Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Difficultés de mise en pratique...

Jalousie
#

(compte clôturé)

le mardi 22 octobre 2013 à 23h05

Bonjour à tous,
Nouveau sur le site, je me lance pour échanger et peut être trouver un peu d'aide.
Je suis marié depuis 2 ans, et lorsque j'ai rencontré ma femme elle vivait déjà en polyamoureuse. J'ai plutôt bien accepté cette situation, même si moi je ne l'était pas. Je me suis à ce moment là beaucoup informé sur ce mode de vie que je trouvais plutôt attirant.
Mais le temps passant, désireux de se marié et de fonder une famille, nous avons traversé une période monogame de deux ans.
En effet, il y a peu ma femme ma fait part de sa volonté de revenir vers le polyamour, ce qui en soit, au moins philosophiquement me convient, mais dans la pratique cela est pour l'instant difficile à vivre pour moi.
Elle a eu une première relation très rapidement après notre discussion, et j'ai très mal vécu cette première étape, jalousie...
Depuis, je suis dans le doute. Suis-je capable de vivre en polyamoureux? est ce que les choses ne sont pas trop rapide? Vais-je réussir à contrôler la jalousie qui me dévore ?
Tout cela est aussi nouveaux pour moi et je n'ai pas encore eu de relation en dehors de notre couple.
Bref je suis un peu perdu, surtout que je ne m'attendais pas à ce qu'elle y revienne, du moins si vite...
Malgré ma bonne volonté, je me sens pour l'instant dépassé par mes émotions.
Je sais aussi que cette étape est importante pour notre couple...

Est ce que parmi vous y aurait-il des personnes ayant vécues une situation similaire? Ou même qui aurait des conseils pour apprendre à gérer la jalousie? Ou encore des conseils pour gérer cette situation en douceur...malgré le fait que nous communiquons plutôt bien, je ne suis pas sur qu'elle puisse m'apporter toutes les réponses que je cherche.
Merci de m'avoir lu!

#
Profil

Siestacorta

le mardi 22 octobre 2013 à 23h57

Alessandro

Bref je suis un peu perdu, surtout que je ne m'attendais pas à ce qu'elle y revienne, du moins si vite...

Avant cette période de retour à la monogamie, espérais-tu que le poly ne serait qu'une "passade", quelque chose de pas durable ? Te l'avait-elle fait espérer ?
D'un autre côté, d'après toi, est-ce qu'elle te fait confiance pour pouvoir vivre ainsi et que votre relation continue ?
Sachant qu'elle avait déjà eu des relations multiples et qu'elle était restée avec toi, qu'entretemps vous vous êtes mariés...

Un bon truc, ce serait de te demander qu'est-ce qu'il y a dans ta jalousie :
- peur qu'elle préfère un autre ? concrètement, qu'est-ce qui te ferait craindre ça ?
- peur qu'il te manque quelque chose ? Qu'est-ce qui te ferait craindre ça ?
- peur que l'autre ait une influence majeure ? avez-vous parlé de ce dont tu serais informé ? Est-il envisagé que tu puisses rencontrer un de ses amants ? Qu'est-ce que tu ne veux pas voir dans ton quotidien (elle en train d'appeler, lui qui vient la chercher à la maison... ou rien de tout ça, hein)
- difficulté à afficher cela devant l'entourage ? dire aux gens on est comme ça et en fait on s'aime quand même ?

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 23 octobre 2013 à 12h10

Bonjour,

Alors, en fait moi je n'ai pour l'instant jamais été poly. Avant sa période mono, je l'ai côtoyée environ 8 mois en poly, puis, à cette époque, n'étant pas près à vivre ça, je lui ai demandé de renoncer à ce mode de vie...comme nous avions des projets sérieux, elle a accepté de faire l'essai et ça a tenu très bien 2 ans.
Cependant je me doutais que ça reviendrait sur le tapis, mais pas si vite....peut être je ne me sens pas encore tout à fait près et en même temps ça m'attire.

Sinon, oui, elle me dit que de toute façon c'est avec moi qu'elle souhaite faire sa vie, que notre relation est fondamentale pour elle, mais qu'elle souhaite ne pas être dans un schéma qui enferme. D'ailleurs nous avons un enfant, et la famille compte énormément pour elle et pour moi aussi. Pour elle rencontrer d'autres personnes et un moyen de rester ouvert au monde, et pas de me remplacer...ça je l'ai bien compris...donc en soi je ne devrais pas me faire de soucis...c'est ce qui est contradictoire.

Je suis d'accord sur le principe et je pense que même pour moi c'est quelque chose qui pourrait être épanouissant. Mais le fait qu'elle ait déjà vécue quelque chose rapidement après que nous ayons décidé de revenir vers ça ensemble, m'a vraiment perturbé...comme si elle avait sauté sur l'occasion, ça va trop vite (elle a d'ailleurs accepté de freiner un peu). Je me rends compte que le passage à l'acte et à la pratique n'est peu être pas si naturel pour moi. Pour elle il n'y a aucun problème, elle est même plus rayonnante depuis. Le rapport c'est plutôt inversé, c'est moi qui ne suis plus très bien.

Par rapport à la jalousie, j'ai bien peur que le rationnel n'en face pas complètement parti, mais peut-être que ça cache des choses.
-peut être je suis déçu de ne pas pouvoir lui apporter complètement ce don elle a besoin, que ça dépende aussi d'autres personnes.
-Je pense aussi que même avant notre décision, dans notre relation nous n'avions pas tout à fait les mêmes besoins. Elle se contente de petit geste pour comprendre que je l'aime et moi je crois avoir besoin d'avoir plus de démonstration, ce qui n'est pas vraiment naturel pour elle, peut être que ça m'insécurise...je sais que globalement je manque un peu de confiance en moi...
-Nous avons parlé des différentes règles, nous sommes d'accord sur le fait d'être informé quand l'autre est avec un amant(e), mais pas de détails, ni de rencontre, et aussi une certaine discrétion dans le quotidien.
En fait j'ai l'impression que la situation et plus difficile pour moi car elle, elle accepte tout bien, rien ne semble la déranger, de m'imaginer avec quelqu'un, sortit un soir sans elle,..... bref pour elle c'est très naturel
Et ça me perturbe car je me sens loin de ce fonctionnement naturel, qui pour moi nécessite un temps d'apprentissage....je pense qu'il me faut un peu de temps, m'habituer au concept...mais c'est difficile, surtout que je n'ai pas de relation pour expérimenter autrement...mais je ne veux pas précipiter non plus.
Je me sans dépasser par son aisance et sa rapidité a reprendre ce mode vie. Du coup, j'oscille entre deux états....très enthousiaste vis à vis de ce mode de vie, l'envi d'expérimenter et un état d'inquiétude, la sensation que les choses changent trop et de prendre des risques...
Je me demande s'il faut un temps d'adaptation, se c'est une étape normale...

-Concernant l'entourage, je pense qu'une fois le ménage fait et l'équilibre rétablit dans ma tête, il n'y aura pas de problème. J'assume mes choix sans conditions.

Merci pour l'aide dans ma réflexion!

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 octobre 2013 à 12h54

Bravo en tout cas pour tenter de réfléchir.
Ce n'est pas de la rationalité pure, parce que ce qu'on décide de faire, on le fait parce qu'on comprend ses propres ressorts affectifs. On gère pas nos coeurs comme un bilan comptable, on vit avec en tentant de comprendre dans quelles conditions ils vivent bien, qu'est-ce qui les fait souffrir, qu'est-ce qui peut être fait avec cette souffrance, quel bien être change le sens des autres évènements...

Alessandro

je l'ai côtoyée environ 8 mois en poly, puis, à cette époque, n'étant pas près à vivre ça, je lui ai demandé de renoncer à ce mode de vie...comme nous avions des projets sérieux, elle a accepté de faire l'essai et ça a tenu très bien 2 ans.

Donc, elle a parlé d'essayer, ou elle a affirmé que ça pouvait vraiment lui convenir ?
Rebelotte : avant cette période de retour à la monogamie, espérais-tu que le poly ne serait qu'une "passade", quelque chose de pas durable ? L'avais tu exprimé ? Te l'avait-elle fait espérer ?

Et quand après 8 mois de poly tu as compris que tu n'étais pas prêt à le vivre, qu'est-ce qui t'a fait penser que rester avec une poly virtuelle était préférable à vivre sans ? Son "essai", ou ce que tu ressens pour elle ?

Tu parles de la déconcertante facilité de son retour au poly : la connais-tu comme quelqu'un qui hésite beaucoup à faire quelque chose qu'elle désire ?

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 octobre 2013 à 07h55

Oui, en quelque sorte, nous n'avions pas prévu à l'époque un retour au poly. Elle a donc envisagé que ça pouvait convenir. C'était évident pour elle qu'elle voulait une famille avec moi.
Quand a moi, certainement j'espérais que ça ne dure pas. En tout cas pour fonder une famille, je lui avais clairement demandé de choisir entre la famille ou le poly. Elle a choisi. Son essai m'a plutôt beaucoup rassuré.
Et oui, c'est ce que je ressentais pour elle qui m'a fait continuer cette relation et l'envie également de fonder une famille avec elle. Sur beaucoup d'autres point nous sommes très proche et partageons beaucoup de choses.
Et enfin, c'est vrai qu'elle réalise globalement tout ce qu'elle fait très rapidement une fois les décisions prises.
Globalement je crois que j'ai du mal à la partager! (Du moins c'est l'idée que je me fais même si c´est peut être pas tout à fait ça) et aussi que je suis un peu jaloux, mais avec du temps ça devrait pouvoir se gérer. En tout cas j'espère.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 24 octobre 2013 à 13h16

Bravo de pouvoir assumer tes choix publiquement... C'est une vraie force morale que tu as !

Pour répondre à quelque chose que tu demandais plus haut, oui, c'est une étape normale de dire "je suis d'accord en principe mais j'ai la trouille".

Ca vaudrait le coup, en parallèle de la solidité de ton couple que tu sembles bien comprendre et reconnaître, de creuser les sources d'anxiété que tu avais avec elle et, plus en général, avant ça.

Quand tu parles de besoin de démonstrations qui te manquent, et qu'en parallèle tu vois qu'elle va ailleurs... je peux imaginer ta peur. Tu sembles avoir compris qu'il y a un truc qui est en toi, un besoin d'être rassuré que, même mono, elle ne compense pas toujours. Donc, y a probablement un travail à faire là, qui facilitera les échanges, que ce soit pour bien vivre avec une poly, ou, même, pour au contraire être capable de dire "ça (tendresse, sexe, écoute, encouragement... n'importe) j'en ai besoin dans notre relation, je crains que ce soit mis en cause, donc il faut que ça soit consolidé entre nous".

Tu parles beaucoup de son aisance, sa facilité, et comme ici tu es dans l'introspection et le questionnement, je déduis que tu complexes un peu sur ta valeur personnelle. Je me trompe ? En quoi pourrais-tu la trouver insuffisante, dans la relation, et en générale ?

C'est important de s'aimer bien, quand on veut bien aimer les autres... Parce qu'on aime plus les autres pour se rattraper, on attend moins que la relation compense un manque . On aime l'autre pour lui-même, et ces sentiments deviennent plus stimulants que "compléments".

Autre question : au pire, dans la situation qui te rend jaloux, quelle idée en particulier te met vraiment mal à l'aise : que ta femme ait plus de plaisir sexuel avec toi, que l'amant ait des qualités que tu n'as pas, qu'elle s'attache au point de t'abandonner ensuite ?
Si tu as peur de ces suites hypothétiques, c'est peut-être que l'une d'elle (ou peut-être d'autres points que j'oublie) te fait sentir faible. La/lesquelles ? Est-ce que c'est raisonnable ? Rencontrer la nouvelle personne, lui parler, ça te ferait quoi ? Faut savoir que c'est possible et raisonnable, comme demande à un poly... Qu'est-ce que tu pourrais faire pour te sentir moins faible face à ces situations ?

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 26 octobre 2013 à 00h37

Merci Siestacorta pour m'aider dans ces réflexion! Et surtout tu me surprends tellement certaines choses que tu dis me paraissent très juste!

J'ai en effet bien compris qu'il y avait quelque chose en moi à régler avant de pouvoir imaginer vraiment vivre sereinement en poly et surtout accepter que l'autre le vive aussi sans que cela ne me pose problème. Car dans l'absolu, ça ne devrait pas!
En tout cas je comprends que, cette évolution de notre mode de vie, me fait me confronter à des émotions que je ne maîtrise pas et qui certainement ne dépende pas complètement de l'autre.

J'ai en effet besoin d'être rassuré (et c'est également vrai que j'ai tendance à manquer de confiance en moi...) ce qui à tendance à être lourd pour ma femme qui n'en comprend pas spécialement la raison.
Concernant ma valeur personnelle, tu ne te trompes pas vraiment. On entre ici vraiment dans l'introspection profonde! Je ne saurais répondre très précisément, il y a surement plusieurs raisons... par exemple, je ne peux pas dire que je me sente toujours complètement autonome, j'ai tendance à attendre beaucoup de l'autre dan le relation...ce qui n'est pas vraiment un bon point. Mais j'ai conscience de ces faiblesses et j'y travaille...

Sinon ce qui me rend jaloux, je crois que c'est le fait de la partager, peut-être aussi le sexe...j'ai du mal à rationnaliser. Parfois j'ai l'impression qu'il faut que j'aille vivre également des choses pour pouvoir mieux l'accepter, besoin d'expérimenter peut-être.
Concernant une rencontre, pour l'instant ça ne semble pas être envisageable pour elle. Elle avait tendance à cloisonner ces relations avant, mais c'était sans compter avec une famille...
Je crois qu'elle aussi ne sais pas forcément comment réagir maintenant. La situation et quand même différente.
Et moi je ne sais pas encore si une rencontre serait positive ou non.
Pour l'instant je crois que les choses doivent se décanter un peu. Elle aussi accepte de "faire une pause" et d'en parler plus tranquillement après avoir laisser reposer un peu...

La réflexion reste en cours...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion