Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Aaaahhh ... l'amour ...

Bases
#
Profil

Civodul

le vendredi 14 janvier 2022 à 17h57

Bonjour à tous,
Aaah l'amour, souffrance, espoirs, distorsion du temps, affres de la jalousie qui nous étreint, nous retourne, nous coupe l'appétit .. mais nous fait aussi immensément nous sentir vivant ...
Bon voilà , d'une "simple" relation adultérine me voilà rendu au statut de mono avec une poly en amour avec un mono qui la veut pour lui tout seul...
On est juste ensemble depuis 10 ans avec deux petites filles et je l'aime passionnément, totalement, c'est ma meilleure amie, ma meilleure amante et le cerveau le plus brillant que j'ai eu la chance de croiser, c'est la femme de ma vie et en 10 ans je n'ai jamais envisagé une autre femme ...
Alors le coup a été rude, déjà de constater l'infidélité .. puis de ressentir l'amour exploser à nouveau comme un jeyser entre nous (ça c'était bien, par contre) ... Ruptures, déclarations, rabibochages, sexe incroyable ... Oui mais voilà ... l'autre est toujours là ... et lui il met la pression , encore et toujours et ça fragilise ma femme, ça la fait douter ... Peut-elle être poly ou pas ?... Elle le voudrait et je l'accepterai ... tant que le couple/socle est respecté ... mais l'autre ... Ah l'autre ...

Bref, j'ai accepté deux jours de découchage par semaine (avec retour tôt le lendemain matin), mais les vacances et les week-ends sont pour nous, nos filles, nos amis ... Deux jours c'est bien, putain , c'est pas rien ! Mais voilà ça pousse , ça pousse et des mensonges resurgissent comme au début , une fausse réunion sensée durer mais qui est en fait un rdv déguisé avec l'autre ... Moi qui m'en rend compte ... crispations ... cela nous condamne t-il ?

Ma question est la suivante : pour que le poly fonctionne, on est d'accord qu'il faut des règles et que tout le monde s'y tienne ? On est d'accord qu'il faut dire les choses et ne pas les cacher, ne pas mentir sur des rencontres et des rdv avec l'autre ? Sinon la confiance se brise et on en revient à une banale histoire de tromperies de base ... Non ? Merci de vos lumières, car quand je lui parle de règles à respecter et d'honnêteté à afficher, elle me répond "Liberté !!! Liberté d'agir, de faire, de mentir par omission ou directement ..." ou bien est-ce une liberté de mettre notre histoire par terre et de clore notre relation comme un contentieux trop lourd à porter ?
Un couple mono-poly peut-il durer sur des règles + des omissions et des mensonges ? vraiment ? Qu'en pensez vous ? (j'ai beaucoup lu ces derniers temps sur le forum et je vous trouve formidables !)

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bonheur

le vendredi 14 janvier 2022 à 18h56

Aaahhh ! Le polyamour qui n'en n'est pas ! :-/ :-(

#
Profil

PolyPasLeChoix

le vendredi 14 janvier 2022 à 20h23

Il y a plusieurs formes de relations non exclusive, le polyamour en est un qui implique entre autre des sentiments amoureux envers plusieurs personnes et de l'honnêteté, une éthique, un respect de toutes les personnes impliquées. Il n'y a pas qu'une façon de le vivre.
Ce qui est important c'est que vous trouviez un mode de relation qui vous conviennent. Et comme toute relation cela peut évoluer dans le temps.

En quelques mots j'ai l'impression que tu es tombé de ta chaise en apprenant la trahison de ta femme et que tu essaies par tous les moyens à te raccrocher à quelque chose pour survivre. Je ne vais pas te jeter la pierre je suis un peu passé par là.
Tu essaies donc de trouver un nouvel équilibre qui permette à chacun de s'épanouir. Mais cela ne peut pas se faire sans l'envie de chacun. Et là ça semble mal parti. Il y a l'amant déjà qui dans ce que tu ressens la veut pour lui seul. Désire-t'il former un couple monogame avec elle ? Il y a ta femme qui n'arrive pas à respecter ce que tu lui demandes comme compromis. Quand tu lui dis règle, elle te répond liberté. Passer de monogame à 2 nuits par semaine ca me semble énorme. Depuis quand existe leur liaison ? Sont-ils emportés par la NRE ?

Plus important que ce que tu as pu lire sur le polyamour, qu'est-ce que toi tu veux ? Quelles sont tes limites ? Si ils ne sont pas capables de les entendre ça va être très dur de continuer.

Peut-être qu'une séparation, au moins temporaire, est nécessaire. Le temps que chacun puisse réfléchir à ce qu'il veut. C'est compliqué avec des enfants et tu sembles être encore très amoureux d'elle.

Bon courage à toi, ta situation semble vraiment compliquée et tu me sembles bien seul. As tu des amis, de la famille sur qui tu peux compter pour te soutenir ?

#
Profil

Civodul

le vendredi 14 janvier 2022 à 22h15

@lyPasLeChoixle

Merci de la qualité de votre réponse et d'avoir pris le temps (les psy sont eux, souvent dépassés !)

Bon pour répondre à tes questions oui il s'agit d'une NRE et oui l'autre est bien monogame et désire fortement l'avoir pour lui seul, il lui parle même de faire un enfant avec elle ... La liaison a commencé mi septembre vraisemblablement.
Pas d'amis, famille ou autre à qui je peux m'ouvrir, seule ma psy ...

Ce que je suis prêt à accepter c'est ce qu'on a mis tant bien que mal en place : 2 soirs/ 2 nuits/ semaine et voilà + quelques petits moments ou soirées éventuellement négociés. Je pense qu'elle a sincèrement de l'amour pour moi et un sentiment existant pour l'autre, et à ce titre elle pourrait être poly, sans aucun doute la seule, véritablement de nous 3. Après j'ai beaucoup lu sur le forum, beaucoup réfléchis aussi et cette notion de liberté d'amour, de recharger son être à travers des relations plus poussées et profondes que des amitiés me semble vraiment très interessant. Mais compliqué à mettre en place concrètement sans blesser et faire souffrir et au prix du respect de règles acceptées.

En tout cas, même si je trouve ça assez fascinant je suis encore très loin de la compersion... Mais voilà je suis curieux, la vie est courte, les possibilités très grandes et la recherche du bien-être - du bonheur ? - pourrait passer par la possibilité de vivre des émotions fortes et de laisser s'exprimer ses "pulsions de vie" ... Voilà ... Alors ? Mon cas est-il toujours désespéré ? ;-))

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#

Bonconseil (invité)

le samedi 15 janvier 2022 à 03h53

Je trouve irrespectueux de la part de ta partenaire d'impliquer une personne fondamentalement monogame et qui désire votre rupture dans cette histoire.
C'est pour ça que j'aimerais éclaircir ce point : comment as tu eu vent de ce désir de son côté ? Ta partenaire t'aurais fait part du fait qu'il génère chez elle un doute ? Elle t'a également dit expressément qu'elle se demande si elle ne doit pas choisir entre vous deux ?

Par ailleurs la quintessence du polyamour est le consentement de toutes les parties impliquées. Les règles sont essentielles pour que tout fonctionne bien, en particulier lorsque ça part d'une infidélité, qu'elle le veuille ou non. Ne pas mettre de cadre et mentir par omission c'est le début de la fin.
J'ai vécu exactement la même chose que toi (infidélité puis mensonges et mensonges par omission), ça a juste fait explosé notre relation + fin de sa relation avec l'autre.
Si tu veux en parler n'hésite pas.

#
Profil

Civodul

le samedi 15 janvier 2022 à 04h11

Bonconseil
Je trouve irrespectueux de la part de ta partenaire d'impliquer une personne fondamentalement monogame et qui désire votre rupture dans cette histoire.
C'est pour ça que j'aimerais éclaircir ce point : comment as tu eu vent de ce désir de son côté ? Ta partenaire t'aurais fait part du fait qu'il génère chez elle un doute ? Elle t'a également dit expressément qu'elle se demande si elle ne doit pas choisir entre vous deux ?

Bonjour, @Bonconseil, merci pour ton commentaire, elle n'a pas choisi cette personne en fonction de son acceptabilité, même si elle a évoqué avec lui le plyamour assez tôt dans leur relation. Lui est sur un schémas classique, il accepte difficilement la situation et garde comme objectif notre rupture, oui.
Et oui elle doute, elle doute de maintenir l'équilibre - car le respect des règles c'est pas son truc - et le choix se pose bien entendu mais elle tergiverse car ce qui nous lie est très fort sur presque tous les plans et en face la passion et la nouveauté lui font tourner aussi la tête .. Mais il y a des frustrations issues du passé ... 10 ans ... et le temps, la routine et deux petites chipies adorables mais très agitées qui ont mis notre relation à rude épreuve ... Et nous ont amené là..C'est hélas, dramatiquement classique.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Civodul

le samedi 15 janvier 2022 à 04h18

Bonconseil

Par ailleurs la quintessence du polyamour est le consentement de toutes les parties impliquées. Les règles sont essentielles pour que tout fonctionne bien, en particulier lorsque ça part d'une infidélité, qu'elle le veuille ou non. Ne pas mettre de cadre et mentir par omission c'est le début de la fin.
J'ai vécu exactement la même chose que toi (infidélité puis mensonges et mensonges par omission), ça a juste fait explosé notre relation + fin de sa relation avec l'autre.
Si tu veux en parler n'hésite pas.

Je suis d'accord, je vais insister pour que ces points soient respectés sinon, effectivement, on va dans le mur.. De la patience et du temps, de la fermeté et de la bienveillance. Mais finir dans le mur est peut-être la façon dont s'achèvera notre histoire, ça me fera du mal mais moins que d'accepter une situation déséquilibrée et insupportable à vivre au quotidien. Merci pour ton aide et ta bienveillance.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Caoline

le samedi 15 janvier 2022 à 08h45

De mon point de vue règles et sincérité, transparence sont incompatibles.
Dans mes relations il y a une transparence totale (entre nous en tout cas) mais pas de règles.
Une règle est faite pour être respectée et donc si on en est incapable de la respecter, on risque de mentir.
Ma personnalité me rend incapable de mentir du coup je n'accepte pas les règles. Par contre je suis bien sûr à l'écoute des besoins, espoirs, souffrance de mes partenaires.

#
Profil

PolyPasLeChoix

le samedi 15 janvier 2022 à 11h41

Caoline
De mon point de vue règles et sincérité, transparence sont incompatibles.
Dans mes relations il y a une transparence totale (entre nous en tout cas) mais pas de règles.
Une règle est faite pour être respectée et donc si on en est incapable de la respecter, on risque de mentir.
Ma personnalité me rend incapable de mentir du coup je n'accepte pas les règles. Par contre je suis bien sûr à l'écoute des besoins, espoirs, souffrance de mes partenaires.

C'est un point de vue et il est complètement respectable.
Cependant dans un contexte de transition couple exclusif avec ses règles implicites, surtout s'il y a eu un adultère et des mensonges à l'origine de l'ouverture du couple, je pense que les règles servent à exprimer et partager les limites, les peurs, les envies de chacun et définir un compromis. Par contre il faut que ce compromis soit accepté par les 2 sinon comme tu l'indiques. Pour l'avoir vécu, j'ai ressenti comme une trahison et n'ait pas pardonné à ma femme qu'elle ait accepté certaines règles pour faire me faire plaisir et transformer son adultère dissimulé en couple libre tout en étant incapable de les respecter.
Ces règles n'ont pas de valeur légale juste un engagement moral entre les différentes personnes. Elles ne sont pas figées et sont amenées à évoluer dans le temps avec l'expérience voir disparaître parce que la peur ou la limite qui lui était associée à évoluer elle aussi.

L'important comme tu l'indiques c'est la communication, l'honnêteté et la capacité à écouter les besoins, espoirs et souffrance de chacun. Les règles ne sont qu'un outil.

#
Profil

noelmarie

le dimanche 16 janvier 2022 à 09h23

Une seule règle: la transparence. Tout est dit ... et tout reste à dire !

#
Profil

Civodul

le dimanche 16 janvier 2022 à 18h31

Oui il y a eu beaucoup d'échanges sur cette nécessité de transparence ce week-end avec ma femme, cette honnêteté et cette transparence pourraient même permettre (en temps voulu) d'envisager d'assouplir certaines règles d'organisation nécessaires à l'équilibre.
Et puis du temps aussi, pour éviter des décisions trop rapides et pourtant lourdes de conséquences pour les 3 impliqués dans cette ... stuation.
Enfin, je l'ai déjà écrit, vivre quelque chose comme cela, c'est aussi apprendre à se réinventer .. je l'ai lu quelque part, afin d'amener à la surface une meilleure version de nous même, plus empathique, plus bienveillante, plus sensible aussi.
Mieux vivre le présent , plus intensément et y cultiver de la beauté et des bons moments.
Tout cela sera utile, que la relation se poursuive en "exclusivité", qu'elle se poursuive en "poly" ou qu'elle cesse et laisse la place à d'autres rencontres et d'autres histoires ...
Après même dans une configuration de transparence et d'équilibre plus ou moins solide d'apparence, je ne sais pas si au fond de moi je serai capable sur la durée d'accepter une telle configuration , moi mono, elle poly .. Il va falloir beaucoup de sincérité et des tonnes d'amour pour que ça tienne ...

Bonne soirée à tous

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

lau93

le dimanche 16 janvier 2022 à 19h44

Bonsoir @Civodul
La difficulté des règles même si elles sont prises ensemble dans le couple c'est qu'elles sont rarement prises avec le tiers qui lui /elle doit ensuite s"insérer dans cette règle même si elle ne lui convient pas, et qu'il va donc combattre. Ce qui semble être le cas de son autre partenaire qui ne semble pas envisager d'amours plurielles et donc risque de bloquer une éventuelle évolution de votre relation en V.

Tu dis que vous avez parlé transparence, ce qui est déjà un super début; sans doute faut il parler aussi ressenti , attentes , besoins, intérêt pour l'autre et respect de vos libertés.
Comment voyez vous la suite en dehors de l'actuelle modification? est-ce "une ouverture pour des relations non exclusives" ou bien " on attend que son "coup de folie passe " pour revenir à la monogamie"?

Quant à l'ouverture du couple qui commence par adultère et mensonge j'ai l'impression de le lire à longueur de forum: ce n'est pas si étrange :-/ ; l’adultère est le seul mode "acceptable" pour la société d'avoir une relation autre que celle de son conjoint officiel. Certes c'est mal mais au moins c'est codifié on ment et on cache et puis tout va bien . :-(

Alors que les relations non exclusives sont regardées comme des perversions ou des incohérences: il faut donc arriver à dépasser et déconstruire ces représentations, arriver à se dire que oui c'est possible d'aimer plusieurs personnes et commencer à réfléchir au comment et aux conséquences ce qui demande de beaucoup réfléchir échanger lire etc mais au final je trouve que ça vaux la peine d’être tenté au moins:-)
BOnne soirée et bon courage pour la suite!
Lau

#
Profil

bonheur

le dimanche 16 janvier 2022 à 19h58

L'exclusivité en monogamie est une "règle" et pourtant, elle est si souvent non respectée...

Plus que des règles, il faut communiquer sur ce qui "dérange" et indiquer un degré de tolérance. Si "l'autre" est intelligent, il saura en tenir compte. C'est plus sûr d'être en harmonie avec tout le monde que de fixer avec sanction à la clé. L'équilibre !

@lau93 : wahoo ! qu'elle évolution :-D (+)

#
Profil

Civodul

le dimanche 16 janvier 2022 à 20h17

lau93

Bonjour lau93, tout cela est assez trouble, c'est "séjour en terre inconnue", avec élans passionnés, forces contraires, doutes mais aussi discussions et échanges intenses et au final .. très bénéfiques. Ce que je veux est simple , ressentir du bonheur tout court et au sein de mon couple , être heureux et que ma femme soit heureuse et épanouie... Je ne peux encore dire par où ça passe, une relation poly assumée qui lui ferait du bien, et ce faisant lui permette d'apprécier aussi nos moments communs. Cela me ferait alors penser que cette formule est bénéfique pour nous deux tout en étant mieux que de vivre en couple monogame où la routine du couple redeviendrait quoique l'on fasse pesante ... ?
Mais cela peut-être un retour au "nid" , en mono, et en ayant tiré beaucoup de choses de cette aventure afin d'éviter de reproduire des erreurs qui - sans doute - ont amené à cette situation. C'est aussi possible, ce serait plus simple sans pour autant perdre en intensité.

Oui ce qui motive tout le monde, sur ce forum ou ailleurs, c'est bien la recherche du bonheur , d'une sérénité, d'une félicité avec des moments puissants et passionnés d'amour sincère... non ?

Le "quoi", on le connait, c'est le "comment" qui pose souci, c'est toujours le "comment"... car il y a la société et ses règles, les méandres de nos inconscients, nos désirs refoulés ou avérés, nos peurs et nos angoisses, nos propensions à l'auto-destruction, nos frustrations, nos ressentis, le regard des autres, nos valeurs, nos amis, la famille, le travail, le matériel ... Bref, les obstacles sont nombreux et les passer, les uns après les autres, se dénoue par le dialogue avec l'autre, l'introspection, le réflexion, la culture .. On n'avance pas en ligne droite et nos handicaps sont nombreux ...

Mais tout, je dis bien tout ce qui peut être tenté pour atteindre à ce bonheur ressenti en solo et à partager avec celle, celui ou ceux que l'on aime doit rester l'objectif, quoi qu'il en coûte ;-)
C'est peut-être même cela , finalement, le vrai sens de la vie...

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 17 janvier 2022 à 12h18

Personnellement, ce qui me fait réagir, c'est qu'ils peuvent se voir 2 jours par semaine. Que ce soit dans le cadre d'une relation adultère ou même dans le cadre d'une relation naissante en dehors de tout contexte adultère, 2 jours par semaine, c'est assez commun. C'est une durée qui permet de bien développer une relation. Et donc, même si tu mets des règles, je les trouve assez larges pour donner de la place à cette seconde relation.
Monter au-delà de 2 jours par semaine, c'est au final empiéter totalement sur votre couple. Ayant moi-même un fils, je sais que le temps passé à la maison est investi énormément dans l'éducation de celui-ci, donc au final combien de temps sur les fameux 5 jours restants est vraiment investi dans votre couple ? Je ne suis pas sûr que ce soit bien plus de 2 jours par semaine.

Dans tous les cas, il ne peut pas y avoir de polyamour sans un accord de toutes les parties. Ton histoire est étrange en cela que c'est l'amant qui refuse le polyamour. Mais sans son acceptation, il y aura toujours cette rivalité entre vous. Après, d'un point de vue cynique, je t'encouragerai à attendre un peu. La baisse de l'intensité de la NRE devrait au final pousser l'amant soit à accepter le polyamour soit à sortir de l'équation.

#
Profil

Civodul

le lundi 17 janvier 2022 à 16h54

@bidibidibidi

Oui, je suis d'accord avec ton commentaire et ta vision. On se dirige vers ça. Merci pour ton intervention.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion