Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Et si nous mettions fin au sacrifice des amantes d hommes mariés ?

Bases
#

(compte clôturé)

le samedi 18 septembre 2021 à 10h00

Bonjour à tous et toutes,

55 ans, et toute ma vie amante d hommes mariés, je décide de prendsre le large en remettant en question l exclusivité de la plupart des femmes ayant mon profil. Une exclusivité à géométrie variable. En effet, nous, les "maîtresses" d hommes mariés, ne nous autorisons pas la plupart du temps d autres aventures, d autres amours, en parallèle.Pourtant, nous souffrons souvent,pour les célibataires du moins, de l absence et d un manque de perspectives dans ces histoires. Nous souffrons souvent aussi d un déséquilibre relationnel. Pourtant, souvent, l exigence des hommes mariés est notre fidélité.
J'ai envie de donner un grand coup de balai aujourd'hui à tout cela. Le sacrifice n'a que trop duré. Ce que ces messieurs ne trouvent plus chez eux ils viennent le chercher ailleurs, et souvent cela rééquilibre leurs couples. Parfait. Je n'y vois pas d inconvénients. Je le comprends. En revanche, il n' y a aucune raison pour que nos besoins à nous, les satellites, ne soient pas également reequilibrés.Aucune raison d exiger de nous une fidélité à toute épreuve.
Je trouve que le polyamour répond très bien à cet équilibre pour tous ET toutes, et il est grand temps que les amantes, maîtresses d hommes mariés ou en couple, en prennent conscience et se libèrent du côté sacrificiel de leur situation.

Amicalement
Cathy

#
Profil

bonheur

le samedi 18 septembre 2021 à 10h51

Bonjour @Cathy34.

Je viens de t'envoyer un message privé. En effet, ma réponse ici a été catégorisée comme "spam". Je ne vois pas pourquoi. Si tu juges mon envoi comme incorrect, n'hésite pas à le signaler. J'ai peut-être utilisé un mot hors cadre ?

Pour lire mon message, consulte la boite mail que tu as liée lors de ton inscription. Il se peut qu'il atterrisse dans les "indésirables".

#
Profil

lau93

le samedi 18 septembre 2021 à 14h48

BonjourCathy34
"Toute ma vie maitresse d'homme marié". Ça m'interpelle. Nous avons le même age et j'ai eu parmi mes amoureux une grande majorité d'hommes déjà engagé ailleurs et je me dis que ça doit être aussi une manière de se protéger de quelque chose ou de se conformer à une image interne de nous-même construite sur le fait qu'on ne peut pas être "la 1ere " sans risque.
J’ai le sentiment en te lisant qu'il y a une sorte de revendication féministe à dire aux "maitresses" qu'elles doivent rester libre d'aimer ailleurs et que leur amant ne doit pas avoir l'exclusivité de la non exclusivité?
Nombreuses sont ces femmes qui entretiennent la relation adultère dans l'espoir qu'un jour leur amant quittera l'autre partenaire pour les faire devenir « l'officielle » : a ce moment si on reste dans le modèle monogame exclusif, le risque devient permanant qu'une nouvelle maitresse vienne combler " le vide". Certains hommes aiment vivre en polygamie et n'imaginent pas que leurs partenaires puissent aimer ou désirer un autre. En effet si un homme est polyamoureux il est attendu qu'il n'ait pas ce raisonnement mais on ne peut pas imposer à un homme d'être polyamoureux. Peut-être faut-il donc choisir d'être soi-même polyamoureuse et d'annoncer la couleur si je puis dire : si l'amant ne supporte pas, alors il vaut mieux ne pas poursuivre ? ça demande d’être autonome indépendante et sure de soi ce qui n’est pas toujours simple !
Bon courage pour ta quête
Lau

#
Profil

bonheur

le samedi 18 septembre 2021 à 16h23

Bon on me coupe semble-t-il la parole. Ca broute ? :-/

#

(compte clôturé)

le dimanche 19 septembre 2021 à 06h48

lau93
BonjourCathy34
"Toute ma vie maitresse d'homme marié". Ça m'interpelle. Nous avons le même age et j'ai eu parmi mes amoureux une grande majorité d'hommes déjà engagé ailleurs et je me dis que ça doit être aussi une manière de se protéger de quelque chose ou de se conformer à une image interne de nous-même construite sur le fait qu'on ne peut pas être "la 1ere " sans risque.
J’ai le sentiment en te lisant qu'il y a une sorte de revendication féministe à dire aux "maitresses" qu'elles doivent rester libre d'aimer ailleurs et que leur amant ne doit pas avoir l'exclusivité de la non exclusivité?
Nombreuses sont ces femmes qui entretiennent la relation adultère dans l'espoir qu'un jour leur amant quittera l'autre partenaire pour les faire devenir «  l'officielle » : a ce moment si on reste dans le modèle monogame exclusif, le risque devient permanant qu'une nouvelle maitresse vienne combler " le vide". Certains hommes aiment vivre en polygamie et n'imaginent pas que leurs partenaires puissent aimer ou désirer un autre. En effet si un homme est polyamoureux il est attendu qu'il n'ait pas ce raisonnement mais on ne peut pas imposer à un homme d'être polyamoureux. Peut-être faut-il donc choisir d'être soi-même polyamoureuse et d'annoncer la couleur si je puis dire : si l'amant ne supporte pas, alors il vaut mieux ne pas poursuivre ? ça demande d’être autonome indépendante et sure de soi ce qui n’est pas toujours simple !
Bon courage pour ta quête
Lau

Bonjour Lau,

Oui en effet, c est un appel au réveil..
Car je pense que nous sommes dans un schéma, toujours le même, pétri de pensée monogamie au féminin, avec cette crainte en plus de ne pas être présente quand Monsieur est disponible, de le perdre, etc. Comme si lui avait le droit d'aller voir ailleurs pour répondre à ses besoins, mais pas nous. Nous, on serait là pour y répondre. Ce qui rejoint le care. On est loin, très loin de l égalité dans ce rapport hommes/femmes. C'est pire que le couple dit monogame. Je ne veux pas dire qu il faudrait absolument que les maîtresses d hommes mariés aient d autres relations mais qu elles doivent se donner les mêmes droits que les hommes et sortir des films de Walt Disney.

Amicalement,
Cathy

#

(compte clôturé)

le dimanche 19 septembre 2021 à 06h49

bonheur
Bonjour @Cathy34.

Je viens de t'envoyer un message privé. En effet, ma réponse ici a été catégorisée comme "spam". Je ne vois pas pourquoi. Si tu juges mon envoi comme incorrect, n'hésite pas à le signaler. J'ai peut-être utilisé un mot hors cadre ?

Pour lire mon message, consulte la boite mail que tu as liée lors de ton inscription. Il se peut qu'il atterrisse dans les "indésirables".

Bonjour Bonheur,

Je n'ai rien reçu désolée !
Bon dimanche,
Amicalement
Cathy

#
Profil

bonheur

le dimanche 19 septembre 2021 à 10h35

@Cathy34,

Sortir des films de Walt Disney (+) . Que l'idée est bonne !
Nous sommes enfermées dans un schéma, mais pas seulement, je crois. A 20 ans, on sort de l'éducation, on commence à voler de ses propres ailes, on est jeune et finalement on n'a vécu que par la société et ses aprioris culturels.
A 30 ans on est parfois à fond dans la vie (métro, boulot, dodo...) Il n'est donc pas surprenant d'avoir des œillères et, au lieu d'évoluer, on avance droit devant soi sans réfléchir (pas le temps ou l'occasion pour ça)
A 40 ans, il suffit d'un déclencheur pour ouvrir les yeux sur le reste du monde. On passe par l'introspection et enfin, on se libère.
Evidemment, le schéma que je viens de décrire n'est pas systématique. Il reprend en quelque sorte "Cendrillon" version "Téléphone". Je la trouve tellement juste.

Légalement parlant, les femmes ont autant de droits que les hommes. C'est plus je crois une question de mentalité et d'éducation. Depuis que j'ai fait ce travail de sortir de la norme, j'encourage mes jeunes (23 et 25 ans) à ne pas tenir compte de leur environnement. Au moins avoir un esprit critique par rapport à cela. S'intégrer ne veut pas dire valider, juste parce que "c'est comme ça". Sans entrer en hostilité, l'analyse est essentielle. Et non, rien n'oblige à reproduire un schéma. Sortir de ce cercle vicieux.

Bravo @Cathy34, de faire cette démarche de sortir du cercle vicieux. Légalement parlant, si tu es célibataire, tu as le droit d'avoir des relations plurielles. Aucune loi l'interdit. L'interdit est en toi, et en celui de toutes les femmes qui s'obligent à subir, à sacrifier. Ton amant trompe sa femme, lui ment... Et bien, trompe-le, ment-lui. Je suis anti-mensonges à l'origine. Je ne supporterais pas que l'on me mente. Sauf que je en supporte pas que l'on utilise autrui comme un jouet, une bouée de secours.

Dans ta situation, ce n'est pas du polyamour qui peut s'instituer, enfin j'en doute. Pour cela, il faudrait que ton amant avoue la vérité à sa femme, et que les deux s'accordent sur le bienfait de votre relation. La philosophie poly implique la sincérité, la franchise, l'honnêteté, de toutes les personnes impliquées. L'adultère ne peut donc pas s'intégrer dans cette optique.

#
Profil

Aki

le lundi 20 septembre 2021 à 11h00

Quel beau message ! Il est temps, en effet, que certains hommes mariés qui ont des amantes cessent de compter sur leur sacrifice et d'abuser de leur attachement. On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et l'amour de la crémière à la fois.

Ces situations "déséquilibrées" font souffrir trop de femmes qui nourrissent des espoirs, souvent en vain. Ces messieurs gagnent sur deux tableaux mais se soucient-ils de ce que leur femmes et leur amante doivent endurer ? Est-ce éthique ?

Merci pour elles.

#
Profil

Intermittent

le mercredi 22 septembre 2021 à 00h12

Il est temps, en effet, que certains hommes mariés qui ont des amantes cessent de compter sur leur sacrifice et d'abuser de leur attachement. On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et l'amour de la crémière à la fois.

De même qu'on peut dire que certaines femmes mariées, qui se "découvrent polyamoureuse" après 15 ans de couple et des enfants, et qui imposent le "polyamour" à leur compagnon dépendant affectif, veulent le beurre l'argent du beurre et l'amour du crémier, qui sera ainsi utile pour garder les gosses quand sa femme sera chez son amant ...

Parce que régulièrement, c'est le témoignage que je lis sur ce site de la part de femmes "polyamoureuses" qui impose ce choix à leur compagnon ...

Particulièrement celui de Sondra, dans Relation exclusive depuis 10 ans, envie de changement

#
Profil

bonheur

le mercredi 22 septembre 2021 à 11h53

Le polyamour est un consensus, il n'impose pas. Une personne qui a l'attitude décrite par @Intermittent ne s'intègre pas dans la philosophie (celle que je conçois) du polyamour. La liberté, y compris en polyamour, n'existe pas et encore moins quand il y a vie commune et enfants. Vouloir imposer sort la personne du polyamour. Si vraiment la personne ne peut être dans le consensus, il faut divorcer. C'est mon avis, en tout cas. Il faut du temps, beaucoup de temps...

Qu'est-ce qui dérange dans la découverte de soi ?

#
Profil

Minora

le mercredi 22 septembre 2021 à 13h16

@Intermittent

Il peut m'arriver d'être d'accord avec les alertes que tu manifestes régulièrement quant au polyamour mais je suis régulièrement mal à l'aise face à tes prises de positions systématiques visant les femmes, leur fourberie, leur tendance (selon toi) à la manipulation, leur malhonnêteté que tu sembles considérer comme permanentes.

Je suis désolée mais à la lecture de cette énième réaction outrée de ta part, je ne peux pas ne pas réagir.

Tu passes ton temps à jeter l'opprobre sur les femmes qui seraient (toujours selon toi) dans le jeu des relations hommes/femmes systématiquement favorisées par la recherche d'un nouvel amour/amant/larbin/victime.

Tu rédiges systématiquement des messages à charge, qui présentent la femme comme un individu qui cherche à tous les coups à profiter de la situation, pour refourguer ses gosses à son malheureux chéri qui n'a plus d'autre choix que de jouer les baby-sitter pendant que l'indigne épouse part s'envoyer en l'air... excuse moi mais, les femmes devraient en permanence s'occuper des enfants? Les hommes n'ont jamais à s'en charger?
Les femmes doivent rendre des comptes sur leurs occupations lorsqu'elles ne s'occupent pas de enfants, sous le fallacieux prétexte qu'elles auraient des occupations honteuses, malhonnêtes et inavouables (vraiment? Comment peut-on développer ce genre de discours en 2021?)?

Tu ne manques pas de dénoncer toutes ces vicieuses femmes qui profitent de leurs victimes de conjoints en t'appuyant sur des témoignages que tu aurais lu ici...

C'est amusant parce que moi j'y lis ce type de témoignages parfois, mais tout un tas d'autres où la situation est absolument inversée et surtout je lis un nombre infini de témoignages où la situation n'est tout simplement pas aussi manichéenne. Où c'est toi qui décide de distribuer les rôles de manipulateur et de victime, toujours de la même façon.

Où l'un ou l'autre des protagonistes a l'impression d'être la victime de comportements malhonnêtes (mais c'est son ressenti donc pas nécessairement une réalité et encore moins LA vérité) mais où, il y a fort à parier que les deux ont cette même impression. Et dans ce cas, qui es-tu pour distribuer les bons et les mauvais points? Qui plus est de façon toujours aussi orientée ?

Je suis désolée de la virulence de cette intervention, je n'ai pas l'habitude d'intervenir de cette façon sur ce forum mais je dois bien admettre que je trouve de plus en plus difficile à supporter cette mise en accusation systématique des femmes et de la manifestation d'une telle mauvaise foi teintée de frustration et d'aigreur refoulées!

Les relations humaines sont compliquées, qu'elles soient exclusives ou plurielles, changeantes, mouvantes ou figées.. Inutile d'y projeter ses propres ressentiments surtout lorsqu'ils sont à ce point inéquitables.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Intermittent

le mercredi 22 septembre 2021 à 22h31

C'est amusant parce que moi j'y lis ce type de témoignages parfois, mais tout un tas d'autres où la situation est absolument inversée et surtout je lis un nombre infini de témoignages où la situation n'est tout simplement pas aussi manichéenne.

Je suis preneur des liens sur ce site ou ce serait des femmes qui sont victimes de polyamoureux abusifs.

Il y en a quelques uns, certes, mais la majorité des témoignages sur ce site concernant les "polyacceptants" concernent des hommes qui n'ont guère eux le choix et pour lesquels le "consentement" a été obtenu à l'usure voir extorqué ...

A toi de me prouver que j'ai tort ...

#
Profil

Minora

le mercredi 22 septembre 2021 à 23h32

Ah mais je n'ai rien à prouver du tout. Ton discours est systématiquement dénigrant pour les femmes, systématiquement. Et ça c'est un problème en soi.

#
Profil

bonheur

le jeudi 23 septembre 2021 à 09h37

Il arrive de stagner dans la rancune. C'est ainsi.

Mon chéri n'aime pas les réseaux sociaux. Toutefois, si dans nos "débuts" il avait exprimer ici, il aurait certainement été perçu comme le malheureux qui subit. Il ne s'est jamais considéré ainsi. De l'extérieur, l'interprétation aurait été faite, je n'en doute pas. Il n'a pas eu le choix ? Ben si, justement. Poser les jalons du polyamour (par amour) revient à offrir le choix. On déballe la situation sur la table et on discute. Bon ok, aussi on pleure, on rit, on fait l'amour... Chez nous, le lien s'en est trouvé resserré. Notre amour était en entier, sauf qu'il demeurait en surface. Pourquoi s'investir, puisque l'on avait la bague protectrice au doigt ? Et puis, l'amour, trop intense pour l'ignorer, m'est survenu. Et la bague n'a plus fait office de protection. Alors pour reprendre une autre discussion, le polyamour est insécure. Ce qui remplace l'alliance au doigt, c'est justement cette possibilité que l'on s'offre de s'aimer en profondeur, avec l'opportunité d'ouvrir à une communication rassurante. Pas rassurante uniquement dans sa forme, mais aussi parce qu'elle vient de l'intérieur, avec les implications qui vont avec : honnêteté, sincérité, transparence, suppression des tabous, émotions, sentiments... du coeur. Alors oui, un nouvel univers de vie se créé. Ca demande du temps et du soutien mutuel.

En revanche, c'est au féminin comme au masculin, comme en version atypique (l'amour n'est pas qu'affaire d'hétéroaffectivité). Dans les cas où tout le monde trouve son bonheur, différemment, c'est génial. Si ce n'est pas le cas, foutre sur le dos du polyamour est un peu facile. Et puis, des personnes qui subissent, pas besoin de chercher dans le polyamour.

Je suis en lien mp actuellement avec une femme, polyacceptante. Je l'ai connu par le biais de ce site et ce n'est pas la première. Ce ne sera sans doute pas la dernière. J'accueille les acceptants dans mes discussions, dans mes réflexions, aussi bien que les poly en devenir.

Non, les polyacceptants ne sont pas majoritairement des hommes. Juste @Intermittent, la situation qui met en cause les hommes qui souffrent te touche davantage. Cela résonne en toi et réveille ta rancune.
A l'usure, c'est le divorce. Si c'est une acceptation extorquée, il faut rompre. Et puis, personne n'a rien à prouver. Tu n'as ni tort ni raison, tu as ton opinion. L'exprimer est possible, provoquer les poly et les fustiger, c'est différent.

#
Profil

Aki

le vendredi 24 septembre 2021 à 02h10

Ces hommes ont le choix, le choix de cesser une relation qui ne leur convient plus.

Dans la vie chacun fait des choix personnels (vouloir des enfants, vouloir déménager, vouloir accueillir un membre de sa famille à domicile, vouloir d'autres relations amoureuses, etc). Quand ça ne convient pas, il est nécessaire de faire évoluer la relation ou de rompre. Dans un couple, les décisions ça se prend à deux et quand l'autre veut quelque chose, il faut savoir se positionner et trancher : soit l'accepter, soit trouver un compromis, soit le refuser. C'est trop facile de donner un "semi-consentement" ou une "acceptation à demi-mots" pour ensuite venir se plaindre. Etre honnête dans ses demandes est indispensable, par exemple dire "J'aime ma femme et je ne la quitterai jamais pour vivre uniquement avec toi" ou "Je suis désormais polyamoureuse et je veux avoir d'autres relations qu'avec toi".

#
Profil

bonheur

le vendredi 24 septembre 2021 à 07h32

Le demi-consentement peut-être une étape. Le temps que les équilibres et les pensées soient au clair. Un temps mort, s'il est viable, permet parfois d'éclaircir et d'offrir ce temps.

Le ni oui ni non, n'est pas viable sur la durée. Ponctuellement, il peut être positif, à condition de l'indiquer.

#

(compte clôturé)

le lundi 04 octobre 2021 à 05h13

Bonjour,

Merci pour vos retours. Finalement j'ai tout simplement mis un terme à cette relation asservissante pour moi.. Nous avions principalement des échanges vocaux. Nous nous sommes vus trois fois en tout en presque 6 mois ce qui me perturbait beaucoup. Un appel téléphonique, deux ou trois visio.. il disait avoir peur de la séparation. Bref. Je dépendais totalement de son bon vouloir et en quête d amour j'attendais que ça avance, qu il se débloque.. je rêvais de pouvoir vivre une vie amoureuse avec lui en parallèle de sa vie de couple dont il disait souffrir.

Vendredi dernier il se trouve que l épouse de l homme en question a découvert des messages et a cherché à me joindre, furieuse. L homme en question m a alors enfin contactée par téléphone.. là il a su..Pour me supplier de ne pas répondre à son épouse.. qui le menaçait de le quitter et de le couper de son fils.

Je demande une absence de jugements moraux svp. Que ce soit envers lui ou moi. Et même envers son épouse. Nous sommes toutes et tous mus par nos histoires personnelles et nos modèles sociaux, parfois doubles et contradictoires. Je trouve horrible cela dit de se servir des enfants comme arme de détention... lorsqu'il n'y a pas de violences et de risques d atteintes à la vie, bien sûr (comme des menaces de mort par exemple).

En tout cas, points positifs, cette histoire m a faite grandir et m a réconciliée avec mon corps.

Je me suis écris deux petits mot aujourd'hui que j'ai accrochés près ma porte d entrée :

Écoute ton cœur mais respecte toi.
Ecoute ton cœur et respecte toi.

Bien à vous.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bonheur

le lundi 04 octobre 2021 à 11h26

Oui, respecte toi !

L'épouse qui découvre fait froid dans le dos, pour moi. Il n'en résulte que des perdants dans cette histoire. C'est pour cela que le polyamour me va. Dans le polyamour, il peut y avoir des gagnants et des instants de bonheur sans scrupule.

#
Profil

Aki

le lundi 04 octobre 2021 à 11h26

Quelle belle décision pour toi. Bravo.
Merci d'avoir donné le fin mot de cette histoire.
Bonne continuation.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion