Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Difficulté à dire

Témoignage
#
Profil

Caoline

le samedi 28 mai 2022 à 20h41

Message édité pour scinder les sujets

#
Profil

bonheur

le mercredi 01 juin 2022 à 08h58

Il arrive que l'on ne dise pas, car le canal d'information n'est pas adapté. Je "souffre" encore aujourd'hui de cet aspect là. Ce qui est vraiment très impactant, comme indiquer "je suis de nouveau amoureuse de...", je préfère le dire à l'écrit (expression très conne, mais qui résume bien). Or mon chéri de vie considère depuis longtemps que l'écrit est fait pour les relations distancielles et non si l'on vit sous le même toit. Ce qui est idiot, car on peut dire au téléphone ou en visio.
Donc, rien n'est simple en matière de communication, même pour des personnes qui paraissent rompues à l'exercice, et pour qui ce n'est pas la première fois.
Donc, ma situation est que mon amoureux est informé et pas mon chéri de vie. Ce devrait être l'inverse :-/ :-(
Et je sais que des membres ici, croyant me connaitre, me "jugeront" (plus de gueule que d'effet). Ca n'allègera pas ma communication. J'ouvre ce point pour tous ceux qui ne savent pas comment faire. Dans la théorie, c'est simple :-D (+)

#
Profil

Anny

le jeudi 02 juin 2022 à 05h05

Je comprends très bien ce que tu dis @bonheur et je compatis. On a pas tous le même niveau de communication, le même mode, ni les mêmes capacités. Et ça peut même dépendre des personnes avec qui on échange.
Moi j’aime dire mais je préfère encore mieux écrire. J’écris beaucoup. Le plus souvent pour moi parce que je n’ai pas vraiment de personne autour de moi qui aime échanger sous ce format. C’était le cas avec mon Amoureuse avant qu’elle ne fasse le choix de disparaître et c’était vraiment très agréable même si cela nous était quasiment imposé par la distance et le décalage horaire. On s’appelait peut être une ou 2 fois par mois mais on s’écrivait tous les jours.
Ma chérie de vie n’aime pas particulièrement ce type d’échange à l’écrit avec moi. Elle n’est pas vraiment fan des longues conversations pseudo-philosophiques non plus même si ça nous concerne directement. Mais elle se fait violence parce qu’elle sait que c’est nécessaire. Mais du coup, puisque nous habitons sous le même toit, elle ne veut pas faire l’effort de lire et d’écrire, c’est plus simple et direct de se dire les choses. (ces derniers jours elle a le Covid et est cloîtrée dans notre chambre alors je me régale à communiquer à l’écrit ! ;) )
Et elle rencontre le problème de communication inverse avec son Amoureux. Avec lui, elle évite le téléphone en prétextant que c’est du temps perdu. En réalité, elle a trop peur de ressentir le manque en entendant sa voix… L’écrit reste plus détaché lors de ses longues périodes d’absence. Elle aimerait des échanges écrit et lui n’aime pas ça… Alors ça bloque un peu leur communication…
De ma (toute) petite expérience, j’ai le sentiment que les hommes aime moins l’écrit que les femmes 🙃
J’ai été surprise de découvrir sur ce forum que pas mal d’hommes écrivent (et beaucoup !) en parlant de leur expérience mais aussi de leurs sentiments. Je trouve ça vraiment chouette !
Enfin j’aime bien ce forum 😅 ça me fait du bien. En ce moment j’ai besoin de ça ! :)

#
Profil

Anny

le jeudi 02 juin 2022 à 05h13

bonheur
Dans la théorie, c'est simple :-D (+)

Oui je me suis toujours que quand je serais grande j’irais vivre en théorie, parce qu’en théorie tout est simple et tout va bien :-D

#
Profil

lau93

le jeudi 02 juin 2022 à 10h05

@bonheur

bonheur
Ce devrait être l'inverse :-/

Est ce qu'il ne s'agit pas d'uen temporalité différente pour dire à l'un ou l'autre? Pourquoi cela devrait être l'inverse. Attendre "le bon" moment est peutêtre aussi approprié?
Mais je comprends l'idée de l'écrit facilitant, qui permet d'ordonner et de peser ses mots en gérant l'émotion qu'on y mets. Pour l'autre l'écrit peut aussi être une source de réassurance en relisant des mots doux et la pérénité de l'amour au delà du nouvel amour qui vient s'ajouter à la trajectoire?
Ou alors tu écris et puis tu lui lis ce que tu as écrit?
Une belle journée à toi!

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 02 juin 2022 à 11h07

Anny
De ma (toute) petite expérience, j’ai le sentiment que les hommes aime moins l’écrit que les femmes 🙃

Je suis pas certain qu'il y ait vraiment de processus genré sur cette question.
A mes yeux, c'est plus un trait de personnalité. L'écrit m'est plus facile, parce qu'il me donne le temps de la réfléxion, la précision que je veux donner à mes mots. A l'oral, j'essaye d'éviter les débats et discussions de fond parce que le medium est trop imparfait pour véhiculer ce que je souhaite transmettre.

#

Jack Haddy (invité)

le jeudi 02 juin 2022 à 13h17

> De ma (toute) petite expérience, j’ai le sentiment que les hommes aime moins l’écrit que les femmes

Attention aux généralités, pour ma part j'apprécie les deux :-)

Joking Jack

#
Profil

bonheur

le jeudi 02 juin 2022 à 13h37

Merci de vos réponses. Je m'aperçois que ce n'est pas que moi. Oui, c'est une question de temporalité, certainement. Le hic, c'est que je ne peux m'empêcher de poser là-dessus un soupçon (suffisant pour me mettre mal à l'aise) de culpabilité.
J'ai fait une "amorce d'annonce" par écrit. D'une mauvaise manière (sms) mais bon, fallait que je me décoince de cet engrenage, vis-à-vis de moi surtout.

#
Profil

Anny

le jeudi 02 juin 2022 à 20h33

Que ce soit une question de temporalité ou de préférence des uns et des autres, on a tout de même toujours le choix de le faire comme on le sent par rapport à nous-même déjà, non ? Quitte à devoir y revenir pour prendre mieux en compte le besoin de l’Autre… Mais c’est important de rester en accord avec soi-même. Tu dois te sentir un peu mieux @bonheur et c’est là un point essentiel pour les étapes suivantes. 😌

Et j’ai pas bien compris ce qui te fait culpabiliser..? Ne pas dire dans le même tempo ou sous le bon format ? Ou devoir dire que tu as un nouveau crush..? Je veux dire, c’est la communication ou la récidive Amoureuse ? Peut être les 2..?

C’est des questions qui me traversent l’esprit car la situation m’apparaîtra peut être un jour et ça doit être très compliqué au début d’une nouvelle relation. Quand les sentiments émergent et qu’on ne s’y attend pas nécessairement… Il y a un moment de flottement ou d’incertitude avant de basculer et d’être aspirée par les sentiments qui peuvent être un peu dévorants, surtout au début. C’est à la fois beau et transcendant et en même temps difficile à vivre dans la relation avec son Amour de vie j’imagine.
Je pense que ma chérie de vie le vivrait super mal et que ça me ferait sans doute culpabiliser. Y a-t-il vraiment un ´bon moment’ pour en parler ?

#
Profil

bonheur

le vendredi 03 juin 2022 à 11h40

@Anny, belle analyse, c'est bien dit en fait. Oui, cette période de flottement (le mot me va bien) où c'est clair sans l'être vraiment.

Déjà, c'est toujours une surprise pour moi qu'une personne soit amoureuse de moi. Ca peut paraitre con, mais comme je suis une grande amoureuse, je sais que ce que je ressens n'aura pas obligatoirement de réciprocité. Alors j'ai ce frein à "l'emballement", tout en m'emballant quand même.

Pour le coup, nous avons vraiment très, mais alors très vite "accrochés" et développés notre lien. Avec mon autre amoureux externe à mon couple, ça avait été pareil sauf que j'avais fait languir :-/ cette personne. Déjà parce que c'était ma première nouvelle "aventure" après une histoire extrêmement douloureuse. J'avais raconté ici
/discussion/-bLK-/Sans-nouvelle/
Aussi parce que cette personne était trop wahoo pour être vrai, sauf que si, c'est vrai. J'avais mis un an avant de lui décrire mon amour.

Et là, ça va vite et j'accepte. Il y a une forme d'injustice. Elle se comprend, sauf que du coup, oui, je me culpabilise un peu pour ça.

Après, ce nouveau crush, je l'ai annoncé à une amie (de ce forum), à mon amoureux "extérieur" et mon chéri de vie ne savait pas encore. Grrr, là oui, je culpabilise car je pensais pouvoir exprimer plus aisément et je n'y suis, une fois de plus, pas arrivé. J'ai vraiment un blocage (stupide et idiot) à ce niveau là. Je sais que c'est très con, car au final, j'exprimerai et on discutera, et ça nous rapprochera (comme à chaque fois). Sans doute l'emprunte laissée par la première fois que j'ai annoncé mon amour pour un tiers et l'effet de bombe que ça avait occasionné.

Je sais qu'aujourd'hui mon chéri de vie a vraiment énormément évolué, que sa réaction ne pourra être à l'identique de "la première fois". Sans doute je garde une forme de traumatisme intérieur. Après, non, car par écrit, je m'en sors très bien.

Je culpabilise de ne pas arriver à lui offrir cette transmission orale. Je culpabilise parce que je me sens coconne dans ces cas là.

La culpabilité est-elle en lien avec la responsabilité ? Cette responsabilité qui devrait m'engagée à extraire de moi avant tout avec mon chéri de vie, en premier lieu. Et j'ai eu un manquement à cette responsabilité là.

C'est de la mast... intellectuelle, mais je suis ainsi.
Le fait d'être poly assumée ne signifie pas que tout est simple, bien que ça y soit devenu, finalement.

Merci mon petit campagnol de ta sollicitude et à ce nouvel amour, de m'aimer.

#
Profil

Anny

le samedi 04 juin 2022 à 06h39

Bonheur

«  La culpabilité est-elle en lien avec la responsabilité ? Cette responsabilité qui devrait m'engagée à extraire de moi avant tout avec mon chéri de vie, en premier lieu. Et j'ai eu un manquement à cette responsabilité là »

Ça c’est une règle entre vous ? Ou c’est une responsabilité universelle ??
Parce que je ne comprends pas en quoi c’est mal de ne pas le dire immédiatement à ton chéri de vie. (Je veux dire des jours ou des semaines, pas des mois, bien entendu). Parfois, on a besoin de temps pour être sure. En parler avec d’autres permets peut-être de lever certain doute. D’éclaircir son ressentis, ses sentiments. De peser et poser ses mots. Avant l’annonce un peu plus ‘officielle’ à la personne la plus directement intéressée.
Je n’ai clairement pas ce type d’expérience en polyamour mais j’ai une amie-confidente à qui je dis tout, parfois même en vrac, et j’arrive mieux à en parler ensuite avec d’autre et notamment ma chérie de vie.
Dans mon passé de monogame rangée, j’ai eu 2 crush dont j’ai parlé quasiment immédiatement à ma chérie de vie et sûrement assez brutalement parce que je ne comprenais pas ces sentiments, cette attirance pour une autre femme qu’elle. Ça me faisait peur pour mon couple et c’était plutôt une sonnette d’alarme pour lui dire de se recentrer sur moi parce que je ‘partais en couille’ 🙃
Actuellement, je lui dis tout tout de suite si je rencontre une nouvelle personne et que je sens que ça match sur un plan intellectuel mais on est très loin du crush !! 😅

#
Profil

bonheur

le samedi 04 juin 2022 à 10h22

@Anny. Merci de ton post, qui m'apporte de la réflexion (et j'adore ça :-D )

Non, aucune règle, sauf celle du bienfondé. Donc, rien de "défini". Non, rien d'universel, parce que je ne suis pas un modèle et encore moins un dictat ou un gourou :-D :-D :-D (je m'amuse en le disant).

Simplement, depuis 2007 j'en suis toujours en la matière au même niveau de non évolution. Je ne peux toujours pas "parler" et ça me gave, me navre. Non que je me rabaisse, mais quand même. Je m'en veux de cela :-/ .

Bon c'est fait. Pas comme il faut, plus comme j'ai pu. On va dire en mode "bricolage d'amateur du dimanche" sauf qu'on était en semaine :-D . Je préfère ironiser, l'auto dérision est un bon baume, chez moi. Ca évite l'auto flagellation (+) .

Mes deux amours vivent loin. Moi je suis en Côte d'Or et eux deux (hasard) dans le sud-ouest. Alors on communique beaucoup par écrit, d'autant que l'un comme l'autre travaillent beaucoup et pour l'un d'eux, une progéniture à s'occuper. Alors les mails ou les sms, c'est pratique. Ils répondent suivant leurs disponibilités et ainsi, on ne se met pas la pression.

Avec mon chéri de vie, et bien on est beaucoup ensemble. Surtout qu'actuellement je ne travaille pas et que lui prend très tôt le matin et fini sa journée en fin de matinée. On a tout nos apm, et nos soirées même s'il va se coucher tôt. On passe pas mal de temps ensemble par choix, volonté, parce que l'on aime ça. Et je n'y suis pas arrivée :-( . Bon ok, il est du genre actif, sauf que l'on fait ensemble. C'est de cela dont je m'en veux.

C'est pas compliqué de dire "tu sais, XXX, il m'aime et moi aussi". A minima j'aurai du dire "XXX, je sens que c'est plus qu'une personne qui se livre à moi, le lien est davantage affectif". Bon après, je ne cachais pas nos échanges initiaux. Je les évoquais avec mon chéri de vie. Enfin, ce que je jugeais ne pas être de l'ordre du confidentiel.

Ca fait 15 ans, tout de même que nous avons réinventer notre couple, et 11 ans que nous avons intégrer ma découverte de moi dans notre quotidien. Alors pourquoi j'ai toujours cette impossibilité à "dire" et non "écrire". C'est fou tout de même !

En conclusion, je ne cache pas mes échanges, du moins qu'il y a échanges. Je n'arrive pas à dire mes sentiments. D'autant plus con de ma part, puisque ceux-ci sont acceptés et bien vécus par mon chéri de vie. Incohérence totale !

#
Profil

Anny

le dimanche 05 juin 2022 à 01h48

C’est sûrement de la peur… peur de le faire souffrir malgré son acceptation de la situation…

Est ce que je peux t’écrire en mp ?

#
Profil

bonheur

le dimanche 05 juin 2022 à 09h02

@Anny Oui bien sûr, tu connais le procédé ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion