand la belle posera ses valises et se rendra compte de la situation, elle va prendre ses jambes à son coup.
La situation du moment est d'ailleurs propice pour mettre les choses en place. Là, ils ne se voient que quelques minutes le matin, et au plus 1h le soir. Le WE, 4H, en fonction des disponibilités de la belle. Cela me permet sur le soir et le WE, de me forger à cette situation. Mais savoir, que quand j'appelle, elle est à ses côtés et qu'ils peuvent, enchaîner, sans aucun scrupule ou que, quand je dois le joindre, le téléphone bascule directement sur la messagerie car ils compensent le fait de ne pas se rencontrer librement en discutant, ce que je peux comprendre, mais je ne suis pas sa mère ni sa soeur, mais son épouse ! le plus dur et de se voir impuissante contre leur amour et de réaliser quand on est au lit qu'il peut faire la même chose avec elle !!! C'est affreux !!! mais le sexe qu'elle que soit le partenaire reste du sexe, n'est ce pas ?!
Enfin, comment j'ai pu la recevoir, discuter prévoir du matériel pour son bébé ? Je n'en sais rien ! Mais, nous avons nos enfants. suis-je en "pilote automatique" moi aussi ? Et, je crois, que de la manière dont il présentait les choses, il fallait mieux que cela se déroule bien, en être civilisé, pour que nos enfants en souffre le moins possible. Je suis à cran, moi, qui fait des créations manuelles, cela ne m'inspire plus, les jeux des enfants ne me distrait plus. Je ne fais que l'essentielle dans la maison ! Depuis, 3 mois, je ne vis plus...Mais à côté de ça, je fais pour que cette situation fonctionne, pour le bien de tous. Et avec mon mari, quand il est là, dans l'ensemble ça va très bien.
A ce jour, leur relation est en suspend. C'est vrai que j'ai proposé le divorce ou une séparation. Elle s'éclipsait de ce fait. Après discussion avec mon cher et tendre, je reste, avec de nouveaux principes de vies. Les choses étaient rentrées dans l'ordre. Ils devaient passés, enfin un WE ensemble. (du moins pour eux, moi, je laisse faire, mais ais-je vraiment le choix ? ils peuvent s'être déjà retrouvé pleinement même sans WE, je sais que les préliminaires ont été déjà très loin sans finalité, mais ou est la différence ? leur première rencontre et baisers ne devaient pas être !!! il n'y a rien de préjudiciable selon la belle ? Pour moi, ce n'est pas le cas !). Seulement, si lui était prêt, elle qui avait organisé les choses, avant tout pour échapper à son propre mari parce qu'elle n'aurait pas supporté un long WE avec lui, n'avait rien de préparer, ni pour elle et son bébé. Selon ses dires, elle a eu une longue discussion avec son mari la veille. La tiendrait-il pour qu'elle reste contre son gré ? tout en lui laissant la possibilité de s'absenter des WE ? Cela ne me semble pas impossible.
Enfin, c'est seulement, une fois sur le lieu de RDV qu'elle a essayé de joindre mon époux. Elle devait le prévenir, au mieux venir le chercher ?!?! Seulement, ne ns attendant plus à ce qu'elle l'appelle, car selon mon mari la discussion du matin avait été houleuse, et la rencontre ne devrait pas se faire, ns, on avait décidé d'aérer les enfts ! A la lecture des messages, mon mari a appelé afin de la rejoindre, mais elle était déjà retourné chez sa moitié après l'avoir prévenu !!!
Les amours sont bien compliqués !!! Ils se sont entendus depuis. Elle refuse d'être franche avec lui, sur bien des domaines. Elle, qui disait bien avant leur idylle, qu'elle divorcerait, refuse de dire, ce qu'il en est de son couple. Mon mari estime que s'il s'engage dans une relation aimerait pour leur tranquillité savoir ce qu'il en est, même s'il n'intervient pas. Comment épauler quelqu'un si cette personne ne se confie pas ? Sachant, que les cartes sont distribuer d'entrer de jeux pour elle comme pour moi ?

Il a mal, moi, ça fait 2 jours qu'être simplement dans ses bras me suffit amplement, il ne le comprend pas et en est frustré.
Je pense que la pression tombe, je me suis pris un coup à la figure et au ventre. Et maintenant après bien des efforts un dans le dos. Je reste sur mes gardes. Bien qu'il dise qu'elle lui a fait trop mal, pour repartir vers elle. Mais, si elle revient après avoir posé ses valises, je ne serai pas surprise d'un nouveau départ après discussion.

Voilà pour les dernières nouvelles. Vous êtes étudiantes. Donc bien plus jeune que moi, très certainement. J'ai 43 ans. Je suis surprise de ne pas avoir des commentaires de personnes de ma tranche d'âge. Et pourtant, j'ai cru comprendre que des gens qui entretenaient des relations de longues durées comme la nôtre il y en a quand même, j'aurais aimé avoir leur point de vue en plus.

bonne journée à tous,

#
Profil

LuLutine

le vendredi 18 novembre 2011 à 19h21

Il y aurait plusieurs points sur lesquels j'aurais des choses à dire, mais je voulais en particulier reprendre celui-là :

ESPERANZA
de réaliser quand on est au lit qu'il peut faire la même chose avec elle !! ! C'est affreux !! !

Est-ce que tu peux me dire pourquoi c'est si affreux ?
Moi, ça ne me paraît pas évident...et ta réponse m'intéresse grandement, vu le nombre de personnes (non poly évidemment) qui me tiennent le même discours.

ESPERANZA
Vous êtes étudiantes. Donc bien plus jeune que moi, très certainement.

Je suis plus jeune que toi, mais je ne suis plus étudiante depuis un moment :)
Je ne sais pas si tu m'inclus dans ce "vous" alors je préfère préciser.
Et il y a effectivement des gens de ton âge ou même plus vieux susceptibles de passer sur le forum, mais tu n'as aucune garantie qu'ils viennent lire ce sujet en particulier, c'est peut-être pour cela qu'ils ne t'ont pas (encore) répondu.

#
Profil

NATURE

le vendredi 18 novembre 2011 à 21h11

Pourquoi affreux ? parce que c'est quelque chose d'intime fait par amour qui pour moi ne devait être réalisé qu'entre nous. Ils ont beau le faire par amour, je me sens trahie. Ce n'est plus une exclusivité. Je suis peut-être vieux jeu, mais nous avons découvert et appris l'amour ensemble. Et maintenant, il me fait l'amour avec toujours autant de sentiments et passion, sans que cela ne le gène d'avoir la même attitude envers cette femme et vice versa. Non, pour moi, c'est inconcevable.

Vive la jeunesse ! je ne suis pas encore pour autant à mettre au rebut ! et je me doute que le sujet doit d'abord intéressé, et que tout le monde n'est pas forcément en ligne.

Bonne soirée

#
Profil

LuLutine

le vendredi 18 novembre 2011 à 21h52

ESPERANZA
Pourquoi affreux ? parce que c'est quelque chose d'intime fait par amour qui pour moi ne devait être réalisé qu'entre nous. Ils ont beau le faire par amour, je me sens trahie. Ce n'est plus une exclusivité. Je suis peut-être vieux jeu, mais nous avons découvert et appris l'amour ensemble. Et maintenant, il me fait l'amour avec toujours autant de sentiments et passion, sans que cela ne le gène d'avoir la même attitude envers cette femme et vice versa. Non, pour moi, c'est inconcevable.

Bon, finalement ça m'avance assez peu : tu as en gros le même discours que d'autres que j'ai pu entendre.
Les mots que j'ai mis en gras me rappellent à quel point cette vision des choses est personnelle et subjective.

Et bien sûr, tu as autant le droit de fonctionner comme cela que quelqu'un d'autre aurait le droit, par exemple, de dire : "Mon mari ne peut pas jouer aux échecs avec une autre personne que moi, ce serait affreux." (on peut remplacer jouer aux échecs par beaucoup d'autres situations, c'est juste pour l'exemple).

Je note quand même que tu dis que dans ton idée, avoir des relations physiques doit se faire par amour, et tu concèdes que justement, il aime cette femme. Mais tu te sens trahie quand même. Je ne sais pas si ça nous dit ce qu'il y a derrière ce sentiment de trahison. Peut-être que c'est quelque chose à creuser si tu as envie de rester en couple avec un polyamoureux ?

Pour ma part, le jour où j'ai juste accepté de remettre en question le fait que deux amoureux se devaient l'exclusivité (sexuelle et sentimentale), j'ai changé de point de vue alors qu'auparavant, je me serais probablement sentie trahie comme toi. Il m'est difficile d'expliquer ce qui m'a fait changer d'avis. Sans doute la simple conviction qu'un être humain ne pouvait pas m'appartenir, et que je n'avais pas à chercher à limiter ou contrôler ses activités, ses déplacements, ses fréquentations etc.

Le fait d'avoir moi-même des sentiments pour plusieurs personnes a aussi aidé, évidemment. Quand on peut se mettre à la place de l'autre, on le comprend mieux.

Enfin, comme tu le souligne "Ce n'est plus une exclusivité".
C'est effectivement le principe du polyamour...
Mais une chose que tu n'as peut-être pas réalisé, c'est qu'il ne fait probablement pas "les mêmes choses" ou en tout cas, pas de la même façon avec elle. Ce sont des instants qui n'appartiennent qu'à eux et qui sont sans doute différents (mais ni mieux, ni moins bien) que ceux qu'il vit avec toi. Réciproquement, ce qu'il vit avec toi, il ne peut le vivre qu'avec toi, et pas avec elle (en tout cas, pas de la même façon, ce qui en fait une expérience différente).

Du coup, quand tu dis :

ESPERANZA
sans que cela ne le gène d'avoir la même attitude envers cette femme et vice versa

je pense que tu ne peux pas être sûre qu'il a exactement les mêmes comportements et réactions avec elle, même s'il semble qu'ils "font exactement les mêmes choses".

A mon avis, il vous reste probablement des choses qui n'appartiennent et n'appartiendront jamais qu'à vous deux ! Peut-être que réaliser cela peut t'aider un peu ?

#
Profil

LuLutine

le vendredi 18 novembre 2011 à 22h11

Je repense à un truc au passage (et oui, ça mérite un autre message plutôt qu'une édition du précédent).

J'ai parlé de "polyamoureux" en évoquant ton mari ("rester en couple avec un polyamoureux"), mais comme tu le dis toi-même, il a encore du chemin à faire avant de l'être vraiment - du moins, si l'on considère ma définition du polyamour, avec tout ce qu'elle a de subjectif, même si d'autres polyamoureux la partagent.

L'un des "détails" qui me met la puce à l'oreille, c'est qu'il tient visiblement beaucoup à ce que tu restes à tout prix avec lui (ou alors j'ai mal interprété tes propos), alors que tu lui proposais le divorce.

Je ne vois pas un polyamoureux réagir comme ça.

Pour moi (oui on peut souligner le "pour moi" ;) ), le discours d'un polyamoureux ressemblerait plutôt à quelque chose comme :

"Je t'aime et j'ai envie que tu restes avec moi, mais si cela te rend malheureuse, si tu préfères que nous nous séparions, alors dis-le moi et séparons-nous. Ce sera douloureux pour moi mais je préfère te savoir heureuse loin de moi que malheureuse près de moi."

#
Profil

tentacara

le samedi 19 novembre 2011 à 00h10

Lulu +1! (+)
Je crois aussi qu'il lui reste du chemin à faire côté réciprocité. Qu'il ne puisse pas concevoir qu'il t'arrive la même chose qu'à lui, c'est un peu embêtant quand même.
Ceci dit, au bout du compte tes choix t'appartiennent. Si tu es mal et désires le quitter, qu'il soit d'accord ou non, ce n'est pas une décision qui lui appartient. Si tu décides de rester, ce choix t'appartient aussi et dans ce cas, à toi d'établir avec lui un modus vivendi qui vous paraisse tenable et d'assumer cette décision.
Enfin, tu dis que vous avec découvert l'amour ensemble.. et c'est peut-être là aussi que le bât blesse : La quarantaine est typiquement l'âge où se sentant vieillir, on se retourne sur sa jeunesse et on cherche à vivre les expériences qu'on n'a pas faites à l'époque, quelle qu'en soit la raison. (Le démon de midi, quoi).
Cela n'enlève rien à la qualité de vos relations, expérimenter est une démarche profondément individuelle et souvent nécessaire, ne serai-ce que pour se rappeler qu'il aime sa vie avec toi. Cela peut être très gratifiant aussi que malgré ses galipettes extra conjugales, votre vie intime soit toujours aussi riche.
En ce qui me concerne, je me sens choisie à chaque fois qu'un de mes amoureux revient vers moi les yeux pleins de désir alors que je sais que la veille il en étreignait une autre.

#
Profil

Junon

le samedi 19 novembre 2011 à 10h34

Même ressenti que Tentacara, quel plaisir de se sentir autant désirée "malgré" ses autres partenaires. Ca me fait pétiller...

#
Profil

NATURE

le dimanche 20 novembre 2011 à 19h42

"Pour ma part, le jour où j'ai juste accepté de remettre en question le fait que deux amoureux se devaient l'exclusivité (sexuelle et sentimentale), j'ai changé de point de vue alors qu'auparavant, je me serais probablement sentie trahie comme toi. Il m'est difficile d'expliquer ce qui m'a fait changer d'avis. Sans doute la simple conviction qu'un être humain ne pouvait pas m'appartenir, et que je n'avais pas à chercher à limiter ou contrôler ses activités, ses déplacements, ses fréquentations etc. "

Oui, je me rends compte que l'on appartient à personne. Seulement, mon mari le vit et l'accepte maintenant, car sinon, tout comme moi il dirait que c'est inconcevable. Cependant, il refuse qu'elle ou moi fréquentions effectivement d'autres hommes. Donc, ce n'est pas encore du polyamour, surtout si nous allons dans son sens. Ce qui risque d'être mon cas. Nous nous sommes jamais vraiment contrôler l'un ou l'autre, on a toujours agis après concertation. Lui, est libre d'actions et moi, il me couve et me surprotège de tout, de mes actes comme de la société.

Je sais qu'il n'a rien provoqué et qu'il en est de même pour elle. Ils ont eu la franchise de s'avouer et du moins pour lui de m'avouer leurs sentiments. Maintenant, nous sommes "coincés". Car, je suis mal malgré tout, je n'arrive plus à trouver de la motivation pour les choses qui me passionnaient. J'ai du mal à expliquer calmement les devoirs des enfants et à les supporter. C'est peut-être passager mais ça fait déjà 3 mois que ça dure. Eux, sont déchirés. Mon époux ne veut et ne peut m'abandonner, et ses sentiments sont aussi forts pour cette femme. Elle, selon mon mari, ses sentiments sont forts également. Je ne suis pas sure qu'elle veille vraiment le "partage" même si depuis le début mon mari lui a indiqué que l'aventure continuait que si je n'étais pas exclue. La situation, tout aussi compliquée soit-elle pour le moment, est un apprentissage. Moi, je me forge et eux apprennent à se connaître. Mais, elle évite toute conversation à 3, sur le sujet, et se rabat sur leur couple. A défaut, elle reprendra mes arguments (comme la séparation et rester que des amis) pour essayer de rompre. Quand tout s'arrangera pour elle, elle pourrait réaliser encore mieux que maintenant la situation et la vivre très mal.

On m'a conseillée, sur ce site, de ne pas intervenir. J'essaie. Mais, sachant que mon mari, à des sentiments très forts qui semblent être partager par cette femme, je me vois mal leur interdire de se fréquenter.
Il y a des hauts et des bas. Chez nous, chez eux. Mais, je ne veux pas être la raison, de leur séparation, mais indirectement j'y serai liée. Je ne sais comment ils vont résoudre leur situation, pour l'instant, ils se sont entendus, mais, bien qu'ils s'aient dans la peau, rien n'est résolu.

Concernant, le fait qu'ils puissent se retrouver pleinement, oui, il y a des moments, où il ne faut pas y penser, surtout quand nous nous embrassons où sommes plus intimes. Mais, quelque soit le partenaire, le kamasutra reste le kamasutra, et cela leur appartient comme cela peut nous appartenir. Mais, comme tout, dire comme faire est une autre histoire.

Pour lui, qui le vit, nous retrouver, nous entendre et une bouffée d'oxygène. Ne pas rester à mes côtés, lui est inconcevable. Et ce n'est pas, selon lui, par culpabilité ni pour jouer au "St Bernard" mais par amour.

#
Profil

lesmarecottes

le lundi 28 novembre 2011 à 11h45

Bonjour esperanza.
Je suis dans le cas de ton mari. J ai d' un cote la femme de ma vie avec qui j ai tout construit depuis trente (société, enfants, maison etc...) et de l autre l amour de ma vie que je re-fréquente depuis trois .
Il y a trois ans Marie, le premier amour de ma vie m a passé un petit coup de fil pour savoir si je me souvenais d' elle....la réponse a été "oh oui !" et mon cœur a immédiatement explosé. Elle n avait jamais quitté mon cœur, et pourtant je suis aussi éperdument amoureux de Valérie, ma femme. Alors pourquoi ne l ai je pas recontacté pendant ces trentes dernières années ? Et bien fait j ai cherché a le faire. C est même le premier nom que j ai saisi lorsque Google est arrivé! Mais je ne l ai pas trouvé...ca ete plus facile pour elle car je suis tres presentvsur internet....Que voulai je faire réellement ? Simplement savoir...savoir ce qu elle était devenue, être une petite souris dans un coin et la voir vivre heureuse. Pourquoi cela ? Simplement parce que j ai toujours cru qu elle m avait quitté pour un autre. En fait j ai appris depuis que c est sa mere qui nous avait separé....A l époque cela m a ravagé j ai mis près de deux ans a m en remettre ...puis j ai rencontré ma femme... Un vrai coup de foudre. Et j ai construit toute ma vie avec Valérie. Une vie heureuse et sans " a coté"...
Lorsque Marie m a recontacté et que j ai découvert la vérité. J ai provoqué ce qui devient un des plus gros challenge de ma vie, vivre mon polyamour.
Valérie est extrêmement jalouse. Elle avait peu a peu placé une barrière autour de moi et indiciblement l enclos s est rétréci. L étalon est devenu un percheron. Plus vraiment goût a la vie. Toujours beaucoup de projet professionnel mais la famille ça me faisait chier. Je leur avait tout consacré et je trouvais qu ils ne me le rendaient pas....sentiment d' injustice, dépression latente etc... Et pourtant je restais très amoureux de ma femme
Alors lorsque Marie m a expliquée trente ans après ce qu il s était reelement passé j ai craqué et j ai renoué. Mais j ai tout avoué a ma femme très rapidement, en lui expliquant que enfin j avais retrouvé de la vie ! Ça été très dur pour elle et je comprends ton désarroi. Elle a sombré, s est sentie trahie, m a mené une vie pas possible, a essayé de se trouver qqun d autre, etc....et puis elle a fait exactement comme toi. Certains tabous sont tombés augmentant du coup le désir sexuel et donnant un coup de fouet a notre vie... Nous sommes peu a peu retrouve et nous vivons ensemble a nouveau tres heureux. Même s il y a des hauts et des bas.
Elle a mis un peu de temps a me laisser vivre cette relation, mais toujours avec l espoir que cela s arrête un jour. Et c est cette indicible pression qui est pour moi absolument invivable. Les polyamoureux sont des gens bien qui donnent beaucoup. Soit sur que ton mari est un mec bien et cela vaut le coup de continuer a vivre avec lui il a beaucoup donne au cours de sa vie avec toi, le laisser vivre sa vie sentimentale c est un merveilleux cadeau que tu lui fait. Moi Valérie et Marie ne se parlent pas. Les rares fois ou elles se sont parlés ça été l agression, kalachnikov des deux cotes....cela me rend très malheureux. Si j ai un conseil a te donner en tant qu homme dans la même situation que ton mari, propose lui un jour de sortir avec lui et elle. Allez au resto, discutez, apprenez a vous connaitre et a partager la même passion pour cet homme merveilleux dont vous êtes amoureuse toutes les deux. Vous lui ferez le plus beau des cadeaux. Pas de jalousie, ou de vacheries entre vous, que du "positif" tourné vers lui. Parlez de lui devant lui, taquinez le..soyez deux bonnes copines partageant la même passion...moi je rêve de ça. Que lorsque mon téléphone sonne je puisse parler librement a l une en présence de l autre et que la conversation téléphonique puisse se finir sur un je t aime sans problème.. Je rêve que Valérie ou Marie puisse un jour me dire " embrasse la pour moi" comme une amie à une autre amie. Je rêve de cela mais cela n arrivera peut être jamais....tu discute avec son autre amour alors profites en. Les soupirs de l autre sont des sentiments de culpabilité.. Déculpabilise la. Apprenez a vous connaitre, a vous respecter, a vous apprécier, c est le plus beaux des cadeaux que tu pourra faire a ton mari. Et si par malheur elle est malhonnête et qu elle cherche a te le piquer, il ouvrira les yeux un jour, et reviendra vers toi a fond de train car tu aura fait quelque chose d' énorme pour lui...et il saura s en rendre compte.
Un dernier conseil, fait tout ce que tu peux pour être jolie, désirable, sexy et encore plus. Car si tu tombe dans le pot de nutella, ça finira par se voir sur tes hanches et il est difficile pour un homme de résister à l appel de la nature. L herbe peut souvent paraitre plus verte ailleurs....n oublie pas non plus tout ce qu il a fait pour toi....il t a donné de beaux enfants et quoique on en dise la femme lorsque elle a eux ce qu elle attends, c est a dire des enfants, elle n est souvent plus la même avec son mari....ressere les liens affectif amoureux et sexuel avec lui. Montre lui que tu l aime et laisse le respirer et vivre.
Garde espoir car la vie est belle et même très belle lorsque elle est vécu avec passion. Oublie ta jalousie, passe par dessus les conventions sociales, moque toi du qu en dira t on lorsque vous vous promènerez bras dessus bras dessous tous les trois. Les jaloux, les envieux n auront pas cette intelligence du cœur que tu auras su avoir, qui te rendra plus belle plus forte et plus rayonnante parce que tu aura réussi a vaincre l Everest des dogmes et que tu auras réussi a rendre un homme très heureux et ça croit moi c est déjà très bien !
Je t embrasse
Carpe idem, think pink, profitez de la vie, il est plus tard que vos ne croyez
François

#
Profil

Lilly

le lundi 28 novembre 2011 à 13h32

lesmarecottes (Best-of)
Soit sur que ton mari est un mec bien et cela vaut le coup de continuer a vivre avec lui il a beaucoup donne au cours de sa vie avec toi, le laisser vivre sa vie sentimentale c est un merveilleux cadeau que tu lui fait. [...]

Allez au resto, discutez, apprenez a vous connaitre et a partager la même passion pour cet homme merveilleux dont vous êtes amoureuse toutes les deux. Vous lui ferez le plus beau des cadeaux. Pas de jalousie, ou de vacheries entre vous, que du "positif" tourné vers lui. Parlez de lui devant lui, taquinez le..soyez deux bonnes copines partageant la même passion...moi je rêve de ça. [...]

Apprenez a vous connaitre, a vous respecter, a vous apprécier, c est le plus beaux des cadeaux que tu pourra faire a ton mari[...]

Un dernier conseil, fait tout ce que tu peux pour être jolie, désirable, sexy et encore plus. Car si tu tombe dans le pot de nutella, ça finira par se voir sur tes hanches et il est difficile pour un homme de résister à l appel de la nature. L herbe peut souvent paraitre plus verte ailleurs....n oublie pas non plus tout ce qu il a fait pour toi....il t a donné de beaux enfants et quoique on en dise la femme lorsque elle a eux ce qu elle attends, c est a dire des enfants, elle n est souvent plus la même avec son mari....ressere les liens affectif amoureux et sexuel avec lui. Montre lui que tu l aime et laisse le respirer et vivre.

[...] tu auras réussi a rendre un homme très heureux et ça croit moi c est déjà très bien !

!!!
Oh my ! Te rends-tu compte, cher François de la quantité de clichés sexistes que tu peux débiter en quelques paragraphes ?

Sache donc qu'une femme peut aussi désirer vivre pour elle, et non dans le seul but de faire plaisir à son mari, si si ! (Qui sait, on est peut-être même des êtres humains à part entière !)
La culpabilisation ("Si tu manges trop d'Nutella, il ira aimer plus mince que toi !), c'est craignos, et tu sous-entends tout un tas de trucs peu ragoutants : que les hommes seraient uniquement intéressés par le physique de leurs compagnes, qu'il faudrait être mince pour pouvoir être aimé·e, que les femmes ne seraient intéressées que par la construction d'une famille tandis que les hommes seraient volages "par nature". Beurk !

Ça m'semble important de répéter à Esperanza son droit à une relation égalitaire. Les discours de type "Aime-le comme il est et accepte ce qu'il te demande, sacrifie-toi, c'est tellement beau !" m'emmerdent pas mal...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

tentacara

le lundi 28 novembre 2011 à 13h41

Lilly (+)

#
Profil

Tchu

le lundi 28 novembre 2011 à 14h42

J'aime particulièrement le :

"Il t a donné de beaux enfants et quoique on en dise la femme lorsque elle a eux ce qu elle attends, c est a dire des enfants, elle n est souvent plus la même avec son mari...."

Et quand les enfants partent, lafâme, elle fait quoi ? Elle se consacre à "a rendre un homme très heureux" en évitant d'engraisser ?

Elle est où, la liberté individuelle dans tout ça ?

#
Profil

eolemuse

le lundi 28 novembre 2011 à 15h22

ben le droit et la liberté d'ouvrir le frigo pour nourrir tout le monde bien entendu et la joie de rester à la caverne pendant que monsieur ramène le mamouth? :D

mais...oui...Là...ça fait peur..c'est une blague hein? hein? c'est une blague au 100 ème degré!? non?

et après on dit que la France est l'un des pays d'Europe les plus arriérés pour le sexisme et le paritarisme ^^""""

#
Profil

NATURE

le lundi 28 novembre 2011 à 17h22

PTDR !!! merci à tous de vos réactions et vos échanges d'opinions. Cela a le mérite de me changer les idées !
@les marecottes merci de ton témoignage. Je retrouve beaucoup de choses surtout sur le point de l'entente entre elle, moi et lui. Mais d'ici que l'on se promène à son bras toutes les 2, il y aura de l'eau qui aura coulée sous les ponts et on aura fait un énorme grand pas. Pour l'instant, on se respecte, et avec le temps, je pense que la relation pourra se développer. Je crois qu'il faut laisser faire le temps. Il ne se voit pas si souvent que ça dans l'intimité, aussi, que l'on se connaisse et s'apprécie est une chose mais je vais laisser leur relation se développer et se poser et y aller progressivement. Selon mon mari, il fait la distinction quand il est avec l'une ou l'autre et ce sans comparaison et il estime que c'est heureux car sinon ingérable même s'il vient à parler de l'une et de l'autre en présence de chacune d'entre nous. De plus, physiquement, on est à l'opposer. J'ai des rondeurs et ce déjà avant les grossesses et elle malgré sa grossesse est fine. Mais, ce n'est pas cela qui l'attire chez nous. On a une mentalité et des principes qui se rejoignent entre autres, et elle contrairement à moi, ne s'intéresse pas aux mêmes choses, comme quoi les contraire s'attirent, et pas que chez les aimants ! J'ai essayé de me remettre en questions, pensant que cela pouvaient provenir de moi. Mais, mon mari m'a bien rassuré que cela n'avait rien à voir avec ma mentalité ni mon physique et ni avec notre vie de couple et familiale. Il m'a bien dit de rester moi-même. Il vit cette amour comme s'il était dans une dimension parallèle et cet amour n'écrase pas le notre. Seulement, moi, ce qui me gêne, est qu'il puisse être intime avec une autre. Le fait qu'ils discutent, passe encore, mais je ne comprends pas comment il peut la caresser et avoir des rapports avec elle tout en restant avec moi. Cela dit, lui ne le comprend pas plus que moi mais le réalise sans aucun problème !!! J'ai beau me dire qu'il n'est pas ma propriété, ça ne m'aide pas beaucoup. Mais je suis en rodage, avec le temps !...!
@lili, tentacara, tchu, eolemuse, merci de votre soutien. Sachez que je suis allée chez le coiffeur et refait mon maquillage rien que pour mon plaisir et en suivant mes envies et non celles de ma moitié. Et ca fait du bien !!! et ça lui a plu !!! et je ne compte pas en rester là !!! Et oui, je crois qu'il est temps de réaliser que l'on peut se mettre en valeur pour soi-même et non pour les autres et il en va de même pour les activités. Je n'attends plus qu'il parte, pour m'aérer. On consulte nos agendas et on adapte !!! S'il doit rejoindre son amoureuse pour l'après-midi ou plus et que je dois partir, je le fais et si je peux, je pars à la journée même s'il n'est absent qu'une demie journée que son RDV soit fixé ou pas. Pour l'instant, j'ai les enfants avec moi, mais par la suite, il s'organisera pour les prendre avec eux.
Cependant, par une relation égalitaire, je suppose rencontrée intimement d'autres personnes, je ne dirai pas fontaine je ne boirai pas ton eau, mais que pour le moment, je profite de cette nouvelle liberté d'action, un amour est déjà assez bien compliqué pour le moment alors 2...! avec un mari excessif et impulsif, patriarche dirait d'autres, je ne suis effectivement pas pressée de passer le pas. coup de foudre ou pas !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion