Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment dire sa "non exclusivité à une nouvelle personne sans la faire fuir ?

#
Profil

ericalaplage

le jeudi 02 juillet 2009 à 18h37

LuLutine
Mon ami a posé un sticker dans une station de métro, sur un poteau.

Deux jours plus tard le sticker n'y était plus.

Les équipes de nettoyage sont passées vite :(

Enfin, peut-être que maintenant grâce à ça, les équipes de nettoyage du métro sont polyamoureuses ;) !

Les équipes de nettoyage du métro sont déjà "poli"-amoureuses :-)

#

(compte clôturé)

le jeudi 02 juillet 2009 à 18h42

Junon
Et si on est un "coup facile" ET polyamoureux ? ;)

C'est moche, ce vocable... Voilà ce que je voulais dire:

l'appétit sexuel et l'amour se rejoignent et se séparent au gré des histoires et des vies... et puis "coup facile" est la définition un rien condescendante que quelqu'un qui besoin de débiner autrui te colle pour se sentir exister.

Alors que c'est trop délicieux, ce truc fluide et chaud qui vous papillonne entre la tête, le coeur et le ventre, sans avertir, souvent - et c'est ce qui en fait le charme.

#
Profil

kerdekel

le jeudi 02 juillet 2009 à 19h54

Clementine
J'en-veux! J'en-veux! J'en-aurai! J'en-aurai!

Kidnapper bohwaz ou venir prochainement. :)
(Je perds pas le Nord...)

Je les colle dans le métro aussi (enfin hier soir il a fin à l'envers, j'étais alcoolisée...), j'en donne à des gens intéressés par l'idée.
Et les deux endroits que je peux voir tous les jours où j'en ai collé (une boite aux lettres et un pilier sur un trottoir où y'a du passage), j'ai vérifié, ils y sont encore... :D Win. ;)

#
Profil

Dreltak

le vendredi 03 juillet 2009 à 01h02

Arg n'en veut aussi des sticker! (allez savoir pourquoi lol) Pire que de te kidnapper, je te séquestre bohwaz!

Sérieux, j'ose espérer en avoir très prochainement (si quelqu'un aurait la gentillesse....)

#
Profil

kerdekel

le vendredi 03 juillet 2009 à 05h01

Dreltak, tu viens le 9 juillet, pour la projo de la grande amoureuse? Tu pourra séquestrer Bohwaz à ce moment là... ^^ (tation, syndrome de Stockholm tout ça...)
Si tu peux pas venir, tu veux que je t'en récupère? :)

#
Profil

Dreltak

le vendredi 03 juillet 2009 à 10h25

Justement, j'pourais venir (!). Ma question était plutôt: si vous pouviez avoir la gentillesse d'en ramener.
Par contre prévoyez des stock lol

#
Profil

LuLutine

le vendredi 03 juillet 2009 à 13h14

Je ne sais pas combien il en reste à Bohwaz...je crois qu'il les avait tous distribués la dernière fois ?

#
Profil

bohwaz

le vendredi 03 juillet 2009 à 14h16

Nan j'en ai encore, pas de souci. Je me rappelle plus si je les ai laissés à paris par contre.

#
Profil

walter

le samedi 29 août 2009 à 10h11

Je débarque sur ce site et je me pose plein de question.

Tout d'abord je lis constamment comme un leitmotiv "La non-exclusivité ce n'est pas de l'échangisme". Je dirais même que cette sentence me paraît "louche". Un peu comme si on voulait se protéger à priori de critiques éventuelles.

Ca va probablement vous paraître simpliste comme question mais quelle est, ou quelles sont les différences avec l'échangisme ?

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Pinklady

le samedi 29 août 2009 à 10h38

Bonjour Walter,
je t'invite pour répondre à ta question à lire dans "article" la foire aux questions . Voici le lien si tu preferes : /FAQ/
c assez clair sur la difference.
JE rajouterais que ds l'echangisme il n'y a pas une vraie liberté , les echanges se font sous le regart de l'autre qui" prête" son conjoint , ce qui signifie deja une idée d'appartenance qu'il n'y a pas ds le polyamours. Le polyamours respecte les choix , la liberté , le libre arbitre de l'autre...
Ceci dit malgre que cet article soit tres clair , je l'ai cite sur un site de rencontre et je me suis fait insulter , traité de fille facile , delure et perverse ds des termes bien moins elogieux...
Bonne lecture
geraldine

#
Profil

walter

le samedi 29 août 2009 à 11h19

Merci GGO pour le lien. Ca m'a l'air intéressant et semble répondre a pas mal de questions. Mais j'aimerais pouvoir réagir et commenter ce que je lis.
Je vais donc d'abord voir tout ça à l'aise et puis je ferai mes remarques et poserai des questions plus précises. Si je peux et que ça ne te dérange pas bien sûr :-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LuLutine

le samedi 29 août 2009 à 11h55

walter
Un peu comme si on voulait se protéger à priori de critiques éventuelles.

Le truc c'est que les polyamoureux sont souvent critiqués.
Donc à la longue, oui, on peut comprendre qu'ils devancent les critiques en essayant d'expliquer : "Non, ce n'est pas de l'échangisme, non, ce n'est pas de l'adultère autorisé...", etc.

Imagine qu'à chaque fois que tu parles d'une de tes convictions ou de ton mode de vie, que tu estimes parfaitement sain, on te fasse toujours les mêmes critiques. A la longue, c'est sûr, tu finirais par devancer ces critiques (ou au moins être prêt à y répondre du tac au tac) !

#
Profil

walter

le dimanche 30 août 2009 à 15h37

Oui j'imagine bien Lutine.

#

(compte clôturé)

le dimanche 18 octobre 2009 à 10h27

On a eu une toute petite ébauche de discussion avec quelques uns d'ici, sur le thème "Oh tiens, encore une fois j'ai annoncé mon PA tout de suite, et, oh!!! encore une fois on m'a dit "sans moi" ". A force, c'est plus un scoop, on dirait une malédiction...

En rigolant, on a suggéré que c'était parce que cette personne ne s'intéressait qu'à des personnes susceptibles de lui faire la même réponse; et qu'il fallait tenter de taper sur gougueule, comme mots de recherche, autre chose que "PA-Sans moi".

En y repensant, je viens poser ici en douceur une suggestion - car on a bien vu que la personne était sensible à nos remarques: le PA est une forme d'ouverture, mais comme n'importe quoi, il peut être utilisé inconsciemment pour conforter une attitude d'auto-mise en échec programmée.

Si son essence est de laisser ouverts tous les possibles, de n'en écarter aucun, alors en balançant d'entrée de jeu la chose de manière un peu... fracassante... il ne peut y avoir... que du fracas. Mais en tous cas peu d'espace laissé au développement de quoi que ce soit, qui permette aux partenaires de commencer à s'apprécier, histoire d'avoir quelque chose à mettre en balance si la rupture pointe son nez à l'horizon pour cette raison ou pour une autre. Comme ça, ça ressemble plutôt à un ultimatum un peu rigide, "blanc ou noir", "comme ça ou rien du tout". Qu'est-ce que ça peut appeler comme autre réponse que "oui/non"?

Aucune.

C'est comme ce couple, dont le gars, après la lune de miel, annonce à sa chérie
«  Ecoute je suis bouddhiste et je ne dois avoir que des partenaires bouddhistes – alors ou tu bouddhistes, ou on se boude définitivement».

Hop. Pandanlagueule. La fille estomaquée. "Alors quoi, ce sera de ma faute si la relation s'arrête parce que je ne veux pas être forcée d'embrasser une religion, mais la choisir éventuellement par moi-même?"

Et autres concessions qu'on se sent capable de faire tant que le lien est fort: se mettre au golf... se tatouer le dos entier... et quand le leurre devient par trop évident, éventuellement quelques enfants et grosses dettes plus tard, de tout envoyer baigner, à la grande surprise de l'autre qui croyait innocemment (?) avoir rencontré son âme-soeur.

Le caca que ça causerait alors de se séparer devient juste la moins pire raison de rester ensemble... C'est plus la codépendance qui pointe le bout de son nez, là...

Dans la foulée, je profite de remettre sur le tapis un truc qui me paraît aussi une recherche de facilité : chercher les autres PA, pour y trouver un(e) amoureux(se). Comme ça, ça vous a une aura de « Tournez ménage »… avec un Didier Bourdon à fonds de chope qui bafouillerait avec une patate chaude dans la bouche « Après la réunion, est-ce que tu veux bien qu’on tombe amoureux ? ».

La facilité au lieu du hasard, quoi. Qui fait souvent assez bien les choses, mine de rien !

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 18 octobre 2009 à 12h53

Ben, la facilité, faut pas s'en retenir trop non plus, hein, au cas où elle mènerait au bon endroit. Donc le côté tournez ménage, rencontrez qui semble un peu partager des trucs avec vous... Moi ça me pose pas trop problème.

Sinon, je suis assez d'accord sur l'ambivalence de "annoncer la couleur d'emblée". Pour moi, ça pose plus la question du moment de l'annonce que de l'annonce elle-même. On l'annonce que si l'autre pose la question, ou semble avoir une réponse avant de l'avoir posé. Ce n'est pas le cas de tous les débuts de relation, certains apprécient les débuts, et leur flou.

Mais c'est vrai que j'ai peur de heurter si c'est connu après. Dans mon annonce de rencontre, c'est écrit en toute lettre. Et j'ai quelques contacts ! Mais je pense effectivement que ça m'en bloque quelques uns, le "fracas" comme tu dis.

#

(compte clôturé)

le dimanche 18 octobre 2009 à 14h22

Mais.... le PA est une chose que j'ai en commun avec des gens avec lesquels on peut pas s'encadrer par ailleurs!
On peut pas tabler sur ce seul élément...

"Peur de heurter si c'est connu après"... Après quoi?

Le premier souper?
Le premier baiser?
Le premier olé-olé?

A partir de quand l'avant devient-il l'après?

#
Profil

amorgen

le dimanche 18 octobre 2009 à 14h57

Clémentine
Mais.... le PA est une chose que j'ai en commun avec des gens avec lesquels on peut pas s'encadrer par ailleurs!

D'accord avec ça, j'ai plus d'affinités avec un mono de gauche qu'un poly de droite par exemple ^^
Du coup ça complique les choses, faut que je trouve des polys de gauche qui aiment le punk rock des seventies, qui veulent pas d'enfants de moi, qui supportent un mec qui à moitié gamer et asocial etc...

Mais au final pourquoi je me prendrais la tête, j'ai toujours annoncé la couleur et ça m'a plutôt réussi.
Alors est-ce que je n'aurais pas fracassé dans l'oeuf quelques sublimes possibilités d'histoires ? peut être...han...trop dommage :-)

#

(compte clôturé)

le dimanche 18 octobre 2009 à 15h06

Ouais, moi j'préfère me donner toutes les chances de trouver du monde qui n'a pas les mêmes idées que moi, c'est plus stimulant pour l'esprit... Prêcher des convaincus, c'est pas drôle :-)

#
Profil

wotan

le dimanche 18 octobre 2009 à 15h25

Ah, puisqu'il y a une allusion à la politique, le PA est-t-il de droite ou de gauche ? je lance un fil.

#
Profil

Clown_Triste

le dimanche 18 octobre 2009 à 16h33

Vos dernières interventions nourrissent une réflexion qui mûrit dans ma cervelle depuis quelques temps.

Dans une communauté aussi minoritaire que celle des polyamoureux, et sachant que le fait d'être polyamoureux rend souvent difficile à la création de relations amoureuses durables (plus, en tout cas, que d'être fan de tango, d'une confession religieuse donnée ou gamer, me semble-t-il), quelle importance donner à ce critère ?

Je vais lancer un thread spécifique sur le sujet, pour recueillir les avis et les expériences de chacun.

@Clémentine : est-ce vraiment une facilité que de choisir de fréquenter des gens qui nous ressemblent et partagent nos valeurs, surtout nos valeurs sentimentales ?
Et cette histoire de hasard "qui fait bien les choses", j'avoue, ça me laisse sceptique. D'ailleurs, le hasard existe-t-il, hein ? (Mais là c'est un tout autre sujet)

C.T.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion