Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Bouille de Sentiment

Bases
#
Profil

Naimlele

le samedi 24 septembre 2016 à 18h55

Je vous salue tous/toutes bel et bien...
Et je viens vers vous pour partager ce que je vis et peut être, éventuellement avoir quelques conseils...

Cela fait tout juste deux mois que je suis avec quelqu'un et depuis le début on c'est dit qu'on avait envie d'essayer une relation ouverte (lui plus expérimenté que moi dans le sujet - pour le théorie ET la pratique), pour moi a vrai dire c'est tout nouveau, j'ai 24 ans mais c'est quand même ma première relation un peux plus sérieuse, mais j'avais déjà pas mal pensé sur le sujet et ça m'attire pas mal l'idée d'être poly (je suis dans un milieux ou cela est assez "normal"... en tout cas on en parle il y en a qui sont d'accord et d'autres qui trouvent cela plus compliqués, bref!)

Et dés la première soirée qu'on a vraiment parlé de nous, et qu'on voulait continuer et essayer d'avoir une relation où l'on grandi ensemble, il m'a raconté que il avait aussi tout juste rencontré une autre fille, mais que c'était encore tout frais et qu'il ne savait pas ou ça allait donner... Car pour elle l'idée qu'il ait une autre personne n'était pas super facile. Et pour moi "BAM" première boule au ventre: Je m'y attendais pas qu'une deuxième personne arrive aussi vite. Et je me suis sentie un peux idiote a sortir des belles théories sur l'amour libre et que tout de suite après les sentiments ne suivent plus l'idée. Mais bon on on a parlé, j'ai identifié mes sentiments de jalousie et insécurité, et après une journée de bonne déprime je me suis fait a l'idée (ou pas! c'est tout simplement passé et ça m'empêchait pas de repasser des bons moment avec lui a nouveau) surtout que moi j'habite a 10 min de chez lui, et elle habite a 9h de bus... Donc dans une autre ville, loin de notre vie en commun. Je ne la connais pas, elle me connais pas et on ne risque pas de se rencontrer a l'imprévu.

Mais il se trouve, que la semaine dernière il est allé passer toute la semaine dans sa ville, pour un grand Forum qui durait plusieurs jours, je savais qu'ils allait se rencontrer et que ils allait peut être se rapprocher. Je ne suis pas de pierre j'ai quand même sentie la petite pointé de jalousie mais c'est vite passée.

A son retour on a bien parlé, il ma raconté sa semaine, comme il rencontré des amis, que c'était chouette et aussi bien sur il m'a raconté comment ça c'était passé avec Marie-Jeanne (nom fictif), et il l'a fait d'une façon respectueuse et sincere...15 minutes après sa petite histoire tout a coup je me sentait pas bien: des frissons, je savais que le soir d'avant il était avec elle et que la il était avec moi, dans mon lit tout près et j'avais pas envie qu'il me touche et je me suis sentie super triste et aussi en quelque sorte envahie par sa relation avec Marie-Jeanne. Sa relation avec elle c'est installé dans mon intimité d'une façon que je m'y attendait pas! Avec des images, des frissons et sans que je puisse faire l'amoure "normalement" avec mon partenaire.

C'est passé, pour la soirée ça été, mais le lendemain c'était pire: Des pleurs a la longueur de la journée, des frissons comme la veille, des images. j'en pouvait plus. Je pouvait pas faire d'autre activité, mon corps, coeur et tête était pris par cette histoire. Quel enfer!

Et le lendemain ça allait un peux mieux, j'ai reçu un petit message sympa pour qu'on mange ensemble mais que a 21h30 il téléphonait avec elle donc on avait pas vraiment toute la soirée ensemble comme d'habitude. Et la c'est reparti pour des larmes.

Et on a quand même parlé, pas en profondeur, car le temps était short pour son telephone il se entait désolé car il avait promis a Marie Jeanne. Bref c'était un peux complique. Mais le lendemain on en a rediscuté, et je me sens un peux dans un impasse: C'est super douloureux pour moi, et je ne peux pas continuer comme ça, il me faut un changement. Et je sais que lui, il y tiens beaucoup a MJ et a l'experience Poly.

Pour revenir a m'a bouille de sentiment. Je sens qu'on communique bien et que tout est fait en transparence. Moi j'ai toute sorte de sentiment mélangé, c'est un peux difficile de communiquer avec précision ce que je ressens.
j'ai un peux réfléchi a quel compromis on pourrait trouver ensemble.
Comme tout est très frais pour moi (relation de 2 mois, première relation, direct une deuxième personne), je me demande si les pas n'ont pas été fait trop rapidement, Mais maintenant je me sens désolé car les pas sont fait et ça ne serait pas juste pour Marie Jeanne et mon partenaire de refaire des pas en arrière (et même, comment les faire... Je ne vois pas trop..

je me suis posé la question si la rencontrer pourrait être bien (mais 9h de bus pour ça, je pense pas) par Skype?
un peux bizarre non? et si c'est encore pire après?!

Ou une autre solution serait qu'il ne me raconte rien. En tout cas pour le début, Mais es-ce vraiment intelligent?
Bref en tout cas je n'ai pas de solution concrète et c'est angoissant. Et triste.

Et j'ai aussi un grande partie de peur, pas qu'il parte, car avec lui je me sens quand même en "sécurité" (c'est pour ça que dans m'a bouille de sentiment je me sens aussi bête, car quand on st ensemble, il n'y a pas de drame je lui fais confiance, il est 100% avec moi sur le moment et c'est bien, on profite! Que demander de plus?! Mais alors pourquoi toutes ces larmes?! ), mais j'ai plutôt peur que pour moi ça devienne trop dur et que au bout d'un moment je n'arrive plus a m'accrocher et que je laisse tomber. Ou que même ça soit plus difficile de me laisser aller de peur que le petit coeur ne supporte pas.

Bref, voici mes soucis... et même si c'est long a me lire et que les gens s'en arrête a moitié ce n'est pas grave, ça soulage de mettre à l'écrit.
Je sais que mes petits problèmes de Poly-débutante sont un peux cul-cul, mais pour moi en ce moment c'est des vraies question que m'alourdissent un peux le coeur, et je pense que pour bien/sainement avancer il faut que je les dénoues pour pouvoir grandir :)

Merci en tout cas de votre espace, de votre attention et peut être de vos réponses...

#
Profil

Balafy

le dimanche 25 septembre 2016 à 09h24

Bonjour,

Bon d'abord je suis débutant en polyamour (6 mois) mais ma petite expérience peut peut-être aider.

naimlele
Et je me suis sentie un peux idiote a sortir des belles théories sur l'amour libre et que tout de suite après les sentiments ne suivent plus l'idée. Mais bon on on a parlé, j'ai identifié mes sentiments de jalousie et insécurité, et après une journée de bonne déprime je me suis fait a l'idée

En fin de compte c'est assez normal notre cerveau est une opposition entre nos sentiments et notre raison. C'est ce que tu vis à ce moment là. dans ton cas si je comprends bien c'est un volonté rationnelle d'aller vers le polyamour contrairement à certaine personne qui entre dans le polyamour par les sentiments (ils sont tombé amoureux de deux personne).

Naimlele
je me suis posé la question si la rencontrer pourrait être bien (mais 9h de bus pour ça, je pense pas) par Skype?

Moi ca m'a beaucoup aider de rencontrer le copain de ma femme. J'ai vu que c'était un mec bien avec qui je m'entendais bien. Vous pouvez vous voir à trois mais dans ce cas il vaut mieux se mettre des petites règles genre on s'embrasse pas les uns devant les autres. Maintenant je comprends que les 9h de bus puisse être un problème.

Naimlele
Ou une autre solution serait qu'il ne me raconte rien. En tout cas pour le début, Mais es-ce vraiment intelligent?

Personnellement avec ma femme je lui ai demander de rien me raconter au début et puis depuis j'ai mieux supporter donc on s'est raconté de plus en plus de choses et maintenant on se raconte pas tout car ca appartient au jardin intime de l'autre. Mais si on se pose une question on discute de savoir si on s'en parle ou pas.

Voilà je sais pas si ça t'aidera mais au moins j'aurais essayé

#
Profil

swanndecoachella

le dimanche 25 septembre 2016 à 10h31

Encore faut-il que l'autre accepte de vous rencontrer, moi la copine de mon mari refuse ce qui fait que non seulement je dois encaisser mon syndrome d'abandon mais aussi ses insécurités à elle. Super facile, comme vous imaginez…

#
Profil

bonheur

le dimanche 25 septembre 2016 à 11h26

Oui, en ce qui me concerne, je fais en sorte que chacun-e se connaisse un minimum. Ca empêche l'imaginaire de cogiter dans des sens inopportuns. Après, évidemment, il faut la bonne volonté de tous.

#
Profil

swanndecoachella

le dimanche 25 septembre 2016 à 12h17

bonheur
Oui, en ce qui me concerne, je fais en sorte que chacun-e se connaisse un minimum. Ca empêche l'imaginaire de cogiter dans des sens inopportuns. Après, évidemment, il faut la bonne volonté de tous.

Mon mari m'aide beaucoup, il est merveilleux, mais sur ce sujet, il ne bouge pas d'un pouce et elle non plus…

#
Profil

bonheur

le dimanche 25 septembre 2016 à 14h37

Oui, la volonté doit être commune, sinon ce sera vécu comme une contrainte. Et les contraintes, ce n'est pas sain.

#
Profil

swanndecoachella

le dimanche 25 septembre 2016 à 16h46

bonheur
Oui, la volonté doit être commune, sinon ce sera vécu comme une contrainte. Et les contraintes, ce n'est pas sain.

je suis d'accord, mais j'ai du mal à accepter que sur nous trois, il n'y ait que moi qui vive mal le fait de ne pas la rencontrer. Du coup, je dois gérer cela en plus de mes insécurités.

#
Profil

bonheur

le dimanche 25 septembre 2016 à 17h38

C'est la conséquence logique. Par contre, tu peux l'exprimer, mais imposer non. Ca revient à vivre une incompatibilité. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Ca aussi, tu peux l'exprimer. Le travail de réflexion et introspection, tu l'as commencé ici mais afin de ne pas créé de décalage, vous devez être trois à y réfléchir. Là encore s'ils le veulent bien et là encore, sans contrainte.

Ca devrait aller, vous êtes des personnes qui me paraissent intelligentes et censées. Surtout, crois en mon expérience, ne laisse pas couler en pensant que ça passera tout seul et que ce n'est qu'une mauvaise période (mais bon, ça ne vaut que mon expérience).

#
Profil

swanndecoachella

le lundi 26 septembre 2016 à 10h55

bonheur
C'est la conséquence logique. Par contre, tu peux l'exprimer, mais imposer non. Ca revient à vivre une incompatibilité. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Ca aussi, tu peux l'exprimer. Le travail de réflexion et introspection, tu l'as commencé ici mais afin de ne pas créé de décalage, vous devez être trois à y réfléchir. Là encore s'ils le veulent bien et là encore, sans contrainte.

Ca devrait aller, vous êtes des personnes qui me paraissent intelligentes et censées. Surtout, crois en mon expérience, ne laisse pas couler en pensant que ça passera tout seul et que ce n'est qu'une mauvaise période (mais bon, ça ne vaut que mon expérience).

Je vais essayer de clarifier les choses : quand j'ai commencé à réfléchir et à envisager le polyamour, je me disai que je pourrai avoir des relations extérieures mais que pour lui, je ne pourrai pas le supporter. J'ai évolué et me suis directement (et probablement brutalement) confrontée au problème : je lui ai présenté une copine mais ça n'a pas marché. Par la suite, j'ai rencontré un homme, (mon ex,) et la même semaine, une fille qu'il connait depuis 20 ans iui a proposé de boire un verre. Nous sommes chacun allés à notre rendez vous et ça s'est bien passé. Nos retrouvailles ont été fantastiques. Tout allait bien pendant quelques temps, mais mes crises d'angoisses sont revenues. De plus, il a rencontré une autre femme il avait donc pendant quelques temps deux relations (la deuxième a tourné court). Pendant ce temps, notre copine déconnait de plus en plus (je vous passe les détails) j'ai passé un mois à Lille où tout s'est passé fantastiquement, il a passé une semaine avec sa copine, sans que ça ne me gêne du tout, (je n'étais pas chez nous,) mais j'éprouve toujours ce besoin de la rencontrer pour être sure de sa sincérité envers moi. En gros, qu'elle ne complote pas de se barrer avec mon mari.

#
Profil

PiCatMi

le mardi 27 septembre 2016 à 11h30

Bonjour à Toutes et Tous,
Ici Mi de PiCatMi.
J'ai déjà écrit sur d'autres fils il y a quelques semaines, et je continue à vous lire régulièrement.

Je me retrouve complètement dans les propos de Niamlele.

Surtout que ça y est Cat est repartie rejoindre Pi pour 3 jours.
On a passé deux mois où la situation était merveilleuse entre nous, chacun attentif à l'autre, prévenant, bref amoureux comme aux premiers temps. On parlait de Pi librement (forcement elle ne me disait que ce qu'elle voulait, normal) de notre "drôle" de relation et cela ne me travaillait pas. Moi le Mono "sociétal" j'acceptais qu'elle soit Poly avec un autre Mono (genre qui ne comprend pas que je la laisse partir ... alors qu'il en profite!) qui lui ne m'accepte pas!
Mais j'avais Cat dans mes bras tous les soirs et nous faisions l'amour presque tous les jours §
Et puis déjà mercredi et jeudi de la semaine dernière Pouf ! le pétage de plomb sur deux jours, sans raison particulière. Le w.e. occupé chacun de son côté mais retrouvailles le dimanche a-m super a fait redescendre la pression.

Et puis hier, la veille de son départ, je relance la discussion épineuse concernant le fait qu'il m'ignore complètement et que cela me ravage, littéralement. En plus son rêve serait d'enlever Cat. Elle jure ses grands dieux qu'elle ne me quittera pas mais m'a avoué que leur relation était tellement forte qu'il la subjugue. De là à penser qu'elle peut se laisser faire même si ce ne sont que quelques mois...
Donc je fais le yoyo comme Niamlele. Du coup Cat ne sait plus où j'en suis ... remarquez que moi non plus ! Hier soir je lui ai même envoyé un message en lui disant que je ne savais plu si je l'aimais toujours. Normalement elle n'a pas dû le croire, mais sait on jamais...
Du coup on ne devait pas dormir ensemble la nuit précédant son départ mais c'est elle qui est venue me demander si cela me dérangeait qu'elle vienne dormir avec moi. Ce que j'ai accepté bien sur même si on s'est juste donné la main pour s'endormir et se réveiller.

Par hasard j'ai trouvé ce matin un vieux courriel qu'elle lui a envoyé en lui disant "je t'adore", alors que moi elle me dit simplement "je t'aime".
Est ce que je peux lui demander quelle différence elle fait entre les deux ? Y en a t il une ?

Bref... Au secours ! Je vous raconte pas mes fantasmes sur leur voyage ... et leurs nuits communes !
Connaissez vous la recette magique pour que cette situation glisse sur moi comme de l'eau sur les plumes d'un canard ?

Heureusement à part ce soir, les autres soirs je suis occupé avec des copains et ce jusqu'à vendredi soir alors qu'elle rentre jeudi soir. Na, bien fait pour elle :-/

Merci de votre attention.
Au plaisir de vous lire.
Mi

#
Profil

swanndecoachella

le mardi 27 septembre 2016 à 11h48

PiCatMi
Bonjour à Toutes et Tous,

Ici Mi de PiCatMi.

J'ai déjà écrit sur d'autres fils il y a quelques semaines, et je continue à vous lire régulièrement.

Je me retrouve complètement dans les propos de Niamlele.

Surtout que ça y est Cat est repartie rejoindre Pi pour 3 jours.

On a passé deux mois où la situation était merveilleuse entre nous, chacun attentif à l'autre, prévenant, bref amoureux comme aux premiers temps. On parlait de Pi librement (forcement elle ne me disait que ce qu'elle voulait, normal) de notre "drôle" de relation et cela ne me travaillait pas. Moi le Mono "sociétal" j'acceptais qu'elle soit Poly avec un autre Mono (genre qui ne comprend pas que je la laisse partir ... alors qu'il en profite!) qui lui ne m'accepte pas!

Mais j'avais Cat dans mes bras tous les soirs et nous faisions l'amour presque tous les jours §

Et puis déjà mercredi et jeudi de la semaine dernière Pouf ! le pétage de plomb sur deux jours, sans raison particulière. Le w.e. occupé chacun de son côté mais retrouvailles le dimanche a-m super a fait redescendre la pression.

Et puis hier, la veille de son départ, je relance la discussion épineuse concernant le fait qu'il m'ignore complètement et que cela me ravage, littéralement. En plus son rêve serait d'enlever Cat. Elle jure ses grands dieux qu'elle ne me quittera pas mais m'a avoué que leur relation était tellement forte qu'il la subjugue. De là à penser qu'elle peut se laisser faire même si ce ne sont que quelques mois...

Donc je fais le yoyo comme Niamlele. Du coup Cat ne sait plus où j'en suis ... remarquez que moi non plus ! Hier soir je lui ai même envoyé un message en lui disant que je ne savais plu si je l'aimais toujours. Normalement elle n'a pas dû le croire, mais sait on jamais...

Du coup on ne devait pas dormir ensemble la nuit précédant son départ mais c'est elle qui est venue me demander si cela me dérangeait qu'elle vienne dormir avec moi. Ce que j'ai accepté bien sur même si on s'est juste donné la main pour s'endormir et se réveiller.

Par hasard j'ai trouvé ce matin un vieux courriel qu'elle lui a envoyé en lui disant "je t'adore", alors que moi elle me dit simplement "je t'aime".

Est ce que je peux lui demander quelle différence elle fait entre les deux ? Y en a t il une ?

Bref... Au secours ! Je vous raconte pas mes fantasmes sur leur voyage ... et leurs nuits communes !

Connaissez vous la recette magique pour que cette situation glisse sur moi comme de l'eau sur les plumes d'un canard ?

Heureusement à part ce soir, les autres soirs je suis occupé avec des copains et ce jusqu'à vendredi soir alors qu'elle rentre jeudi soir. Na, bien fait pour elle :-/

Merci de votre attention.

Au plaisir de vous lire.

Mi

Je vois que dans le fond, on a tous les mêmes problèmes ! Eh bien, la recette… Je ne l'ai pas, sinon je n'aurais pas flippé comme une folle tout le week end.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mardi 27 septembre 2016 à 17h02

Hello Naimlele. Bon, effectivement comme le note Balafy, le problème c'est que ce qu'on veut intellectuellement et ce qu'on ressent "tripalement", ça ne s'accorde pas toujours. Déjà tu es très lucide sur tes sentiments et les mécanismes qui vont avec, sur la situation et ce qui est plus ou moins possible de faire. Et tu es visiblement pleine de bienveillance envers ton amoureux, et, même si c'est abstrait sans l'avoir rencontrée, son autre amoureuse.

Bon, mais à partir de là qu'est-ce qu'on fait ? En somme il n'y a pas trente-six solutions.
- Soit tu décides que, ok, c'est dur, mais le jeu en vaut la chandelle. Tu décides que vous vivrez cette relation comme prévue, en couple ouvert donc, et en te préparant à passer des moments difficiles, mais peut-être (sûrement, avec le temps) de moins en moins difficiles. Tu fais tout ton possible pour t'occuper l'esprit pendant qu'il est avec elle : ton sport favori, un autre amoureux, voir des amis.... Et petit à petit ça devient plus normal, et plus facile, jusqu'à ce que ça devienne juste normal et juste facile. Pour info c'est un processus par lequel beaucoup d'entre nous sont passé-es, et je m'inclue dedans, et souvent ça marche.
- Soit tu considères que c'est juste trop dur. Ok, ça serait bien de pouvoir le faire, mais c'est juste trop dur, et tu n'as pas envie de te bousiller la santé et le moral juste pour pouvoir dire "je n'ai pas lâché !". Peut-être plus tard ce sera possible, mais là, non, juste trop d'efforts. Tu as parfaitement le droit de faire ça. Certes, à partir de là ça veut dire soit le quitter, soit lui poser un ultimatum (ce qui peut revenir au même suivant sa réponse). Et c'est pas forcément super facile à vivre non plus.... Mais peut-être que c'est quand même ce qui est le mieux pour toi.
Pas facile comme situation.... bon courage !

#
Profil

PiCatMi

le jeudi 29 septembre 2016 à 15h42

Bonjour à toutes & Tous
Bonjour Tcheloviekskinoapparatom,

J'avoue avoir craqué et je suis passé à ta seconde solution.

Enfin je ne sais pas; mais ça doit y ressembler.
Comme Pi n'a jamais fait mine de me prendre en compte et qu'elle n'arrivait pas à me dire au tel "je t'aime mon amour" en sa présence, après une grande réflexion au sujet durisque que tu évoques de la rupture, le l'ai fait.

J'ai demandé que Pi m'écrive qu'il ne voulait pas enlever Cat et que c'est moi le "primaire" qu'elle aimait etc...
Il l'a fait ! M’affirmant qu'il ne voulait pas enlever Cat.Que c'était une histoire ancienne! (enfin pas si ancienne, elle est seulement sur le retour de leurs 3 jours passés ensemble) qui ne mène pas à ce que je redoute.
Je lui tire quand même mon chapeau d'avoir surmonté son aversion... Un peu comme moi, en fin de compte par rapport à leur relation !
Je lui ai répondu en lui demandant quand même de préciser où il pensait que cela allait les mener dans un avenir proche. J'ai posé la même question à Cat...
Depuis ce midi j'attends la réponse...

Seul Dieu (s'il existe) est grand. Et je suivrait sa volonté... si c'est la même que la mienne !
Je vous tiens au courant, si vous le permettez.
Mi.

#
Profil

swanndecoachella

le jeudi 29 septembre 2016 à 15h44

PiCatMi
Bonjour à toutes & Tous

Bonjour Tcheloviekskinoapparatom,

J'avoue avoir craqué et je suis passé à ta seconde solution.

Enfin je ne sais pas; mais ça doit y ressembler.

Comme Pi n'a jamais fait mine de me prendre en compte et qu'elle n'arrivait pas à me dire au tel "je t'aime mon amour" en sa présence, après une grande réflexion au sujet durisque que tu évoques de la rupture, le l'ai fait.

J'ai demandé que Pi m'écrive qu'il ne voulait pas enlever Cat et que c'est moi le "primaire" qu'elle aimait etc...

Il l'a fait ! M’affirmant qu'il ne voulait pas enlever Cat.Que c'était une histoire ancienne! (enfin pas si ancienne, elle est seulement sur le retour de leurs 3 jours passés ensemble) qui ne mène pas à ce que je redoute.

Je lui tire quand même mon chapeau d'avoir surmonté son aversion... Un peu comme moi, en fin de compte par rapport à leur relation !

Je lui ai répondu en lui demandant quand même de préciser où il pensait que cela allait les mener dans un avenir proche. J'ai posé la même question à Cat...

Depuis ce midi j'attends la réponse...

Seul Dieu (s'il existe) est grand. Et je suivrait sa volonté... si c'est la même que la mienne !

Je vous tiens au courant, si vous le permettez.

Mi.

S'il existe j'espère qu'il a une bonne excuse.

#
Profil

FloWolF

le vendredi 30 septembre 2016 à 12h10

PiCatMi
Je lui ai répondu en lui demandant quand même de préciser où il pensait que cela allait les mener dans un avenir proche. J'ai posé la même question à Cat...
Depuis ce midi j'attends la réponse...

Il semblerait que la source de ton inconfort soit cette incertitude quand à ce qui adviendra de l'autre relation.

Mais le fait est qu'on ne peut jamais savoir à l'avance où une relation va mener, qu'il s'agisse d'une relation où l'on est impliqué, ou de celle d'un/d'une partenaire. En dépit de tous les engagements pris et donnés verbalement, toute personne gagnant moins de bien-être que de mal-être dans une relation finira par y mettre un terme pour son propre salut (après plus ou moins longtemps, suivant le temps que ça lui prend de s'épuiser à faire aller dans sa direction quelque chose qui va dans la direction résultant du mélange de soi et de l'autre).

Ça fait partie de l'incertitude de la vie, c'est pas facile mais mieux vaut le garder dans un coin de sa tête (sans y penser tout le temps, sinon on se rend malade) pour aborder les relations de façon plus sereine, et profiter de ce qui est davantage que se faire souffrir sur ce qui pourrait être (ou ne pas être)

Instant récréation pour être ou ne pas être

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion