Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Des Débuts Difficiles

Besoin d'aide
#
Profil

Genesis

le jeudi 14 juillet 2022 à 14h13

Bonjour à tous.tes,
J'ai besoin d'un peu d'aide pour avancer dans mon couple et prendre les bonnes décisions.
Je suis en relation depuis 7 ans avec ma compagne et nos relations sexuelles se sont rapidement étiolés jusqu'à disparaître (au bout de 2-3 ans je dirai). La problématique vient essentiellement de mon manque de désir pour elle et une incompatibilité sexuelle. Je travaille avec un thérapeute mais mon cas semble loin d'être réglé. Le sujet n'est pas vraiment là.
Après avoir fait l'autruche pendant quelques années nous avons décidé d'ouvrir notre couple. Nous souhaitons les deux avoir une vie sexuelle un tant soit peu épanoui. Quelques règles ont été mises en place. A savoir que je ne veux pas savoir ce qu'il se passe, que cela ne doit pas concerner des personnes de notre cercle commun, pour sa part, elle veut être au courant de tout ce qui se passe en revanche, et également, au départ pas de personne proche ou de cercle commun.
Rapidement elle a trouvé un partenaire pendant plusieurs mois sans que je sois au courant. Et le sujet a fini par arriver, je l'ai appris, je l'ai plutôt vécu correctement surtout qu'elle venait d'arrêter avec cet amant car il commençait à tomber amoureux d'elle. Je fus rassurer dans son amour pour moi. De mon côté rien ne se passait pris par une vie pro intense et une indisponibilité émotionnelle.
Mais une autre histoire s'est déroulée avec une personne de notre cercle éloigné que je serai susceptible de rencontrer et que je connais de réputation. La règle a été transgressé et j'ai très mal vécu cette rencontre qui était elle en revanche juste du sexe. J'ai été intrusif et fouillé son téléphone, etc....la total de la personne jalouse. Suite à cet épisode nous en avons parlé et j'ai insisté sur le fait que cette règle était importante pour moi.
Mais rebelote, elle est de nouveau tombé sous le coup de la passion avec une autre personne de ce cercle (je parle du milieu de la danse), et j'ai eu des suspicions et de nouveau j'ai fouillé pour savoir et crever l'abcès rapidement.
Son argument c'est qu'elle est incapable de rencontrer des personnes en dehors de la danse tant sa vie sociale est pro sont lié à ce milieu. Rares sont les personnes qui lui plaisent et le sexe sans sentiment est pour elle impossible. Du coup lorsque l'occasion s'est présentée elle a résisté mais a fini par succomber à son fort besoin d'être désiré sexuellement. Ce que je comprends car nous ne faisons plus l'amour depuis des mois/années.
J'ai donc parcouru quelques discussions de ce site et je comprends qu'elle souhaite une relation polyamoureuse ou elle partage ce qui lui arrive, de vouloir s'afficher sans filtre socialement et où le sexe se double de sentiment. Je réalise avec mes lectures, que je souhaite plutôt une relation libertine. Et surtout que je n'ai pas la maturité pour accepter cette situation où je croise son amant, et je me sens pris au piège par sa décision unilatérale. J'essaie de m'imaginer être au courant qu'elle va dormir ailleurs, passer un week-end avec son amant et la boule au ventre grandis. Je veux pouvoir accepter cette situation mais je n'y parviens pas. Je ne peux plus la prendre dans mes bras et je me pose beaucoup de question sur l'avenir de notre couple.
Je n'ai pas de question précise en réalité, un peu de détresse à partager. Et comprendre si je dois me protéger en arrêtant cette relation ou passer cette épreuve avec elle en tentant ce qu'elle propose car il est clair qu'elle ne peut pas vivre avec les régles initialement établies, et qu'elle a besoin d'une relation sexuelle avec sentiment pour être épanouie.
Je précise qu'en dehors de cette problématique sexuelle notre couple est plutôt très solide, beaucoup de communication, des passions communes et beaucoup de tendresse (qui disparait dans la situation en question !)
je vous remercie par avance de m'avoir lu et de votre vision de la situation

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Hawkeye

le jeudi 14 juillet 2022 à 15h59

Bonjour,

Ce que tu as vécu comme une trahison de votre accord d'ouverture n'est peut-être que les tâtonnements du début. La règle du pas quelqu'un de proche en terme de protection est compréhensible surtout si tu considères que ce ne doit être qu'une relation centrée sur le sexe - là où tu ne peux la satisfaire - mais pas sur les sentiments puisqu'elle t'a toi. Mais les sentiments ne se décident pas et j'imagine sa frustration de se dire qu'elle peut apprécier un collègue danseur mais que si elle veut du sexe elle doit se tourner vers un Inconnu. Pas étonnant qu'elle ait craqué elle aurait juste du t'en parler avant. Et puis même un inconnu, si elle le revoit fréquemment et qu'elle l'a choisi parce qu'elle l'appréciait, les sentiments peuvent vite naître quand on a levé l'interdit du couple monogame.

Ensuite votre accord,"je ne veux rien savoir"/ "je veux tout savoir" me semble des le départ une base peu solide. Elle veut vivre ses relations honnêtement mais tu lui demandes de tout te cacher et tu ne fais même pas l'effort de ne pas aller fouiller dans son téléphone. Tu ne peux pas ne rien vouloir savoir et fouiller. Il faut que tu trouves le juste milieu qui est acceptable pour toi.

La sexualité n'est pas obligatoire pour un couple, mais une différence de besoin le met clairement en danger. Dans ce que tu écris vous êtes de très bons amis et vivez en colocation mais tu es jaloux et ne supporte pas qu'elle ait d'autres amis avec qui elle est plus intime qu'avec toi. Qu'est-ce qu'un couple selon toi ?
Clairement je lis dans tes mots une peur qu'elle ne te quitte parce qu'elle a trouvé un autre homme qui est dans le même milieu qu'elle, pour qui elle éprouve des sentiments et qui la satisfait sexuellement.

#
Profil

Genesis

le vendredi 15 juillet 2022 à 21h00

Bonjour @PolyPasLeChoix

Un grand merci pour ta réponse qui est, je trouve, extrêmement juste quand à ce que je ressens. Je suis même très impressionné car tout y est :-)
Qu'est ce qu'un couple en effet. Nous nous battons sur ce point, qu'un couple sans sexe existe, et peut être magnifique. C'est ce que nous vivons depuis des années. Seulement le danger de la différence de besoin effectivement met en danger notre couple, besoin pour elle de sexe avec sentiment. Pour ma part, je sais que je dois régler quelque chose sur mon rapport au sexe qui s'est détérioré au fur et à mesure des années de frustrations. C'est à ni rien comprendre, comment après 4-5 de passion sexuelle plutôt vraiment intense, on peut être tombé à quasi rien en très peu de temps.

Aujourd'hui nous sommes sur le point de faire un break de quelques mois car je ne suis pas prêt à vivre cette relation ouverte telle qu'elle souhaite la vivre, et je ne souhaite pas remettre en cause son choix, qui fut réfléchis, de vivre cette passion avec cet homme.
C'est dur, mais j'ai l'impression que revenir au statut quo serait une régression, reculer devant l'obstacle alors que nous devons comprendre chacun de notre côté seuls ce que nous recherchons dans notre vie, dans notre couple, dans notre sexualité.

J'aspire profondément à atteindre la sagesse polyamour qui, sur le papier, me parait magique et merveilleux à vivre dans son couple mais je ne me sens pas assez mature et sûr de moi, c'est très frustrant !

PolyPasLeChoix
Clairement je lis dans tes mots une peur qu'elle ne te quitte parce qu'elle a trouvé un autre homme qui est dans le même milieu qu'elle, pour qui elle éprouve des sentiments et qui la satisfait sexuellement.

Oui tu as raison, et c'est ce que j'avais constaté au début de notre ouverture, j'ai cette impression que je suis la personne qui attends et regarde sa compagne essayer plusieurs histoires sentimentalo-sexuelle jusqu'à ce qu'un jour ça soit le bon...le sentiment d'une roulette russe où je suis le seul à jouer. J'ai senti que je n'étais pas ok avec cette situation dès le début mais je souhaitais tellement avancer/sortir de cette impasse dans laquelle notre couple se trouvait que j'ai accepté.
J'ai omis de préciser que je suis dans le même cercle de danse et que mon ego a beaucoup d'impact dans cette situation, j'ai beaucoup de mal à m'imaginer croiser cette personne en bal, je peux visuellement imaginer ma partenaire avec cette personne. A tel point que j'ai décidé de ne plus sortir danser, du moins le temps que j'avale la pilule. C'est un détail qui hélas prend trop d'importance dans cette situation. C'est peut-être absurde mais j'ai su à plusieurs reprise qu'elle avait une relation, mais tant que je ne savais pas qui et que je supputais que je ne le connaissais, ce n'était alors pas vraiment réel ! Et là, quand je connais la personne, ça me pète au visage !! C'est à ce moment là que la belle théorie du couple libre et la réalité ne font pas bon ménage...

à quand l'ataraxie de l'âme ???

#

(compte clôturé)

le samedi 16 juillet 2022 à 09h14

C'est bien un break. Cela permet de se retrouver avec soi.

#
Profil

Genesis

le samedi 16 juillet 2022 à 15h39

Oui, ou peut-être sommes nous sur la piste d'une autre solution. Vivre séparément afin de se retrouver seuls, qu'elle vive ce qu'elle veut vivre sans que j'ai à connaitre ses sorties et donc en subir la douleur. Et pour qu'elle puisse le faire non pas en toute transparence mais au moins qu'elle n'ait plus à inventer des prétextes.
De mon côté j'aime être seul mais pour la première fois, cela me fait vraiment peur ! C'est que cela devient très réel.
Je suis hélas dans l'incapacité à ce jour de me projeter à continuer de fréquenter ce cercle danse qui constitue une grande partie de mes sorties/vie sociale. Je sens une injustice mais je tâcherai de le vivre comme une épreuve et de m'élever vers une acceptation de ce polyamour...

#

Geraaldine (invité)

le samedi 16 juillet 2022 à 16h45

Le break ne me semble pas adapté pour cette situation car il limitera le dialogue.
Tu seras seul tout en sachant ce que Madame vit. Tu devras faire seul face à tes émotions.

#

(compte clôturé)

le samedi 16 juillet 2022 à 18h31

@Genesis, je ne vois pas la différence entre faire un break et prendre un appart chacun. Pour moi, un break c'est justement se séparer physiquement.
Et je pose la même question que @PolyPasLeChoix : êtes vous encore un couple ? Comment voit elle l'avenir ? Et toi ?
Et si elle tombe vraiment amoureuse ? Perso, je pense toujours qu'un couple sans RS, hum, ça sent pas bon dans la plupart des cas.

#
Profil

GeorgyPorgy

le dimanche 17 juillet 2022 à 10h23

Bonjour @Genesis

Il existe aussi un scénario oú le break que tu évoques peut consister en un break de l'ouverture, pour donner de l'air à votre couple. A te lire, c'est comme si cette option n'était envisagée et que tu prenais sur toi l'entière responsabilité de supporter cette situation. (Dsl si j'ai mal lu tes propos...)

Mais si cette personne t'aime, elle doit etre capable de renoncer au moins temporairement pour te permettre de te sentir sécurisé dans votre propre relation?

#
Profil

Genesis

le dimanche 17 juillet 2022 à 10h33

Ce semi break ressemble si j'essaie de prendre du recul à une semi hypocrisie...L'idée de se séparer est extrêmement dur pour l'un et pour l'autre. Et aborder le sujet nous a mis dans des états compliqués à gérer. Cette solution où nous allons pouvoir continuer à nous voir régulièrement (un ou deux soirs par semaine) nous semble permettre de continuer de vivre notre lien fort en nous consacrant de réels moments de couple. Ce que nous peinons à faire aujourd'hui, je travaille la journée, elle travaille le soir. Cet éloignement me semble pour moi un moment ou je vais pouvoir retrouver me consacrer à moi même sans le couvert d'une préoccupation pour ma partenaire. Notre relation est forte mais déséquilibrée, j'ai le sentiment d'être en permanente préoccupation du bien être de ma partenaire et à certains moments de ma vie, c'est très lourd.
Je dis donc semi hypocrisie car dans cette solution je ressens une forme de soulagement, je vois la perspective d'une charge mentale diminuée à l'égard de ma compagne, à l'égard surtout du couple dans lequel je me sens hyper responsable. Hyper responsable du bien-être de l'autre, du bien-être du couple et le comble c'est que face à ce sentiment, je ne mets pas réellement d'action en place. C'est comme si j'avais l'image du couple parfait en tête comme objectif et donc pression, en plaçant la barre haute mais que je ne m'entraîne pas pour atteindre cet objectif. Il y a quelque chose qui me semble pas du tout naturel.
Vivre séparément nous permettrait/me permettrait de déconstruire ce biais et cela nous mènerait en douceur soit à une rupture, soit à la construction d'une nouvelle dynamique dans notre couple.
@Donald tu penses qu'un couple sans RS n'est que rarement possible. Je comprends et pourtant je peux t'assurer que nous n'avons pas réellement de RS depuis 3 ans et je n'ai pas de regrets, nous vivons une vie de couple comme tout le monde avec ses hauts et ses bas mais c'est une très belle histoire. Ceci dit, la distorsion entre nos besoins sexuels amènent à une limite que nous atteignions aujourd'hui. Devons nous jeter le bébé avec l'eau du bain, c'est la question à laquelle nous tentons de répondre en ce moment.
Vers quel équilibre pouvons nous nous tourner ?
Nous sommes un couple qui se délite depuis 2 mois oui, son avenir est perturbé car elle est affectivement dépendante, donc elle ne se voit pas du jour au lendemain faire un break, c'est très dur pour elle. Du moins c'est que je pense savoir d'elle, elle n'a passé dans sa vie que très peu de moment seule c'est pourquoi cette décision est pour elle très dure à envisager (ceci est ma grille de lecture).
Pour ma part, je vois ma vis plutôt seul, je n'ai pas l'énergie de vouloir être en couple avec une nouvelle personne à court et moyen terme.
Ces discussions sont une vraie introspection pour moi, je vous remercie de me questionner ainsi...et de me lire...

#

(compte clôturé)

le dimanche 17 juillet 2022 à 11h59

Te répond plus tard, finalement ma femme passe la journée à la maison faut que je fasse à manger.

#

(compte clôturé)

le dimanche 17 juillet 2022 à 13h47

Je ne dis surtout pas qu'un couple sans RS n'est plus un couple. Je n'ai plus de RS avec ma femme depuis 5 ans. Et nous sommes un couple. Mais elle m'aime moins. Autre chose la rattache à moi. Pas moins fort, simplement différent. j'ai fait mon deuil du couple romantique.

Je dis que c'est un indice fort. De quelque chose qui ne va pas.

Tu parles de dépendance de ta compagne. Cela m'interroge. Elle parle de quoi ? de son confort de vie ? de sa sécurité ?
Elle est sûre d'être encore amoureuse ?

Et je rejoins absolument @GeorgyPorgy sur sa réponse. Oui, tomber amoureuse on n'y peut rien. C'est ce que nous rebattes les oreilles les polyamoureuses à longueur de posts.

Mais oui, les relations sexuelles on peut s'en passer si cela fait souffrir son conjoint que l'on aime (voir sujet de @ChicType). Ou alors faut se poser les bonnes questions, mais ça fait peur, hein ?
Après, peut-être que la génération des 30/40 a du mal à savoir gérer ses petites frustrations...

C'est bon ? suis moins cash ? (à peine, je crois, pardon...)

Edit: et pour répondre à un MP (désagréable) que je viens de recevoir, non, je n'ai absolument rien contre le polyamour. Simplement, 90% des situations qui nous sont exposées ici n'en relèvent pas selon MES critères. C'est tout.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion