Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Premiers pas, mais pas faciles !

Témoignage
#
Profil

Muffin

le mardi 02 juin 2015 à 12h05

Bonjour !

Comme beaucoup de nouveaux arrivants ici je pense, cela fait déjà un moment que je parcours les discussions sur le forum. J'aimerais d'ailleurs en profiter pour m'excuser d'avance du pavé qui va suivre, parce que, promis, même en essayant de raccourcir au maximum, je ne suis pas du tout douée pour ça ! D'ailleurs, à la vue du massacre final, je vous invite à sauter autant de passages que vous voudrez, voire à passer directement à la fin, voire à ne rien lire du tout. C'est finalement encore plus long que j'aurais imaginé, parce que je pensais devoir contextualiser, mais du coup j'ai peur que ce soit devenu imbuvable !

Cela fait un moment je pense que je suis dans une phase de transition sur beaucoup de plans de ma vie, et en particulier en ce qui concerne ma manière d'appréhender mes relations amoureuses. Je pense que c'est quand même au court de ces derniers mois qu'elle s'est radicalement transformée. J'ai été amenée à faire beaucoup de chemin dans ma tête, même si pour le moment, je ne peux pas nier qu'elle soit encore pas mal en bordel.
J'ai 23 ans, donc autant dire, pas toute une vie de relations derrière moi. J'ai été en couple deux fois, et ma dernière histoire dure depuis maintenant trois ans et demi. Avant récemment, je ne me suis jamais vraiment questionnée sur mon exclusivité amoureuse, d'une part parce que je ne ressentais pas le besoin de rencontrer d'autres personnes dans une optique amoureuse et, d'autre part, parce que je ne me sentais pas tout à fait capable de partager ma moitié si facilement. Bref, même si je n'ai jamais été fondamentalement opposée à l'idée, je n'avais jamais eu besoin de l'explorer plus en avant... Jusqu'à maintenant.
Cela pourrait sans doute sembler paradoxal, mais je crois que c'est le fait de prendre conscience que j'aimerais passer encore beaucoup d'années avec mon copain actuel qui m'a fait réaliser que la formule "classique" ne me conviendrait pas à long terme. Je ne veux pas abandonner la beauté d'une relation qui nait, m'interdire d'aimer encore, ni être possédée. Et surtout, surtout, je ne veux pas qu'il ait lui-même à faire ce sacrifice pour être avec moi, d'autant plus que je suis sa première relation et que je ne veux pas être celle qui l'empêchera d'avoir des expériences variées au cours de sa vie. Au final, la question ne se pose pas tellement de son côté actuellement, car il dit qu'il n'en ressent pas le besoin, mais je voulais qu'il sache que l'on peut en discuter et que j'y étais ouverte. Quant au fait que j'aille voir ailleurs, il n'a jamais été d'un naturel jaloux et c'est tout naturellement qu'il a accepté de rediscuter la "formule" de notre relation. À vrai dire il y avait plus de chemin à faire dans ma tête que dans la sienne sur ce point !

Je suis donc en couple depuis trois en et demi avec Chocolat ( :P ), avec qui ça se passe normalement très bien, même si dernièrement nous avons des hauts... Et des bas de plus en plus fréquents. Dans un deuxième temps, j'ai rencontré Caramel (j'aime bien les sucreries... :c) il y a quelques mois et, force de longues discussions, nous nous sommes beaucoup rapprochés. Chocolat et Caramel sont tous les deux au courant de la situation et j'aime à penser qu'il n'y a pas de zone d'ombre entre nous trois. J'essaie d'être la plus claire et la plus sincère possible avec les deux et je ne veux surtout blesser ou trahir la confiance de personne. Caramel sait donc que j'ai une relation principale avec Chocolat, et Chocolat sait que j'aime beaucoup Caramel.

Caramel vit loin, à l'étranger. Nous nous sommes rencontrés en jouant sur internet, et ne nous sommes vu en vrai que récemment. Il est venu passer me voir une semaine, et autant dire que ce n'est pas toujours facile de compartimenter quand on accueil son... - Son quoi ? Son "je-ne-sait-pas-ce-qu'il-se-passe-entre-nous" ? - ...Et que l'on vit avec son amoureux officiel dans un studio composé par définition d'une seule pièce. Comme si la transition avec Chocolat, la relation carrément ambiguë avec Caramel et mes propres cheminements mentaux ne rendaient pas l'histoire déjà assez compliquée !
Sans trop savoir si ce qui adviendrait avec Caramel, je voulais du temps seule avec lui, pour ne pas d'avance nous fermer des portes sans savoir si on voudrait les ouvrir, mais je ne voulais pas non plus que Chocolat se sente rejeté (un peu loupé, parce que rien que le fait de prévoir des moments sans Chocolat l'a rendu très triste). La visite a duré une semaine, j'ai prévu des jours avec Caramel et des jours avec Caramel et Chocolat. À l'issu de ce séjour, il était plutôt clair que j'avais débuté "pour-de-vrai" une relation amoureuse parallèle avec Caramel, en plus de ma relation principale officielle avec Chocolat... Mais aussi que j'avais vraiment envie de revoir Caramel dans le futur !

Le problème, c'est qu'après des discours prometteurs, je me prends la réalité en pleine face. Caramel, de son côté, se sent seul de me savoir tous les jours avec Chocolat (rappelez-vous qu'il vit loin et que l'on communique donc le reste du temps par écran interposés), mais il accepte la situation. Chocolat dit être content de me voir découvrir ce nouvel amour pour le caramel, mais il souffre beaucoup du temps que je ne lui consacre pas. Il se sent délaissé, il compare beaucoup ma relation avec lui avec ma relation qui débute. Il trouve que nous avons perdu en simplicité, en excitation, en papillons roses. J'ai beau essayer de le convaincre que notre relation est différente, plus complexe, plus profonde, mais aussi très très belle et que je ne cherche pas à le remplacer, cela lui fait du bien sur le moment, mais il replonge très facilement dans ses idées noires. J'ai l'impression de marcher sur des œufs, il n'hésite parfois pas à avoir des propos blessants pour voir si je vais réagir, et ça me fait beaucoup de mal.

D'autres part, si Chocolat est plutôt encourageant en ce qui concerne ma relation avec Caramel, il est aussi énormément envahissant. Il ne comprend pas, il le dit lui-même, que je puisse avoir des choses que je veuille partager avec Caramel sans avoir à lui en faire le compte-rendu, et que ce n'est pas forcément que je veuille les lui cacher ou le rejeter. Que ce soit le contenu de nos conversations ou nos échanges plus intimes, Chocolat dit qu'il accepte, mais qu'il veut tout savoir, dans les détails. Je le fais, parce que je sais que cette situation n'est pas facile pour lui, mais je déteste ça. Il le sait, il le voit, et ça le met encore plus en colère.
Ce qui me ronge le plus, c'est que Caramel doit revenir bientôt, pour un peu plus d'une semaine, et Chocolat ne comprend pas que je veuille aussi des journées et des nuits avec lui, car on ne pourra jamais se voir très souvent. Il considère que ça ne devrait pas poser problème s'il est là aussi, et il pense que le fait que je demande ce temps juste avec Caramel montre que je veux le mettre en dehors, et que je suis contente quand il n'est pas là... Bref, en clair, je pourrai discuter avec Caramel, et pire, je pourrai avoir des rapports intimes avec lui, mais Chocolat considère que sa présence (dans le studio, une pièce, hein, je rappelle !) ne devrait pas être un problème pour ça (!). Sur ces jours à venir, il m'accorde deux nuits seule avec Caramel, car il a d'autres obligations, et les journées où il travaille. Il n'est pas content si je vais loger ailleurs avec Caramel pendant quelques jours. Le rêve de Chocolat, c'est une relation à trois, mais sans intimité exclusive à Caramel et moi... Parce que je n'ai rien à lui cacher. J'étouffe !

J'ai l'impression d'avoir fait tout ce qui est en mon pouvoir pour être conciliante avec les deux. Je sais que ce n'est pas facile pour Chocolat, et j'essaie de le rassurer au maximum. Je ne veux surtout pas le perdre, mais j'ai parfois l'impression qu'il tire dans l'autre sens, il me dit même souvent que je devrais aller faire ma vie avec Caramel, que je serais plus heureuse. J'ai l'impression qu'il est sourd à mes mots et insensible à mes gestes, mais qu'il note la moindre seconde sans attention envers lui de ma part. Lui-même ne m'en montre plus vraiment car il affirme que c'est à moi de revenir vers lui et de le rassurer de mon amour. Cela fait des mois que je fais l’ascenseur émotionnel d'un jour sur l'autre. J'ai de plus en plus de mal à réfléchir de manière posée. Je me sens coincée, j'ai l'impression d'être complètement à court de ressources.

Comment faire comprendre à Chocolat, que je veux du temps avec lui - que nous deux -, mais aussi avec Caramel - que nous deux - et, éventuellement, mais c'est bonus, pourquoi pas du temps avec Chocolat et Caramel (mais pas que ça !!!) ?

Merci beaucoup à ceux qui auront eu le courage de se plonger dans mes pérégrinations émotionnelles ! Chapeau bas.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

cassy

le mardi 02 juin 2015 à 12h58

Bonjour Muffin,

C'est la première fois que j'interviens tout simplement parce que je m'estime inexpérimentée pour donner des conseils, les anciens t'aideront surement mieux que moi. En tout cas j'ai beaucoup aimé lire ton texte, plein d'humour et rafraîchissant malgré la problématique.
Je constate que ton compagnon accepte plutôt bien la venue de l'autre personne, déjà sur ce point estime toi chanceuse car par expérience je peux te dire que c'est le gros bordel au début quand une tierce personne arrive. Moi je vis ça depuis 3 ans, ça vient tout juste de s'apaiser et encore mes deux hommes ne souhaitent pas se rencontrer, et des difficultés à voir le 2ème. Je ne suis jamais partie en weekend ou vacances avec lui, pour te dire.
Voila mon avis, Chocolat ne pourra réellement comprendre la situation que quand lui la vivra, en attendant il faut un maximum d'attention et de discussion entre vous 2 voir vous trois. Je t'aurai bien appelé Vanille.

Allez bon courage et tiens nous au courant....

#

(compte clôturé)

le mardi 02 juin 2015 à 13h13

Ça se passe très souvent comme cela au début. Chocolat se sent délaissé, il a peur de cette chose nouvelle qui arrive dans votre relation (la chose, ce n'est pas Caramel, c'est le fait de découvrir que tu as envie d'une partie de vie rien qu'à toi). Alors il veut tout savoir, au nom de la confiance soi-disant, mais en réalité pour se rassurer et pour garder le contrôle d'une situation qu'il a peur de ne pas maîtriser.
Il faudra du temps pour qu'il se sente en confiance, et Cassy a raison, ce sera plus rapide s'il rencontre qqn et réalise en le vivant que c'est chouette d'aimer au pluriel et que ce qu'on donne à l'un, on ne l'enlève pas à l'autre (sauf un peu de temps, certes, mais quand tu bosses, quand tu vois des copines, quand tu parles au téléphone à ta famille, c'est aussi du temps que tu ne lui donnes pas et ça passe mieux, non?)
Bien sûr, il est important de rassurer Chocolat, mais important aussi de lui dire ce qui n'est pas négociable: par exemple qu'il soit dans le studio quand tu as envie d'intimité avec Caramel. Essaie de lui expliquer que ces moments rien qu'à toi dont tu as besoin, tu en as besoin POUR toi et pas CONTRE lui. Cela n'a l'air de rien, mais s'il réalise ça, ça peut faire avancer les choses.

#

Polpolp (invité)

le mardi 02 juin 2015 à 17h24

En faite ce qui dérange chocolat c est les relations intimes que tu as ou pourrais avoir avec caramel, du coup il fait tout pour que vous n ayez pas l intimité nécessaire.

Personnellement je trouve pas sa génial de vouloir se genre d intimité avec caramel dans votre studio a toi et chocolat. Sa reste votre lieu a vous 2 et le faire devenir le lieu de toi + caramel c est pas cool pour chocolat je trouve.

C est assez important de délimité les relations et sa passe aussi par les lieux de chacun.

Vous avez déjà eu des relations intimes avec caramel ? Sa te conviendrait de ne pas en avoir comme le souhaite chocolat ?

#
Profil

Evavita

le mardi 02 juin 2015 à 21h02

Salut Muffin,

Je suis loin d'être aussi catégorique que Polpop. Mais il est effectivement possible que Chocolat mette de manière plus ou moins volontaires des conditions qu'il sait impossible pour toi de manière à éviter que vous puissiez avoir des rapports intimes avec Caramel.
Je rejoints totalement APH sur son avis.
La question que je me pose c'est si le comportement de Chocolat ne se limite uniquement à ce qui concerne Caramel. Avez vous des activités séparément Chocolat et toi? T'arrives-t-il à toi ou à lui de dormir chez des amis pendant que l'autre reste dans votre studio par exemple?

#
Profil

Boucledoux

le mardi 02 juin 2015 à 23h32

Bonjour muffin,

Tout pareil que APH et evavita. Pour moi il y a un élément clé dans la relation polyamoureuse et c'est peut etre le plus compliqué à mettre en place c'est l'autonomie des partenaires dans la relation. Et du coup, au delà du problème de la venue de caramel, ca me parait important pour toi que tu t'autorises à mettre tes limites. Par exemple

Muffin
il est aussi énormément envahissant. Il ne comprend pas, il le dit lui-même, que je puisse avoir des choses que je veuille partager avec Caramel sans avoir à lui en faire le compte-rendu, et que ce n'est pas forcément que je veuille les lui cacher ou le rejeter. Que ce soit le contenu de nos conversations ou nos échanges plus intimes, Chocolat dit qu'il accepte, mais qu'il veut tout savoir, dans les détails. Je le fais, parce que je sais que cette situation n'est pas facile pour lui, mais je déteste ça

Ben non. Il me semble que c'est a toi de delimiter ton territoire. Gentiment, en rassurant autant que tu peux mais fermement. Sinon effectivement comme le dit APH, c'est une relation de contrôle qui se met en place, pas d'égalité et de respect et ca peut vite devenir malsain.

Vu ce que tu racontes, pour la visite, il me semble d'autant plus que tu devrais complètement separer (sauf si toi tu as envie de passer du temps avec les deux bien sur). Caramel vient te voir toi et, oui, c'est un moment où tu ne seras pas avec chocolat. Comme si tu étais en we avec des copines ou en déplacement pro ou en stage avec ton club de mas crame ou de pêche a la ligne. Apres comment le négocier ca...

Bon courage et bonne pâtisserie :-)

#
Profil

Muffin

le mercredi 03 juin 2015 à 11h34

Tout d'abord merci à vous d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre, ça me touche beaucoup.

Ça peut paraître étrange à dire, mais effectivement, j'aimerais bien que Chocolat trouve une relation avec quelqu'un d'autre un peu comme celle que j'ai avec Caramel... Je pense que d'une part ça l'aiderait à comprendre ce que je vis et ce que je ressens (d'avoir des bons moments qui ne m'incluent pas, et de voir que ce n'est pas dramatique en soit, et pas incompatible avec nos moments à nous) et surtout, de pouvoir plonger son esprit ailleurs quand je suis avec Caramel. Malheureusement, ce n'est pas si simple ! Qui sait si cela pourrait débuter dans un mois, dans un an ou dans plus ? On ne contrôle pas vraiment ces choses là... Surtout quand en plus il faut trouver des personnes ouvertes au polyamour !
En attendant, je lui ai dit que je pensais que le mieux serait qu'il essaie de garder l'esprit occupé quand nous ne sommes pas ensemble : qu'il en profite pour faire des activités, pour voir des amis.

APH, je crois que tu as bien cerné une partie du problème quand tu écris :

APHChocolat se sent délaissé, il a peur de cette chose nouvelle qui arrive dans votre relation (la chose, ce n'est pas Caramel, c'est le fait de découvrir que tu as envie d'une partie de vie rien qu'à toi).

Chocolat n'a surtout eu que très peu l'habitude que je fasse des activités sans lui jusqu'à aujourd'hui. Nous avons beaucoup de centres d'intérêts en commun, et du coup nous faisons (quasiment) toutes nos sorties ensemble. Jusque là, en plus, nous étudions au même endroit, partions donc ensemble le matin, mangions ensemble à midi, nous voyions à la pause café, et repartions ensemble le soir... Depuis quelques mois, ce n'est plus le cas, nous avons chacun un lieu de travail et des horaires différents, et donc nous nous voyons beaucoup moins. Je pense que ça a aussi joué en défaveur de notre relation. Chocolat a l'impression d'avoir déjà beaucoup moins de temps avec moi, et l'arrivée de Caramel lui en grignote encore plus.
De mon côté, même si j'apprécie énormément les moments passés avec Chocolat, je crois que je souffre moins que lui de cette réduction de rythme (d'autant que nous n'avons que peu de temps pour nous ennuyer). Je crois que voir cela le blesse aussi un peu.

APHce qu'on donne à l'un, on ne l'enlève pas à l'autre (sauf un peu de temps, certes, mais quand tu bosses, quand tu vois des copines, quand tu parles au téléphone à ta famille, c'est aussi du temps que tu ne lui donnes pas et ça passe mieux, non?)

Du coup, tout ça pour dire que jusque là, du temps que je ne lui donnais pas, il n'y en avait que très peu. Nos envies sont en plein décalage, notre relation a évolué, et si pour moi ce n'est pas forcément en mal, pour lui c'est signe qu'elle perd de sa saveur et sa fraîcheur des débuts.

Hier, aussi suite à vos conseils, nous nous sommes posés un peu et j'ai essayé de reformuler encore mes idées pour lui dire que je l'aime et que si je veux du temps pour moi ce n'est donc pas du temps contre lui. Je pense que ça a aidé et que ça l'a rassuré, mais pour autant il a toujours beaucoup de mal avec l'idée que je veuille passer "autant" (pas assez à mon goût...) de temps avec Caramel tout seul quand il vient me rendre visite.

Polpolp, par contre je ne te rejoins pas là-dessus :

PolpolpEn faite ce qui dérange chocolat c est les relations intimes que tu as ou pourrais avoir avec caramel, du coup il fait tout pour que vous n ayez pas l intimité nécessaire.

Pour en avoir beaucoup discuté avec lui, le fait que j'ai des relations intimes avec quelqu'un d'autre ne le dérange pas, et il m'a dit à de nombreuses reprises qu'il était heureux de voir que ma relation avec Caramel se passait bien et que je puisse vivre ça. Le problème vient vraiment du fait que cette relation ne l'inclut pas et me prend du temps.

PolpolpPersonnellement je trouve pas sa génial de vouloir se genre d intimité avec caramel dans votre studio a toi et chocolat. Sa reste votre lieu a vous 2 et le faire devenir le lieu de toi + caramel c est pas cool pour chocolat je trouve.

Je ne sais pas si c'est pertinent, mais en tout cas, le studio n'est "notre studio" que depuis quelques mois, maintenant que nous avons tous les deux un revenu. Jusque là, même si nous vivions tous les deux dedans, il était plutôt clair que c'était "chez moi", et pas "chez nous". Je pense que ni moi ni lui ne sommes vraiment attachés à ce lieu pour plus qu'un lieu et nous ne le considérons donc pas comme notre petit cocon. Bref, je comprends ton idée, mais je ne pense pas que ce soit ça qui le dérange, d'autant que lorsque je propose à Chocolat de voir Caramel ailleurs (par exemple d'aller chez lui), il ne trouve pas que ce soit mieux.
D'autre part, en pratique, ce n'est pas forcément évident de faire autrement que de partager certains lieux, ne serait-ce que d'un point de vu purement financier, car ça impliquerait de rajouter l'hôtel aux frais lorsque Caramel vient (et là où j'habite c'est absolument hors de prix !). Enfin, comme je l'ai dit, cette solution ne convient de toute manière pas à Chocolat, voire encore moins, car il aurait l'impression que je cherche à le fuir, et qu'on se croiserait aussi encore moins.

PolpolpVous avez déjà eu des relations intimes avec caramel ?

Oui.

PolpolpSa te conviendrait de ne pas en avoir comme le souhaite chocolat ?

Absolument pas. Je me sens déjà bridée et étouffée.
J'ai déjà réfléchi à ce qui arriverait si j'arrêtais tout avec Caramel, car je tiens énormément à Chocolat et à notre relation. Sincèrement, je crois que ce serait une fuite plutôt qu'une solution sur le long terme, même avec toute la bonne volonté du monde. Déjà, j'en serais extrêmement malheureuse. Ensuite, je pense que ma nouvelle relation n'a fait qu'exacerber des problèmes que j'avais déjà avec Chocolat (en particulier le fait que nos attentes soient asymétriques), ces problèmes étaient déjà présents avant et seraient ressortis un jour où l'autre. Ça ne ferait que repousser le problème à plus tard.

Pour donner une idée, je suis tombée hier sur ce fil de discussion du forum :
/discussion/-bbE-/Des-envies-asymetriques/
...Et ça m'a fait un mini-choc. J'avais l'impression de me lire, ou du moins de lire mot pour mot à la fois ma vie et mes sentiments. Ce même problème me pèse depuis longtemps déjà, depuis bien avant le début de ma relation avec Caramel, et même bien avant d'avoir ne serait-ce que songé au polyamour. Si je n'avais pas moi-même posté mon message ici avant de lire ce fil, je l'aurais sans doute partagé avec Chocolat, parce que je crois que ça reflète exactement ce qu'il se passe entre nous. Maintenant, j'ai une sorte d'appréhension à le diriger par ici et à ce qu'il puisse ensuite tomber sur mon propre témoignage, et je n'ose donc pas le faire, ou en tout cas pas pour le moment, même si je conserve cette idée dans un coin de ma tête.

EvavitaLa question que je me pose c'est si le comportement de Chocolat ne se limite uniquement à ce qui concerne Caramel. Avez vous des activités séparément Chocolat et toi? T'arrives-t-il à toi ou à lui de dormir chez des amis pendant que l'autre reste dans votre studio par exemple?

C'est très, très rare que nous ayons des activités séparément, ou du moins que j'ai des activités seule. Ca arrive de temps en temps que je sorte juste avec des amies, mais ce n'est pas très fréquent, principalement parce que j'en ai assez peu l'occasion. S'il est tenté de se joindre à moi lors d'une sortie, il est le bienvenu. C'est arrivé quelque fois que je lui dise que j'allais faire une soirée "entre filles", car je sais aussi que mes amies se confient plus lorsque c'est ainsi, ça permet d'avoir des discussions différentes. Il l'accepte bien, mais je crois que c'est surtout parce que c'est très ponctuel, et jamais vraiment plus d'une soirée. Il n'hésite pas à me contacter pendant par téléphone, et nous nous retrouvons ensuite.
Hier soir, je lui ai aussi demandé si cela lui poserait les mêmes problèmes si au lieu de passer autant de temps avec Caramel sans lui, je passais du temps sans lui pour faire autre chose (voir des amis par exemple). Il m'a répondu que si pour cela il devait se sentir mis à l'écart, et que sa présence n'aurait pas été désirée, et que c'était fréquent, alors oui. Je pense que le problème est surtout là. Maintenant, je continue à penser que le fait qu'il me sache avec un autre homme avec qui j'arrive à partager des choses que j'ai parfois du mal à partager avec lui contribue à le rendre triste.

BoucledouxIl me semble que c'est a toi de delimiter ton territoire. Gentiment, en rassurant autant que tu peux mais fermement. Sinon effectivement comme le dit APH, c'est une relation de contrôle qui se met en place, pas d'égalité et de respect et ca peut vite devenir malsain.

Aïe aïe ! J'essaie ! Et ce sont des négociations extrèmement hardues ! Notre couple est déjà fragile en ce moment, et Chocolat se braque très facilement quand on rentre dans les sujets qui fachent, même quand j'essaie d'être douce et de lui expliquer (ce qui n'est en plus pas forcément évident quand en face la douceur n'est pas toujours au rendez-vous !), car au fond cette formule ne lui convient pas du tout. Pour lui, elle mange beaucoup trop de temps sur notre relation. Bref, une relation avec Caramel, c'est ok, mais uniquement s'il se sent le bienvenu à l'intérieur. Si je veux être seule avec Caramel, ça coince, car nous sommes en désacord sur le temps que je peux alors y consacrer : si ce n'était qu'une semaine tous les six mois, ce serait peut-être envisageable, mais plus, c'est trop pour Chocolat. Or moi ça ne me suffit pas... Pas facile !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

Polpolp (invité)

le mercredi 03 juin 2015 à 16h08

D accord j avais mal interprété, je pensais que c était les relations intimes qui coinçait pour chocolat mais c est plus un problème de dépendance affective on dirait.

#
Profil

aviatha

le jeudi 04 juin 2015 à 19h14

Et puis, encore une fois je le répète, il peut accepter (ou essayer d'accepter, pour l'instant ça a l'air un peu chaotique) ton polyamour mais ne pas l'être, quand à lui, ne viscéralement pas l'être, auquel cas lui dire qu'il comprendrait mieux/le vivrait plus facilement/découvrirait quelque chose de merveilleux/biffez les mentions inutiles, ne sert à rien et peut même être contre-productif. Pour ma part, la première fois que mon ex m'a dit que ce serait bien que je trouve quelqu'un aussi alors que ce n'est absolument pas mon truc, je l'ai reçu comme "si tu le faisais toi aussi, je culpabiliserais moins de faire un truc qui te fait du mal".
Or, premièrement, ton ressenti est ce qu'il est, et que l'autre en face fasse ou pas de même ne change rien à sa légitimité, tu dois le vivre si tu en as envie et pas si ton compagnon fait la même chose.
Deuxièmement, si lui est ouvert pour toi, il peut quand à lui ne juste pas être comme ça, et se dire qu'il comprendrait mieux s'il avait quelqu'un n'a aucun sens, pas plus que si j'avais dit à mon ex hétéro "tu devrais essayer de te trouver un mec une fois, tu comprendrais mieux ce que je ressens en tant que bi".
Et enfin, il est possible, tout simplement, que lui soit fondamentalement plus heureux dans la configuration précédente et ne soit jamais aussi heureux dans celle que tu lui proposes, de la même façon que toi tu serais plus heureuse dans cette nouvelle là que de retourner dans celle d'avant, et il faut que tu l'envisage aussi, que le bonheur à deux dans le sens que TU veux n'est peut-être pas possible. Le tien, je te le souhaite, mais peut-être pas pour vous deux (ou trois ou autant ensuite qu'il te plaira).

#

Polpolp (invité)

le jeudi 04 juin 2015 à 19h59

Entièrement d'accord avec Aviatha ^^

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion