Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je nous jette à l'eau

Bases
#
Profil

Personne

le mardi 20 août 2019 à 12h53

Bonjour,

je souhaite partager mon expérience actuelle, surement pour lire d'autres expériences qui me rassureraient et/ou apporteraient de l'eau au moulin de mes réflexions

J'ai la quarantaine et suis en couple depuis 25 ans avec deux enfants qui sont en primaire. Fermement monogame jusqu'il y a peu, alors que mon compagnon a toujours prôné l'amour libre, sans pour autant en faire l’expérience.

Il y a peu, un nouveau désir nait en moi, celui de faire des rencontres extraconjugales. Je m’inscris sur un site de rencontre. Rapidement, par culpabilité, je décide de lui parler de mon changement d'avis sur la question, et de mes activités : crise, il ne supporte pas l'idée du site internet. Je renonce alors parceque continuer sur le site engendre un risque de séparation. On parle, on parle pas mal, on lit un peu mais on parle d'amour libre et on est d'accord sur le "ton corps t'appartient, je n'ai pas droit de regard sur ta sexualité, ailleurs qu'avec moi"

Je suis retournée sur ce site parceque je travaille à l'expérience nouvelle de ma liberté et que j'ai l'impression que ça passe par ce type de rencontre pour moi actuellement (et que c'est ma seule source de socialisation en ce moment, ce qui me semble bien pathétique mais bon...c'est comme ça)

Re "coming out" (je fréquente ce site à nouveau et je suis passée du théorique à la pratique en matière d'amour libre) il y a quelques jours et nouvelle crise de couple, actuellement, avec beaucoup de douleur pour lui, des incertitudes. Un beau bazar, bien difficile à vivre, et pourtant je ne vois pas comment on aurait pu faire autrement.

Les questions pour moi sont :
-est ce bien moral de s'accrocher à ce qui fait liberté pour moi à savoir des rencontres extraconjugales? et notamment par rapport aux enfant, si on se sépare finalement suite à ça.
-je trouve que je lui demande quelque chose d'énorme, alors que pour moi ça semble "tout bénéf". De quel droit?

On en est à se dire qu'on ferait un essai de la sorte : je le préviens quand je prévois de rencontrer un amant. Parceque l'incertitude et l'inconnu semblent le faire plus flipper... mais il a aussi des représentations assez dures quand il imagine ça, teintées de beaucoup de dégoût..
je ne sais ce qui est le mieux...

Si vous avez quelques mots, idées, avis...

#
Profil

bonheur

le mardi 20 août 2019 à 13h17

Bonjour Personne,

Tu ressens quoi pour ces personnes que tu rencontres ? Il y a uniquement de la sexualité ou tu es amoureux ?

C'est juste un questionnement qui permettra de mieux comprendre ce que tu nommes amour libre.

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 20 août 2019 à 13h31

Personne
-est ce bien moral de s'accrocher à ce qui fait liberté pour moi à savoir des rencontres extraconjugales? et notamment par rapport aux enfant, si on se sépare finalement suite à ça.

Il n'y a rien d'amoral ou d'immoral à vivre sa sexualité et ses désirs (tant que les désirs eux-mêmes ne sont pas amoraux ou immoraux, ça va de soit).

Personne
-je trouve que je lui demande quelque chose d'énorme, alors que pour moi ça semble "tout bénéf". De quel droit?

Droit ? Tu as le droit de faire ce que tu veux, dans l'absolu. Surtout quand, comme dans le cas présent, ça ne concerne que toi.
La vraie question est plutôt : Comment l'accompagner dans ce changement ?
La séparation n'est pas la seule solution à votre situation. Elle l'est si votre couple est monolithique. Mais, présentement, tu lui demandes juste de revoir la vision qu'il a de toi, dans un domaine qui n'est pas supposé l'affecter. Il faut qu'il parle de tout ce qu'il ressent. Ses émotions sont importantes, mais non légitimes. Importantes car une émotion l'est toujours, on ne peut la balayer d'un revers de main. Non légitimes car elles t'enferment. Ta liberté est une nécessité, tu ne peux pas être "ce qu'il veut que tu sois", c'est à lui d'accepter ce que tu es et ce même si tu changes.

Je pense que c'est plutôt à lui de venir sur ce forum, si tu me permets de donner mon avis :-)

#
Profil

Personne

le mardi 20 août 2019 à 13h52

Pour répondre sur les rencontres, je ne suis pas intéressée par le simple sexe, mécanique (genre sauna libertins). Je cherche plutôt des rencontres avec des personnes (leur histoire, leur personnalité, et leur corps) avec l'envie d'aller jusqu'à un rapport sexuel. Du fantasme, du désir.
Je ne sais pas si c'est l'Amour, mais je crois que je m'amourache un peu...

#
Profil

Personne

le mardi 20 août 2019 à 13h55

En l'état actuel des choses, je ne vais pas lui donner ce conseil immédiatement (de venir sur ce forum)

Mais merci pour vos mots

#
Profil

bonheur

le mardi 20 août 2019 à 14h13

Je suppose que ton compagnon est confronté au fait que tu réalises son ambition. Enfin, si j'ai bien compris, à la base c'était plutôt lui qui était ouvert à des relations plurielles. Si j'ai posé cette question, c'est parce que c'est important, je crois.

Qu'elle était à la base sa conception d'amour libre ? S'offrir des escapades sexuelles ?

Si c'est le cas, il s'aperçoit que son idéal est non seulement faux, puisque ce n'est pas ton optique, mais qu'en plus il va devoir affronter une peur inenvisagée par lui, celle que tu aimes. On va supprimer la majuscule et ne pas lui donner de sens "moral" si tu veux bien.

J'ai fréquenté un certain milieu libertin et je n'y ai rencontré aucune mauvaise personne. Juste, tu dois savoir si tu vas intégrer tes amours extra-conjugaux dans ta vie ou non. Quand on ne se voit qu'une fois pour se faire plaisir sexuellement, l'impact est différent de concevoir un lien affectif important et sur la durée avec la même personne.

#
Profil

Personne

le mardi 20 août 2019 à 14h40

Oui, ca lui fait peur effectivement parcequ'il n'en avait lui même qu'une idée vague. Voir même pas réellement de désir en fait, en en parlant vraiment.
Pour le milieu libertin, je ne pense pas "mauvais personne" c'est juste que ça manque d'histoire et de mots pour moi, a priori, mais je ne juge pas négativement, ça ne m'attire pas c'est tout.

Et je ne suis pas dans l'idée d'intégrer mes amourettes extraconjugales dans ma vie. j'ai l'impression qu'il y a quand même une séparation entre une "vraie vie", celle avec mon compagnon, et une "autre vie (qui n'en est pas moins réelle en fait..) la mienne à moi, seule, avec des amants.
Je concevrai une sorte de hiérarchie ( contenue déjà dans la distinction amour/amourette). c'est peut être ce qui n'est pas clair pour moi :
qu'est ce que l'amour?

#
Profil

bonheur

le mardi 20 août 2019 à 15h02

Mon avis n'est que mien. Personnellement, je distingue l'amour que j'ai dans le cœur, et qui est non hiérarchisé ET la place que je peux octroyer à des relations que je nomme secondaire car sans vie commune.

C'est à mon sens utopiste de penser qu'un autre amour n'impacterai pas le "reste" de ta vie et se cantonnerait à devenir un passe-temps en solo. Je ne dis pas que ce n'est pas possible. Juste moi, j'ignore si c'est possible.

Ce qui fait que j'ai une vie de famille et commune avec mon chéri (de vie), c'est que nous avions construit ensemble à la fois notre famille, à la fois notre nid… Mes autres amours, qui sont uniquement affectif (moi j'exclus la possibilité de relations sexuelles rapprochées avec plusieurs partenaires), prennent part dans ma vie. Je reçois, je suis invitée (avec ou sans mon chéri de vie). Je fête mes anniversaires avec tout le monde. Je conçois un "tous ensemble" et celui-ci complique parfois. Mes amours et moi sont là les uns pour moi et je suis là pour eux. Et puis, ils peuvent même être là pour mon chéri. C'est déjà arrivé. Je veux dire par là, penser exclure une personne que l'on aime de l'entièreté de sa vie ?

Je répète, c'est ma vision suivant qui je suis et suivant mon vécu.

Qu'est-ce que l'amour ? Ben d'un amour à l'autre c'est différent. L'évolution fait également que notre amour évolue. Et puis, la vie est mouvance dans sa globalité et en particulier dans son émotionnel. Même avec la même personne, nos émotions varient, alors du coup, … Chercher à définir l'amour me semble impossible. Peut-être qu'une chose : la certitude d'être amoureux-se.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion