Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

"Je te veux pour moi tout seul"

Témoignage
#
Profil

Trillian

le samedi 22 juin 2013 à 09h19

Ca devait arriver hein? Certains m'avaient prévenue. Apres 3 ans d'amour, 3 ans de bonheur et 3 mois avant notre mariage. Mon fiancé m'a quittée. En résumé: "je te veux pour moi tout seul, je sais que c'est impossible alors le mieux c'est qu'on se separe" Je suis anéanti, ma vie n'a plus aucun sens. C'est arrivé hier soir, il est là endormi pres de moi, et je sais que c'est peut etre la derniere fois. Ca fait mal, tellement mal. Je souffre trop, j'ai presque pas dormi, presque pas respiré. Je ne crois plus en rien. J'en veux au monde entier, j'en veux à tous ces siecles de modeles sociaux qui pesent sur lui et qui l'oblige a me quitter. Il me comprend, il m'aime, mais il ne peut pas. Dans mon monde, deux (ou plus) personnes qui s'aiment sont forcement heureuses. Dans la realité ca marche pas. Je me sens vide et impuissante. Je me sens trahie, trahie par le bonheur en personne, ce bonheur qui me faisait de belles promesses qui ne seront jamais tenues.

#
Profil

Katouchka

le samedi 22 juin 2013 à 09h44

Je partage ta tristesse.
:-(
Bon courage

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 14h04

Bon courage Trillian, n'hésite pas à partager encore ta douleur avec nous si tu en ressens le besoin.

#
Profil

Clown_Triste

le samedi 22 juin 2013 à 14h35

Bonjour Trillian,
Je ne peux qu'imaginer ta tristesse et ton désarroi en me basant sur mes propres expériences passées. Difficile de voir quoi que ce soit ou de prendre du recul quand on est ainsi écrasé sous le poids d'un événement malheureux.

J'ai simplement envie de te dire que le malheur, comme le bonheur, est impermanent. Le bonheur n'est pas un dû, le malheur n'est pas une fatalité. Quand arrive un événement qui nous rend très heureux, il faut tâcher de le savourer, de le vivre à plein, mais sans s'accrocher à l'idée qu'il "doit durer". Et quand arrive un événement qui nous rend très malheureux, savoir que lui non plus n'est pas destiné à durer, qu'un nouveau jour vient après la nuit noire (si tu me pardonnes l'emploi de métaphores clichés) peut grandement aider à mieux le vivre.

Par ailleurs, l'avenir est assez incertain. Rien ne dit que tu ne rencontreras pas dans six mois quelqu'un qui ne te voudra pas "pour lui tout seul" et que tu ne vivras pas ensuite un épisode beaucoup plus heureux qu'un mariage avec une personne n'ayant pas les mêmes aspirations ou la même vision de l'amour que toi (malgré toutes les qualités de ton fiancé par ailleurs). Rien ne dit non plus que ton fiancé et toi ne vous retrouverez dans un ans, deux ans, dix ans après avoir exploré vos cheminements personnels.
Là encore, je me base sur ma propre expérience pour dire que mêmes les liens distendus peuvent se rétendre, surtout si l'on est bienveillant, aimant et respectueux de l'autre (sans se renier).

Avec toute ma compassion.

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 14h41

Dans notre errance vers la compréhension de l'autre et l'acceptation (qui ne sera jamais à 100 % pour mon mari), monsieur gcd68 a dit de lui-même deux choses qui me semblent réalistes et importantes.
Premièrement : c'est compliqué l'amour
Deuxièmement : en amour, je crois qu'il ne faut jamais dire jamais
Je ne sais pas s'il a tout compris, mais je sais qu'il a compris déjà beaucoup car ça l'a aidé à avancer positivement...

C'est difficile, mais maintenant vous savez tous les deux que lui n'est pas fait pour la non-exclusivité et que toi tu n'es pas faite pour l'exclusivité. L'amour restera et comme il ne faut jamais dire jamais et que l'amour est compliqué, un jour peut être composerez vous de nouveau ensemble une belle mélodie, avec ou sans exclusivité, amoureuse ou amicale.

Je comprends que tu sois anéantie, qui ne le serait pas. Panse cette plaie au mieux, les poly ont souvent plus de blessures que les autres, et surtout continu ton chemin en restant toi-même.
L'ampleur du bouleversement rend ton ciel obscur mais l'un de mes amoureux a l'habitude de me dire que le soleil revient toujours...

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 14h42

C.T. et moi avons écrit simultanément

#
Profil

Trillian

le samedi 22 juin 2013 à 16h58

Merci pour vos messages de soutien, le plus difficile a accepter pour moi c'est qu'on se separe alors qu'on s'aime et qu'on est heureux. Aucun de nous deux ne veux vraiment qu'on se separe.... On est juste obligé. C'est tres difficile d'accepter ca. Car l'un sans l'autre on ne sera pas plus heureux, on sera vide.

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 17h17

"On est juste obligé"... ????

#
Profil

Anarchamory

le samedi 22 juin 2013 à 17h31

Je partage ta peine, mais en même temps j'ai envie de te dire : cela vaut mieux comme cela. On ne peut pas construire une vie de couple — surtout marié — avec des divergences importantes sur des sujets importants, et ça ne sert à rien d'argumenter, avec certaines personnalités, ça ne fait, malheureusement, qu'envenimer les choses... Crois-moi, il vaut mieux que vous vous quittiez pendant que vous vous aimez encore. Je sais ce que c'est de faire des projets de la sorte, d'avoir investi du temps, de l'énergie et de l'argent pour ça... mais à l'aune de ma malheureuse expérience, je me dis qu'il vaut mieux, parfois, être triste sur le moment, être déçu sur le moment, avoir perdu un peu de temps, d'argent et d'énergie, plutôt que de perdre toute sa vie et se dévitaliser lentement de jour en jour, connaître une continuelle frustration, une continuelle déception, pour finir par tout faire "éclater" au bout de 10 ans avec perte et fracas, divorcer, perdre bien plus d'argent et de temps en procédures, etc. Franchement, de toute façon, après être passé par là, je ne conseille le mariage à personne, et je regrette — mais je ne l'avais pas réalisé à l'époque — d'avoir été trop faible pour dire "non". Sais-tu d'ailleurs que les arrangements privés entre époux pour s'autoriser mutuellement l'adultère n'ont aucune valeur légale et que si tu as des amours extra-conjugales, ton mari peut toujours te faire porter le chapeau dans le cadre d'une procédure de divorce pour faute ? (même si ça s'est considérablement assoupli depuis 2004 en terme de conséquences financières il me semble). Je suis peut-être un oiseau de mauvais augure de te dire ça, peut-être que ce n'est pas ce que tu aurais eu envie que je te dise, peut-être aussi que je suis tellement la tête dans le guidon en ce moment que ça me rend hypersensible à ce genre de sujet où je me sens complétement concerné... mais finalement, ce que je te dis est plutôt positif, non ?

#
Profil

LuLutine

le dimanche 23 juin 2013 à 01h57

Hélas, je reconnais dans ton témoignage Trillian, le comportement de nombreuses personnes qui semblent s'engager sur une voie (se marier dans ton cas, avoir un enfant ou bien simplement des projets communs dans d'autres exemples) sans vraiment y réfléchir.

Et c'est lorsque les choses deviennent "réelles" (dans ton cas, l'échéance approche) que ces personnes laissent tout tomber.

Soit qu'elles ne se soient pas rendues compte au départ que la voie qu'elles prenaient ne leur convenait pas ?
Soit qu'elles aient espéré que les "défauts" de leur partenaire (du moins, les caractéristiques qu'elles interprètent comme telles) s'estompent d'ici là ? (Ce que pour ma part je trouve absurde, on ne change pas quelqu'un, et de mon côté je l'ai compris assez rapidement pour décider de m'adapter plutôt que de vouloir "faire changer" l'autre.)
Soit qu'elles aient espéré réussir à s'adapter (voir ma parenthèse précédente) et n'y soient pas parvenues ?
Soit encore, qu'elles n'aient tout simplement aucune maturité et/ou aucun respect des autres ?

Bref, il y a sans doute plein de raisons qui font que certaines personnes changent d'avis brusquement...

Je ne peux que comprendre ta douleur, j'ai vécu la même, deux fois, à un an d'intervalle à peine.

Je peux te rassurer sur le fait que :
1 - Je suis toujours là (même si c'était pas gagné et que ça ne l'est jamais totalement) :) ;
2 - J'ai vécu récemment des situations (positives !) que peut-être je n'aurais jamais connues si les choses avaient évolué différemment, et qui me font penser que la vie vaut peut-être encore la peine d'être vécue (même si j'en doute certains jours) ;
3 - La fin du monde ne s'est pas produite (ça ne doit donc pas être si gravissime que ça finalement, même si j'en ai encore mal tous les jours) !

Aujourd'hui j'ai tendance à vivre au jour le jour, je ne veux plus faire de projets, et je me concentre sur les choses positives du point 2.

L'avantage aussi, de ne plus être "lié(e)" à quelqu'un de plus ou moins exclusif(ve) (comme ton fiancé), c'est qu'on se sent certes complètement détruit(e) intérieurement sans cette relation, mais paradoxalement complètement libéré(e), beaucoup plus léger(ère), comme débarrassé(e) d'un poids, d'une contrainte un peu lourde - du moins, c'est ce que j'ai ressenti.
En effet les relations avec une personne exclusive nécessitent souvent des ajustements coûteux des deux côtés. Certes le mono souffre de voir qu'il n'est pas l'Unique, mais souvent le poly souffre aussi d'être constamment jugé (parfois jusqu'aux insultes) et/ou fliqué et/ou soupçonné de malhonnêteté et/ou interdit de telle ou telle activité.....on peut continuer longtemps les exemples !

Bref, je dirais qu'aujourd'hui dans ma vie, tout est possible et rien n'est prévu.

Peut-être que certaines fois, sans plan prédéfini, sans possibilité de faire "comme tout le monde" (par exemple dans ton cas, avec le mariage), on se sent un peu vide, on se demande à quoi riment les choses...je pense qu'avoir des moments comme ça, c'est normal.
Je pense aussi que les gens "comme tout le monde" les vivent aussi ! Pas besoin d'être hors normes pour avoir des moments de vide existentiel.
Je pense enfin que ça n'enlève rien à la beauté et la qualité de certaines choses que l'on peut vivre et qui en valent la peine, même quand tout le reste est complètement vide de sens.

Bon, je crois que c'est un peu (beaucoup, à la folie, complètement) décousu ce que j'ai écrit. J'espère que c'est au moins un peu compréhensible, et que ça t'aide.

#
Profil

Trillian

le dimanche 23 juin 2013 à 07h14

gcd68
"On est juste obligé"... ??? ?

Oui obligé, face à cette situation le calcul est vite fait, trois options s'offrent à nous:
- Je renonce au polyamour, je quitte mon autre cheri et je deviens monogame jusqu'a ce que la mort nous separe.... Et c'est moi qui souffre.
- Il accepte que je sois poly, renonce à m'avoir pour lui tout seul et en souffre chaque jour en silence...
- On accepte que même si on s'aime, nous deux c'est pas possible et on se sépare.

Je crois qu'il est clair qu'aucune des deux premières options n'est viable...

@Lulutine ton message m'a beaucoup touchée, je prendrai le temps d'y répondre plus tard. (là il est 7h du matin et je veux me rendormir!)

#
Profil

alps

le dimanche 23 juin 2013 à 22h27

Ou tu deviendras sa maitresse. Ce qui finira par arriver si tu tentes de t'accrocher, ou de t'imposer dans sa vie. Ou le contraire.

Comme quoi on peut etre cocu et polyamoureux.^^

Des tas de joies t'attendent certainement ailleurs. C'est toujours plus dramatique au present qu'au passé.

Bon courage

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Trillian

le lundi 24 juin 2013 à 08h33

C'est enfin avec le sourire que je me réveille ce matin! Apres tout un week end de larmes, de déchirement, nous avons trouvé une solution à ce probléme qui paraissait insoluble !
Nous nous sommes vu hier soir et nous avons parlé, le problème c'est le mariage. Il pourrai réussir à s'y faire au polyamour mais ca va lui demander du temps et il ne sait pas si il y arrivera. Seulement avec la pression du mariage qui arrive bientot il a prit peur et s'est precipité dans une rupture qu'il ne désirait pas. Il a pour l'instant du chemin à faire pour avoir plus confiance en lui. Donc le mariage est annulé mais on reste ensemble et on tente de s'en sortir. Et ce matin, apres avoir dormi dans ses bras, ce que je pensais ne plus jamais faire, j'y crois., je crois en nous, en l'amour et en sa capacité à triompher de tout.

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 24 juin 2013 à 10h13

Et bien voilà, au moment où j'allais écrire qu'on n'est obligé à rien, et surtout pas à rentrer dans des moules étriqués surmontés des étiquettes nécessaires à ceux qui ne peuvent pas vivre sans, tu nous annonces qu'un début de cheminement est possible.
C'est réjouissant.
Cela montre bien que les situations paradoxales ne sont que le fruit de nos projections. Et qu'il n'y a pas de contraire dans les histoires d'amour. On croit parfois ne pas y arriver parce que l'on pose les termes d'un problème de façon logique, mais l'humain arrive à concilier des antagonismes incroyables.
Cela demande du courage, de la persévérance, de l'humilité, mais la réussite d'une histoire d'amour vaut bien tous ces efforts.
Courage, partez à la découverte de votre bonheur qui ne ressemblera à aucun autre et surtout pas à ce que peuvent imaginer les ignorants de ce délicieux mystère

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 24 juin 2013 à 10h29

bouquetfleuri

Cela demande du courage, de la persévérance, de l'humilité, mais la réussite d'une histoire d'amour vaut bien tous ces efforts.

Courage, partez à la découverte de votre bonheur qui ne ressemblera à aucun autre et surtout pas à ce que peuvent imaginer les ignorants de ce délicieux mystère

Oh oui, je plussoie, en particulier l'humilité et ce délicieux mystère (+) , avec de belles petites pincées d'humours à saupoudrer sur le tout !
( car il faut savoir rire de la vie, de temps en temps, rester léger-e, démarrer la journée par un chatoyant sourire matinal ! ... )

Bon vent à toi et à vous Trillian, et n'hésite pas à venir nous voir cet été aux différentes rencontres qui ont lieu, à Paris, en Bourgogne et ailleurs ! ( puisque tu n'as pu venir à un récent café poly, je crois )

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

alps

le lundi 24 juin 2013 à 10h35

finira cocu.

#
Profil

Trillian

le lundi 24 juin 2013 à 10h40

alps
finira cocu.

Qui va finir cocu? Apres le week end que je viens de passer ton venin ne peut pas m'atteindre Alps. Notre relation est parfaitement honnete sur ce point. Oui on a des difficulté en ce moment. Mais je vois pas le rapport. Toi qui aime tellement argumenter je trouve ca tres decevant, même venant de toi, de juste "lancer une pique" et retourner dans ton trou.

#
Profil

alps

le lundi 24 juin 2013 à 10h46

dire que c'est le mariage qui pose problème c'est dire que votre relation ne peut pas etre instutiionnalisé. Or c'ets ce que vous souhaitiez tous les deux. si tu vois un progrès ici c'est parce que sur le moment tu ne perds pas l'essentiel. Mais rien n'est réglé. C'est une illusion. Vous vous etes mis d'accord sur l'idée de ne plus parler du problème. De l'exclure. Comme si c'etait réellement possible...

Il finira par aller voir ailleurs et à vivre sa vie de monogame exclusif avec une autre monogame exclusive.

T'as selon moi deux alternatives.

A/ tu le quittes.
B/ tu profites du present, de ce qu'il y a à prendre à présent.

Je pense que tu choisiras B.

edition.

Je pense qu'une relation poly/mono ne peut fonctionner à l'equilibre à terme que sous la forme de maitre esclave.

Bonne suite. :)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 24 juin 2013 à 10h51

Je savais bien qu'il y avait une quatrième option : personne, à part les personnes elles-mêmes, ne peuvent s'obliger à ne plus s'aimer. Bravo ! Pour Mrgcd68 et moi, il était trop tard, on était marié depuis 18 ans mais vous, vous avez compris à temps. Génial.
Ce n'est pas l'amour qui triomphe de tout, ce sont les personnes intelligentes qui s'aiment... ne laisser personne vous voler cela.
J'approuve Bouquetfleuri sauf que j'aurai dit "votre NOUVEAU bonheur" car votre relation sera désormais encore plus belle, je le pressens comme ça. Votre relation prend une autre dimension.

#
Profil

Trillian

le lundi 24 juin 2013 à 10h55

bouquetfleuri
Et bien voilà, au moment où j'allais écrire qu'on n'est obligé à rien, et surtout pas à rentrer dans des moules étriqués surmontés des étiquettes nécessaires à ceux qui ne peuvent pas vivre sans, tu nous annonces qu'un début de cheminement est possible.

C'est réjouissant.

Cela montre bien que les situations paradoxales ne sont que le fruit de nos projections. Et qu'il n'y a pas de contraire dans les histoires d'amour. On croit parfois ne pas y arriver parce que l'on pose les termes d'un problème de façon logique, mais l'humain arrive à concilier des antagonismes incroyables.

Cela demande du courage, de la persévérance, de l'humilité, mais la réussite d'une histoire d'amour vaut bien tous ces efforts.

Courage, partez à la découverte de votre bonheur qui ne ressemblera à aucun autre et surtout pas à ce que peuvent imaginer les ignorants de ce délicieux mystère

On avait prit le problème à l'envers, on s'etait focalisé sur mon coté poly alors que c'est l'engagement du mariage qui posait probleme... Pris de panique et en larmes on etait incapable de voir la réalité jusqua hier soir.

Reste quelquechose de tres éprouvant, prevenir tous les invités du mariage que la ceremonie est annulée ! Mais ce n'est rien a coté de perdre cet homme que j'aime tant... Et on va affronter ca ensemble.
Il a decidé de devenir un peu plus actif sur le forum, pour demander des conseils, "chiner" des infos, des temoignages. Je penses que ca peu l'aider. Pour l'instant il est inscrit mais ne s'est jamais manifesté.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion