Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Gestion des relations primaire et secondaires au quotidien

Témoignage
#
Profil

talulah59

le lundi 25 septembre 2017 à 11h07

Bonjour à tous,
Je suis nouvelle sur ce site et ravie d'avoir enfin trouvé un espace de parole me permettant de m'exprimer sur cette situation si particulière qu'est le polyamour
Je suis polyamoureuse depuis toujours dans le sens où j'ai toujours envisagé la possibilité d'aimer plusieurs personnes en même temps.
Ce n'est que récemment qu'enfin je peux le vivre.
Je suis en couple depuis 13ans avec un homme qui ne concoint pas le couple comme un enfermement mais comme une ouverture à deux..
Notre relation a connu des hauts, des bas et une blessure d'infidélité qui nous a obligé à revoir le contrat entre nous et enfin se parler ouvertement et clairement de nos envies et besoins.
Lui a besoin de séduire de découvrir d'autres corps de renouveler son pouvoir de mâle...
Moi j'ai besoin de rencontrer l'autre, le connaitre et l'envisager comme une part de moi..
Il accepte cela et j'accepte ses rencontres sexuelles.

Tout va bien dans le meilleur des mondes me direz vous?!
Oui !!!

Sauf que cette histoire de polyamour demande de l'energie, de l'organisation et de la disponibilité!!! C'est un vrai job lol!

J'ai rencontré il y a 10ans, une femme que j'aime comme une amie avec qui j'aime faire l'amour. Après des séparations, retrouvailles re separation re retrouvailles, je lui ai demandé de faire partie de ma vie sans en être l'objet principal. Ma maitresse .. Elle est ok

Il y a 1 mois j'ai rencontré un homme. Marié, père, infidèle (puisque pas poly déclaré du tout)... et je sens bien que cette relation n'est pas qu'une rencontre sexuelle (puisque toujours pas consommée).. il se passe autre chose de plus vrai

Bref..

Comment faire pour conjuguer toutes ces relations sans frustrer personne, et surtout mon mari ?
Comment gerez vous l'intimité avec 3 personnes différentes?

Et avec la relation principale la transparence s'arrête où selon vous?

Je ne sais pas si tout est clair ... ce ne peut être le cas puisque dans ma tete c'est le bordel!!
Je sais que j'ai trouvé mes Autres en la personne de cette femme et de cet homme.. Mes compléments pour me sentir pleine, entière et vivante..

#
Profil

gdf

le lundi 25 septembre 2017 à 11h58

talulah59
Comment faire pour conjuguer toutes ces relations sans frustrer personne, et surtout mon mari ?

Bonjour et bienvenue
Pour ne frustrer personne, une solution, la communication...il faut être à l'écoute des besoins de l'autre, c'est à dire proposer à l'autre un espace dans lequel il peut s'exprimer sans crainte.
Exemple pratique, tu dis à ton mari "je sors ce soir". Il te dit "j'aurais bien aimé qu'on passe la soirée ensemble". Tu lui dit "je suis libre je fais ce que je veux". Pas bien.
Le prochain coup, il dira rien, il prendra sur lui, mais il sera malheureux.
Autre exemple "est ce que ça te dérange si je sors ce soir ?" "J'aurais bien aimé qu'on passe la soirée ensemble" "je te propose de faire une soirée en amoureux demain soir plutôt". "OK".
C'est mieux, non ?
Après, s'il faut gérer plusieurs personnes, l'important est de ne pas prendre d'engagement prématuré. Mes secondaires savent que ma famille passe d'abord, donc quand on planifie, je dis toujours que je mets une option, à vérifier avec mon épouse. Et des fois, ça se goupille pas avec mon épouse donc je dois déplacer l'option.

talulah59
Comment gerez vous l'intimité avec 3 personnes différentes?

Je suis pas sûr de comment il faut comprendre cette question...réponse bateau, chacun fait comme il le sent...ma femme a une règle "pas deux dans la même journée", moi je m'en fous (mais il y a des limites physiques quand même...)

talulah59
Et avec la relation principale la transparence s'arrête où selon vous?

Là où chacun se sente à l'aise. Avoir un nom pour désigner les secondaires, je trouve ça pratique, donc on connaît chacun les prénoms des "autres", mais pour certains ça s'arrête là, pour d'autres on se raconte plus de détails.

#
Profil

talulah59

le mercredi 27 décembre 2017 à 13h00

Merci de ta reponse ..
Cest justement dans la gestion des sorties que cest compliqué pour moi. Pour quelles raisons devrais je m'opposer à une sortie .. ?? Juste pour qu'il ne voit pas l'autre? Cest puéril je le sais Et je suis tentée de le faire mais ne le fait pas..
La situation a changé depuis. Il est dans une relation avec une autre Et moi non.. du coup je me sens mise de côté Et Cest difficilement supportable pour moi.
Il s arrange pour la voir des qu'elle émet le moindre sentiment de manque .. et moi je me sens relayée à n être que la femme du quotidien la mere l'intendànte la femme sociale ..
Je suis désemparée ..

#
Profil

Juliejonquille

le mercredi 27 décembre 2017 à 21h32

Que pourrais-tu faire pour mieux vivre ces moments d'absence ?

Je dois t'avouer que je suis une relation secondaire qui vit seule et parfois j'envie la relation primaire... Elle le voit tous les jours, dort à ses côtés, est reconnue comme sa compagne.
Moi, que suis-je ? La maîtresse, l'amante, la relation pas sérieuse ?
Je l'aime mais on ne se voit pas toutes les semaines et presque jamais une nuit.

Quand on ne s'est pas vus d'un mois j'ai un terrible monstre qui apparaît = un yéti de doutes, angoisses accumulés qui commence à s'écraser sur moi...
Et si j'analyse il y a des voix malveillantes en moi, les voix du pire : "tu es moins jolie/interessante/intelligente qu'elle" "De toute façon comment veux-tu qu'il s'intéresse réellement à toi?"
Pour moi c'est lié à un soucis d'estime de soi...

Alors dans ces moments-là j'appelle parfois mon amoureux car comme par enchantement le yéti se ratatine en sa présence.

Mais parfois, il faut se coltiner l'affreux yéti toute seule. J'ai pas encore de solution magique mais ça m'est arrivé de le mettre KO en cultivant mon estime de soi et me bichonnant (sorties, inviter des amies, etc...)
Et surtout, quand ces phrases misérabilistes se plantent comme des poignards, je visualise le yéti et je lui dis : "tu dis n'importe quoi, va te coucher yéti !"

Relation primaire ou secondaire, je crois qu'on doit tous affronter nos insécurités et nos côtés sombre.

Il est comment votre yéti à vous ?
(Je demande pardon aux yétis de les utiliser comme symbole)
J'ai lu un article excellent sur la jalousie où l'auteur comparaît cela à une pieuvre.

La jalousie comme une pieuvre à 8 pattes

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Juliejonquille

le mercredi 27 décembre 2017 à 21h58

Je reviens sur mon idée de yéti : parfois il est utile de l'entendre car il nous indique un besoin non satisfait ou une frustration.

Tu te sens trop reléguée au rôle d'épouse, plutôt que de restreindre les sorties de ton compagnon, ce serait peut-être intéressant justement de vous prévoir des sorties en amoureux ? Des vrais moments de connexion ?
Et ton besoin satisfait, tu serais peut-être rassurée ou plus zen ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion