Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Débuter sereinement avec une partenaire polyamoureuse et en polyamour

Bases
#
Profil

MathieuFV

le vendredi 15 octobre 2021 à 18h48

Bonjour à tous,

Tout d'abord je souhaitais remercier l'ensemble des personnes qui font vivre ce site et forum car il m'est d'une grande aide dans la situation que je vis actuellement.

Je dois aussi vous rassurer vous qui acceptez de me lire, ce dont je vous fais part ici est pour moi quelque chose d'heureux et de beau, je souhaite simplement votre avis et vos témoignages pour aborder les choses le plus sereinement possible :)

Voilà mon histoire: J'ai fait la rencontre il y a quelques mois d'une jeune femme formidable. Chaque moment passé à ses côtés est pour moi une nouvelle raison de m'émerveiller, elle m'a déjà tant apporté et lui procurer en retour un peu de bonheur est pour moi une immense joie.

Il se trouve que cette personne est polyamoureuse depuis environ 2 ans, situation que je n'avais jamais vécue de manière explicite auparavant. Je précise cet "explicite" car il est important: Au moment où nous nous sommes connus je fréquentais (et ai continué de fréquenter quelques temps) une autre femme avec laquelle nous avions une relation d'amitié profonde et avec laquelle j'avais des relations sexuelles épanouies.

Cette deuxième personne est désormais partie vivre à l'étranger, ce que je vis bien dans la mesure où cela ne remet pas en cause l'amitié que nous avons et me permet de m'investir davantage dans ma nouvelle relation, ce dont j'ai très envie. Comprenez bien, donc, que si j'ai vécu une situation que l'on pourrait qualifier de polyamoureuse, cela n'a jamais jusqu'alors été quelque chose d'exprimé, je n'avais d'ailleurs pas connaissance du concept et ne l'avais donc jamais conscientisé.

Dans cette nouvelle relation, qui me comble de bonheur, la donne change et je découvre (avec un grand enthousiasme!) le monde polyamoureux. C'est d'abord un véritable soulagement que de voir qu'il existe des gens pour penser l'amour en dehors des catégories assignées dans notre société, prêts à considérer les relations comme des singularités créatives en permanente évolution. Je me retrouve totalement dans cette définition et cela contribue à faire grandir les sentiments que j'éprouve pour ma nouvelle partenaire.

Il n'en reste pas moins qu'il s'agit pour moi d'un bouleversement. Brusquement cet état de fait silencieux devient une réalité tangible et j'avoue que cela constitue un choc. J'ai donc entrepris de me renseigner sur le sujet, par des lectures ici et ailleurs sur le net ou l'écoute de podcasts tels qu'Amours Plurielles. Au termes de ces premières recherches, je reste en proie à plusieurs sentiments qui pour certains se contredisent, et qui motivent la démarche de vous écrire:

Dans un premier temps, je ressens un fort soulagement de penser que la relation dans laquelle je m'engage a de bien plus grandes chances d'être pérenne, même si elle évoluera dans sa forme. Je garde cependant une appréhension par rapport à la possibilité que notre amour puisse se transformer en amitié, je crois qu'est encore présent en moi la croyance qu'il s'agirait d'une forme d'échec, certains d'entre vous ont-iels vécu quelque chose de similaire et accepteraient d'en parler ?

Dans un second temps je souhaite solliciter plus généralement vos conseils et témoignages, si vous en avez, pour m'habituer à cette situation, éviter si possible de commettre des impairs. J'ai souhaité aborder le sujet de ses autres relations mais elle m'a répondu ne pas vouloir en parler, et ne pas souhaiter entendre parler de mes autres partenaires si j'en ai. Je respecte son choix, je ne veux pas qu'elle pense que je souhaite avoir un quelconque droit de regard sur ce qu'elle fait dans sa vie privée car sa liberté est fondamentale pour moi. D'un autre côté c'est un peu un saut dans l'inconnu, j'aimerais pouvoir trouver le meilleur fonctionnement dans notre situation. N'ayant pas d'autres partenaires pour le moment j'ai naturellement très envie de la voir mais je souhaite vraiment qu'elle puisse garder son espace. Je n'ai aucun doute concernant l'amour qu'elle me porte, elle me le dit et me le montre à chacune de nos rencontres.

Je comprends de cette situation qu'il faut que je travaille avant tout sur moi pour interroger et délier ces craintes, la situation est nouvelle pour moi mais j'ai très envie de progresser pour m'y épanouir, aussi je vous remercie chaleureusement pour les réponses que vous pourrez m'apporter.

Amicalement :)

#
Profil

lau93

le vendredi 15 octobre 2021 à 22h59

Bonsoir
Question pour comprendre, quand tu dis " je découvre avec un grand enthousiasme le monde poly" puis " elle m' a répondu ne pas vouloir en parler" n'y a t il pas une incongruence? Tu à l'air trop content de rencontrer quelqu'un dont la polyamorie (déclarée mais non explicite) te tranquillise sur tes valeurs et représentations des relations amoureuses. Je crois comprendre au fil de ce site qu'il y a maintes et maintes manières d'être polyamoureux. Pour ma part échanger sur ce que l'autre vit me fait du bien, m'aide à le comprendre et à consentir. Pour d'autre une fois qu'on a dit "je suis poly" pour informer qu'il ou elle ne sera pas le seul partenaire ça suffit et il est inutile d'échanger. Moi je me demande comment savoir où en est l'autre dans son cheminement si on en parle pas de ce qu'il vit ( je ne parle pas de détails mais par ex "tu sais hier j'ai rencontré cette fille trop mimi, j'ai envie d'être en relation avec elle: ça te dis qu'on en parle?"). Surtout que toi tu es ok pour avoir des infos aussi.
En tout cas je suis ravie de ton enthousiasme et te souhaite de vivre de belles relations poly si c'est ce que tu souhaites aussi
L

#
Profil

Topper

le dimanche 17 octobre 2021 à 10h41

Bonjour @MathieuFV,

Une difficulté du polyamour par rapport à la monogamie est que ce n'est pas un modèle dominant dans lequel nous nous sommes construits. Nous passons donc généralement par une période de transition et de déconstruction de la monogamie.

La monogamie, c'est une liste de règles sociales et implicites connues de tout le monde. Cela ne veut pas dire que toutes les suivre assure une relation épanouissante, mais nous avons au moins tous un modèle commun de ce à quoi nous devons nous conformer.

Les relations libres impliquent une vision, un besoin et une façon d'appréhender cette liberté qui est très différente d'une personne à l'autre. Il n'y a pas un unique modèle auquel se conformer et chacun doit y trouver ses marques et son propre équilibre. Ce n'est déjà pas une chose évidente en soi.

Il y a également le fait de devoir s'accorder avec des personnes qui ont leur propre façon de vivre cette liberté. Si bien qu'avec une personne polyamoureuse et une autre, tu peux vivre des relations avec des dynamiques extrêmement différentes. Il est possible que certaines te conviennent, d'autres pas du tout. C'est l'expérience qui te permettra de définir ça, en sachant que ça peut évoluer au cours de ta vie.

Je pense que c'est important de garder ça en tête, pour non seulement ne pas oublier ses propres besoins, mais aussi pour accepter que chacun puisse avoir un modèle et un fonctionnement différent.

En ce qui concerne le fait que tu aies voulu aborder le sujet de ses autres relations et elle non, c'est très bien que tu respectes son choix. C'est son fonctionnement et de toute évidence cela ne semblait pas être spontanément ton souhait. Il y a des personnes qui vivent très bien le "don't ask, don't tell", d'autres qui préfèrent un partage et une transparence. A toi de te questionner pour si c'est quelque chose qui te convient.

Tu seras souvent confronté à des doutes et tâtonnements. C'est quelque chose de normal, en particulier en début de relation où tu dois non seulement t'habituer à une personne et ses fonctionnements propres, mais aussi à son modèle de relation libre. Des erreurs, que ce soit venant de toi ou de tes partenaires, ça peut arriver, nous sommes humains.

L'important est, selon moi, de constamment être dans la reconnaissance de ses erreurs quand il y en a, dans l'écoute, dans la communication, et l'introspection.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

MathieuFV

le lundi 18 octobre 2021 à 12h01

Bonjour à tous les deux,

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre, voici en retour quelques éléments de réflexion glanés de mon côté et en lien avec vos messages depuis mon premier post:

lau93
Question pour comprendre, quand tu dis " je découvre avec un grand enthousiasme le monde poly" puis " elle m' a répondu ne pas vouloir en parler" n'y a t il pas une incongruence?

Je comprends qu'il est étonnant d'entendre que je découvre le polyamour alors que ma partenaire ne souhaite pas que l'on évoque nos autres relations, quelque part si on ignore le fait que nous pouvons (et avons, potentiellement) avoir d'autres relations, tout se passe comme si nous formions un couple monogame. Principalement cette découverte que j'évoque passe par des lectures personnelles, c'est une démarche que je mène (presque) seul car ma partenaire accepte cependant de me partager sa vision des relations amoureuses, tout en évitant le sujet de ses relations. C'est le point qui suscite, encore à ce jour, le plus d'interrogations de ma part car en poursuivant mes lectures sur ce site j'ai plutôt eu l'impression que les polyamoureux sont majoritairement favorables à une certaine transparence vis-à-vis de leurs relations:

Notamment ce thread super intéressant: /discussion/-zV-/Polyamour-rime-t-il-avec-autonomi...

Où je lis notamment : "Si le polyamour entraîne une division de la vie amoureuse, en petits compartiments séparés sans volonté ou possibilité de les réunir alors on ne "fabrique pas de l'amour", on le divise! a+b et a+c c'est toujours moins que a+b+c."

Je me sens relativement en accord avec ça, tout en ne sachant pas tout à fait où placer le curseur (pour ce qui me concerne) concernant ce que j'aimerais savoir des relations de mes partenaires.

C'est ici que la réponse de Topper prend tout son sens il me semble:

Topper
Les relations libres impliquent une vision, un besoin et une façon d'appréhender cette liberté qui est très différente d'une personne à l'autre. Il n'y a pas un unique modèle auquel se conformer et chacun doit y trouver ses marques et son propre équilibre. Ce n'est déjà pas une chose évidente en soi.

[...]

Il y a des personnes qui vivent très bien le "don't ask, don't tell", d'autres qui préfèrent un partage et une transparence. A toi de te questionner pour si c'est quelque chose qui te convient.

C'est en effet ce que je comprends de ce qu'elle m'a répondu, elle appelle de ses vœux un "lâcher prise" autour de la question de nos autres relations dont je comprends tout à fait la cohérence avec sa volonté de rester libre et de laisser les relations suivre leur évolution naturelle.

Alors je comprends, mais pour le moment je ne suis pas encore tout à fait à l'aise avec ça! Mais là encore je comprends qu'il peut tout à fait s'agir d'une période transitoire (Topper: "Une difficulté du polyamour par rapport à la monogamie est que ce n'est pas un modèle dominant dans lequel nous nous sommes construits. Nous passons donc généralement par une période de transition et de déconstruction de la monogamie."). J'ai donc encore des insécurités concernant cette situation mais je suis confiant sur ma capacité à m'en défaire progressivement.

Quelques pistes de réflexions pour ce faire:

- Considérer que quel que soit le modèle, monogamie ou polyamorie, les relations évolueront toujours et qu'il est toujours mieux qu'elles puissent le faire sans contrainte afin de ne pas créer de frustration, voire de souffrance.

- Croire dans notre capacité à insérer les projets que l'on peut faire avec un ou une partenaire (voyages, habitation, enfants, ?) dans le modèle polyamoureux, moyennant des adaptations (le thread cité plus haut parle par exemple d'habitat).

- Pour les "nouveaux" qui comme moi rencontrent un(e) polyamoureux(se): Garder en tête que les polyamoureux ne sont pas des gens qui "aiment à la légère", c'est une somme de difficultés que de réussir à trouver un équilibre dans ce contexte et dans notre société.

- Concernant ma problématique de transparence ou non sur les autres relations de nos partenaires, un élément qui peut aider à "lâcher prise" dans le cas d'une relation homme/femme (mais peut-être pas que!) :

Nous sommes dans une société patriarcale, cela suppose (entre autres) que les jeunes hommes sont élevés dans l'idée qu'ils sont sujets dans un monde d'objets, les jeunes femmes objets dans un monde de sujets (cf. Liv Strömquist - Les Sentiments du Prince Charles ou le podcast Les Couilles sur la Table). Il nous appartient à tous de travailler à rétablir l'égalité en remettant à plat la manière dont nous construisons nos relations. En particulier il nous incombe, principalement à nous messieurs, de nous débarrasser de comportements de contrôle et d'intrusion dont nous pouvons faire preuve. Dans ma demande de connaître les relations qu'entretient ma partenaire, on peut voir celle (légitime) de quelqu'un qui souhaite aménager les meilleures conditions pour que chacun puisse vivre ses relations sereinement (mon point de vue). D'un autre côté, on peut y voir une résurgence des comportements cités plus hauts (ce que je crois être son point de vue, et ce serait tout à fait OK).

Comprendre cette relation: Moins d'information = Plus de pouvoir = Plus de liberté.

Cela ne veut pas dire que ce sera adapté à toutes les relations, il faut respecter nos besoins propres, et il doit aussi exister des manières de "dire sans trop en dire". Il faut aussi interroger la possibilité que ce "tabou" des autres relations de nos partenaires corresponde à un mécanisme de défense contre un sentiment de jalousie difficile à contrôler, et si tel est le cas voir ce que cela signifie pour la relation. Ceci constitue les questionnements que j'ai aujourd'hui et si certains sont prêts à témoigner de leur avis ou expérience là-dessus leur contribution sera accueillie avec grand plaisir!

J'essaierai de continuer de poster ici à mesure que ma réflexion avance, en espérant que cela pourra aider d'autres personnes qui se trouveraient dans des situations similaires.

Amicalement :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion